x

The Sadness

Le bon temps de la pandémie
Après un an de lutte contre une pandémie aux symptômes bénins, une nation finit par baisser sa garde. C'est alors que le virus mute spontanément, donnant naissance à un fléau qui altère l'esprit. Les rues se déchaînent dans la violence et la dépravation, les personnes infectées étant poussées à commettre les actes les plus cruels et les plus horribles qu'elles n'auraient jamais pu imaginer...
Titre original : Ku bei - 哭悲
source synopsis et images : Machi Xcelsior Studios
Fiche créée le 7 décembre 2022 et mise à jour le 12 décembre 2022

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal
    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

     ? | Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Interprétation | Ferme les yeux et sursaute en réaction à une porte claquée violemment

    Peut potentiellement avoir valeur de gag.

    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou un·e fugitif·ve, etc.

    — Oups ! | Prend de la drogue à son insu

    Drogue dans le sens « se défoncer ou planer », pas dans celui de « substance chimique/poison violent ».

    — Recherche, enquête | Entoure un article, une annonce dans le journal
    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Se sentant observé·e, lance des menaces dans le vide | « J’ai un flingue, je fais du karaté, etc. »
    — Secoue la tête pour : chasser une hallucination

    & variantes : se pince, se donne des claques, etc.

    — Simulent des relations sexuelles pour créer un sentiment de jalousie

    Ou entretenir un malentendu par exemple.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Garde toujours un peigne sur lui et se recoiffe en toute circonstance

Personnage > Caractéristique

     ? | Enfant ou ado tête à claques
    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »


Personnage > Citation

    — Déplore | « Je suis trop vieux/vieille pour... »
    — Prévient | « Fais pas le con ! »
    — Questionne | « Y’a quelqu’un ? »

    Dit à la suite de l’entrée d’un personnage dans un lieu désert.

    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Se recentre/évacue sa frustration au bar

Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mort | Big boss qui tue un sous-fifre pour l’empêcher de parler

    Généralement très peu de temps avant que les bons ne mettent la main dessus.

    — Ruse | Un·e vrai·e méchant·e se bat de manière déloyale

    Mwa-ha-ha-ha-haaaaa !


Personnage secondaire

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Secrétaire qui échoue à empêcher quelqu’un d’entrer

    Peut apparaître dans l’encadrement de la porte du bureau de la direction, derrière l’importun·e, en adoptant une posture contrite.


Réalisation

    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Pouet-pouet | Déguisement

    Exemple type : comment ces types font pour ne pas remarquer que la femme tip top canon qu’ils sifflent est en fait Gégé du balto avec une perruque grossière et une tartine de rouge à lèvres.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit générique | Porte ouverte
    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Effet | Son de disque rayé (musique qui ralentit jusqu’à disparaître) (à reformuler)

    Proposition pour distinguer cette entrée du disque rayé pur et dur.

    — Effet | Wooosh !
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Fauché par un véhicule de manière inattendue
    — Faux suspense | Film dans le film
    — Surprise | Main qui tambourine à une vitre
    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Est bourré·e ou drogué·e (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humilié·e, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Vomi (gag)

Scénario > Dialogue

    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.

    — Surexploitation du mot « bro »

    Putain ouais bro !


Scénario > Élément

    — Anti-intellectualisme
    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Prophétie : la légende dit que...

    Ah, la bonne vieille légende des temps jadis, bourrée de Dame aux cheveux rouges, de malédiction et autres fantôme vengeur. Très prisée des scénaristes de séries françaises.

    — Titre du film énoncé dans le film
    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Conseil municipal qui refuse l’évacuation de la ville pour raisons économiques

Scénario > Situation

    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Menace | Impliquant la bite et/ou les couilles

    Comme si y avait pas d’autres trucs qui dépassaient...

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Tension | Réussit à franchir in extremis une porte qui l’aurait enfermé·e

    En glissant en-dessous ou en sautant au centre de ce qui reste d’ouverture.


Thème > N’importe quoi

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Nunuche
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


Thème > Testostérone

     ? | Pulsion sexuelle masculine
    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.



Voir les 11 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Sans être la grosse claque souvent décrite, The Sadness, est un très bon film d’infectés aussi maîtrisé qu’énervé. La montée de la tension assez classique fonctionne parfaitement : la présentation du voisin puis sa visite inopinée, espacée d’une séquence « Il y a quelque chose de pourri dans le pays » ; le couple formé par Jim (Berant Zhu) et Kat (Regina Lei) séparé tout simplement parce que la journée s’annonçait ordinaire et l’usage des téléphones ; les scènes des jeux d’enfants côté Jim, du métro côté Kat ; et un final pas piqué des hannetons. C’est net, c’est vif, c’est graphique, c’est tranchant. Avec en prime la satire en filigrane d’autorités qui communiquent parce qu’il faut communiquer, sans réellement communiquer parce qu’elles sont dépassées. Le discours de crise attendu par la population est finalement résumé en ces termes : « Qu’est-ce qu’il fait, il nous donne un cours d’histoire ? »...






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?