Saga Zoolander

Zoolander 2

Protocole Vendôme
Quinze ans après avoir envoyé Mugatu derrière les barreaux, Derek Zoolander et son rival/meilleur ami Hansel, évincés de l’industrie de la mode suite à une terrible catastrophe, mènent des vies de reclus aux deux extrémités du globe. Mais lorsqu’un mystérieux assassin cible des popstars célèbres, les deux has-been des podiums se rendent à Rome pour reconquérir leur couronne de super mannequins et aider la belle Valentina, de la Fashion Police d’Interpol, à sauver le monde.
source synopsis et images : Paramount Pictures Red Hour Scott Rudin Productions
Fiche créée le 29 août 2023 et mise à jour le 1er septembre 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Mouais mouais... On trouve dans Zoolander 2 les mêmes qualités que dans le premier et surtout les mêmes défauts : c’est un délire sympa (la fraîcheur en moins, un délire Mission : impossible thriller ésotérique en plus) mais étendu jusqu’à la déchirure. Plus encore que dans le premier film, le manque de cohésion, de dynamisme de l’ensemble ainsi que l’enfilade de personnages d’une scène ou deux, renforcent la désagréable impression de n’avoir que des bouts de sketches mis bout à bout. On sent très bien le film monté de toute pièces à partir d’un personnage qui n’était prévu que pour des interventions ou happenings ici et là.
Ben Stiller et Justin Theroux, qui ont pourtant passé 8 ans sur ce projet de suite, semblent être partis du principe que d’avoir une galerie de personnages marrants (du tandem principal (Ben Stiller, Owen Wilson) à Mugatu (Will Ferrell sous-exploité) en passant par All (Benedict Cumberbatch surprenant mais plutôt bien dans le ton)...), un mash-up monde de la mode/film d’espionnage (plutôt sympa en soi) et une armada de personnalités prêtes à faire un p’tit coucou suffisent à faire quelque chose. Ils se trompent. Zoolander 2, c’est paresseux et drôle moins d’un coup sur cinq. Ce serait pas dramatique si ça puait pas autant la thune et le petit projet entre amis dans le mauvais sens du terme. Un peu comme Astérix et Obélix : L’Empire du milieu. En moins pire parce qu’il y a quand-même des trucs qui fonctionnent un peu et que, globalement, Ben Stiller est plus talentueux que Guillaume Canet.
Voilà, en gros, Zoolander 2, ça flirte un peu avec le pire de la comédie US, mais raisonnablement. Le genre de truc qui ne laisse ni sentiment agréable, ni souvenir déplaisant... Une tranche de pain de mie faite film.



Arf... Ce film n'est pas assez riche en ingrédients pour jouer dans de bonnes conditions avec une grille de 36 cases...


Consulter les 30 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Élément

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?