Umami

Oh no, no... Umami, Umami
Gabriel Carvin est un chef étoilé de grande renommée. Lorsque sa santé et sa vie de famille se détériorent, il décide de partir à l’autre bout du monde. Direction le Japon, à la recherche d’un chef japonais qui l’avait battu à un concours de cuisine quarante ans plus tôt. Ce voyage culturel et culinaire va l'amener à faire le point sur sa vie.

Titre original (ou alternatif) : Umami no Tabi
source synopsis et images : Nompareille Productions Sunny Side Up Films Zinc
Fiche créée le 26 avril 2023 et mise à jour le 30 août 2023
À regarder uniquement entre amies
sur l'échelle de Slater
avec Gérard Depardieu
  2 regards incrédules :
  1. Toutes (absolument TOUTES) les apparitions de Rod Paradot ;
  2. Cette scène de bataille de boules de neige qui rappelle les heures les plus heureuses de la partie de foot américain de The Room

Des choses à dire sur ce film

« C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes. »
Après quarante années à mijoter séparément depuis Les Fugitifs, Gérard Depardieu et Pierre Richard sont à nouveau réunis en cuisine dans Umami, une tragicomédie sucré-salée où un chef étoilé délicieusement campé par notre Gégé national part à la recherche de la mystérieuse cinquième saveur : l’umami.

Portée par un duo iconique et piquant, le film a l’ambiance douce-amère raconte l’âge, la quête de rédemption, les plaisirs oubliés et l’importance des choses simples dans un Japon dépeint à feu doux par son réalisateur : Slony Sow.

Bonbon acidulé pour un Depardieu qui prend plaisir à goûter aux hôtels capsule tokyoïte...

[...]

Mais qu’est-ce que je raconte moi... ?

C’est dans les vieilles barriques qu’on se colle les meilleures cuites.

Ce qui est cool au ciné, c’est qu’on peut toujours être surpris. Et quand on part à l’aventure la fleur au fusil, l’effet est double. Parce que c’est l’air guilleret que je suis allé voir cet Umami, et je peux vous dire qu’au bout de 5 minutes, j’avais déjà compris que j’allais voyager. Entre la diction toute hasardeuse de Depardieu, les apparitions lunaires de Pierre Richard qui surjoue Pierre Richard et le montage parfois Jean-Marie Poiresque du réalisateur, j’ai été soufflé. Et ça, c’était avant Rod Paradot, qui joue (mal) le fils de Depardieu. Chacun de ses passages instille une sorte de malaise. Je ne sais pas comment il a été dirigé ou simplement si quelqu’un a vérifié les prises mais il y a eu un raté de ce côté là...

Sinon ben y’a quelques trucs à sauver comme une belle photo (parfois) et Depardieu qui fait du vélo. En kimono.



Arf... Ce film n'est pas assez riche en ingrédients pour jouer dans de bonnes conditions avec une grille de 36 cases...


Consulter les 18 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !





« 

Je me suis régalée, car tous les ingrédients étaient présents : des acteurs savoureux, une histoire sucrée-salée , des images inoubliables pour faire connaissance avec le Japon, et une quête piquante qui nous concerne tous...

 »




« Je ne comprends pas pourquoi ils utilisent de la musique "CHINOISE style" alors que le sujet est "JAPON" »


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?