Saga V/H/S

V/H/S 94

Soyez sympa, ne rembobinez pas
Une mystérieuse cassette VHS mène un policier S.W.A.T. l'équipe à la découverte d'un culte sinistre dont la collection de matériel préenregistré révèle une conspiration cauchemardesque.

Titre original (ou alternatif) : V/H/S/94

Des choses gentilles à dire sur ce film

Que retenir de V/H/S 94 ? Certainement pas le 94 qui n’est visiblement là que pour faire joli et encore moins le fil rouge, qui, comme dans les opus précédents est incompréhensible, inintéressant, bruyant et sans saveur. Il ne faudra pas trop compter non plus avec les deux premiers segments qui alignent toutes les facilités de réalisation du found-footage, celles qui ne fonctionnent plus, au service de scénarios pas ou mal développés...
En fait, autant passer directement au du troisième sketch, The Subject, de Timo Tjahjanto, qui avait réalisé, avec Gareth Evans, Safe Haven, le court le plus intéressant de V/H/S 2. Moins barré que le résultat réussi de cette collaboration, The Subject est ce que V/H/S 94 peut offrir de plus jouissif : passée une ouverture curieusement amusante qui rappellerait presque un passage de Mars Attacks, Timo Tjahjanto propose un petit défouloir gentiment craspec qui oscille entre semi torture-porn, survival glauque et first person shooter. Les effets visuels restent dans l’ensemble assez honnêtes et leur aspect parfois outrancier renforce l’esthétique sympathiquement grotesque de l’ensemble...
Puis V/H/S de renouer en douceur avec la platitude via un quatrième segment qui est de loin le plus frustrant. Sorte de Strip-tease aux pays des paramilitaires rednecks, Terror pêche par un manque de maîtrise narrative. De fait, son potentiel humoristique et corrosif en est totalement neutralisé, tout comme finalement le fantastique qu’il pouvait alimenter par effet miroir. Dommage...
V/H/S 94 est à réserver aux amateurs du genre... et encore. Ou il faut juste se cantonner au Timo Tjahjanto au risque de perdre un petit quelque chose sans autres courts autour.



Arf... Ce film n'est pas assez riche en ingrédients pour jouer dans de bonnes conditions avec une grille de 36 cases...


Consulter les 14 ingrédients et les 8 types de morts de ce film

Personnage > Agissement

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Dialogue

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?