Saga Terrifier

Terrifier

Du bon gore qui tâche
C'est la nuit d'Halloween dans une petite ville américaine. Un grand clown dégingandé et mutique, tout habillé de blanc et de noir, s'installe à une table dans une pizzeria, portant un gros sac poubelle. Il s'attaque alors à plusieurs jeunes femmes qui tentent tant bien que mal de lui échapper. Ce meurtrier psychopathe déguisé en clown prend un plaisir sadique à mutiler atrocement toutes ses victimes.
source synopsis et images : Dark Age Cinema
Fiche créée le 16 décembre 2022 et mise à jour le 19 mai 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Damien Leone sait ce que tu veux, et c’est exactement ce qu’il va te donner : du gore fait avec amour.
Et, comme le cœur de métier du réalisateur, ce sont les effets visuels et que ça se ressent vraiment, Terrifier est un gros défouloir gore très très honnête où sont alignées équarrissage particulièrement dégueulâââsse, crâne défoncé avec force de détails et passages rions un peu avec les scalps. On sent que Damien Leone s’amuse comme un petit fou à en mettre plein la vue... Et devant la caméra, David Howard Thornton s’en donne lui aussi à cœur joie dans le rôle de Art, clown-mime aussi flippant que, parfois plutôt rigolo, il faut admettre.
C’est aussi ça, le gore fait avec amour : du poisseux, certes, mais aussi de l’outrance (scier une personne de bas en haut à la scie à métaux, ça ne se fait pas en deux minutes et pas tout seul) et du potache (tout l’attirail de mimiques du mime, un selfie renvoyé en pleine face...). Damien Leone ne s’embarrasse pas d’un scénario, il n’en a pas besoin, pas plus que de l’écriture des personnages, il a Art ; quant au reste, si on navigue gentiment dans du déjà vu, parfois malheureusement un peu mollement, la tension reste quand-même dans l’ensemble plutôt bien gérée.
Et puis voilà, l’enthousiasme dont fait preuve Damian Leone dans son film éclipse sans problème ses faiblesses.



Arf... Ce film n'est pas assez riche en ingrédients pour jouer dans de bonnes conditions avec une grille de 36 cases...


Consulter les 19 ingrédients et les 5 types de morts de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Héros ou héroïne

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Surprise !

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !





« 

Sa ce laisse regarder, film bien gore. Après personnellement ça fait longtemps que je serais partit à la place de la fille, ça traîne un peu en longueur sur la fin, prévisible

 »




« Film avec du potentiel mais sans scenario et sans exposition. Le film n'est la que pour le gaurs et beaucoup de scène son rallongé artificiellement. On ne comprend pas l'histoire et le jeu d'acteur est mauvais voir sans émotion. Il y aussi beaucoup d'hypersexualisation inutile. Peu recommandé. »




« Peut on mettre moins que nul ? Ce film est à c*** rien n'a de sens. Même en mode "satire" c'est nul c'est nul c'est nul mon dieu ce que c'est nul »


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?