Space Commando

Hulkster wars
Un héros interstellaire d'un monde lointain visite la terre et tente d'adapter à une famille de banlieue encore genre banal.

Titre original (ou alternatif) : Suburban Commando
source synopsis et images : New Line Cinema
Fiche créée le 22 février 2024 et mise à jour le 10 mars 2024
À regarder uniquement entre amies
sur l'échelle de Slater
  2 regards incrédules :
  1. La première scène avec le mime
  2. Les passages skateboard

Des choses gentilles à dire sur ce film

Suburban Commando, c’est tout ce qu’on peut attendre d’un film de 1991 avec Hulk Hogan dans le rôle principal, à savoir pas grand-chose... C’est mauvais et, dans l’ensemble, mauvais chiant.
D’abord prévu, si l’on en croit Wikipedia, pour le tandem Schwarzy/De Vito, Suburban Commando raconte les aventures d’un héros intergalactique échoué sur terre qui doit se familiariser avec les coutumes de ses occupants et accessoirement les sauver de la menace qui l’a poursuivi... et accessoirement, pour ce qui est de la version Hulk Hogan/Christopher Lloyd qui a vu le jour, terrifier un mime trois fois (!) à cause du choc des cultures et apprendre à dompter un skateboard.
Voilà, sur le fond, rien de folichon. Et sur la forme, Hulk Hogan qui peaufine l’image qu’il s’est façonné depuis quelques années sur et hors du ring, celle du colosse au grand cœur, viking rigolard qu’il ne faut toutefois pas trop chercher qu’on soit une armoire à glace permanentée ou un skateboard. Pour coller à ça on a une belle séquence où le Hulkster glisse sur un skateboard, avant de, contrarié, l’expédier dans le cosmos d’un moulinet et de faire peur aux gosses qui l’entourent en grognant comme il sait si bien le faire ; une borne d’arcade qui sort un drapeau blanc après qu’il ait joué avec ; ou encore la création d’une silhouette de lapin créée à partir d’une barre de métal pour impressionner ses adversaires lors d’une bagarre finale où les choses s’animent un peu. Seul gag vraiment drôle pour le coup, alors qu’une baston semble se profiler avec les voisins bikers de Charlie (Christopher Lloyd), ces derniers orientent le conflit sur un autre terrain genre « Eeeeh mais t’es malade mec, on est dans les années 1990, on a d’autres façons de régler les conflits. T’auras des nouvelles de notre avocat ! » (je paraphrase).
Mais voilà, toutes ces petites pointes de n’imp’ sont beaucoup trop éparpillées et beaucoup trop timides pour parer le film d’une aura over the top salutaire. À la différence d’un Cadence de combat ou d’un Agent double, espions en herbe, le temps est quand-même long entre deux gags lourdingues.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 40  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

    — À voix haute | S’entraîne avant de...
    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Course-poursuite | Défonce volontairement un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Encourage son véhicule à aller plus vite/son avion à décoller
    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Souvenirs | Regarde un objet appartenant à son passé (rangé dans une boîte)
    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Fais demi-tour d’urgence au mépris de la circulation

    Soit au frein à main (stylé), soit en prenant toute la route pour tourner (classique), à grands renforts de crissement de pneus.

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet


Personnage > Caractéristique

    — Petit livreur de journaux à vélo
    — Stylé | Mâchonne un cure-dents de manière vulgaire

    Ou un brin d’herbe, etc.


Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Menace | « Ne m’oblige pas à... »

    Te tuer, faire ça etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente

    — Super pouvoir | Simple blessure au front, au bras...

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !


Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Regard incrédule

Personnage > Méchante

    — Méchante qui porte un nom en « -or »
    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer une gentille, le méchant explique son plan

    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.


Personnage secondaire

    — Vieille avec son chien dans les bras

    Chien dans les bras ou en laisse, vieux ou vieille.


Réalisation

     ? | Caméo
    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Passage musical
    — Intégration d’images d’archives à la narration
    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers, de la situation, du personnage, du contexte voire définition

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Factures en retard et avis d’expulsion s’entassent sur la commode de l’entrée
    — Ascenseur en chute libre
    — Épaves de routes abandonnées d’univers post-apo disposées de manière commode sur une
    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Intelligence artificielle/interface : sens de la vis

    S’exprime, se comporte et raisonne comme un humain -ou du moins un scénariste/dialoguiste paresseux- tout en soulignant bien qu’elle ne ressent rien parce que c’est un robot et ça, ça la rend très très triste.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Stylé | Tête tranchée nette qui vole élégamment dans les airs

    Avec un léger ralenti

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Alarme stridente de vaisseau spatial/laboratoire/base secrète

    Parce qu’un vaisseau spatial sans alarme c’est une France sans fromages.

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Effet | Cri de Wilhelm

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Fibre héroïque | Sauvée par un personnage qui, pris de remords, est revenu sur ses pas/sa décision

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Comique de répétition
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Criquets qui stridulent pour accentuer le silence (gag)
    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humiliée, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Gag cartoonesque | Silhouette humaine gravée dans le mur ou dans le sol après un impact
    — Le subterfuge pour passer inaperçu se révèle petit à petit sous les yeux des méchantes

    Eh oui Cindy, t’as encore oublié les 12 coups de minuit.

    — N’a pas serré le frein à main (gag)
    — Placard avec plein de trucs entassés dedans qui dégringolent quand on l’ouvre
    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Philosophie ou psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.


Scénario > Élément

    — Passion | Ont rompu mais s’aiment toujours
    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Scène de douche quasi publicitaire

    Avec tout ce qu’on peut en attendre formellement : plan d’ensemble depuis l’extérieur de la cabine ou baignoire, plan rapproché de profil du personnage qui redresse légèrement la tête dans un soupir de soulagement tandis que le jet d’eau lui frappe le torse, plan de face le montrant incliner sa tête d’un côté et de l’autre les yeux fermés...
    A toujours un côté poseur, publicitaire, affecté. Le personnages ne se mouche pas dans ses doigts, ne grimace pas quand le jet d’eau lui éclabousse la tronche.
    Suivant le contexte peut être filmé par le prisme Vue subjective.
    Moment de calme qui peut être interrompu.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Amour au premier regard

    Avec effets faciles, bouche bée filmée au ralenti, dénouage de cheveux filmé au ralenti, regard insistant, baisse d’attention, voire effets de scintillement, etc.

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)
    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort
    — Tension | Fait tomber ou échappe un objet alors qu’il/elle doit rester silencieuxse

    Ralenti en option.


Scénario > Situation

    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.


Thème > GI Joe

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Audio | Bruit de pneus qui crissent sur le sable

    & variantes... boue ou neige par exemple.

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Non-suspension d’incrédulité | Pourquoi les extraterrestres sont-ils toujours humanoïdes ?

    Statistiquement, ça doit pas être trop ça. Faudrait voir sur Wikipedia.

    — Trop conne | Mais oui, vas-y, bien sûr, fais confiance à ce type que tu viens juste de rencontrer.

    C’est vrai qu’il a un visage qui inspire confiance.


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Homophobie

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Image dégradante | Nunuche

Thème > Testostérone

     ? | Pulsion sexuelle masculine
    — Défi | Fait ronfler le moteur de sa voiture à un feu en regardant le conducteur de la voiture d’à côté

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 40 ingrédients de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?