x

Un divorce de chien

Fiesta chez Moumoutte
L'époque où Julien et Lou vivaient heureux ensemble est révolue. Ils décident donc de se séparer à l'amiable. Commence alors le partage de leurs affaires, qui achoppe sur un point : la garde de leur chienne Alex, une jeune border collie. Lou est décidée à l'emporter avec ses affaires, alors qu'elle avait offert l'animal à Julien. C'est le début d'une guerre sans merci entre les jeunes gens. Les amis et leurs familles, témoins désespérés de leurs empoignades, tentent d'arranger les choses. Ils ne réussissent qu'à aggraver une situation déjà bien compliquée. Reste Alex qui, malgré les apparences, pourrait trouver une solution à cette histoire...
source synopsis et images : TF1 Vidéo
Fiche créée le 21 octobre 2022 et mise à jour le 2 novembre 2022
| 2
  1. La scène du chien et du SDF ;
  2. 1h20min18sec : Elie Semoun décide de jouer la peur.

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

     ? | Lève les bras en signe d’impuissance

    Mais qui fait ça ?

     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

     ? | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

    — À voix haute | S’entraîne avant de...
    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Course-poursuite | Réquisitionne un véhicule

    Légalement ou pas.

    — Entoure des articles ou des annonces sur un journal
    — Famille | À la fin, tombe dans les bras de sa femme/son mari/son fils/sa fille

    & variantes

    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied
    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou un·e fugitif·ve, etc.

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touché·e par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Se sentant observé·e, lance des menaces dans le vide | « J’ai un flingue, je fais du karaté, etc. »
    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.

    — Souvenirs | Regarde un objet appartenant à son passé, rangé dans une boîte

Personnage > Caractéristique

    — Religion | Fait un signe de croix
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Commente | « J’comprends rien à ton charabia / Et en français, ça donne quoi ? »
    — Interpelle | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — Ironise | « À ce que je vois, les nouvelles vont vite... »
    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — Rassure | "Il ne t’arrivera rien, je te le promets", « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — S’inquiète | « Oh-oh »
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Super pouvoir | Simple blessure au front

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !


Personnage > Méchant·e

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme un·e bleu·e

Personnage secondaire

    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.


Réalisation

    — Course-poursuite | Saute et glisse artistiquement sur le capot d’une voiture qui bloque sa course

    Ou bien se fait bouler, d’ailleurs...

    — Écran partagé

    Dialogue de téléphone, scène de cambriolage cool, effet suspense, etc.

    — Escalier en colimaçon filmé en plongée
    — Fin | Bêtisier intégré au générique de fin
    — Fin | En miroir du début
    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Alternance d’accélérés et de ralentis

    Pour une scène (d’exposition généralement) péchue.

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Plan | Images de paysage urbain/naturel, couchers de soleil, passées en accéléré

    Pour des transitions stylés.

    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Tension | Avion qui évite de justesse un obstacle en (re)décollant

    & variantes

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.

    — Vue subjective | Plan œilleton

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Stylé | Tête tranchée nette qui vole élégamment dans les airs

    Avec un léger ralenti

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | « Sluuurp »

    Un gros bruit exagéré d’une personne qui mange de la soupe ou finit un verre.

    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Chouette ou hibou
    — Effet | Wooosh !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humilié·e, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Gag avec la police
    — Gag cartoonesque
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Roule des yeux
    — Voix Tic et Tac

    Voix très aiguë, comme celle de Tic et Tac.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Barbecue

    Entre potos, à la fin de l’aventure, comme dans tout bon Astérix.

    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.

    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.

    — S’adresse à son ennemi invisible ou absent | « Je sais que tu es là », « Qu’est-ce que tu mijotes ? »...

Scénario > Élément

    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Russes, c’est vraiment les plus fort·es
    — Toast

    Précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — Se retrouvent accidentellement l’un·e sur l’autre

    Après une chute et un dévalage de dune, nos 2 personnages s’arrêtent dans une position parfaite pour un futur « Sous-entendu sexuel » : lui au sol, et elle qui le chevauche.


Scénario > Situation

    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Accessoire | Garde son caleçon ou sa culotte pour baiser

    C’est toujours plus pratique qu’une capote (et ça coûte moins cher).

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Carton-pâte | Élégamment propulsé·e par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Non-suspension d’incrédulité | Revirement brutal et incompréhensible de la trajectoire d’un personnage

    Qui croit une seconde à ce changement psychologique opéré un en clin d’œil ?

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Stéréotype physique lié à un métier

    Exemple : l’huissier de justice est forcément petit, chauve et sans cœur.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Femme aux petits soins d’un blessé

    Applique un mouchoir humide sur le front, fait un bandage à l’épaule, tient, les yeux pétillants, des propos réconfortants...

    — Image dégradante | Nunuche
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux
    — Violence sexiste | Mauvaise conductrice
    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


Thème > Testostérone

    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.

    — Truc de mecs | Donne une leçon de virilité

    Explique par A + B ou donne des conseils pour comment être un vrai mec.

    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.



Voir les 41 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses pas très gentilles à dire sur ce film

  • Un divorce de chien c’est avant tout une sous musique typique des comédies de Francis Veber à regretter de ne pas être sourd. En boucle. Tout le temps. Qui, utilisée pour souligner la moindre situation qui se veut cocasse ou attendrissante, n’accentue que le vide de l’ensemble.
  • Parce qu’Un divorce de chien, c’est dans le fond comme beaucoup de productions françaises, une idée de départ étirée au maximum - un couple en plein divorce se déchire autour de la garde du chien - jalonnée de situations courues d’avance... mention spéciale à la scène de la poupée sexuelle qu’on sent venir avant même qu’elle ne soit déballée. Ou les scènes plutôt (oui, oui, elle servira beaucoup).
  • Petit plus toutefois, le film regorge de faux raccords, des postures différentes selon les plans, d’enchaînements de gestes mal raccordés... ; des petits détails comme la session de collage d’affiches de recherche (parce que forcément, à un moment le chien se fait la malle) à la Patafix, moment qui donne lieu à un très beau « On voit que t’as jamais été trotskiste » ;
  • Et du coup, un paquet de répliques à la con : « Je suis positivement consterné », « Le con espère au moins que tes trois orgasmes t’auront donné satisfaction », « Une femme qui cherche finit toujours par trouver à moins qu’elle ne trouve et se mette en quête de ce qu’elle cherche »...





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?