Torque, la route s’enflamme

Carpe diem wesh
L'heure est venue pour le biker Cary Ford de retrouver sa compagne, Shane, et de régler quelques comptes...En quittant précipitamment sa ville six mois plus tôt, Ford était en possession de plusieurs motos appartenant au trafiquant et chef de bande des Hellions, Henry. Ce dernier entend bien récupérer son bien... et la drogue dissimulée dans les réservoirs de ses superbes engins. Lorsque Ford se montre intraitable, Henry le balance au chef des Reapers, Trey, en l'accusant d'avoir tué le frère de celui-ci.Ford ne peut désormais plus compter que sur ses fidèles et inséparables amis, Dalton et Val. Cible de deux gangs rivales assoiffées de violence, il lui faut prouver au plus tôt son innocence, échapper aux agents du FBI lancés à ses trousses à travers le désert... et convaincre Shane de lui donner une seconde chance.

Titre original (ou alternatif) : Torque
source synopsis et images : Original Film Village Roadshow Pictures Warner Bros. Pictures
Fiche créée le 12 mars 2024 et mise à jour le 6 avril 2024

Des choses gentilles à dire sur ce film

Vous vous souvenez du « These go to eleven » de This is spinal tap ? Eh bien Torque, la route s’enflamme c’est la même chose : aux commandes du film un peu tout le monde décide d’aller au-delà du maximum avec toute l’assurance badass et le ridicule qu’on peut en attendre.
La première scène met dans le bain, on y voit deux voitures se tirer la bourre sur une piste sauvage du grand ouest se faire cramer par un motard passé à mach 2... et l’onde de choc de la moto de faire tourner un panneau sur lui même sur lequel est inscrit « cars sucks ». Vous l’aurez compris, on évoluera ici chez les bikers, pas la version hell’s angels à poils long qui sillonne les grands espaces mais des modèles de virilité de publicité pour le gel coiffant et les boissons énergisantes. Accueilli par ses potes non sans avoir mis une peignée aux pilotes agressifs qui l’ont suivi jusqu’au prochain troquet, Cary (Martin Henderson) revient au pays pour reconquérir Shane (Monet Mazur) et au passage rendre la monnaie de leur pièce aux Hellions et à Henry (Matt Schulze), leur chef.
Si la reconquête de la douce est assez facile et se fait naturellement en se poursuivant à moto, pour le reste ce sera plus compliqué, d’autant que Henry fait accuser notre héros, déjà recherché par le FBI, du meurtre du frangin du leader d’une bande rivale (Ice Cube). C’est con-con, c’est prenant, ça wooshe dans tous les sens et ça va crescendo. Un palier est franchi avec une séquence de poursuite à moto sur et dans un train.
Et vas-y que ça vreume dans tous les sens, et vas-y que c’est toujours impeccablement bien coiffé, et vas-y que ça a exhibe ses couilles aux mentons et vas-y que ça se passe la langue sur les lèvres de manière agressivo-vulgos (festival Jaime Pressly), et vas-y que ça se galoche longuement au volant en roulant sur une route encombrée... tout ça jusqu’à un final over the top mi-duel de chevalerie motorisé, mi-duel final de western qui sent le diesel.
Joseph Kahn, auteur du très très chouette Detention, dans lequel il taclera gentiment Torque d’ailleurs, propose un travail qui, malgré ses airs artificiels et pimpés (c’est un réalisateur de clips), reste d’un point de vue technique très soigné (il en a fait pas mal). L’action, pour être complètement folle, reste lisible et ça contribue grandement à faire de Torque, la route s’enflamme un spectacle certes bien couillon mais super agréable à suivre.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 72repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.


Personnage > Agissement

    — À voix haute | S’entraîne avant de...
    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Coolitude | Est frappée par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Course-poursuite | Cède le volant en roulant

    En effet, quoi de plus naturel que de céder le volant en roulant pour tirer sur ses poursuivantes, sauter dans le véhicule d’à côté ou se battre contre une méchante ?

    — Course-poursuite | Double des véhicules en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Course-poursuite | Renverse une pile de...

    ... cartons, cagettes, renverse un étal de marché, une charrette de fruits, des boîtes à lettres, etc.

    — Course-poursuite | Défonce volontairement un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Deuil | Franchit (ou tente de franchir) un cordon de police pour rejoindre le cadavre d’un proche
    — Drama Queen / King | S’enfuit en courant après un choc émotionnel
    — Émotion | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — En toute discrétion | Se râcle la gorge pour attirer l’attention
    — Femme qui sauve un homme en mauvaise posture
    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touchée par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Joue avec un couteau papillon
    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet

    — Tension | Lève un pan de veste pour montrer une arme

    Méthode certifiée par tous les gros bras de l’univers connu pour forcer quelqu’un évoluant dans un lieu public, à les suivre bien gentiment, sans faire de foin.

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Blues | Est désolée d’apprendre la mort d’une personne

    ‒ « Votre femme ne vient pas avec vous. »
    ‒ « Non... Elle est morte il y a 3 ans. »
    ‒ « Oh, je suis désolé. »

    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)


Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Ordonne | « Feu à volonté »
    — Réfrène | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Au chevet d’une proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.


Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Flic ou barbouze qui claque des doigts ou fait un moulinet de la main pour lancer un enregistrement ou demander un stylo au cours d’une conversation téléphonique
    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.


Réalisation

     ? | Caméo
    — Course-poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Course-poursuite | Le fameux camion qui arrive en face
    — Course-poursuite | Se heurte à un grillage
    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle, filmée en contre-plongée

    Woo-hooooooooooo !

    — Disparaît comme par enchantement | après le passage d’un bus/d’un train... entre lui/elle et son interlocuteur
    — Fin | Véhicule ou personnages qui s’éloignent
    — Gros plan | Pieds d’un personnage battant dans le vide

    Précision : pour les cas de strangulation ou de tirage de col.
    Les personnages suspendu dans le vide ne sont pas concernés.

    — Habillage | Placement de produits
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Plan rapproché d’un pied qui sort d’une voiture filmé au ras du sol

    Pour plus de style, on peut rajouter un ralenti, un fond sonore à la basse voire équiper le pied d’une santiag ou d’une bottine en croco.

    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Plan | Réutilisation, dans les suites, de plans et de scènes du ou des volet(s) précédent(s)

    Réutilisation plus ou moins adroite.

    — Technique | Faux raccord flagrant
    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Technique | Reflets de rétroviseurs hyper nets et hyper bien cadrés
    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Cachée

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Course-poursuite | Tremplin improvisé pour motos ou voitures

    Du genre planches laissées par des ouvriers pour charger une remorque, etc...

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Voiture équipée de lance-missiles

Réalisation > Audio

     ? | Bruit de bottes cadencé d’un petit bataillon
    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Écho

    Rééééééé - rééééé - éééé

    — Course-poursuite | Effet Doppler
    — Effet | Wooosh !
    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...

    — Utilisation de hard rock dans un contexte badass

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Passe à travers une vitre : éjecté façon saloon (gag)
    — Quiproquo | Se trahit (ou presque) en se justifiant/présentant ses excuses s’imaginant avoir été découvert

    Formulation à améliorer

    — Ridiculisation d’un personnage dont on enlève la moumoute (gag)
    — Souffle d’un véhicule rapide qui fait s’envoler des vêtements ou tomber des radars (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.


Scénario > Dialogue

    — Deux types se battent (à mort), sans pouvoir s’empêcher de papoter tranquillou

    Entre une fente à l’escrime, une esquive de masse d’arme ou une parade d’uppercut, les combattantes enchaînent leur explication de texte, et sans être essoufflée qui plus est.

    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Avait totalement oublié qu’il/elle recevait un enfant en séjour
    — Localisation de coup de téléphone
    — Merci, Captain Obvious !
    — Stylé | Roule en moto à l’intérieur d’un bâtiment
    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.

    — Une proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Accusée à tort

    C’est une parodie de justice !

    — Deus ex-machina
    — En fait, elle/il avait un gilet pare-balles
    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — Ruse | Simulent des relations sexuelles pour endormir la vigilence des méchants
    — Trahie par : un éternuement, une sonnerie de téléphone, une branche qui craque, un objet qui tombe, etc.

    & variantes


Scénario > Situation

    — Bagarre | Seule une nana peut foutre une branlée à une nana

    Il faut systématiquement une femme dans l’équipe pour pouvoir foutre sur la tronche de la femme de l’autre camp.

    — Mise en scène | On entend le mécano mais on ne voit que ses jambes dépasser de sous une voiture

    ... avant qu’il roule sur son chariot et se dévoile dans toute sa splendeur pour dire « Tiens, passe-moi donc la clé de 13 ».

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Tension | Son frère vient de se faire tuer

    Et ça décuple sa rage de tuer à son tour le/la gentille.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Accessoire | Le flingue, ce couteau suisse...

    Quand il te sert à forcer une serrure (digicode ultra perfectionné, si, si), désenclencher un piège (si, si), etc...

    — Carton-pâte | Élégamment propulsée par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Course-poursuite | Ça passe pour les gentilles, mais pas pour les méchantes

    ...qui se scratchent comme de vieilles merdes.

    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?

    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Asianophobie

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Objectification sexuelle | Tenues légères

Thème > Testostérone

    — Bagarre | S’interpose entre deux esprits échauffés qui veulent se la donner

    Keep cool ! Concentrez-vous sur la mission.

    — Truc de mecs | Retrouvailles tendues (entre 2 anciens amis) avant une franche accolade

    Et variantes. Les femmes badass aussi ont droit à leurs retrouvailles en mode couillu.

    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 72 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?