Transmutations

Sandahl in chains
Le récent holocauste nucléaire a terriblement réduit la population mâle et rendu la majorité des terriens stériles. Sam Hell, accompagné de la belle et courageuse Spangle se rend dans une région encore ravagée par le cataclysme et apprend que le commandant Toty, le grand chef des mutants de Frogtown a enlevé 8 femmes humaines pour son harem...

Titre original (ou alternatif) : Hell Comes to Frogtown
source synopsis et images : New World Pictures
Fiche créée le 25 janvier 2023 et mise à jour le 18 mai 2023
C’était chouette de le voir une fois
sur l'échelle de Slater
  2 regards incrédules :
  1. Roddy dans son slip en métal et sa chemise du service pédiatrie ou maternité.
  2. Le véhicule de l’unité d’élite.

Des choses gentilles à dire sur ce film

Délire macho poussé au bout du bout (à la limite du premier degré le plus jouissif et du second degré le plus ambigu), Hell Comes to Frogtown dépeint un monde post-apocalyptique dans lequel la plupart des gens (les hommes en particuliers) sont devenus stériles... ce qui fait du queutard fertile Sam Hell (Roddy Piper), archétype du héros branleur, un peu baroudeur, vaguement macho, courageux mais par la force des choses, un élément de choix pour les dirigeantes d’une société matriarcale.
Un élément de choix mais pas si précieux dans la mesure où, emprisonné par le gouvernement provisoire, il est contraint d’accompagner une unité d’élite (composée de la responsable de l’unité, Spangle (Sandahl Bergman) et de la gros bras Centinella (Cec Verrell)) libérer et rapatrier des citoyennes fertiles kidnappées et intégrées au harem d’un chef de guerre crapaud. Car oui, le recul de la fertilité humaine a permis l’essor d’une civilisation mi-homme mi-crapaud.
Tout ce qu’on peut attendre d’un pitch comme celui-ci, on l’a peu ou prou : les étendues désertiques ; la bonne vieille taverne/boîte chaude ; le rapprochement entre Spangle (atteinte du syndrome elle-est-canon-quand-même-quand-elle-enlève-ses-grosses-lunettes) et Sam sur fond d’amour vache ; des péripéties assez saugrenues et un peu de baston. Production modeste mais pas je m’en foutiste, on a aussi des mutants crapaud plutôt coolos et pour ce qui est du casting, le duo Roddy/Sandahl marche plutôt bien et semble s’amuser tout autant.
La BO, globalement sympa elle aussi, souligne, tout particulièrement par la déclinaison de la chanson populaire When Johnny Comes Marching Home, le registre si ce n’est parodique en tout cas comique très assumé du film.
Petits bonheurs supplémentaires : Roddy dans une chemise d’hôpital à nounours affublé d’un slip métal floqué « property of provisional govt », menace permanente sur ses bonbons prisoners of the ghostland style et le véhicule de l’équipée, une camionnette toute ronde et toute rose - société matriarcale oblige - équipée d’une grosse mitraillette.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 40  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Le monde est peuplé d’Emily et de Sam

    LES prénoms le plus répandus sur terre.

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

    — À voix haute | S’entraîne avant de...
    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Plante deux doigts en plein dans les yeux de sa/son adversaire
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Coolitude | Donne un bisou pour guérir un bobo

    Soit ça, soit souffler sur un bobo, les deux sont efficaces, surtout si c’est papa ou maman qui s’en charge.

    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Stylé | S’assieds à l’envers sur une chaise (le dossier devant)

    Même dans les années 80 c’était pas cool.

    — Tension | Croit apercevoir quelque chose du coin de l’œil/se sent observée et se retourne

    Un ’ro minet...

    — Tension | Main qui tente désespérément de saisir une arme à tâton

    L’héroïne est plaquée au sol par son agresseur, qui commence à l’étrangler. Dans un sursaut de lucidité et d’énergie, l’héroïne tend son bras pour essayer d’attraper :

    • un couteau ;
    • une paire de ciseaux ;
    • un pierre ;
    • un vase ;
    • ou tout autre objet contondant ou coupant.

Personnage > Caractéristique

    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !

Personnage > Citation

    — Guide | « Par ici ! »
    — Ordonne | « Laissez-moi » / « Continuez sans moi »

    Assorti d’un « je les retiens », « je vais vous retarder » etc.

    — Supplie | « Tue-moi, pitié... »

    Alors on a eu un petit problème de téléporteur ? Un petit problème de parasite ?


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente

    — Super pouvoir | Simple blessure au front, au bras...

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Regard incrédule

Personnage > Méchante

    — Mort | Le chef des méchants (ou la traîtresse) meurt toujours en dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.

    — Ruse | Une vraie méchante se bat de manière déloyale

    Mwa-ha-ha-ha-haaaaa !


Personnage secondaire

    — Équipe de sécurité à la ramasse

    C’est pas le héros qui est très bon, c’est les autres qui sont cons.


Réalisation

     ? | Caméo
    — Fin | Mot d’esprit/répartie comique

    Quoi de mieux que de terminer un film en s’amusant de la mort des sales types qui ont pourri la vie du héros pendant plus d’une heure et demie ?

    — Fin | Véhicule ou personnages qui s’éloignent
    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Vision subjective | Personnage qui reprend connaissance
    — Vue subjective | d’une personne droguée, sonnée ou victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Intelligence artificielle de vaisseau : a un petit nom à la con

    Quand on a vu 2001 et Alien et qu’on veut faire pareil...

    — Labo | Un vrai labo possède toujours des ballons dans lesquels glougloutent des solutions colorées

    Ou bien des trucs fluo, un peu de fumée par-ci par-là, des liquides colorés qui chauffent, tandis que d’autres transitent dans des tubes, etc.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Pouet-pouet | Déguisement

    Exemple type : comment ces types font pour ne pas remarquer que la femme tip top canon qu’ils sifflent est en fait Gégé du balto avec une perruque grossière et une tartine de rouge à lèvres.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit générique | Loup

    & variantes : coyote, renard, hyène...

    — Effet | Son de disque rayé (distorsion)

    Proposition pour distinguer cette entrée du disque rayé pur et dur.

    — Locution | Grogne et/ou crie

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Gag cartoonesque
    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bivouac
    — Fête foraine ou parc d’attraction

    L’odeur des barbapapa et des pommes d’amour, les cris des personnes embarquées dans le grand huit, ces peluches gagnées à la sueur de sa carabine à plomb, l’orgue de Barbarie du manège aux chevaux de bois, toutes ces lumières colorées clignotantes et cette insouciance : le lieu idéal pour nos héroïnes et nos héros.


Scénario > Dialogue

    — Questionne | « Comment es-tu/êtes-vous entrée ? »
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Est la risée du bahut
    — Plus qu’une balle mais ce sera la bonne
    — Référence à un holocauste nucléaire
    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.


Scénario > Situation

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Tension | Suspendue dans le vide

Thème > GI Joe

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Prostituée

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères

Thème > Testostérone

    — Les vrais mecs font de la mécanique et/ou roulent à moto

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 40 ingrédients et les 4 types de morts de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?