x

Ticks

Lyme absolue
Des tiques géantes et particulièrement agressives attaquent un groupe de jeunes gens parti pour une simple et paisible promenade en forêt.
source synopsis et images : Republic Pictures (II) First Look Pictures
Fiche créée le 21 mai 2022 et mise à jour le 31 octobre 2022
| 1
  • La VF qui, entre autres choses, nous rappelle qu’on a un temps utilisé l’expression « coup de calcaire » (y compris les jeunes désabusés). Ça s’est perdu et c’est vraiment dommage.

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Personnage > Agissement

     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

     ? | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Course-poursuite | Défonce un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Fait tout péter en balançant | sa clope
    — Interprétation | Regard attendri de parent

    Petit sourire, tête inclinée, voire léger hochement d’approbation ou de fausse contrariété (aaah les jeunes...)

    — Mort | Meurt en se couvrant le visage avec les avant-bras
    — Mort | Recouvre un mort d’une veste
    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touché·e par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Oups ! | Prend de la drogue à son insu

    Drogue dans le sens « se défoncer ou planer », pas dans celui de « substance chimique/poison violent ».

    — Passe à travers une vitre : propulsé·e par une secousse violente
    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Se fait draguer
    — Scientifique/enquêteur/écrivain qui s’enregistre sur dictaphone
    — Stylé | Garde toujours un peigne sur lui et se recoiffe en toute circonstance
    — Stylé | Se gare en dérapant
    — Tension | Lance un « Rhaaaaaa ! » de frustration/rage avant de renoncer à tirer, alors qu’il était tout crispé, le doigt sur la queue de détente

    Plusieurs raisons peuvent expliquer ce renoncement :

    • les renforts du camp adverse vont débouler rapido ;
    • le combat avec sa conscience a été perdu par le cerveau reptilien : plus la grimace est intense et plus ce combat intérieur fait rage.
    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet


Personnage > Caractéristique

     ? | Hanté·e par des souvenirs traumatisants
     ? | Sacrée tête de mule

    Ben oui, que voulez-vous, elle/il est comme ça, quand elle/il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle/il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

    — Interprétation | En fait des caisses
    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.


Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglé·e ! », etc.

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — Supplie | « Tue-moi, pitié... »

    Alors on a eu un petit problème de téléporteur ? Un petit problème de parasite ?


Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Se recentre/évacue sa frustration au bar
    — Émotion | Est de retour dans sa ville d’origine
    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es

Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.

    — Mort | Stupide

    Quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, le sbire meurt de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Alpha mâle sportif et bas du front

    Amateur de bière bas de gamme et de grosses bagnoles

    — Bimbo
    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Bestiole qu’on devine galoper sous les vêtement/la peau
    — Explosion finale de monstre
    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Grammaire | Passage musical
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Loose | Échappe des dossiers qui s’éparpillent au sol après avoir été bousculé·e
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Souvenirs | Diaporama de photos de famille/d’amie·s
    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Titre | S’agrandit jusqu’à ce que les deux lettres centrales disparaissent de part et d’autre de l’écran
    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Vue subjective | de la victime

    Cadrages de murs et de plafonds qui accompagnent des bruits inquiétants par exemple.

    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — N’importe quoi | Eau limpide comme de la Cristalline™

    Plus pratique pour repérer un requin malicieux qui vous prend pour cible ou sauver sa femme qui coule doucement au fond de l’océan, les poings liés et inconsciente.

    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Voiture qui s’encastre dans un élement type borne d’incendie après que son chauffeur se soit fait flingué

    & variantes.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Accessoire

    Un fouet qui claque beaucoup trop, etc.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...


Réalisation > Surprise !

    — Surpris·e | par le/les cadavre·s d’ami·es tué·es un peu plus tôt

    Dont on s’est soucié à un moment de la disparition avant d’en avoir plus rien à foutre.

    — Tension | Menace qui agrippe le mollet/la cheville du personnage au dernier moment lors d’une fuite

    Histoire de gagner quelques minutes de métrage plus que d’apporter un dernier frisson.

    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Tous les parents d’ados qui organisent une teuf ont une piscine !

    Et y a toujours un connard qui fait la bombe en criant « Woo-hoo ! »


Scénario > Dialogue

    — Début d’une phrase énoncée par un personnage et terminée par un autre
    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — Référence à la Bible, ou à la religion chrétienne

    Pour se constituer des noms de code, des mots de passe ou semer autres indices.
    Pour étayer une argumentation.
    Pour impressionner son auditoire.
    Etc.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Victime de mort (surnaturelle ou pas) dégueulasse

    Pour une franchise horrifique digne de ce nom


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Entre le héros/héroïne et le méchant/méchante, c’est une affaire personnelle

    Dis donc, toi, qui essaie d’asservir le monde, t’aurais pas massacré toute ma famille quand j’étais trop petit pour me défendre ? Tu vas mourir ! Mais avant je te ferai cracher le nom de ta crème anti âge !

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.

    — Menace qui se rapproche inexorablement

Scénario > Situation

    — Bagarre | dans les chiottes

    Avec fracassage de tête contre un lavabo ou l’émail de la cuvette.

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Passion | Se foutent sur la tronche avant de s’embrasser avec fougue

    Tu veux qu’on s’la donne ?! Tu veux qu’on s’la donne ?!

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Police | Reconnaît un corps à la morgue
    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police
    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Situation | Surenchère de carambolages
    — Tension | Son frère vient de se faire tuer

    Et ça décuple sa rage de tuer à son tour le/la gentil·le.


Thème > N’importe quoi

    — Audio | Bruit de pneus qui crissent sur le sable

    & variantes... boue ou neige par exemple.

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop con·ne | Abandonne son arme sans raison

    Le plus souvent, pour les armes à feu, parce que le chargeur est vide...

    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Homophobie

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.


Thème > Testostérone

    — Muscle | Retient les mâchoires d’un animal à mains nues

VO française ou doublage en VF

    — Adjectif « atomique », « nucléaire » ou « galactique » accolé à tout et n’importe quoi
    — Expressions désuètes
    — Les taulards, les putes et les petites frappes parlent comme des titis parisiens

    (j’ai mis ça en personnage secondaire, je voulais créer un sous ensemble doublage mais j’ai pas réussi)



Voir les 43 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 2000000 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Méchant·e

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Testostérone

VO française ou doublage en VF

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • En résumé, Ticks est un truc vidéoclubesque assez fun qui est bien resté dans son jus. C’est pas top, ça manque de moyens ou de pif de génie (l’idée des hallucinations générées par ce que sécrètent les tiques en mordant est, à titre d’exemple, une bonne idée malheureusement très peu exploitée) par contre, ce que le film a pour lui, il l’a en abondance. Ici, on a quand même de beaux morceaux de bis (la scène chez le vétérinaire est plutôt bien torchée) et surtout les tiques du titre sont bien bien présentes à l’écran, ce qui est quand même très appréciable (les années 2000 et les fictions d’attaques animales, qui, pour être produites à la chaîne, reposent sur une scène choc perdue dans un océan de topos de couloirs, sont encore loin).
  • Petits plaisirs supplémentaires, on retrouve au casting Clint Howard et surtout un Alfonso - Carlton - Ribeiro absolument pas crédible en jeune délinquant ainsi qu’une VF aux p’tits oignons.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?