x

She

L’avenir s’écrit sur du papier crépon
Dans un monde post-apocalyptique revenu à l’age de fer, la déesse She aide deux frères dans leur quête héroïque visant à libérer leur sœur retenue prisonnière. Durant leur voyage, ils devront combattre des loups-garous orgiaques, des vampires beaudelairiens, un psychiatre communiste, un géant en tutu, un savant fou et des hordes de gladiateurs, avant le combat final contre les redoutables et maléfiques Norks.
source synopsis et images : Trans World Entertainment (TWE) Continental Motion Pictures
Fiche créée le 2 janvier 2023 et mise à jour le 3 janvier 2023
| 5
  1. Les punks post apo, toujours un plaisir ;
  2. La musique suant les 80’s par toutes les notes ;
  3. Les pouvoirs de Godan ;
  4. Le type en tutu ;
  5. Le petit blondinet à la con qui se démultiplie quand on l’ampute d’un membre.

Ce film fait partie du pack de soirée suivant :

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Bagarre | Technique rétro à base de manchettes, clés de bras et pirouette comme au catch

    La technique des plus grands : James West, le capitaine Kirk, etc.


Personnage > Agissement

     ? | Fait un clin d’œil de connivence lourdement appuyé

    Clin d’œil plutôt destiné au spectateur ou à la spectatrice...

    — Bagarre | Fabrique des pièges artisanaux

    Des pieux surgissants d’un fourré, des cartouches coincées dans les marches d’un escalier, des bombes à base de four à micro-ondes, etc., l’inventivité des héroïnes et des héros est sans limite.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Stylé | Montre ses cicatrices

    Ça tourne parfois au concours de bites.

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet


Personnage > Caractéristique

     ? | Sacrée tête de mule

    Ben oui, que voulez-vous, elle/il est comme ça, quand elle/il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle/il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...


Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglé·e ! », etc.

    — Menace | « On se retrouvera ! »
    — Prévient | « Toute résistance est inutile »
    — Rassure | "Il ne t’arrivera rien, je te le promets", « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — S’inquiète | « Oh-oh »
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es
    — Tension | Donne une leçon de courage face à son bourreau

    & variantes : est insolent·e face à son bourreau


Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan


Personnage secondaire

    — Foule en délire | Concert/manifestation sportive
    — Punks (accessoirement émeutiers de villes futuristes)

    Punk is not dead.


Réalisation

    — Fin | Les personnages se chamaillent

    Les paroles deviennent indistinctes, les noms défilent...

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Habillage | Placement de produits
    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Tension | Gros plan sur la lame d’un poignard
    — Tension | Main qui agrippe le rebord d’une falaise

    & variantes


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Labo | Un vrai labo possède toujours des ballons dans lesquels glougloutent des solutions colorées

    Ou bien des trucs fluo, un peu de fumée par-ci par-là, des liquides colorés qui chauffent, tandis que d’autres transitent dans des tubes, etc.

    — Pouet-pouet | Ces costumes d’époque sont beaucoup trop propres

    Pas une tâche, pas une auréole de sueur, pas un gramme de boue pour ces vêtements de paysan·nes du Moyen Âge.

    — Pouet-pouet | Déguisement

    Exemple type : comment ces types font pour ne pas remarquer que la femme tip top canon qu’ils sifflent est en fait Gégé du balto avec une perruque grossière et une tartine de rouge à lèvres.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !

    — Stylé | Une de journal apparaissant en tourbillon rapide au centre de l’écran

Réalisation > Audio

     ? | Enfant qui chante comme une pétasse de 17 ans des années 2000

    Awww wowo aoooooh yeah yeah nin nin nin

     ? | Bruit incongru d’objet
    — Bruit exagéré | Accessoire

    Un fouet qui claque beaucoup trop, etc.

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...


Réalisation > Surprise !

    — Découvre avec horreur | Une tête coupée

    Ou un cadavre gonflé d’avoir séjourné dans l’eau trop longtemps.

    — Tension | Surpris par un objet qui tombe ou que le personnage fait tomber à son insu

    & variantes : surpris.e par le bruit d’un objet sur lequel il ou elle a marché par inadvertance...


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Massage brutal
    — Micro qui siffle pour souligner un speech gênant

    Rien de tel qu’un bon p’tit Larsen pour souligner une oratrice ou un orateur médiocre ou un discours improvisé.

    — Référence au nazisme ou à Hitler (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Cimetière

    Scènes prenant comme décor un cimetière, mais hors des scènes d’enterrement.

    — Cliché touristique

Scénario > Dialogue

    — Tension | Prière glauque

Scénario > Élément

    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Référence grossière à la culture populaire
    — Titre du film énoncé dans le film
    — Un·e proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental
    — Ni vu ni connu |Les héros assomment les retardataires d’un bataillon et enfilent leurs vêtements

    & Variantes


Scénario > Situation

    — Bagarre | Combat féroce dans une arène

    Dans une cave, un parking, une usine désaffectée, aujourd’hui ou dans l’Antiquité : beaucoup plus rigolo que les courses d’escargots.
    Et très populaire chez les gens qui parient et qui croient très très forts en levant les bras.

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces con·nes.

    — Bagarre | Raid sur un village/temple paisible
    — Situation | Surenchère de carambolages
    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.

    — Tension | Le silence s’instaure dès qu’un personnage entre dans la pièce

    Ça va pas rigoler.

    — Tension | Suspendu·e dans le vide

Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Élégamment propulsé·e par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Non-suspension d’incrédulité | Revirement brutal et incompréhensible de la trajectoire d’un personnage

    Qui croit une seconde à ce changement psychologique opéré un en clin d’œil ?

    — Scientifiquement non prouvé | Traces de transpiration esthétiques après un footing

    & variantes : après des travaux de bricolage, une poursuite, etc.

    — Trop con·ne | Abandonne son arme sans raison

    Le plus souvent, pour les armes à feu, parce que le chargeur est vide...

    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Stéréotype physique lié à un métier

    Exemple : l’huissier de justice est forcément petit, chauve et sans cœur.

    — Wacisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.


Thème > Testostérone

    — Truc de mecs | Donne une leçon de virilité

    Explique par A + B ou donne des conseils pour comment être un vrai mec.



Voir les 30 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Allez une apocalypse / un effondrement et voilà les punks aux goûts vestimentaires douteux (couleurs improbables, surutilisation de croix gammées et autres couvre-chefs encombrants et inconfortables) de sortie. Ils entrent en scène cinq bonnes minutes de film passées, lors d’un raid sur un marché paisible (sur les étals desquels s’alignent les reliques d’un âge révolu : des boîtes de corn flakes qui, on ne peut plus rectilignes et chatoyantes, semblent tout droit sorties du magasin et probablement destinées à y retourner). Eh oui, She, tirant aussi un peu vers l’heroïc fantasy, s’ouvre forcément sur un raid au cours duquel, entre deux coups pouet pouet et des scènes de boucherie très très suggérées, Hari (Elena Wiedermann), la sœur du héros, Tom (David Goss), est enlevée. De là une succession d’aventures sans queue, ni tête, ni même tronc... Mais ô combien riches en détails croquignolets, passages hallucinants et autres preuves de complet je-m’en-foutisme.
En vrac, on a droit à des figurants qui font n’imp’ (mention spéciale à l’un des prisonniers de She (Sandahl Bergman) qui se dandine/essaie de se libérer de ses chaînes de manière à la fois très très molle et très très théâtrale) et des acteurs qui ne sont pas en reste ; une musique ultra typée années 1980 dans des scènes de bagarre qui s’arrête et qui redémarre à mesure que les ennemis sont mis à bas et se relèvent (le passage chez les vampires avec leurs dents de farces et attrapes est à pisser de rire). Surtout, on a droit à toute une galerie de personnages intrigants dont une sorte de savant flou affublé d’un sidekick en tutu et au dos poilu ; et un petit chef local du nom de Godan (Gregory Snegoff) qui a le culte de la personnalité facile, s’est fait des p’tites armoiries (le G de Godan) qui ressemblent étrangement une faucille et un marteau et dispose de pouvoirs psychiques... matérialisés par des yeux qui brillent d’une lumière verte et qui font piou piou. Il finira trahi on-ne-sait-pas-trop-pourquoi-mais-on-s’en-fout par sa lieutenant qui lâche un « We believed in you » tout plein de trémolos...
Le(s) plus hallucinant(s) demeure(nt) néanmoins cette variation de l’hydre de Lerne en forme de petit blondinet frisé engoncé dans un costume à franges qui arbore étrangement un cache-œil et un petit couvre-chef de marin. Et comme si ça suffisait pas, leur apparition s’achève sur une chute/explosion de mannequins.
Bref, tout pour plaire.






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?