Vampires

Le cureton a les dents longues
Jack Crow est un chasseur de vampires. Après avoir vu ses parents succomber aux dents acérées de l'un d'entre eux, Crow a consacré sa vie à les chasser dans une traque impitoyable qu'il mène depuis des années en compagnie d'une poignée de mercenaires connus sous le nom de Team Crow. À la demande du cardinal Alba, émissaire du Vatican, Crow et ses hommes partent au Nouveau-Mexique avec pour mission de détecter les nids de vampires et de les détruire. Après un nettoyage dans une ferme infestée, la Team Crow se fait attaquer par le grand maître des vampires, Valek.

Des choses gentilles à dire sur ce film

Film de vampires mâtiné de western. C’est ce que John Carpenter avait en tête au moment d’accepter de tourner Vampires. Est-ce ce qu’il en ressort ? Oui... Sachant bien entendu que, sans avoir autant de chapelles que le métal, le western peut ratisser large.
Vampires est de ces westerns qui suent la virilité par tous les pores de la peau, soirées putes presque saloon dans l’esprit, âpreté d’un environnement écrasant et références au gourdin. Vampires est de ces westerns où les héros frisent plus que gentiment avec l’immoralité parce que l’époque et le désert dans lequel ils évoluent ne leur laisse passe pas d’autres choix... Vampires est de ces westerns où le héros en niveaux de gris doit avoir un sacré charisme face au badguy imposant en diable. Vampires est de ces westerns où les vieux amis prennent à la fin des trajectoires opposées.
Et Vampires a pour lui de porter la patte de Carpenter. Sans être un de ces meilleurs, et loin de là, le film en porte dans l’esthétique, le montage, les thématiques toute l’essence. Il faut le reconnaître, certaines lignes de dialogues sont crétines, la séquence de sauvetage de Jack (James Woods) est clownesque quant à l’affrontement final, il manque clairement de panache : Valek (Thomas Ian Griffith) s’empale juste connement sur une croix sacrée... Malgré tout l’ensemble fonctionne. Ni lourdeur, ni dérives. Juste une histoire de héros qui ne sont pas des héros, qui se comportent comme des connards parce que c’est la seule chose à faire.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 33  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — À voix haute | Lit ou fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — Arrache violemment une bande de chatterton de la bouche d’un autre personnage

    J’ai essayé. Eh ben, mes lèvres ne ressemblaient pas du tout à celles des gens à qui ça arrivent dans les films : un vieux steak sanguinolent qu’on aurait dit !

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Famille | Espionne sa femme

    La saaaaaloooooope !

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Se fait draguer
    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentilles et méchantes, la/le méchante fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Stylé | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !


Personnage > Caractéristique

    — Religion | Fait un signe de croix
    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...

    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)


Personnage > Citation

    — Commente | "Putain, les femmes..." / « Ah, les bonnes femmes »
    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Ironise | « T’allais/tu vas quelque part ? »
    — Rassure | « Il ne t’arrivera rien, je te le promets », « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — Réfrène | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Ruse | A un plan mais se garde bien de le partager

Personnage > Interprétation

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.


Personnage > Méchante

    — Mort | Stupide

    Quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, le sbire meurt de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo


Réalisation

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Effet | Filtre chromatique jaune/orange pour les pays « chauds »
    — Équipe | L’équipe (au complet) avance (au ralenti) face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | Mon nom est ...

    Par le personnage qui s’est enfin trouvé une identité.

    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Grammaire | Plan rapproché des mains d’un flic en train de dérouler un ruban autour d’une scène de crime
    — Grammaire | Visions : flashs répétés

    + inserts de très gros plans sur les paupières fermées très très fort

    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture | Survol à basse altitude de vastes éléments naturels
    — Stylé | Tire en sautant

    Ou saute en tirant, c’est selon...

    — Tension | Cachée

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Bagarre | Épée brisée au cours du combat
    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Pile-poil | Musique et brouhaha s’arrêtent au moment où le personnage prononce/hurle des paroles blessantes

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Bute sur un mot scientifique/étranger visiblement compliqué / remplace la dernière syllabe d’un mot compliqué par « quoi »

    Le tout pour amener de manière subtile une explication.

    — Philosophie ou psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Phrase-choc

Scénario > Élément

    — Automédication

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cache qu’il/elle a été mordue ou contaminée
    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — Mordue ou contaminée au vu et au su de tous et toutes

Scénario > Situation

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces connes.

    — Bagarre | Tourne de dos à une explosion, en marchant tranquillement
    — Situation | La prière, c’est sacré

Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Le regard des personnages ne porte pas au-delà du champ de la caméra
    — Fait tout péter en balançant | son Zippo

    La marque des gens stylés voilà tout.

    — Stylé | Prend une graaaande inspiration avant de revenir à la vie

    Le cœur s’est arrêté depuis 8 min ? pas grave, on prend un grand bol d’air et tout est oublié.

    — Temporalité aléatoire pour cause de suspense

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.


Thème > Testostérone

     ? | Méthodes musclées

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 33 ingrédients et les 10 types de morts de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?