x

Saga of the Phoenix

Hello Genie
Une jeune fille de l'Enfer, Ashura, désire vivre sur Terre. Elle se voit accordée sept jours (sous la surveillance de Peacock et Lucky Fruit) sur Terre avant de retourner dans son lieu de naissance. Mais les choses tourne mal lorsqu'elle rencontre un inventeur lubrique d'un portail de téléportation multi-dimentionnel en plein Hong Kong et que le Roi des Enfers désire récupérer sa fille.
Titre original : 阿修羅
source synopsis et images : Orange Sky Golden Harvest Paragon Films Ltd.
Fiche créée le 11 janvier 2023 et mise à jour le 11 janvier 2023

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Course-poursuite | Défonce un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Drama Queen / King | S’enfuit en courant après un choc émotionnel
    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Oups ! | Prend de la drogue à son insu

    Drogue dans le sens « se défoncer ou planer », pas dans celui de « substance chimique/poison violent ».

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.


Personnage > Caractéristique

     ? | Hanté·e par des souvenirs traumatisants
     ? | Hors des clous

    Ne respecte pas les règles ni les us de sa culture professionnelle.

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...


Personnage > Citation

    — Commente | « J’ai bien besoin d’un verre, moi »
    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Menace | « Vous me le paierez ! » / « Je te tuerai ! »...

    & variantes : "Je le tuerai !", « Je te tuerai pour ça ! »

    — Rassure | « Vous vous débrouillez très bien. »

    Mais allez plus vite nom de dieu !

    — Rédemption | « Je peux te sauver ! » -> « Mais tu l’as déjà fait... »

    Par sa grandeur d’âme, un personnage a transformé malgré lui un être vil et corrompu, qui peut désormais mourir en paix.

    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es
    — Super pouvoir | Simple blessure au front / au bras...

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !

    — Tension | Donne une leçon de courage face à son bourreau

    & variantes : est insolent·e face à son bourreau


Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mort | Big boss qui tue un sous-fifre pour sanctionner une erreur

    Avec des patrons comme ça, on n’a pas besoin de flics.


Personnage secondaire

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo


Réalisation

    — Course-poursuite | Saute habilement par-dessus le tourniquet du métro
    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Véhicule / personnages qui s’éloignent
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Gros plan sur les aiguilles d’une horloge qui tournent vite

    Dans un sens ou dans l’autre.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Plan | Réutilisation, dans les suites, de plans et de scènes du ou des volet(s) précédent(s)

    Réutilisation plus ou moins adroite.

    — Prend des photos : vue depuis l’objectif + bruit de déclencheur + arrêt sur image

    De la filature aux séances de shooting

    — Rêves/souvenirs introduits par un effet de distorsion ou encadrés par des contours flous

    Comme dans les sitcoms mais le rose en moins.

    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Technique | Panoramique pudique quand les personnages s’apprêtent à baiser

    Par delà la tête de lit, vers le plafond de la chambre, vers une fenêtre...

    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Bombe désamorcée (ou menace stoppée) in extremis

    & variantes

    — Tension | Caché·e

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Tension | Mort originale

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !


Réalisation > Audio

    — « Cling » sonore pour souligner l’éclat d’un objet

    Y compris les dents.

    — Bruit exagéré | « Sluuurp »

    Un gros bruit exagéré d’une personne qui mange de la soupe ou finit un verre.

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit générique | Porte ouverte
    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Comique de répétition
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Couvert de plâtres des pieds à la tête

    Avec peut-être même une jambe ou un bras plâtré maintenu en l’air

    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humilié·e, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Gag cartoonesque | Personnage noirci ou aux vêtements déchirés de manière artificielle après une explosion
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Ronflements

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cliché touristique
    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.

Scénario > Élément

    — Drapeau national flottant au vent
    — Introduction | Promesse ou pacte d’enfants

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Coursé·e par des petites frappes, se réfugie dans un local abandonné où il/elle fait une découverte qui va changer sa vie

    Un film/téléfilm jeunesse sur trois dans les années 1990.

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental

Scénario > Situation

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police
    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Non-suspension d’incrédulité | Le bébé qui vient de naître semble avoir déjà 6 mois

    Ah on les voit pas grandir ces choses là.

    — Non-suspension d’incrédulité | Lycéen·nes incarné·es par des acteurs ou actrices de plus de 25 ans

    Ouep.


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Grossophobie
    — Stéréotype physique lié à un métier

    Exemple : l’huissier de justice est forcément petit, chauve et sans cœur.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses

Thème > Testostérone

    — Brutasse | Violence policière
    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.



Voir les 22 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Méchant·e

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Thème > N’importe quoi

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Suivant les pas de Ashura, la jeune démone que les moines Peacock et Lucky Fruit ont pris sous leur aile dans La Légende du Phoenix, Saga of the Phoenix a un petit quelque chose de tendre que n’a pas son prédécesseur. Quelques grammes de tendresse qui peuvent parfois verser dans le gnan-gnan, parfois se traduire par de sympathiques sorties de route. C’est le cas surtout de l’apparition de Génie, le side-kick mignon d’Ashura qui ressemblerait à Salacious Crumb avec les yeux de peluche de Max Rebo et attifé natte comprise du bikini métallique de la princesse Leïa dans le Retour du jedi... les deux personnages étant de surcroit reliés télépathiquement (idée finalement peu développée voire oubliée en chemin). De quoi assurer quelques passages un peu sympa... même si au final, cette suite n’égale pas le niveau de dinguerie du premier film.
Moins dense dans l’ensemble que La Légende du Phoenix, Saga of the Phoenix n’en conserve pas moins cette magie propre à Lam Nai-Choi qui mêle joyeusement craignos et coolos : lions gardiens en mousse animés, variante siège de bureau de la machine voyager dans le temps, évasion via le trou des chiottes (Genie, encore lui)...
Un beau voyage.






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?