x

Tammy and the T-Rex

Jurassic Flirt
Une scientifique maléfique implante le cerveau d'un étudiant assassiné dans un T-Rex animatronique.
source synopsis et images : Greenline Productions
Fiche créée le 1er juin 2022 et mise à jour le 14 septembre 2022
| 5
  • Déjà, rien que le résumé du film.
  • La scène de bagarre du début de film à l’issue de laquelle le blondinet de héros et sa Némésis, une brute Disney channel, se tiennent mutuellement par les couilles.
  • La tenue d’Helga.
  • Le gag bite lors de la transplantation de cerveau.
  • La fin.

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Personnage > Agissement

     ? | Avait pourtant été prévenu·e de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais...

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Compte jusqu’à trois

    Attends ! Quand on y va à trois, on y va à trois ? Ou bien on compte jusqu’à trois et puis on y va ?

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Fibre héroïque | Se dénonce pour quelque chose qu’il n’a pas fait
    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Se regarde dans un miroir | Mutation, dégénération ou détérioration

    Ne se reconnaît plus... mais au sens littéral.

    — Souvenirs | Regarde un objet appartenant à son passé, rangé dans une boîte
    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentil·les et méchant·es, la/le méchant·e fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Stylé | Donne un conseil gagnant à une personne jouant aux échecs

    Cavalier en D3.

    — Stylé | Arrache violemment ses électrodes / ses perfusions

    Il ou elle veut partir de l’hosto, et ce n’est pas la perf’ qui va l’arrêter !

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

     ? | Hors des clous

    Ne respecte pas les règles ni les us de sa culture professionnelle.

     ? | Tope aux vannes nulles de son ami·e
    — Interprétation | En fait des caisses
    — Les vrais mecs font de la mécanique et roulent à moto
    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Religion | Fait un signe de croix

Personnage > Citation

    — Déclare | « Vous avez le droit de garder le silence. Tout ce que vous direz... »
    — Interpelle | « Tu dors ? »
    — Interpelle | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — Menace | « T’es mort·e... ! »
    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — Rassure | "Il ne t’arrivera rien, je te le promets", « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Au chevet d’un·e proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes


Personnage > Méchant·e

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme un·e bleu·e
    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mort | Le chef des méchants (ou le traître) meurt toujours le dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.

    — Profil | Scientifique démiurge

    Encore un·e petit·e malin/maligne qui croit pouvoir concurrencer Dieu , non mais j’te jure...


Personnage secondaire

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo

    — Petit·e génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches
    — Pompiste redneck bougon

    Il a pas toutes ses dents mais il sait des choses que les innocents citadins qui s’apprêtent à prendre un raccourci ignorent.


Réalisation

    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | En miroir du début
    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Technique | Plans utilisés plusieurs fois
    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Tension | Caché·e

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Tension | Mort originale
    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Bagarre | Porte prédécoupée qui vole en éclats

    Ou tout autre élément de décor en balsa.


Réalisation > Audio

     ? | Dialogues en arrière-plan sonore

    Lors d’un rassemblement, on entend des voix plus distinctement que d’autres :
    ‒ « J’en ai pris plein la poire ! » ;
    ‒ « Laissez-le parler ! » ;
    ‒ « Il a raison ! » ;
    Etc.

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Réutilisation et détournement du thème du meurtre de Psychose

    Gag

    — Effet | Wooosh !
    — Musique | Classique
    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Personnage stoïque qui en fait est mort

    Révèle une plaie dissimulée ou un couteau planté dans le dos quand on s’en approche

    — Faux suspense | Surpris·e par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas

    — Tension | Voiture qui explose après avoir mis le contact / après avoir grimpé dedans

    Et même pas un mot laissé sur un rouleau de papier chiottes.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humilié·e, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Gag cartoonesque
    — Percuté·e par un camion après s’être miraculeusement tiré d’affaire

    La tarte à la crème de l’an 2000.

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Ronflements

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Campus

    Avec son amphi, sa cafet’, ses étudiants cools...

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Déjà la sonnerie annonçant la fin du cours ?

    À croire que les moments de classe les plus intéressants sont tous concentrés en fin d’heure.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Consigne « Suivez ce... » donnée à un taxi
    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Interprétation | Ligne de dialogue forcée (terme à trouver)

    Exemple, le léger décalage quand un type réagit à une interruption par un autre personnage ou un fait extérieur
    Autre exemple un « Chut qu’est-ce-que c’est ? » pas très naturel qui nous fait sentir que c’est une ligne de dialogue à dire plutôt que la réaction d’un personnage surpris par un bruit ou qui a remarqué quelque chose d’étrange.

    Si d’ailleurs c’est pertinent de le relever

    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Automédication
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande
    — Merci, Captain Obvious !
    — Référence grossière à la culture populaire
    — Titre du film énoncé dans le film
    — Toast

    Précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Deus ex-machina
    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie


Scénario > Situation

    — Agissement | Observe son propre enterrement

    Pour le monde, il/elle est mort·e, mais désormais, dans l’ombre, le combat ne fait que commencer.

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police
    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Situation | Surenchère de carambolages
    — Situation | Topo de couloir

    Ces gens sont tellement occupés qu’un passage d’un couloir à l’autre est l’endroit idéal pour se faire expliquer la situation ou prendre des décisions.


Thème > GI Joe

    — Accessoire | Panoplie Raid (points rouges, vision nuit, silencieux, visage peinturluré etc.)
    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Garde son caleçon ou sa culotte pour baiser

    C’est toujours plus pratique qu’une capote (et ça coûte moins cher).

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Non-suspension d’incrédulité | Lycéen·nes incarné·es par des acteurs ou actrices de plus de 25 ans

    Ouep.


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Homophobie

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.

    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


Thème > Testostérone

     ? | Pulsion sexuelle masculine
     ? | Méthodes musclées
    — Brutasse | Violence policière


Voir les 48 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchant·e

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Le film ne connaît aucun temps mort et reste ponctué jusqu’à la fin d’idées débiles et autres trucs hallucinants. Il y a un côté magie du cinéma, avec des effets spéciaux artisanaux à base d’animatronic naturellement (cf le scénario), mais aussi de type en costume laissés bien en évidence. Forcément, ça permet de dérouler une série de gags assez réjouissants : les petits bras du T-rex qui composent un numéro de téléphone ou époussettent Byron (Theo Forsett)... au-delà, connaissant la génèse entre guillemets du film (en deux mots : j’ai l’opportunité d’avoir un animatronic de T-Rex un p’tit moment qu’est-ce que j’en fais ?), il s’agit quelque part aussi d’un beau témoignage de ce qu’est ce cinéma de la débrouille qui, même parfois un peu cynique, contient une certaine forme de poésie ou d’âme que n’aura jamais un Marvel par exemple.
  • Le film contient son lot de gags mi-gore mi-cartoon qui ne sont pas sans rappeler la patte Troma. La scène à la morgue est un délice.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?