Prince of Persia - Les sables du temps

Ronflette du désert
Un prince rebelle est contraint d'unir ses forces avec une mystérieuse princesse pour affronter ensemble les forces du mal et protéger une dague antique capable de libérer les Sables du temps, un don de dieu qui peut inverser le cours du temps et permettre à son possesseur de régner en maître absolu sur le monde.

Titre original (ou alternatif) : Prince of Persia : The Sands of Time
source synopsis et images : Walt Disney Pictures Jerry Bruckheimer Films
Fiche créée le 14 décembre 2023 et mise à jour le 1er janvier 2024

Des choses à dire sur ce film

Prince of Persia - Les sables du temps, c’est l’entre deux dans toute sa non-splendeur. C’est pas particulièrement bon, c’est pas particulièrement mauvais. C’est parfois assez joli, c’est tout aussi douloureux... et terriblement artificiel. Le casting est au diapason... sans parler du fait que John Wayne passait mieux en Genghis Khan que l’ensemble des interprètes n’est crédible en perses, eh bien on est là encore tiraillé. Tiraillé entre l’envie d’accompagner les personnages qu’ils jouent et celle de les baffer. L’écriture des personnages, plus que sommaire, y est pour beaucoup, les petites cerises que constituent les sourires en coin de Jake Gyllenhaal et la moue boudeuse de Gemma Arterton font le reste.
À l’origine de ce gros problème, l’application d’une recette toute faite basée sur le succès des premiers Pirates des Caraïbes. Ce qui, en dépit du recrutement de Jordan Mechner, créateur du jeu original, au scénario, condamne rapidement le film, les ingrédients de la recette ne prenant pas. Total, si le film n’a pas d’âme, il peine aussi vraiment à divertir et cet échec rend encore plus visible l’application d’une trame toute faite... C’est suffisamment perceptible pour être pénible, mais pas assez poussé et décomplexé pour alimenter un plaisir pervers. Tout au plus peut-on sourire devant des serpents qui sautent et qui couinent ou pouffer lors d’un moment bien tarte à base de « parce que nous sommes frères » et autres « suis ton cœur ».
Voilà, c’est pas catastrophique mais un peu longuet et très vite oublié.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 35  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Bagarre | Atteint, blesse ou tue une alliée lorsque l’adversaire esquive
    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Deux personnages se cognent la tête l’un l’autre en se penchant
    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Stylé | Attrape une mouche en plein vol à mains nues ou la tue d’un lancer de couteau

    & variantes genre capture une mouche en plein vol en utilisant des baguettes.


Personnage > Caractéristique

    — Le bon roi aimé de la populace
    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !
    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)


Personnage > Citation

    — Prévient | « Ne quittez pas la ville »

    « Restez dans les parages », « Restez à disposition de la police »

    — Prévient | « ... armées et dangereuxses »
    — S’inquiète | « Oh-oh »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.


Personnage > Méchante

    — Mort | Stupide

    Quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, le sbire meurt de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.

    — Ruse | Une vraie méchante se bat de manière déloyale

    Mwa-ha-ha-ha-haaaaa !


Personnage secondaire

    — Foule en délire | Bagarre de collégiennes, lycéennes, taulardes

Réalisation

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Équipe | L’équipe (au complet) avance (au ralenti) face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | En miroir du début
    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute ou d’un saut dans le vide
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Grammaire | Bullet time
    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers, de la situation, du personnage, du contexte voire définition

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Ralenti | Personnage qui saute une longue distance, un précipice, entre 2 immeubles, etc..
    — Souvenirs | Introduits avec un flash (et un effet sonore)

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Tension | Porte qui tremble sous les coups des assaillants

    Avec les réactions classiques des personnages barricadés dans la pièce : celui qui panique, celui qui garde la tête froide et qui pige que c’est une diversion, celui qui transpire beaucoup...

    — Vue subjective | d’une personne droguée, sonnée ou victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Caméra dissimulée dans un nounours
    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)


Réalisation > Audio

     ? | Bruit incongru d’objet
    — Bruit exagéré | Accessoire

    Un fouet qui claque beaucoup trop, etc.

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coup de couteau

    Extra spongieux.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Musique | Classique
    — Voix off | Lecture/écriture d’une lettre

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Gag cartoonesque | Personnage qui émet un crissement de pneu quand il s’arrête ou est interrompu dans son élan
    — Se fait jeter un verre au visage

    Le plus souvent, c’est une femme bafouée qui a le verre entre ses mains et un goujat qui va devoir trouver une serviette.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.

    — Zone interdite

Scénario > Dialogue

    — Gémissements, geignements ou cris répétés

Scénario > Élément

    — Discours intello-moralo-religio-cartésiano émotionnellement fort pour faire revenir à la raison un personnage sur le point de commettre l’irréparable
    — Éloge funèbre non conventionnel
    — Faux-suspense | Abat la menace qui arrive dans le dos du héros/de l’héroïne et qu’on n’avait pas vue venir
    — Scène de douche quasi publicitaire

    Avec tout ce qu’on peut en attendre formellement : plan d’ensemble depuis l’extérieur de la cabine ou baignoire, plan rapproché de profil du personnage qui redresse légèrement la tête dans un soupir de soulagement tandis que le jet d’eau lui frappe le torse, plan de face le montrant incliner sa tête d’un côté et de l’autre les yeux fermés...
    A toujours un côté poseur, publicitaire, affecté. Le personnages ne se mouche pas dans ses doigts, ne grimace pas quand le jet d’eau lui éclabousse la tronche.
    Suivant le contexte peut être filmé par le prisme Vue subjective.
    Moment de calme qui peut être interrompu.

    — Une proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Vieille légende, racontar, fait divers transmise à un moment ou à un autre...

    Et qui une fois sur deux fait écho à la situation que traversent les personnages.


Scénario > Situation

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Menace | Impliquant la bite et/ou les couilles

    Comme si y avait pas d’autres trucs qui dépassaient...

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Situation | La prière, c’est sacré
    — Tension | Suspendue dans le vide

Thème > N’importe quoi

    — Pas de bol | Le sol se dérobe sous leurs pieds à mesure que le groupe s’enfuit

    C’est presque au centimètre près, vraiment du bol.

    — Traduit en direct et au mot à mot un document en langue étrangère comme si les deux langues avaient la même structure grammaticale

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Spécisme | Maltraitance envers les animaux non-humains

    Coup de fouet sur l’échine d’un cheval, oiseau plumé à vif, etc., autant de sources de souffrance qui ne dérangent personne, sauf les animaux évidemment.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Objectification sexuelle | Tenues légères

Thème > Testostérone

    — Référence à la taille d’une bite pour (s’auto)complimenter ou insulter

    Et variantes... Poids ou texture des couilles.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 35 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?