x

Tremors 3 : le retour

1 tremors, ça va, 3 tremors bonjour les dégâts
Au fin fond du Nevada, dans le petite ville de Perfection, des monstres dévoreurs d'hommes sèment l'horreur et la désolation. Burt Gummer, accompagné de ses deux collaborateurs, va tout faire pour se débarrasser de ces monstres terrifiants avant que la ville de Perfection soit définitivement rayée de la carte...
source synopsis et images : Universal Pictures Stampede Entertainment
Fiche créée le 6 février 2022 et mise à jour le 7 septembre 2022

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Personnage > Agissement

     ? | Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Course-poursuite | Défonce un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Femme qui sauve un homme en mauvaise posture
    — Gonfle les muscles devant le miroir
    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — N’importe quoi | Arrivent à compter chacun·e le nombre de balles tiré par l’autre

    Mais parfois - suspense - se plantent.

    — N’importe quoi | Tombe dans une poubelle

    Peut aussi être associé à la chatte à Mireille. Ou pas.

    — Ouf ! | S’adosse contre la porte tout juste refermée

    Ouf de soulagement

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | S’installe en voiture en passant par une vitre ouverte

    Visiblement ça se faisait encore dans les années 2000... dans les films.


Personnage > Caractéristique

     ? | Hanté·e par des souvenirs traumatisants
     ? | Sacrée tête de mule

    Ben oui, que voulez-vous, elle/il est comme ça, quand elle/il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle/il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !
    — Super pouvoir | Heureusement qu’il y en a un·e pour garder la tête froide
    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille

Personnage > Citation

    — Défie | « Viens me chercher ! »
    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — S’inquiète | « Oh-oh »
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Pas seulement tout en muscles, il en a aussi dans le crâne (et inversement)

Personnage > Méchant·e

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme un·e bleu·e
    — Mort | Le chef des méchants (ou le traître) meurt toujours le dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.


Personnage secondaire

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...

    — Promoteur immobilier

    Un archétype de connard bien connu des fans de Scooby Doo et de Denver le dernier dinosaure.


Réalisation

    — Course-poursuite | Piéton qui marque une hésitation avant d’éviter un véhicule

    Un lapin pris dans les phaaaaares.

    — Cut au moment où une créature saute au visage d’une victime
    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Habillage | Placement de produits
    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Plan | Travelling circulaire autour d’un baiser passionné ou de retrouvailles
    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Tension | Propulsé·e à travers le pare-brise

    Parfois une manière de se débarrasser de la menace assise sur le siège passager.

    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Bagarre | Porte prédécoupée qui vole en éclats

    Ou tout autre élément de décor en balsa.

    — Pouet-pouet | Déguisement
    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.

    — Voiture qui s’encastre dans un élement type borne d’incendie après que son chauffeur se soit fait flingué

    & variantes.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Effet | Voix douuuuce et flottaaaaante d’apparition fantomatique

    L’apparition en elle-même (qui n’est pas nécessairement un fantôme) est légèrement translucide et baigne dans une lueur bleuté. À tous les coups.

    — Musique | Classique

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Est bourré·e ou drogué·e (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Palpe à plusieurs reprise la menace située dans son dos avant de réaliser

    La touche Scooby.

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.

    — Vomi (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cliché touristique
    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Critique de la bureaucratie
    — Discours intello-moralo-religio-cartésiano émotionnellement fort pour faire revenir à la raison un personnage sur le point de commettre l’irréparable
    — Drapeau national flottant au vent
    — Passion | Ont rompu mais s’aiment toujours

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La porte est anormalement déjà ouverte

    Vigilance.


Scénario > Situation

     ? | Match amical pour décompresser ou s’affirmer

    C’est qui le meilleur, hein ? Hein ?

    — Détresse médicale | Passages aux urgences

    Un des personnages se blesse et file à l’hosto.


Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Scientifiquement non prouvé | Séchage ultra-rapide de personnes trempées

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Antisémitisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Nunuche

Thème > Testostérone

    — Brutasse | Violence policière


Voir les 29 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 6000000 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > N’importe quoi

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Les répliques qui accompagnent l’arrivée des barbouzes.
  • L’idée de l’exploitation des événements du premier film sous forme d’excursion par un sympathique branleur est plutôt bonne... C’est dommage que ça tombe vite à plat.
  • La petite morale de fin, un peu inattendue, reste sympa.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?