x

Planet Dune

Dune platitude !
Un équipage en mission pour sauver une base abandonnée sur une planète désertique devient mortel lorsque l'équipage se retrouve chassé et attaqué par les prédateurs suprêmes de la planète : les vers de sable géants.
source synopsis et images : The Asylum Atomic Blonde Entertainment
Fiche créée le 4 janvier 2023 et mise à jour le 4 janvier 2023
| 1
  1. La vie doit être dure en ce moment pour Sean Young...

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

     ? | Avait pourtant été prévenu·e de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais...

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Démission grandiloquente (ou abrupte, etc.)

    Tambours et trompettes... et parfois pshit.

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Oups ! | Décroche le téléphone et lance des invectives, avant de se rendre compte que c’est injustifié

    Suis généralement des appels anonymes répétés qui mette le personnage sur les nerfs, mais pas de bol ce coup-ci, car le chapelet d’injures est adressé à quelqu’un d’autre qui appelle justement à la suite des coups de fils fantômes.

    — Simule un problème de transmission pour couper court à la communication
    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Lutte avec le manche à balai de son avion, vaisseau, appareil

    Un peu comme quand on appuye sur les touches de la télécommande plus fort quand on sait les piles un peu faibles

    — Tension | Met sa main devant sa bouche ou celle d’un autre personnage pour s’ / l’empêcher de hurler

    Peut fermer les yeux en même temps, des fois que...


Personnage > Caractéristique

     ? | Enfant ou ado tête à claques
     ? | Hors des clous

    Ne respecte pas les règles ni les us de sa culture professionnelle.

     ? | Sacrée tête de mule

    Ben oui, que voulez-vous, elle/il est comme ça, quand elle/il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle/il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...


Personnage > Citation

    — Déclare | « Je dois répondre »

    Ou « il faut que je prenne cet appel » et autres variantes

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Questionne | « Y’a quelqu’un ? »

    Dit à la suite de l’entrée d’un personnage dans un lieu désert.

    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — S’inquiète | « C’est trop calme » / « J’ai un mauvais pressentiment » etc.

    « Ça ne colle pas », « Il y a quelque chose qui cloche »...

    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.

    — S’inquiète | « Oh-oh »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es

Personnage secondaire

    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.

    — Famille/groupe de rednecks difformes et/ou sadiques et/ou attardés et/ou cannibales

    La gingivite est la cause numero une de touuuuutes les caries


Réalisation

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle, filmée en contre-plongée

    Woo-hooooooooooo !

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Mot d’esprit/répartie comique

    Quoi de mieux que de terminer un film en s’amusant de la mort des sales types qui ont pourri la vie du héros pendant plus d’une heure et demie ?

    — Gros plan | sur un texte qui est en train d’être tapé à machine

    & variantes : imprimante matricielle, fax, etc.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Vision subjective | Viseur de fusil à lunette

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Intelligence artificielle de vaisseau/voix de haut-parleur : commente tout ce qui se passe/repète les consignes/diffuse un message informatif

    Et tout ce qu’elle fait. D’une voix électronique, monocorde et souvent féminisée naturellement.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin

    — Tension | Panneau où sont épinglés des avis de disparition

    Il y a quelque chose de pourri à l’université


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Effet | Son de disque rayé pur jus

    Ou de disque ralenti, scratch, etc.

    — Intelligence artificielle (de vaisseau) |fait un topo
    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »
    — Musique | Classique

Réalisation > Surprise !

    — Tension | Surpris par un objet qui tombe ou que le personnage fait tomber à son insu

    & variantes : surpris.e par le bruit d’un objet sur lequel il ou elle a marché par inadvertance...


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humilié·e, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Regarde sa montre (gag)

    De manière exagérée, en soufflant ou en roulant des yeux ou les deux...


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cimetière

    Scènes prenant comme décor un cimetière, mais hors des scènes d’enterrement.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Reconquiert sa femme avec un beau discours
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande
    — Merci, Captain Obvious !
    — Scène de douche

    Avec tout ce qu’on peut en attendre formellement : plan d’ensemble depuis l’extérieur de la cabine ou baignoire, plan rapproché de profil du personnage qui redresse légèrement la tête dans un soupir de soulagement tandis que le jet d’eau lui frappe le torse, plan de face le montrant incliner sa tête d’un côté et de l’autre les yeux fermés...
    Suivant le contexte peut être filmé par le prisme Vue subjective.
    Moment de calme qui peut être interrompu.

    — Suicide lié à l’enquête

    Une victime, un suspect voire le principal suspect commet un suicide et hop, les médias entrent dans la partie ou hop l’enquête redémarre etc. A noter que le coupable peut se suicider aussi, mais à la toute fin, pour comme on dit « échapper à la justice »

    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Deus ex-machina
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.


Scénario > Situation

    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Engueulade | Se fait remonter les bretelles par sa/son supérieur·e (et ami·e)

    Merde alors, c’est vrai, quoi !

    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Situation | Surenchère de carambolages
    — Situation | Topo de couloir

    Ces gens sont tellement occupés qu’un passage d’un couloir à l’autre est l’endroit idéal pour se faire expliquer la situation ou prendre des décisions.


Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Scientifiquement non prouvé | Séchage ultra-rapide de personnes trempées

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Objectification sexuelle | Reluque un homme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Nunuche
    — Outrage sexiste | « J’ai baisé ta femme/ta mère » / « Je lui ai montré une photo de ta femme »

    Camaraderie, rivalité, provocation matinées de testostérone


Thème > Testostérone

    — Bagarre | S’interpose entre deux esprits échauffés qui veulent se la donner

    Keep cool ! Concentrez-vous sur la mission.



Voir les 20 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Bon. The Asylum. Une fois dit ça, on a tout dit. Planet Dune fait partie de ces productions opportunistes dont regorge le catalogue de The Asylum : qu’importe le contenu tant que l’affiche est aguicheuse, que le nom fasse tilt et que ça sorte au bon moment. Généralement c’est con-con mais pas suffisamment pour aider à faire passer les 80 loooooooooongues minutes de métrage ; Planet Dune ne fait pas exception, il ne s’y passe rrrrrrrien : les séquences d’action sont distribuées avec parcimonie, les morts plus encore (une heure à attendre... et c’est la seule, si l’on exclut le sort de l’équipage que nos héroïnes doivent sauver et qui n’a pas été montré), les acteurs jouent mal mais de manière inexpressive et discutent encore et encore sans pour autant avoir quelque chose à dire.
Et c’est là où ça peut devenir un peu rigolo : y’a du meublage, y’a des redites et y’a des doubleurs. Tout ça donne lieu a des passages gentiment craignos : la gnôle de maman, en particulier, mais aussi chacune des interventions de Marylin (Sienna Farall). Pas de quoi tutoyer les dieux dans le domaine non plus mais assez en tout cas pour tenir jusqu’au bout et pouvoir se dire, oui, j’ai vu Planet Dune.






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?