x

Vampire… vous avez dit vampire ?

Le voisin a les dents longues
Charlie Brewster est un adolescent sans histoire. Il partage sa vie entre sa mère, sa petite amie, ses copains et ses séries préférées à la télévision sur les films d'horreur de série B. Tout va être bouleversé lorsqu'il va découvrir que son nouveau et séduisant voisin est un monsieur qui a les dents longues… Qui va croire Charley ?
source synopsis et images : Columbia Pictures Delphi IV Productions Vistar Films
Fiche créée le 30 janvier 2022 et mise à jour le 7 septembre 2022

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

     ? | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Course-poursuite | Renverse une pile de...

    ... cartons, cagettes, renverse un étal de marché, une charrette de fruits, des boîtes à lettres, etc.

    — Famille | À la fin, tombe dans les bras de sa femme/son mari/son fils/sa fille

    & variantes

    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied
    — Gonfle les muscles devant le miroir
    — Mort | Meurt en gesticulant comme un pantin désarticulé

    Syndrome physiologique bien connu appelé « On-m’a-demandé-de-bien-montrer-que-j’ai-été-touché-et-que-je-vais-mourir »

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touché·e par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Passe à travers une vitre : pour s’échapper

    & variantes

    — Passion | Se fait draguer
    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Stylé | Se gare pile devant la porte du bâtiment à visiter

    Pour les héros et héroïnes, il y a systématiquement et miraculeusement une place de libre juste en face de toutes les portes d’entrée du monde.

    — Tension | Croit voir un truc du coin de l’œil

    Un ’ro minet...

    — Tension | Espionne ses voisin·es

    Soupçons, perversité, désœuvrement... Rayer la mention inutile.


Personnage > Caractéristique

     ? | Enfant ou ado tête à claques
    — Interprétation | En fait des caisses
    — Ouh ! | Traître !

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévoué·e à la solde des méchant·es (depuis le début ou pas)

    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille

Personnage > Citation

    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.

    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es

Personnage secondaire

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.

    — Petit·e génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches

Réalisation

    — Course-poursuite | Saute et glisse artistiquement sur le capot d’une voiture qui bloque sa course

    Ou bien se fait bouler, d’ailleurs...

    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Gros plan | Pieds d’un personnage battant dans le vide

    Précision : pour les cas de strangulation ou de tirage de col.
    Les personnages suspendu dans le vide ne sont pas concernés.

    — Habillage | Placement de produits
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Moment wahouuuuu (émerveillement)

    Gros plan sur les visages, les yeux sont écarquillés, et les lèvres articulent un wahouuu (en détachant bien les deux syllabes). Ce dernier peut parfois être silencieux.

    — Mise en scène | Regard incrédule
    — Ouverture | Générique « Balade en ville »

    Succession de plans de vues de rues, d’enseignes, de gens qui vivent leur vie, de circulation etc. Le tout accompagné d’une musique pêchue.

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Musique | Saxophone mélancolique (films à corriger)

    Parce que.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Faux suspense | Ce qu’on entend est en fait la piste audio d’un film diffusé dans le film

    Y a pas de raison que les personnages de films ne regardent pas des films.

    — Faux suspense | Ouf c’est juste un ami qui fait une blague !

    Souvent un garçon (peut-être le benêt, le bon copain-confident-séducteur ou l’alphamâle...) qui fait peur à une fille (soit la final girl, soit l’espèce de petite délurée qui va crever salement dans 5 minutes)...

    — Surprise | Se remet debout... contre toute attente !
    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.

    — Tension | Moment de tension interrompu par une sonnerie de téléphone

    Les gens appellent toujours au mauvais moment. Surtout ceux qui demandent si t’as fait des travaux d’isolation récemment.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Comique de répétition
    — Crissement de pneus + accident de la route hors champ (gag)
    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Vomi (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cliché touristique
    — Ruelle sombre avec de la vapeur qui sort des bouches d’égout

    Avec accessoirement des cartons vides sur les côtés, des poubelles, des échelles métalliques et tout le bordel.

    — Séance d’entraînement au stand de tir

    En profite pour faire une démonstration d’habileté, ou pour se concentrer sur le criminel en cavale en pensant à l’attraper. Ou faire connaissance avec ses camarades.

    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.

    — Signal | Imite des cris d’animaux

    Discrétion j’écris ton nom.


Scénario > Élément

    — Drapeau national flottant au vent
    — Personnage possédé, personnage hypnotisé, personnage vaaampiriséééé

    Généralement par un artefact antique, alien...

    — Prophétie : la légende dit que...

    Ah, la bonne vieille légende des temps jadis, bourrée de Dame aux cheveux rouges, de malédiction et autres fantôme vengeur. Très prisée des scénaristes de séries françaises.

    — Référence grossière à la culture populaire

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Doit de l’argent à...
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.

    — Plus de réseau téléphonique
    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort

Scénario > Situation

    — Agissement | A encore refait les calculs, mais ne trouve toujours aucune erreur

    Rien à faire, c’est bien ça... :

    • la météorite va bien s’écraser sur terre dans 18 h ;
    • le volcan est bien en train de s’éveiller ;
    • c’est bien un requin géant qui a dévoré ce surfeur ;
    • Etc.
    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces con·nes.

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Piégé·e dans une impasse
    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police

Thème > GI Joe

    — Accessoire | Phrase codée pourtant totalement compréhensible

Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop con·ne | Abandonne son arme sans raison

    Le plus souvent, pour les armes à feu, parce que le chargeur est vide...


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Prostitué·e

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude et/ou stéréotype sexiste
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères

Thème > Testostérone

     ? | Pulsion sexuelle masculine
     ? | Méthodes musclées
    — Bagarre | S’interpose entre deux esprits échauffés qui veulent se la donner

    Keep cool ! Concentrez-vous sur la mission.



Voir les 41 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 9000000 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • L’ambiance générale qui mêle allégrement une réactualisation de Fenêtre sur cours (un truc repris et développé dans Les banlieusards de Joe Dante quelques années plus tard), un peu de Gremlins pour la chambre d’ado où est constamment allumée une télé qui diffuse des vieux films... Sans parler de cette idée d’appeler au secours une gloire passée du cinéma d’épouvante (Roddy Mcdowall) un peu à la rue. Même si le côté clins d’oeil peut parfois paraître très appuyé, il y a, derrière tout ça une vraie déclaration d’amour pour tout un pan du cinéma.
  • Malgré ce côté comique et ces jeux de références, il y a quand même des passages assez terrifiants.
  • Chris Sarandon est bath.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?