The Rocking Horsemen

Ce temps que les moins de 15 ans ne peuvent pas connaître
Nous sommes en 1965. Le lycéen Takeyoshi Fujiwara entend les Pipeline" par les Ventures et est fasciné par leur son unique. Avec trois amis, il forme un groupe appelé "The Rocking Horsemen". Un aperçu chaleureux et comique de la vie au lycée, dans les petites villes du Japon dans les années 60.
source synopsis et images : PSC Galuk Premium
Fiche créée le 24 mai 2023 et mise à jour le 12 juin 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

The Rocking Horsemen dégage dès ses premières minutes, un petit parfum de nostalgie plutôt agréable. Pas de sépia, pas de c’était mieux avant, juste la description somme toute intemporelle des années lycée, fugaces et pourtant bien remplies... Une petite lucarne où tout semble possible malgré les contre-exemples, malgré les limites géographiques ou sociales et malgré les séparations qui se profilent avec la fin des cours.
Ces petits riens, The Rocking Horsemen les dépeint bien, entre autres parce que les personnages, que ce soit Takeyoshi (Yasufumi Hayashi), fasciné par la chanson Pipeline de The Ventures entendue à la radio, qui a décidé de monter son groupe de rock, ou ceux qui l’ont rejoint, n’ont pas d’autre ambition que de jouer et jouer bien. Et qu’aucun des personnages, de ce que l’on en sait, n’a connu de destinée exceptionnelle. Le narrateur, Takeyoshi adulte, n’insiste jamais beaucoup sur ce qui suivra cette période. Ce qui est mis en avant, c’est l’envie voire le besoin de jouer, de vivre quelque chose à part avant de s’exiler à la capitale, de devenir moine ou poissonnier...
Parfois inégal dans son traitement, Nobuhiko Obayashi propose néanmoins une mise en scène assez pêchue, avec de-ci, de-là, quelques délires ou des apartés inattendus de la part du personnage principal... ce sont ses souvenirs après tout. Sans frôler ce qu’il a pu faire avec Hausu, parce que c’est pas le sujet, on sent par ces petites touches inattendues, la volonté, chez Nobuhiko Obayashi, de secouer un peu les choses... Plus qu’un artifice de mise en scène, tout ça correspond plutôt bien au sujet du film, la jeunesse des années 1960.



Arf... Ce film n'est pas assez riche en ingrédients pour jouer dans de bonnes conditions avec une grille de 36 cases...


Consulter les 10 ingrédients et le seul type de mort de ce film

Personnage > Agissement

Réalisation

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Élément

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?