Tout doit disparaître

Wo-ho-hohooooo tiguidiguidi tiguidiguidi wo-ho-hohooooo tiguidiguidi tiguidiguidi
Comment se débarrasser d'une femme acariatre mais par ailleurs très riche en faisant écrire un roman policier à un auteur dans la dèche, qui conte par le menu la manière de commettre un crime parfait.
source synopsis et images : Canal+ TF1 Films Production
Fiche créée le 31 octobre 2022 et mise à jour le 14 mars 2024
À regarder uniquement entre amies
sur l'échelle de Slater
avec Elie Semoun
  2 regards incrédules :
  1. La scène finale avec l’avion
  2. Le générique du film qu’on peut écouter ici

Des choses à dire sur ce film

Ophélie Winter au top de son game, Didier Bourdon grimaçant comme jamais (mais quand-même sympa en sale type onctueux), Élie Semoun en sous régime, Yolande Moreau (impeccable) en femme bafouée (au début), et José Garcia en détective nommé Colle parce qu’il ne lâche jamais l’affaire... Au premier abord, Tout doit disparaître s’annonce bancal mais prometteur. Au final, Tout doit disparaître est juste bancal.
Bien sûr on a des tentatives de dialogues à la Audiard qui tombent à plat, une musique de générique insupportable, utilisée dès que possible, pour la moindre transition, le moindre moment cocasse ou dramatique à souligner et surtout des scènes ou éléments particulièrement stupides : un serpent hypnotisé visiblement par un fond d’écran dégueulasse, une guêpe dont l’existence repose sur un bzzz en post production (eeeeet, plus compliqué, sur le jeu du tandem Semoun/Winter), le petit avion en toute fin de film qui pile en plein air à la manière d’une fusée de dessin animé avec ceci en fond...
Mais pour le reste c’est presque correct. C’est du vaudeville pur et dur avec un petit ajout sympa : se baser sur le travail d’un auteur de polars de gare aux titres fleuris pour réaliser le crime parfait. De là un déroulé et des revirements relativement classiques mais bon déroulé et revirements quand-même. Tout doit disparaître, c’est fade mais c’est pas si pire. Un ressenti probablement dû à deux décennies passées charriant avec elles des Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu, des À bras ouverts, des L’homme parfait, des Le sens de la famille, des Les visiteurs, la révolution, des Mariage mixte, des Brillantissime, des Opération Portugal, des LOL, des Un bonheur n’arrive jamais seul, des Divorce Club, des Budapest et des booneries en veux-tu en voilà...
Le personnage incarné par Élie Semoun s’appelle Gérard Piche.



Arf... Ce film n'est pas assez riche en ingrédients pour jouer dans de bonnes conditions avec une grille de 36 cases...


Consulter les 30 ingrédients de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !





« 

Une bonne comédie française avec quelques doses de gag hilarant et culotté. Les acteurs sont géniaux et l’histoire rythmée et bien ficelée. J’ai bien rigolé !

 »




« un film vraiment bien!a voir!de bons acteurs et une histoire bien marrante!!  »




« Très drôle ! Dynamique. Une top apparition de Laspales aussi. »


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?