The Lair

L’ombre de Paul W. S. Anderson
L'avion de la Royal Air Force du lieutenant Kate Sinclair est abattu au-dessus de l'un des bastions rebelles les plus dangereux d'Afghanistan. Alors qu'elle trouve refuge dans un bunker abandonné, elle découvre des créatures mortelles créées par l'homme, connues sous le nom de Ravagers, qui sont mi-humaines et mi-aliennes et qui se nourrissent de chair humaine...

Des choses gentilles à dire sur ce film

Sur le papier, The Lair, ça promettait d’envoyer du pâté. À l’écran, on déchante un peu vite. L’introduction aligne certes ce qu’on attendait de survival, de tension, de claustrophobie mais le dilue fortement dans un océan de stupidité et de facilités (aaaaah ce petit carton d’introduction, aaaaah cette séquence de fusillade...). Et plus le film avance, plus la proportion de connerie augmente. Reste à savoir comment regarder le film...
Doit-on s’accrocher à l’espoir de voir, si ce n’est la maîtrise de The Descent, au moins quelques morceaux de bravoure ? Doit-on s’accrocher à l’espoir de ressentir des émotions autres que l’irritation face à cette héroïne beaucoup trop badass pour son bien (et aux sourcils horriblement bien taillés) et sa bande de compagnons d’armes un peu épais (mais avec un cœur gros comme ça) ? Ou bien, se laisser porter par le courant et accepter le fait que The Lair n’est au final qu’un cousin de Resident Evil de Paul W. S. Anderson ?
Il n’y a pas forcément de bonne réponse... dans les deux cas c’est douloureux. Mais c’est un peu plus rigolo d’activer le mode bas du front : géopolitique de buvette, équipe qui avance au ralenti face caméra, personnages plus caricaturaux que la plus caricaturale de tes copines, festival de répliques couillues, sacrifices héroïques dans tous les sens, moments d’émotion risibles, tout y passe. Sans oublier la portée aux nues par Neill Marshall de son actrice principale, l’insupportable Charlotte Kirk, tout comme le faisait Paul W. S. Anderson avec la non moins pénible Milla Jovovich.
Ce qu’on ferait pas quand-même pour sa copine.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 39  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Figurante qui en fait des caisses lorsque son personnage meurt

Personnage > Agissement

    — Avait pourtant été prévenue de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais... et tant mieux pour les spectateurs et spectatrices.
    « Avait pourtant été prévenu » touche autant à la narration qu’à la caractérisation du personnage.
    Dans le premier cas, il permet de développer le récit sur le principe action/réaction, cause/conséquence. On se rapproche de l’ingrédient Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)/fusil de Tchekhov : en tant que spectateur, on aurait été déçue que le personnage ne se soit pas aventuré, par exemple, là où il ne devait pas aller.
    Dans le second, ça assied ou renforce le caractère du personnage : détermination, inconscience, couilles au menton...
    L’entrée peut avoir aussi une connotation morale proche du conte, avertissements de mères-grands et j’en passe.

    À ne pas confondre avec une menace du type « si tu t’approche je fais ça, je te préviens ! » mise à exécution.

    — Bagarre | Sauve un frère d’arme
    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied

    & variantes : fuite à cheval, etc.

    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou une fugitifve, etc.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Remonte une hauteur à vitesse grand V après avoir libéré un contre-poids
    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | S’assieds à l’envers sur une chaise (le dossier devant)

    Même dans les années 80 c’était pas cool.

    — Suspense | Chuchote une réponse/une information à l’oreille

    Alors qu’il n’y a personne autour.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Tension | Hantée par des souvenirs traumatisants
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...


Personnage > Citation

    — Défie | « Viens me chercher ! »

    et variantes : « Viens la chercher », etc.

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Ordonne | « Puissance maximale ! »
    — Ordonne | « Laissez-moi » / « Continuez sans moi »

    Assorti d’un « je les retiens », « je vais vous retarder » etc.

    — Prévient | « Ne faites confiance à personne. »
    — Rassure | « Il ne t’arrivera rien, je te le promets », « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — Réfrène | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — S’inquiète | « C’est trop calme » / « J’aime pas ça » / « J’ai un mauvais pressentiment » etc.

    « Ça ne colle pas », « Il y a quelque chose qui cloche »...


Personnage > Héros ou héroïne

    — Droiture | Rédige / a préparé sa lettre de démission
    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.


Personnage secondaire

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Foule en délire | Concert, spectacle, manifestation sportive

Réalisation

    — Bagarre | Effet de ralentis, de sacades, de sifflements au cours d’une bataille
    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Équipe | L’équipe (au complet) avance (au ralenti) face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Grammaire | Visions : flashs répétés

    + inserts de très gros plans sur les paupières fermées très très fort

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers, de la situation, du personnage, du contexte voire définition

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Tension | Amie qui ne répond pas à l’appel de son prénom

    « Amanda ? Amanda ? AMANDA ?! »
    « A M A N D A A A !!! »

    — Tension | Objet qui tombe au ralenti et dont la chute risque de donner l’alerte, faire céder le sol, etc.

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Bagarre | Plaques de l’armée
    — Enquête | Mur recouvert d’indices et de coupures de journaux

    & des cartes dans lesquelles sont épinglés des fils, des photos, etc.

    — Médaillon avec des photos dedans
    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Alarme stridente de vaisseau spatial/laboratoire/base secrète

    Parce qu’un vaisseau spatial sans alarme c’est une France sans fromages.

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Course-poursuite | Effet Doppler
    — Effet | Cri de Wilhelm
    — Tension | Les criquets s’arrêtent soudainement de striduler
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Fauché par un véhicule de manière inattendue
    — Surprise | Se remet debout... contre toute attente !
    — Tension | Menace qui agrippe le mollet/la cheville du personnage au dernier moment lors d’une fuite

    Histoire de gagner quelques minutes de métrage plus que d’apporter un dernier frisson.

    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.

    — Tirée par dessous la porte des chiottes

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humiliée, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease
    — Cimetière

    Scènes prenant comme décor un cimetière, mais hors des scènes d’enterrement.


Scénario > Dialogue

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.

    — S’adresse à son ennemi invisible ou absent | « Je sais que tu es là », « Qu’est-ce que tu mijotes ? »...

Scénario > Élément

    — Chien qui ramène un bout de cadavre

    Ha ha ha ! Sacrée Cannelle !


Scénario > Ficelle scénaristique

    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.


Scénario > Situation

    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.


Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Impacts de balles dans les pieds des personnes ciblées

    Ou bien tout le monde vise les pieds...

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux

Thème > Testostérone

    — Bagarre | S’interpose entre deux esprits échauffés qui veulent se la donner

    Keep cool ! Concentrez-vous sur la mission.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 39 ingrédients et les 5 types de morts de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Testostérone


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?