x

Saga Scream

Scream

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!
Casey Becker, une belle adolescente, est seule dans la maison familiale. Elle s'apprête à regarder un film d'horreur, mais le téléphone sonne. Au bout du fil, un serial killer la malmène, et la force à jouer à un jeu terrible : si elle répond mal à ses questions portant sur les films d'horreur, celui-ci tuera son copain... Sidney Prescott sait qu'elle est l'une des victimes potentielles du tueur de Woodsboro. Celle-ci ne sait plus à qui faire confiance. Entre Billy, son petit ami, sa meilleure amie Tatum et son frère Dewey, ses copains de classe Stuart et Randy, la journaliste arriviste Gale Weathers et son caméraman Kenny qui traînent tout le temps dans les parages et son père toujours absent, qui se cache derrière le masque du tueur ?
source synopsis et images : Dimension Films Woods Entertainment
Fiche créée le 23 décembre 2022 et mise à jour le 4 janvier 2023

Ce film fait partie du pack de soirée suivant :

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

     ? | Avait pourtant été prévenu·e de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais...

     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

     ? | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.

    — À voix haute | Fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Plante deux doigts en plein dans les yeux de sa/son adversaire
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Course-poursuite | Défonce un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Gentil·le qui hurle le nom d’un·e méchant·e
    — Oups ! | Prend de la drogue à son insu

    Drogue dans le sens « se défoncer ou planer », pas dans celui de « substance chimique/poison violent ».

    — Passe à travers une vitre : pour s’échapper

    & variantes

    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Stylé | Démarre une voiture en trafiquant les fils sous le volant

    Un petit coup sous le volant pour péter la plaque de protection, on chope les 2 fils qui tombent sous la main, on les met en contact et hop, le tour est joué !

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Cœur d’or | A l’air bourru, mais a un cœur gros comme ça
    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !
    — Traître (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévoué·e à la solde des méchant·es (depuis le début ou pas)


Personnage > Citation

    — Interpelle | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — Menace | « Je reviendrai ! »
    — Ordonne | « Puissance maximale ! »
    — Questionne | « Qui a éteint la lumière ? »
    — Questionne | « Vous avez entendu ? »
    — S’inquiète | « Oh-oh »
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan

    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.


Personnage secondaire

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.

    — Guides / porteurs autochtones qui s’enfuient à l’approche d’un lieu sacré / maudit

    Ou qui refusent de s’aventurer au-delà d’un certain point.

    — Journaliste fouille-merde

    Soit parce trop talentueux ou trop curieux·se, ou les deux.


Réalisation

     ? | Caméo
    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute
    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Stoppe sa marche et hurle, avant que la caméra nous fasse découvrir un cadavre

    La caméra suit l’employé de maison, chargé d’un plateau sur lequel est disposé une carafe d’eau, le valet s’arrête, ouvre les yeux comme des soucoupe, lâche le plateau libérant la carafe qui se brise à terre, puis la caméra pivote pour nous faire découvrir l’hôte, pendu dans son plus bel habit.

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Technique | Travelling contrarié

Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Vrombissement de vaisseau spatial

    Plus le vaisseau est gros, plus le vrombissement est grave et pesant.

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Effet | Son métallique qui accompagne un jumpscare
    — Effet | Wooosh !
    — Effet | Meurtre/suicide hors champ : plan large (zoom arrière en option) - coup de feu ou cri en fond sonore
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Faux suspense | Surpris·e par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas

    — Fibre héroïque | Sauvé·e par un personnage qui, pris de remords, est revenu sur ses pas/sa décision
    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Gag avec la police
    — Gag cartoonesque

Scénario > Élément

    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Référence grossière à la culture populaire
    — Scène de douche

    Avec tout ce qu’on peut en attendre formellement : plan d’ensemble depuis l’extérieur de la cabine ou baignoire, plan rapproché de profil du personnage qui redresse légèrement la tête dans un soupir de soulagement tandis que le jet d’eau lui frappe le torse, plan de face le montrant incliner sa tête d’un côté et de l’autre les yeux fermés...
    Suivant le contexte peut être filmé par le prisme Vue subjective.
    Moment de calme qui peut être interrompu.

    — Un·e proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...

    — Viré du domicile conjugal

    Dans une moindre mesure se fait virer de chez sa copine.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Accusé·e à tort

    C’est une parodie de justice !

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.

    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort
    — Se retrouvent accidentellement l’un·e sur l’autre

    Après une chute et un dévalage de dune, nos 2 personnages s’arrêtent dans une position parfaite pour un futur « Sous-entendu sexuel » : lui au sol, et elle qui le chevauche.

    — Stylé | Trouve un indice en frottant un crayon sur une feuille blanche

Scénario > Situation

    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Situation | Topo de couloir

    Ces gens sont tellement occupés qu’un passage d’un couloir à l’autre est l’endroit idéal pour se faire expliquer la situation ou prendre des décisions.

    — Tension | Surenchère de rebondissements

    Et plus c’est gros, plus ça passe ! (titre)

    — Tension | Suspendu·e dans le vide
    — Toilettes | Conversation

    L’endroit où et se font et se défont rois et reines.


Thème > N’importe quoi

    — Non-suspension d’incrédulité | Arrivent, bien que plongés dans l’inconnu, à comprendre entièrement tout ce qui les entourrent

    Exemple : un élément de décor permettra aux protagonistes de retracer toute l’histoire d’une civilisation inconnue, ses crises, ses succès et autres usages, codes et philosophies

    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con
    — Trop con·ne | Prévient sa future victime avant de la frapper

    On pourrait croire l’effet de surprise passé de mode.


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Grossophobie
    — Prostitué·e

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.

    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.


Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier
    — Brutasse | Violence policière


Voir les 37 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 14000000 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Méchant·e

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Bien réalisé, parfaitement rythmé, Scream est un vrai bon film de tueur psychopathe à l’ancienne, notamment avec ces plans invitant l’imagination et servant la montée en tension.
Son angle méta novateur et totalement maîtrisé oblige donc à servir les ingrédients de la recette, en apportant un supplément d’âme et non comme sujet principal du film : dernière survivante, policier bouseux d’aucun secours, meurtres imaginatifs, sauts de peurs et hurleurs, jeunes tête à claques (Matthew Lillard qui joue Stu excelle dans ce rôle qu’il reprendra à l’identique dans le médiocre Cursus fatal), etc.
Pas forcément besoin de s’étendre sur ce désormais classique très étudié et documenté ; ceci dit, son score au bingo des clichés de films n’est pas très élevé, signe d’une certaine retenue dans le N’imp’ : pas plus mal.

À noter la bonne idée d’avoir choisi ce costume dans lequel les tueurs se prennent régulièrement les pieds au point de trébucher.

Comme le dit Kanki dans les commentaire d’Avatar 2 sur Allociné, « Allez le voir les yeux fermés [...] ».


«

Je l’ai acheté en DVD pour 1€ chez Cash Express, la scène d’ouverture avec Drew Barrymore est très flippante. Dans ce film j’ai découvert l’actrice Neve Campbell qui joue très bien, il y a des meurtres pendant tout le film.

 »

«
J'avais adoré ce film la première fois que je l'avais vu. Mais là que dire... C'est franchement pas génial. Le tout ressemble trop à un vieux film d'horreur formaté pour les teenagers. Terriblement déçu... »

«
Scream ne fait pas peure,n'est pas gore,mais pourtant c'est un chef d'ouvre.Grace au renouveau du slasher movie,et ce film mélange aussi suspence et humour,les personnages sont énormes,soit parce qu'ils ont une tete à claque:Sydney,soit parce qu'ils sont atypiques »


Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?