x

Un cadavre sur le campus

Bin finalement, 4 garçons plein d’avenir, c’était pas si mal
Josh Miller est bien décidé à décrocher son année préparatoire de médecine, au prix d'un travail de forçat et d'une vie monacale. C'est sans compter sur son camarade de chambre, Scott Cooper, gosse de riche et tire-au-flanc, qui l'entraîne dans de folles virées entre copains. La fin du semestre approche et le verdict s'annonce fatal : Josh risque de perdre sa bourse. Une seule solution leur apparaît : la "clause de l'homme mort", qui stipule qu'un étudiant traumatisé par la mort d'un compagnon de chambre est gratifié d'une notation maximale...
source synopsis et images : Paramount MTV Films
Fiche créée le 13 mars 2022 et mise à jour le 7 septembre 2022
| 1
  • Sous régime ou cabotinage, difficile de dire qui gagne la palme du plus mauvais acteur entre Tom Everett Scott, Mark-Paul Gosselaar, Poppy Montgomery, Corey Page ou Lochlyn Munro. Ouais, non, si, Lochlyn Munro. Chacune de ses interventions rend le film beaucoup moins long.

Ce film fait partie du pack de soirée suivant :

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Personnage > Agissement

     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

     ? | Se débarrasse de quelqu’un pour mieux le protéger

    En l’envoyant chercher un truc au moment de partir ce genre de choses. En provoquant une engueulade. Etc.

     ? | Regarde par le trou de la serrure

    Sans se choper un orgelet.

     ? | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

     ? | Se lancent des regards entendus, accompagnés de têtes inclinées

    & variante : tournent leur vers l’autre en même temps avec une mimique étonnée.

     ? | Se râcle la gorge pour attirer l’attention
     ? | Théâtralise une anecdote
    — Famille | Court le/la rejoindre après avoir réalisé que c’était le bon/la bonne

    Souvent à l’aéroport, le/la rattrape juste à temps, déclare sa flemme et explosion de joie.
    Dans la rue dehors sous la pluie ça marche aussi.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Mort | Meurt en se couvrant le visage avec les avant-bras
    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Simule une pipe/branlette (gag/raillerie)

    & variantes genre simule un accouplement avec un pantin de bois pour faire marrer les copains...

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentil·les et méchant·es, la/le méchant·e fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Stylé | Garde toujours un peigne sur lui et se recoiffe en toute circonstance
    — Tension | Main qui tente désespérément de saisir une arme à tâton

    L’héroïne est plaquée au sol par son agresseur, qui commence à l’étrangler. Dans un sursaut de lucidité et d’énergie, l’héroïne tend son bras pour essayer d’attraper :

    • un couteau ;
    • une paire de ciseaux ;
    • un pierre ;
    • un vase ;
    • ou tout autre objet contondant ou coupant.
    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet


Personnage > Caractéristique

    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.


Personnage > Citation

    — Déclare | « Les affaires reprennent ! »
    — Déclare | « Vous avez le droit de garder le silence. Tout ce que vous direz... »
    — Interpelle | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — Ordonne | « Tuez-le ! » / « Tuez-la ! »

Personnage > Méchant·e

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme un·e bleu·e
    — Félon

    Nuance félon/traître : le félon est posé d’emblée en tant que tel dans le récit ; le traître fait l’objet d’un coup de théâtre (après ça n’empêche pas de le repérer direct)

    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.


Personnage secondaire

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Fin | Que sont-elles/ils devenu·es ?

    Où on apprend qu’une telle a été condamnée, que celui-ci est devenu écrivain renommé ou juge fédéral et que celui-là a ouvert un bar à putes.

    — Grammaire | Passage musical
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Habillage | Placement de produits
    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Mise en scène | Regard incrédule
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Souvenirs | Introduits avec un flash et un effet sonore

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Bagarre | Recouvert de bris de verre au cours d’une fusillade

    Pas dans les cheveux on avait dit.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Bruitage d’apparition/disparition/téléportation

    Au synthé naturellement.

    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Coups en rafale

    Une main, trois têtes alignées ; un mouvement, trois gifles.

    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humilié·e, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Gag avec la police
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Vomi (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Campus

    Avec son amphi, sa cafet’, ses étudiants cools...

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Entrepôt de carcasses congelées

    Faut être mafieux pour comprendre cette attirance pour ces planques, toujours dotées de magnifiques murs de rubans de plastique du plus bel effet.

    — Tous les parents d’ados qui organisent une teuf ont une piscine !

    Et y a toujours un connard qui fait la bombe en criant « Woo-hoo ! »


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Début d’une phrase énoncée par un personnage et terminée par un autre
    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.


Scénario > Élément

    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut

Scénario > Situation

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Situation | Topo de couloir

    Ces gens sont tellement occupés qu’un passage d’un couloir à l’autre est l’endroit idéal pour se faire expliquer la situation ou prendre des décisions.


Thème > GI Joe

    — Accessoire | Panoplie Raid (points rouges, vision nuit, silencieux, visage peinturluré etc.)
    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Élégamment propulsé·e par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Grossophobie
    — Prostitué·e

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme qui se blottit dans la poitrine d’un homme à la vue d’une scène choquante

    ... ou d’un simple cadavre.

    — Objectification sexuelle | Tenues légères

Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier
    — Muscle | Entraînement physique débile

    Séance d’entraînement physique, avec ou sans musique, qui comprend du footing, de la boxe, des pompes, de l’attrapage d’animaux, etc. En général, on y voit la progression (spectaculaire) de la personne qui s’entraîne, qui clôt la séance en réussissant un exercice qui le/la tenait jusqu’alors en échec.

    — Truc de mecs | Donne une leçon de virilité

    Explique par A + B ou donne des conseils pour comment être un vrai mec.



Voir les 25 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 14000000 $)

Personnage > Agissement

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Le générique est plutôt sympa, le film aurait pu s’arrêter là...
  • Les planches anatomiques figurant des pin-up dans une scène un peu délirante.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?