Solar Crisis

La morsure du sommeil
Les scientifiques sont formels : une éruption solaire massive va détruire toute forme de vie sur Terre, et transformer notre planète en une gigantesque boule de feu. Les Humains envoient le vaisseau Helios vers le Soleil. Sa mission : envoyer au cœur de notre étoile une bombe à antimatière pilotée par Freddy, une intelligence artificielle. Si tout se passe comme prévu, l'éruption solaire sera déviée de sa trajectoire et la Terre sera épargnée...
source synopsis et images : Trimark Pictures Gakken NHK Enterprises Japan America Picture Company
Fiche créée le 30 janvier 2024 et mise à jour le 8 février 2024

Des choses gentilles à dire sur ce film

Sur le papier, c’est bien. Au final, c’est chiant... et incompréhensible. Il faut dire que l’histoire du film est pour ce qu’on en sait relativement chaotique : entamé au Japon où est paru le roman de Takeshi Kawata dont il est inspiré, le film a après, pendant, avant (on ne sait pas trop) un paquet de réécritures, atterri entre les mains de Richard C. Sarafian devenu Alan Smithee après avoir jeté l’éponge en voyant s’animer la créature à laquelle il était en train de donner naissance. Après une sortie ciné au Japon, le film arrive aux États-Unis où il sera directement distribué dans les vidéo-clubs. Et n’y fera pas carrière.
Pourtant il y avait des enjeux... la fin du monde, c’est pas rien. La fin du monde par gros coup de soleil, c’est plutôt chouette ; la mise en place d’un plan désespéré et totalement irréaliste pour rétablir la situation à coup de bombe promettait un peu de spectacle ; et les sabotages organisés par une compagnie menée par des climatosceptiques qui envisagent la chose surtout comme un obstacle à leur monopole, un peu d’épaisseur.
Mais voilà, le scénario, remanié, est rapiécé, il est beaucoup trop brouillon et son concept de départ n’est pas du tout exploité. Des aperçus de la société telle qu’elle se dessine dans cet univers sont lâchées au p’tit bonheur, du décor post-apo poussiéreux de rigueur aux détails incongrus type parapluie-bâche, yoyo fluorescent, ou véhicule semi décapotable (dans le sens de la longueur)... mais sans soucis de cohésion aucun. La réalisation particulièrement terne et le montage fait à la va vite finissent de plonger le spectateur dans un état de complète indifférence. La catastrophe est imminente, on ne lâchera même pas un commentaire sardonique du genre « Tant mieux le film finira plus vite » parce qu’on est déjà parti remplir la gamelle du chat et arroser les plantes en oubliant que la télé était allumée.
Et faut pas compter sur le casting pour apporter un peu de dynamisme à tout ça. Le gros des troupes se montre extrêmement effacé. Peter Boyle est le plus mauvais choix possible pour incarner un tout-puissant chef d’entreprise, quant à Charleton Heston et Jack Palance, difficile de voir autre chose dans ce qu’ils proposent qu’un cachetonnage éhonté.
À porter au crédit du film, outre les détails incongrus susnommés qui hurlent à l’oreille du spectateur « C’est le futur ! », il y a quelques effets visuels et des maquettes sympas, si on veut bien oublier que Star wars faisait beaucoup mieux 15 ans plus tôt. La BO est aussi assez intéressante dans son genre même si elle apparaît bien souvent complètement déconnectée du reste.
Un film difficilement recommandable en l’état sauf aux fans hardcore de Jack Palance.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 32  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — En toute discrétion | Se râcle la gorge pour attirer l’attention
    — En toute discrétion | Un personnage encourage à distance et à voix basse l’action d’un autre personnage
    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Passion | Se fait draguer
    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Stylé | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

    — Super pouvoir | Ce qui lui a été dit lui revient en tête mot pour mot

    Se traduit techniquement par la reprise des éléments de dialogue correspondants avec un léger effet de réverbération moche...

    — Tension | Lance un objet pour détourner l’attention

    Les hommes de main, les gardes en tout genre sont irrésistiblement attirés par le bruit d’un caillou qui heurte le sol, c’est génétique.

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet

    — Tension | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Blues | Est désolée d’apprendre la mort d’une personne

    ‒ « Votre femme ne vient pas avec vous. »
    ‒ « Non... Elle est morte il y a 3 ans. »
    ‒ « Oh, je suis désolé. »

    — Loose | En retard dans le paiement de ses loyers
    — Loose | Écrivainne qui n’a rien écrit depuis un bail

    et qui est harcelée par son éditeur.

    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)

    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Déclare | « Que Dieu vous/nous/te protège/garde/vienne en aide etc. »
    — Ordonne | « C’est un ordre ! »

    & variantes

    — Ordonne | « Passez-moi la ville au peigne fin »...
    — Prévient | « Fais pas le con ! »

Personnage > Interprétation

    — Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.

    — Se lancent des regards entendus, accompagnés de têtes inclinées

    & variante : tournent leur vers l’autre en même temps avec une mimique étonnée.


Personnage > Méchante

    — Mégalo | Apparaît en gros plan sur l’écran du QG des gentils

Personnage secondaire

    — Sbire austère en costard et lunettes noires
    — Type avec sa pancarte en carton « La fin est proche », « Repentez-vous »

Réalisation

    — Fin | Ascenseur social

    Pour être venu en aide à une tête couronnée alors que tu menais ta barque tranquillou, te voilà promu. Voleur, magicien, aventurier, paria, c’est pas une vie, que dirais-tu de devenir capitaine de la garde ou bouffon du roi ?

    — Fin | Véhicule ou personnages qui s’éloignent
    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute ou d’un saut dans le vide
    — Gros plan | Inserts d’éléments naturels

    Feuille qui bouge, goutte qui tombe, animal qui vit sa vie...

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers, de la situation, du personnage, du contexte voire définition

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Rêves ou souvenirs introduits par un effet de distorsion ou encadrés par des contours flous

    Comme dans les sitcoms mais le rose en moins.

    — Tension | Bombe désamorcée (ou menace stoppée) in extremis

    & variantes

    — Tension | Mort originale
    — Vue subjective | de victime potentielle

    Cadrages de murs, de plafonds, de bosquets. Mouvements de caméra secs. Accompagnés parfois de bruits inquiétants ou des halètements de la personnes à travers les yeux de laquelle on suit l’action.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Portes automatiques qui font « Pshiiiii... »

    Histoire de montrer qu’elles sont automatiques. Elles peuvent aussi faire « Wooosshhh... » ou « Haaaaaan... ».

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Intelligence artificielle de vaisseau/interface/voix de haut-parleur : commente tout/repète les consignes/diffuse un message informatif

    Et tout ce qu’elle fait. D’une voix électronique, monocorde et souvent féminisée naturellement.

    — Intelligence artificielle/interface : sens de la vis

    S’exprime, se comporte et raisonne comme un humain -ou du moins un scénariste/dialoguiste paresseux- tout en soulignant bien qu’elle ne ressent rien parce que c’est un robot et ça, ça la rend très très triste.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin

    — Tension | Compte à rebours
    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Alarme stridente de vaisseau spatial/laboratoire/base secrète

    Parce qu’un vaisseau spatial sans alarme c’est une France sans fromages.

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coup de couteau

    Extra spongieux.

    — Effet | Cri de Wilhelm
    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Surprise par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Utilisation d’un mot pour un autre qui souligne une situation gênante

    Exemple le personnage qui s’empêche de regarder la verrue sur le nez de son interlocuteur dira nécessairement le mot verrue à la place du mot camion, ou chaussette, ou esthétisme etc.


Scénario > Élément

    — Enjeu | Empêcher la fin du monde
    — Scène de douche quasi publicitaire

    Avec tout ce qu’on peut en attendre formellement : plan d’ensemble depuis l’extérieur de la cabine ou baignoire, plan rapproché de profil du personnage qui redresse légèrement la tête dans un soupir de soulagement tandis que le jet d’eau lui frappe le torse, plan de face le montrant incliner sa tête d’un côté et de l’autre les yeux fermés...
    A toujours un côté poseur, publicitaire, affecté. Le personnages ne se mouche pas dans ses doigts, ne grimace pas quand le jet d’eau lui éclabousse la tronche.
    Suivant le contexte peut être filmé par le prisme Vue subjective.
    Moment de calme qui peut être interrompu.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Attaché au lit avec des menottes

    Polissonnerie qui tourne mal.

    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — Tape un scandale en public pour sauver sa peau

Scénario > Situation

    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Agissement | Se recueille sur une tombe/devant un cercueil, etc.

    Là, c’est le moment émouvant où on est censée comprendre pas mal de trucs sur la psychologie des personnages.

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Piégée dans une impasse
    — Tension | Torture

    Le hobby du/de la méchante.


Thème > GI Joe

    — Accessoire | Tatouage d’une section militaire d’élite
    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !


Thème > N’importe quoi

    — Trop conne | Abandonne son arme sans raison

    Le plus souvent, pour les armes à feu, parce que le chargeur est vide...


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses

Thème > Testostérone

    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 32 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?