Sans alternative

Pas de bol pour eux, ils sont tombés sur le sergent Hatfield de l’ambassade des États-Unis
Dutton Hatfield, joué par Jeff Speakman, travaille pour l'ambassade américaine. Il se retrouve à l'intérieur d'un laboratoire d'armes biochimiques lorsque des terroristes dirigés par le colonel Baron (joué par le méchant de TimeCop Ron Silver) prennent le contrôle des lieux. Baron est à la recherche d'un échantillon d'un virus mortel en cours de développement à l'intérieur de l'établissement.

Titre original (ou alternatif) : Deadly Outbreak ; Deadly Takeover
source synopsis et images : Nu Image Goldbar Entertainment Dlin Film Productions
Fiche créée le 23 juin 2023 et mise à jour le 25 juin 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Sans alternative, c’est Die Hard l’originalité et la maîtrise en moins. Autant dire que c’est pas folichon... mais que c’est quand même plutôt rigolo et que ça ne s’arrête pas une seconde.
Son principal atout (et par extension celui des bons face à la menace terroriste), c’est Dutton Hatfield incarné par un Jeff Speakman qui affiche dans le film un faux-air de Nathan Fillon assez perturbant.
En gros, Dutton Hatfield, au mauvais endroit au mauvais moment, est l’archétype du héros charismatique autant que désabusé, pince sans rire et séducteur, dur mais juste. Sauf que quand on a pour concrétiser tout ça, le tandem Harel Goldstein et Charles Morris Jr. au scénario (quasi débutants à l’époque... et qui en termes d’écriture n’ont pas fait grand-chose depuis), Rick Avery (plus à l’aise niveau cascades que niveau réal) aux commandes et l’interprétation de Jeff Speakman, on sait que ça tapera à côté. Bingo. Dutton Hatfield est un héros imbuvable, sexiste même au regard des critères des années 1990, et du genre à tirer dans les couilles d’un sous-fifre pour la joie de lui balancer ensuite « Alors ta coquille pare-balles, tu l’as oubliée ? ». D’ailleurs l’arsenal de répliques chocs et spirituelles qui lui sont attribuées est impressionnant ; et elles finissent par lui exploser à la tronche avec une constance qui touche au sublime.
En fait, c’est systématique, chaque tentative pour donner au personnage une consistance badass se solde par un échec. Y compris niveau bagarre : Jeff Speakman qui pourtant n’est pas un manchot donne l’impression de ne rien faire d’autre que des petits moulinets de chatons (ou de Seagal post 2000) tant les combats sont pas chorégraphiés, la caméra mal posée et le montage catastrophique.
Plus largement, dans Sans alternative, chaque moment pensé pour être drôle se révèle gênant, chaque séquence qui tire un peu vers la profondeur ou l’émotion vire au ridicule, à l’image de cette relation père-fils à base de roulés-boulés et d’initiation aux arts martiaux dans un jardin public. Élément qui soit dit en passant servira à la toute fin du film.
Pour le reste, il y a tout ce qu’on peut espérer de ce type de production mais fois 10 : les types flingués qui tombent des balustrades au ralentis pleuvent, les figurants qui en font des caisses en mourant se comptent par grappes, ça tire dans tous les sens et les membres de la petite troupe du méchant semblent avoir parié sur lequel d’entre eux enverrait ses balles le plus loin du héros... Du classique mais du bon auquel s’ajoutent quelques poussées nanardes parmi lesquelles Dutton Hatfield qui transperce un sbire avec un pied de biche avant de balancer une énième petite phrase qui tue. Précision : le pied de biche a visiblement été lancé.
Voilà, sans être du bon, Sans alternative, c’est du costaud.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 67repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Bonus

    — Enfant qui joue mal
    — Le monde est peuplé d’Emily et de Sam

    LES prénoms le plus répandus sur terre.

    — Non-suspension d’incrédulité | On ne comprend pas du tout la logique de la démonstration, mais ça doit drôlement aider le scénario

    En somme ; on ne saura jamais le pourquoi, mais c’est comme ça ; une variante du « T’as gueule c’est magique ! »,


Personnage > Agissement

    — À voix haute | S’entraîne avant de...
    — Bagarre | Atteint, blesse ou tue une alliée lorsque l’adversaire esquive
    — Bagarre | Empêche un personnage d’en abattre un autre en retenant son bras ou en le poussant au dernier moment

    Rhâââââ !

    — Bagarre | Enlève sa veste

    Elle sort du pressing tu comprends...

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Course-poursuite | Double des véhicules en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Course-poursuite | Renverse une pile de...

    ... cartons, cagettes, renverse un étal de marché, une charrette de fruits, des boîtes à lettres, etc.

    — Course-poursuite | Défonce volontairement un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Drame | Ferme les paupières d’une morte
    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Montre des photos de sa famille
    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou une fugitifve, etc.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Mort | Tombe d’une balustrade après s’être fait flinguer

    Héritage western.

    — Saute d’un véhicule encore en marche
    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet

    — Tire par les pieds le corps d’un sbire/d’un garde pour le cacher

    & variantes : par les mains, par les mains et les pieds quand il y a deux moitiés de type, etc.


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Hors des clous

    Ne respecte pas les règles ni les us de sa culture professionnelle.

    — Loose | Patron ridiculisé

    En public, est soit contredit sévèrement par les faits (l’enquêteur hors des clous à finalement bouclé avec brio l’affaire), soit désavoué par sa hiérarchie ou soit victime d’une humiliation quelconque (tombe dans une piscine et provoque l’hilarité générale des autre personnages - mais pas des spectatrices ou spectateurs).

    — Suicidaire | Menace de sauter d’un immeuble
    — Super pouvoir | Il/elle sait tout faire

Personnage > Citation

    — Défie | « Vas-y, tue-moi » « vas-y, appuie sur la détente »
    — Menace | « Si tu..., je te... »
    — Menace | « Vous me le paierez ! » / « Je te tuerai ! »...

    & variantes : "Je le tuerai !", « Je te tuerai pour ça ! »

    — Ordonne | « Appelez-moi le ministre de l’Intérieur/le président »

    J’ai bien un téléphone sur le coin de mon bureau mais mon bureau est immense alors...

    — Rassure | « Il ne t’arrivera rien, je te le promets », « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — Réagit | « À vos ordres ! »
    — Récrimine | « Mais lâchez-moi, sales brutes ! »
    — Se plaint | « Je ne veux pas mourir »

    & variantes : « On va tous mourir ! », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Au chevet d’une proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.

    — Bagarre | Héros attaqué par surprise

    Le héros sans sort sans dommage et avec un peu de lustre en plus... Le méchant non. Honte à toi, méchant !

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente

    — Mise à pied ou en congés forcés

    Peut être une sanction ou une acte de prévention.

    — Retourne les paroles du ou de la méchante/d’un ou d’une rivale contre lui/elle
    — Super pouvoir | Simple blessure au front, au bras...

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Lunettes | Enlève ses lunettes avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.


Personnage > Méchante

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme une bleue
    — Mégalo | Raccroche au nez des flics avant la fin de la conversation

    Et variantes

    — Ni vue ni connue | Déguisement d’employée de ménage, de la compagnie des eaux ou d’électricité, etc.

    Toujours un modèle en soldes chez Le Bon Méchant, rayon grande taille (avenue de La République, allez-y de ma part, vous aurez une réduc’).

    — Tension | Cri de rage ou de dépit

Personnage secondaire

    — Lieutenant qui se méfie (à raison) du p’tit nouveau qui a su gagner la confiance du boss
    — Sbire ou second couteau qui lance une attaque surprise... en parlant voire en hurlant

    Et en partant de cinq bons mètres.


Réalisation

    — Bagarre | Se met à couvert derrière un véhicule lors d’une fusillade
    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Plan du capitole, de la Maison blanche et autres sites officiels

    Avec accessoirement un drapeau qui flotte ou deux coups de trompette solennelle.

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute ou d’un saut dans le vide
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Mort | Passe à travers une vitre après s’être fait flinguer
    — Ouverture | Citation

    Un passage de la Bible, une pensée d’une poètesse ou d’une philosophe, une remarque d’une scientifique, etc.

    — Souvenirs | Introduits avec un flash (et un effet sonore)

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Stylé | Présentation de personnages à coups d’incrustations et d’arrêts sur image

    ... parfois assorties de woosh et de voix off.

    — Stylé | Tire en sautant

    Ou saute en tirant, c’est selon...

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Cachée

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Vue subjective | d’une personne droguée, sonnée ou victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Portes automatiques qui font « Pshiiiii... »

    Histoire de montrer qu’elles sont automatiques. Elles peuvent aussi faire « Wooosshhh... » ou « Haaaaaan... ».

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Bidons/bombonnes qui explosent quand on leur tire dessus

    Comme dans les jeux vidéos

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Intelligence artificielle de vaisseau/interface/voix de haut-parleur : commente tout/repète les consignes/diffuse un message informatif

    Et tout ce qu’elle fait. D’une voix électronique, monocorde et souvent féminisée naturellement.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »
    — Musique | Classique
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Surprise par quelqu’un qui lui parle soudainement dans le dos

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Gag avec un animal
    — Quiproquo sur l’identité des personnages

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cliché touristique

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Début d’une phrase énoncée par un personnage et terminée par un autre
    — Gros mensonge pour cacher son réel état de danger
    — Phrase-choc

Scénario > Élément

    — Combat d’oreillers lors d’une soirée pyjama

    Les « nunuche » et « rit de manière forcée » ne sont pas loin


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Amour au premier regard

    Avec effets faciles, bouche bée filmée au ralenti, dénouage de cheveux filmé au ralenti, regard insistant, baisse d’attention, voire effets de scintillement, etc.

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)

Scénario > Situation

    — Bagarre | dans les chiottes

    Avec fracassage de tête contre un lavabo ou l’émail de la cuvette.

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Bagarre | S’écrase sur une table pendant une bagarre
    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Police | Exécution d’otages : à heure fixe, au compte-goutte, etc.
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Tension | Suspendue dans le vide

Thème > GI Joe

    — Action | Branle-bas de combat sur une base militaire

Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Élégamment propulsée par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Trop conne | Abandonne son arme sans raison

    Le plus souvent, pour les armes à feu, parce que le chargeur est vide...


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses

Thème > Testostérone

     ? | Vole un talkie-walkie à une méchante et défie la personne qui est à l’autre bout
    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 67 ingrédients et les 14 types de morts de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?