Y a-t-il un chien pour conduire le traîneau ?

Top wouf !
Le chien Toby vit au pôle Nord et rêve de tirer le traîneau du père Noël. Mais il a pour habitude de harceler les rennes et certains voudraient qu'il soit puni et chassé de la région. Quelques jours avant Noël, le toutou embarque secrètement dans le traîneau du père Noël, qui fait un essai avec ses rennes avant le grand soir. Toby s'endort et atterrit par accident dans la cheminée des Anderson, qui vivent dans l'Iowa

Titre original (ou alternatif) : Up on the Wooftop
source synopsis et images :
Fiche créée le 15 février 2024 et mise à jour le 23 février 2024

Des choses gentilles à dire sur ce film

Y a-t-il un chien pour conduire le traîneau ? est comme son nom l’indique une comédie familiale de Noël qui met un chien (qui parle) au premier plan. Un doublé magique... mais facilement décevant parce que ventres mous, parce que routine, parce que rien à foutre. Y a-t-il un chien pour conduire le traîneau ? n’est pas décevant : chaque personnage est une folie, chaque décor est une aventure, à chaque fin de scène, on est rassasié.
Y a-t-il un chien pour conduire le traîneau ? c’est l’histoire de Toby (Adam Hicks), un petit chien fougueux - la preuve il perturbe régulièrement la classe de yoga des rennes et on discute même de son cas en conseil d’administration - mais plein d’ambition : il rêve de tirer un jour le traîneau du Père Noël. Rêve pour lequel il est pris de haut par ses collègues du service de sélection des enfants sages/pas sages du Pôle Nord... si tant est que ces chiens de tous poils arrivent à regarder dans la même direction. Rien que cette mise en bouche place direct la barre assez haut : les idées semblent avoir été griffonnées après une cuite au lait de poule et leur mise en place est au-delà du foireux : ah là là cette salle du conseil d’administration qui ressemble à une salle des fêtes louée pour l’occasion, sans le mobilier ou presque mais avec son capitaliste de compèt’, ces chiens qui ne comprennent pas du tout ce qu’ils foutent là doublés par deux gonzes en roue libre (le nombre de hin hin hin ! qui ponctue les dialogues est orgiaque).
La suite est relativement balisée, le toutou embarque secrètement dans le traîneau du père Noël et se retrouve accidentellement parachuté dans une famille de l’Iowa, il se retrouvera aux prises avec des cambrioleurs de pacotille tandis qu’un elfe du Père Noël sera dépêché pour le ramener au bercail. Inutile de dire qu’il finira par avoir le privilège de tirer le traîneau du Père Noël... Mais voilà, l’intérêt du truc réside dans sa manière d’amener tout ça.
En fait même si le chemin est balisé, ça n’empêche pas le téléfilm de partir en vrille à tout moment, et tout le monde s’y met : scénariste, réalisateur, acteurs et actrices, compositeur, doubleurs... Resucée du thème d’Edward Scissorhands et magie pleine de paillettes un plan, insistance sur la rondelle d’un chien le suivant, montage qui agresse les nerfs, acteurs qui font de l’air mélangeage de salade au-dessus d’un saladier, ou introduction régulière de nouveau personnage avec ses traits de caractère générés aléatoirement et surtout une voix qui lui est propre (quand bien même son doubleur a un portefeuille de dix personnages), il y a toujours un élément qui va venir perturber la lecture du film.
Tu vois le GIF tiré de Community qui montre Troy le sourire aux lèvres les bras de chargés de pizzas entrer dans une pièces en flammes où tout le monde s’agite. Voilà, toi, innocent spectateur qui tombe sur une diffusion de Y a-t-il un chien pour conduire le traîneau ?, tu es Troy. Et tu mets les pieds dans un tourbillon de folie qui te pousse régulièrement à t’interroger sur ce que tu regardes. Pire que ça, c’est communicatif et le n’importe quoi ambiant finit toi aussi par t’emporter. Croyez-le si vous voulez mais il a fallu plusieurs visionnages pour se rendre compte que l’elfe chargé de retrouver Toby, Leroy (Tyler Thirnbeck), ne parlait pas « d’enculer l’arbitre » mais bien « d’engueuler l’arbitre ». Oui, niveau doublage ça articule pas toujours, mais c’est pas ça le cœur du truc. Le cœur du truc c’est que même si ça peut paraître déplacé comme réflexion dans un film pour enfant, l’idée qu’ils aient pu la caser arrive bien avant de se dire attends attends, peut-être que j’ai mal compris.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 49  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

    — Avale son café d’un trait debout près de l’évier avant de partir précipitamment au boulot
    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Démission grandiloquente (ou abrupte, etc.)

    Tambours et trompettes... et parfois pshit.

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Femme qui sauve un homme en mauvaise posture
    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Stylé | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Super pouvoir | Ce qui lui a été dit lui revient en tête mot pour mot

    Se traduit techniquement par la reprise des éléments de dialogue correspondants avec un léger effet de réverbération moche...


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Religion | Fait un signe de croix
    — Stylé | Tope aux vannes nulles de son amie
    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)

    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Menace | « Fais tes prières ! »
    — Menace | « Je vous tiens, cette fois ! »
    — Questionne | « T’es là pour quoi ? »
    — Rédemption | « Je peux te sauver ! » -> « Mais tu l’as déjà fait... »

    Par sa grandeur d’âme, un personnage a transformé malgré lui un être vil et corrompu, qui peut désormais mourir en paix.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Caractère | Est pote avec tout le monde

    Scène de présentation : et vas-y que je rigole fort, et vas-y que je fais des tope-là à n’importe qui, et vas-y que les nénettes me reluquent les fesses.

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente


Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.


Personnage > Méchante

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme une bleue

Personnage secondaire

    — Conseil d’administration
    — Foule en délire | Concert, spectacle, manifestation sportive
    — Petits voyous Disney Channel

    Bande de petites frappes à laquelle on ne croit pas une seconde : un leader au duvet naissant, un side-kick qui tope à toutes ses vannes nulles et une suite bigarrée dont les seules ambitions est de chourer les bonbecs et l’argent du déjeuner du héros.

    — Sbire neuneu

    Pour une avalanche de gags.

    — Sbire ou second couteau qui lance une attaque surprise... en parlant voire en hurlant

    Et en partant de cinq bons mètres.


Réalisation

    — Écran partagé

    Dialogue de téléphone, scène de cambriolage cool, effet suspense, etc.

    — Équipe | L’équipe (au complet) avance (au ralenti) face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Grammaire | Passage musical
    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture | Survol à basse altitude de vastes éléments naturels
    — Stylé | Présentation de personnages à coups d’incrustations et d’arrêts sur image

    ... parfois assorties de woosh et de voix off.

    — Technique | Plan drone moche
    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.

    — Zoom « Battlestar Galactica »

    A formuler/préciser


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Hot dog
    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Alarme stridente de vaisseau spatial/laboratoire/base secrète

    Parce qu’un vaisseau spatial sans alarme c’est une France sans fromages.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit générique | Son de dessin animé : ressort, clochette, etc.

    Parfois totalement inattendu mais toujours d’un goût certain.

    — Effet | Bruitage d’apparition/disparition/téléportation

    Au synthé naturellement.

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Musique | Classique

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Tire sur les entraves, les gardes... ou simplement à côté de la personne désignée comme cible

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Chien qui saccage un intérieur (gag)
    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque
    — Gag cartoonesque | Bruit exagéré de verre cassé après un jeter d’objet hors champ
    — Passe par la fenêtre après avoir manqué la cible de son attaque
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo | Se trahit (ou presque) en se justifiant/présentant ses excuses s’imaginant avoir été découvert

    Formulation à améliorer

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.

    — Ronflements
    — Scène de présentation de chenil qui reprend les codes du film de prison

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cours de danse

    Modern-jazz ou classique.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Bute sur un mot scientifique/étranger visiblement compliqué / remplace la dernière syllabe d’un mot compliqué par « quoi »

    Le tout pour amener de manière subtile une explication.

    — Philosophie ou psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Phrase-choc

Scénario > Élément

    — Drapeau national flottant au vent
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande
    — Mort | Stupide

    Valable pour souligner l’absurdité de la vie : un personnage tombe dans l’escalier et se tue en voulant échapper à un danger.
    Mais aussi pour enfoncer le clou karmique quand il s’agit d’un personnage négatif : un sbire, quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, peut mourir de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Attaché au lit avec des menottes

    Polissonnerie qui tourne mal.

    — Forçage de serrure à coup d’épingles ou de carte de crédit

    Et variantes

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.


Scénario > Situation

    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Le papa qui ne veut pas d’un chien au grand dam des enfants subit les réflexions et les regards réprobateurs de sa femme
    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.


Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Tape aléatoirement sur un clavier d’ordinateur

    On aimerait tellement voir le résultat de la frappe au clavier de cette personne : sans doute quelque chose d’approchant à « amvk fké à(_(à »,v,s lmw, ,sdlmfk".


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Bobo-écolo-phobie

Thème > Testostérone

     ? | Se défient, puis picolent et finissent amies pour la vie

    Des personnages que tout séparent, et pourtant, autour d’un alcool fort, ils et elles vont se trouver des points communs jusqu’à embrasser une cause commune et conclure un pacte d’amitié éternel (& variantes)

    — Muscle | Séquence d’entraînement physique (parfois débile)

    Séance d’entraînement physique, avec ou sans musique, qui comprend du footing, de la boxe, des pompes, de l’attrapage d’animaux, etc. En général, on y voit la progression (spectaculaire) de la personne qui s’entraîne, qui clôt la séance en réussissant un exercice qui le/la tenait jusqu’alors en échec.

    — Peau de vache | Maton

    & plus : vicelard, corrompu, sadique, etc.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 49 ingrédients de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Lire la fiche de ce film sur

   


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?