x

Les Stupides

Des. Gags. À. Gogo.
Depuis plusieurs nuits, un rôdeur malveillant vient dérober le contenu de la poubelle de Stanley qui croit fermement qu'il s'agit d'un complot fomenté par le machiavélique monsieur Sender. Stanley décide de mener son enquête et de veiller pour déjouer les plans du sinistre personnage. Mais il se retrouve mêlé involontairement à un trafic d'armes et confronté tour à tour à des extraterrestres et à des terroristes internationaux...
Titre original : The Stupids
source synopsis et images : New Line Cinema Savoy Pictures
Fiche créée le 20 mai 2022 et mise à jour le 31 octobre 2022
| 1
  1. La première apparition du chat de la famille m’a pris de court, j’avoue...

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

     ? | Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

     ? | Se fraye un chemin à la machette dans la nature

    Dans ta gueule la fougère !

    — Bagarre | Enlève sa veste

    Elle sort du pressing tu comprends...

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Course-poursuite | Cède le volant en roulant

    En effet, quoi de plus naturel que de céder le volant en roulant pour tirer sur ses poursuivant·es, sauter dans le véhicule d’à côté ou se battre contre un·e méchant·e ?

    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Course-poursuite | Renverse une pile de...

    ... cartons, cagettes, renverse un étal de marché, une charrette de fruits, des boîtes à lettres, etc.

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Mort | Meurt en gesticulant comme un pantin désarticulé

    Syndrome physiologique bien connu appelé « On-m’a-demandé-de-bien-montrer-que-j’ai-été-touché-et-que-je-vais-mourir »

    — Passe à travers une vitre : pour s’échapper

    & variantes

    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Regrette de s’être emportée contre ses gosses

    Tellement de pression au boulot et ton père qui claque tout l’argent du loyer en cartes Pokémon...

    — Se libère de ses liens | En gonflant ses muscles

    On les retient pas ces héros et ces héroïnes, c’est plus fort qu’eux/elles, dès qu’elles/ils sont entravé·es, le premier truc qu’ils et elles cherchent à faire, c’est de se débarrasser de leurs liens.

    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Se gare pile devant la porte du bâtiment à visiter

    Pour les héros et héroïnes, il y a systématiquement et miraculeusement une place de libre juste en face de toutes les portes d’entrée du monde.

    — Super pouvoir | Passe en revue tout ce qui lui a été dit et s’en souvient mot pour mot

    Se traduit techniquement par la reprise des éléments de dialogue correspondants avec un léger effet de réverbération moche...

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.


Personnage > Caractéristique

     ? | Enfant ou ado tête à claques
     ? | Hors des clous

    Ne respecte pas les règles ni les us de sa culture professionnelle.

    — Interprétation | En fait des caisses
    — Maladie | Alcoolique
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...


Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglé·e ! », etc.

    — Menace | « Tu as jusqu’à demain... »

    ... pour trouver une information, pour payer la rançon, pour livrer l’arme secrète, etc.

    — Se plaint | « Je ne veux pas mourir »

    & variantes : « On va tous mourir ! », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes

    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es

Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan

    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.

    — Se débarasse sans scrupule d’un de ses hommes pour sauver sa peau

    Parce que c’est ce que font les méchants.


Personnage secondaire

    — Bimbo
    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.

    — Cuistot caractériel

Réalisation

    — Course-poursuite | Piéton qui marque une hésitation avant d’éviter un véhicule

    Un lapin pris dans les phaaaaares.

    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Regard incrédule
    — Ouverture | Survol à basse altitude de vastes éléments naturels
    — Souvenirs | Introduits avec un flash et un effet sonore

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Tension | Caché·e

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Intelligence artificielle de vaisseau : a un petit nom à la con

    Quand on a vu 2001 et Alien et qu’on veut faire pareil...

    — Intelligence artificielle de vaisseau : a une voix robotique

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Objet | observé minutieusement, qui pourrait révéler un indice ou receler un secret

    Un mystérieux médaillon en or, un fragment de métal inconnu, du mucus verdâtre, etc.

    — Pouet-pouet | Déguisement
    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Stylé | Les barreaux de chaise que fume le méchant

    Quelque chose à compenser ?

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Bruit générique | Chouette ou hibou
    — Effet | Acrobaties Woosh

    Triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Caché derrière des plantes vertes

    Et variantes : déguisé en arbuste etc.

    — Calembour
    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque
    — Met en échec le type chargé de le tuer sans s’en rendre compte

    Le dit type en fait d’ailleurs généralement les frais.

    — Plumes qui volent et poules qui s’envolent après une collision
    — Quiproquo de langue

    La langue est mal parlée et donc mal comprise ; occurrence plus fréquente sur des langues étrangères.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Quiproquo sur la fonction des personnages
    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Phrase-choc

Scénario > Élément

    — Pourchassé·e par une tribu hostile

    Tribu cannibale un coup sur deux.

    — Référence grossière à la culture populaire
    — Titre du film énoncé dans le film
    — Toast

    Précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Accusé·e à tort

    C’est une parodie de justice !

    — Deus ex-machina
    — Entre le héros/héroïne et le méchant/méchante, c’est une affaire personnelle

    Dis donc, toi, qui essaie d’asservir le monde, t’aurais pas massacré toute ma famille quand j’étais trop petit pour me défendre ? Tu vas mourir ! Mais avant je te ferai cracher le nom de ta crème anti âge !

    — Jumeaux/Jumelles

    Et moi qui tombe toujours dans le panneau !

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.


Scénario > Situation

    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police
    — Situation | Surenchère de carambolages
    — Tension | Réussi à franchir in extremis une porte qui l’aurait enfermé·e

    En glissant en-dessous ou en sautant au centre de ce qui reste d’ouverture.


Thème > GI Joe

    — Accessoire | Panoplie Raid (points rouges, vision nuit, silencieux, visage peinturluré etc.)
    — Agissement | Présente une arme de manière hyper détaillée pour ne pas dire publicitaire
    — Répond | « Affirmatif !/Négatif ! »

Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Carton-pâte | Le regard des personnages ne porte pas au-delà du champ de la caméra
    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme
    — Violence sexiste | Mauvaise conductrice

Thème > Testostérone

    — Muscle | Entraînement physique débile

    Séance d’entraînement physique, avec ou sans musique, qui comprend du footing, de la boxe, des pompes, de l’attrapage d’animaux, etc. En général, on y voit la progression (spectaculaire) de la personne qui s’entraîne, qui clôt la séance en réussissant un exercice qui le/la tenait jusqu’alors en échec.

    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.

    — Truc de mecs | Donne une leçon de virilité

    Explique par A + B ou donne des conseils pour comment être un vrai mec.



Voir les 43 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 25000000 $)

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchant·e

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Ce qu’il y a avec John Landis, c’est qu’il est capable du meilleur comme du pire. The Stupids fait pas partie du meilleur. Tiré de la série de livres The Stupids, le film du même nom décrit une famille dont les membres sont, d’une manière poétique et douce, plus crétins les uns que les autres. Dans le film, le patriarche se met en tête que la disparition de ses poubelles cache un vaste complot, tandis que la maman, persuadée, suite à un quiproquo, qu’ils sont entre les mains de flics ripoux, part à la recherche de ses gosses eux-mêmes convaincus que leur père a été kidnappé. Pourquoi pas. Les délires complotistes du père, Stanley (Tom Arnold), sont en soi plutôt marrants, ses hypothèses autour d’un certain Mr Sender, le Sender du « return to sender » figurant sur le courrier, donnent lieu à une séquence mémorable et une fabuleuse apparition de Christopher Lee.
  • Pour le reste, c’est pas folichon, une accumulation de gags mis bout à bout fait rarement un bon film. À plus forte raison quand il sont lourds. Quelques gags fonctionnent (le panneau applaudissement, le ricochet de balle interminable...) mais voilà, c’est une simple question de probabilités : parmi tout ce qui est balancé, fatalement, y a des trucs qui touchent au but.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?