Strays

Conte sale
Quand Reggie, un Border Terrier naïf à l’inaltérable optimisme, est abandonné dans la rue par son propriétaire Doug, un individu de très basse envergure il est tout d’abord persuadé que c’est un accident et que son maître adoré ne l’aurait jamais laissé intentionnellement.

Titre original (ou alternatif) : Backstreet Dogs
source synopsis et images : Universal Pictures Lord Miller Picturestart Rabbit Hole Productions
Fiche créée le 14 septembre 2023 et mise à jour le 21 septembre 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Un film en prises de vues réelles avec des animaux qui parlent... c’est compliqué. À plus forte raison quand c’est des chiens. Eeeeeh bien finalement pas tant que ça, avec Strays, Dan Perrault et Josh Greenbaum, respectivement au scénario et à la réalisation, ainsi que Will Ferrell au doublage, pour ne citer que ceux-là (le film est aussi produit par Phil Lord et Chris Miller par exemple), confirment que le problème ne vient pas tant des animaux qui parlent que du fait de vouloir absolument donner dans la comédie familiale et surtout de s’appuyer systématiquement sur les facilités qui vont avec.
Refuser d’inscrire le film d’emblée dans la case divertissement familial, c’est déjà éviter de scier la branche sur laquelle on est assis. Viser de surcroît l’humour cul couille bite, par opposition aux attentes de l’étiquette chien qui parle c’est, sans être inédit, plutôt bien vu. Après ça ne fait pas tout... et une fois encore l’équipe du film l’a bien compris : Strays n’est pas juste une enfilade de gags gras mais un petit voyage initiatique plutôt bien mené, balisé certes (et l’humour cul couille bite, pour avoir une aura impertinente n’en reste pas moins hyper calibré lui aussi), mais voilà, sans temps morts ni redondances. L’intrigue évolue, les personnages aussi. Et si c’est drôle (Will Ferrell et Will Forte y sont pour beaucoup, mais pas que : les délires autour du chien narrateur ou le passage avec Dennis Quaid sont plutôt sympas), c’est aussi assez attendrissant... comme justement les films familiaux n’arrivent pas forcément à l’être. Strays ne révolutionne rien du tout mais est agréablement bien troussé.
Soyons honnête, ça m’empêchera pas de me jeter avec avidité sur la prochaine saloperie avec des chiens qui parlent que je trouverai et de savourer tous les moments cinématographiques gênants qu’on peut y trouver, mais ça fait quand-même du bien de temps en temps de tomber sur un film qui ne soit pas aberrant.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 33  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Le monde est peuplé d’Emily et de Sam

    LES prénoms le plus répandus sur terre.


Personnage > Agissement

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Deux personnages se cognent la tête l’un l’autre en se penchant
    — Dit « chut... » en posant le doigt sur les lèvres d’une autre personne
    • Tension : un danger imminent pousse un personnage à mettre le doigt sur les lèvres d’un autre autre personnage pour l’empêcher de parler.
    • Passion : « Qu’est-ce qui nous arrive ? Chuuuut... les mots sont inutiles. »
    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !
    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.


Personnage > Citation

    — Insulte | « Vous me faites vomir ! »

    & variantes : faites gerber, dégouttez...

    — Ordonne | « Laissez-moi » / « Continuez sans moi »

    Assorti d’un « je les retiens », « je vais vous retarder » etc.

    — Questionne | « Y’a quelqu’un ? »

    Dit à la suite de l’entrée d’un personnage dans un lieu désert.


Personnage > Interprétation

    — Applaudissement ironique

    Clap.
    Clap.

    Clap.

    Clap.

    — Lunettes | Enlève ses lunettes avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Regard incrédule

Personnage secondaire

    — Badauds qui montrent l’action du doigt

    C’est pas comme s’il y avait des projecteurs, le bruit des armes à feu et des bad guys qui beuglent ou un cordon de police.

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.


Réalisation

    — Course-poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Équipe | L’équipe (au complet) avance (au ralenti) face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Grammaire | Passage musical
    — Gros plan | Solution qui gicle au bout d’une seringue
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Plan sur un œil scrutateur vue depuis l’autre côté de la loupe
    — Ralenti | Souvenirs/moments heureux
    — Reconstitution de souvenirs, récit, accompagnés d’une voix-off
    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Technique | Travelling contrarié
    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Factures en retard et avis d’expulsion s’entassent sur la commode de l’entrée
    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Labo | Un vrai labo possède toujours des ballons dans lesquels glougloutent des solutions colorées

    Ou bien des trucs fluo, un peu de fumée par-ci par-là, des liquides colorés qui chauffent, tandis que d’autres transitent dans des tubes, etc.

    — Le camion qui menace de percuter/renverser le personnage klaxonne mais ne ralentit pas
    — Point rouge de visée laser
    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.

    — Tension | Objet qui tombe et se brise au ralenti

    Une tasse, un verre, un cadre, un vase Ming, etc.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Accessoire

    Un fouet qui claque beaucoup trop, etc.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...


Réalisation > Surprise !

    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Calembour
    — Comique de répétition
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Gag avec un animal
    — Karma | Se fait mal en frappant quelque chose sous le coup de la colère
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease
    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.

    — Trou paumé en pleine cambrousse

    Au Texas, au Nouveau-Mexique, dans une jungle, au fin fond de la Creuse, etc.

    — Vestiaire de salle de gym

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Insistance sur le mot « guerre » (« war »)

    Grosse grosse insistance, genre lancée après une pause dans un monologue, genre phrase nominale, genre lâchée accompagnée d’un haussement de sourcil grave...


Scénario > Élément

    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)
    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.

    — Mimétisme extraterrestre

    Prend souvent l’apparence d’un proche.


Scénario > Situation

    — Menace | Impliquant la bite et/ou les couilles

    Comme si y avait pas d’autres trucs qui dépassaient...

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Piégée à cause de la tempête

Thème > GI Joe

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Nunuche
    — Outrage sexiste | Raillerie/insulte portant sur les femmes, les mères, les soeurs

    « J’ai baisé ta femme/ta mère », « Demande à ta femme », « Je lui ai montré une photo de ta femme »... qui fusent dans un contexte soit de franche camaraderie, de rivalité, de confrontation testostéronée


Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 33 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?