Plus beau que moi tu meurs

« Dommage la tête... »
1982
Aldo provoque l'exaspération du directeur de la prison qui le jette dehors. Il tente de trouver refuge afin de se réinsérer mais accusé à tort d'un hold-up qu'il n'a pas commis, il se voit obligé de s'enfuir vers l'Afrique du Nord pour y rejoindre son ami Prosper
source synopsis et images : Gaumont Carthago Films Accent Films
Fiche créée le 25 mai 2023 et mise à jour le 30 août 2023
À regarder uniquement entre amies
sur l'échelle de Slater
  1 regard incrédule :
  1. Les gorilles de la toute fin.

    VU SUR VIDEO_3000  


Des choses à dire sur ce film

Eh bé... quelle aventure. Je ne sais trop bien quoi dire tant l’exubérance de Plus beau que moi tu meurs m’a saisi.
Je coupe court au suspense : j’ai adoré voir ce film. Et pourtant, je n’ai pas beaucoup ri.
Par contre, j’avais les yeux ronds comme des culs de bouteille et un sourire béat accroché à mes lèvres tout du long. Ou presque.
C’est qu’on ne voit plus souvent de nos jours autant de liberté, de zinzineries débridées hors de contrôle et farouchement insensibles à tout jugement a priori.
Aldo aldonne à tout va, Philippe Clair jure comme un charretier d’Oran, l’accent pieds-noirs en bandoulière (Aïe aïe aïe la putain de bordel de merde ! Daimler, la putain de ta mère !), les nombreuses femmes-plantes-vertes sont toutes sorties d’un moule de Mattel® et montrent leurs nichons plus souvent qu’un président de la République français son mépris de classe et tout ceci au milieu de saynètes embouties à la masse formant bon gré mal gré un ensemble plus incohérent qu’autre chose.
Pour apprécier, on aura évidemment pris soin au préalable de débrancher son lobe frontal, et si possible de s’entourer de soutiens amicaux, ceci pour résister aux outrances de l’époque et de Philippe Clair qui multiplie sexisme bien-sûr mais aussi racisme, homophobie, grossophobie, etc., mais sans forcément penser à mal ni forcément adhérer à ces discriminations (j’en sais rien mais je l’imagine ainsi).

Quelques répliques en passant pour finir :
— « Il est pas bon mon couscous ?! »
— « Mange mange ! la con de ta mère la putain de ta race ! »
— « Eh Paulo ! Viens lui finir les pattes la vie de ma mère ! »
— « Zoubida, la reine des folies berbères ! »
— « Merde, c’est la grosse, faisons semblant de pas la voir ! »

Ce film est un point d’exclamation géant, sale, coloré, bruyant, mal élevé et malformé et qui n’en a rien à foutre de ce que vous pouvez penser de lui. Et c’est sans doute tant mieux comme ça.

[...]

Je me relis et me dis qu’il faut que j’ajoute la précision que je ne pense pas que c’était mieux avant, et que Plus beau que moi tu meurs soit le prototype de comédie que j’ai envie de voir produite, distribuées et regardées par des gens innocents aujourd’hui.
Cela dit, faut reconnaître qu’entre 8 rue de l’humanité, Les Bronzés 3 ou L’homme parfait, la production actuelle n’est pas seulement triste mais aussi terriblement cynique et peu inspirée.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 64repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Personnage > Agissement

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Coolitude | Est frappée par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Démission grandiloquente (ou abrupte, etc.)

    Tambours et trompettes... et parfois pshit.

    — Deuil | Retenue par les flics en voulant rejoindre le cadavre d’un proche
    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied

    & variantes : fuite à cheval, etc.

    — Passe à travers une vitre : pour s’échapper

    & variantes

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Se fait draguer
    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Souvenirs | Regarde un objet appartenant à son passé (rangé dans une boîte)
    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Stylé | Se gare pile devant la porte du bâtiment à visiter

    Pour les héros et héroïnes, il y a systématiquement et miraculeusement une place de libre juste en face de toutes les portes d’entrée du monde.

    — Stylé | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

    — Tension | La chute dans le vide se termine pile sur le toit d’une voiture

    Effet garanti sur les passantes qui baguenaudaient.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.


Personnage > Caractéristique

    — Loose | Patron ridiculisé

    En public, est soit contredit sévèrement par les faits (l’enquêteur hors des clous à finalement bouclé avec brio l’affaire), soit désavoué par sa hiérarchie ou soit victime d’une humiliation quelconque (tombe dans une piscine et provoque l’hilarité générale des autre personnages - mais pas des spectatrices ou spectateurs).

    — Passion | Nul en drague

    Se prend régulièrement les pieds dans le tapis mais finira par conquérir sa belle parce qu’il n’est comme les autres mecs.

    — Stylé | Tope aux vannes nulles de son amie
    — Super pouvoir | Personnage endormi qui gémit et secoue la tête quand on le touche mais ne se réveille pas

Personnage > Citation

    — Prévient | « Fais pas le con ! »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances
    — Stylé | Tape sur l’épaule d’un personnage avant de lui donner un coup de poing fracassant

    La tape sur l’épaule peut aussi être accompagnée d’une petite phrase bien sentie.

    — Super pouvoir | Surprise, pointe son arme par réflexe sur la personne qui l’a réveillée

    Ce que c’est que d’être sur entraînée... ou soupe au lait.


Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Lève les bras en signe d’impuissance

    Mais qui fait ça ?

    — Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.


Réalisation

    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Écran partagé

    Dialogue de téléphone, scène de cambriolage cool, effet suspense, etc.

    — Effet | Filtre chromatique (bleu) pour les scènes de nuit filmées en plein jour

    Nuit américaine reconnaissable aux ombres fabuleuses qu’on ne devrait pas voir.

    — Fin | En miroir du début
    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Gros plan | Sur un élément (vis, étai...) qui menace de céder/se déboîter
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Mort | Gros plan sur une main qui arrête de bouger

    Suggestion mon amie.

    — Technique | Faux raccord flagrant

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Pouet-pouet | Décors

    Colonnes en polystyrène, rochers en mousse, porte blindée en carton, etc.

    — Pouet-pouet | Déguisement

    Exemple type : comment ces types font pour ne pas remarquer que la femme tip top canon qu’ils sifflent est en fait Gégé du balto avec une perruque grossière et une tartine de rouge à lèvres.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit exagéré | « Sluuurp »

    Un gros bruit exagéré d’une personne qui mange de la soupe ou finit un verre.

    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Musique | Classique

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Coup de feu parti par accident (gag)

    Le flingue encore en main, dans son holster, tombé au sol , etc.

    — En fait des caisses (personnage)
    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque
    — Interprétation | Louche ou grimace après avoir reçu des coups
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Ronflements
    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.

    — Sodomie (gag)

    Objet caché dans les fesses à des fins d’espionnage, de transaction, de protection, ou encore utilisation violente d’un thermomètre... Le tout à grands renforts de grimaces, de joues gonflées et d’œils qui louchent.

    — Tombe ou est poussée tout habillée dans une piscine (gag)
    — Vitre de porte qui se brise, explose ou se décroche après un claquage violent

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cliché touristique
    — Église

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Foule en colère
    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Référence à la Bible, ou à la religion chrétienne

    Pour se constituer des noms de code, des mots de passe ou semer autres indices.
    Pour étayer une argumentation.
    Pour impressionner son auditoire.
    Etc.


Scénario > Élément

    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Police | Officier rétrogradé à la circulation

    La te-hon quoi.

    — Titre du film énoncé dans le film
    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.

    — Viré du domicile conjugal

    Dans une moindre mesure se fait virer de chez sa copine.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Jumeaux/Jumelles

    Et moi qui tombe toujours dans le panneau !

    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental
    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort

Scénario > Situation

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — On ne laisse pas de témoins
    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Tension | Surenchère de rebondissements

    Et plus c’est gros, plus ça passe ! (titre)


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?

    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Grossophobie
    — Parler petit nègre
    — Wacisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Image dégradante | Nunuche
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux

Thème > Testostérone

     ? | Pulsion sexuelle masculine
    — Muscle | Entraînement physique (parfois débile)

    Séance d’entraînement physique, avec ou sans musique, qui comprend du footing, de la boxe, des pompes, de l’attrapage d’animaux, etc. En général, on y voit la progression (spectaculaire) de la personne qui s’entraîne, qui clôt la séance en réussissant un exercice qui le/la tenait jusqu’alors en échec.

    — Stylé | Bloque un coup de poing

    Ne pare pas. Bloque. Avec fermeté. La classe.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 64 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !





« 

C’est un film très drole qui mérite que l’on s’y intéresse.
Aldo Maccione y donne la pleine mesure de son talent

 »


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?