Perdus dans l’espace

Danger Danger
En 2058, l'Humanité est proche de sa fin, par manque de ressources. La famille Robinson est donc envoyée dans l'espace, dans le vaisseau Jupiter 2, pour procéder à la construction d'un anneau orbital à proximité de la planète Alpha Prime afin de lancer la colonisation de celle-ci.

Titre original (ou alternatif) : Lost in space
C’était chouette de le voir une fois
sur l'échelle de Slater
  2 regards incrédules :
  1. Les répliques choc du major
  2. Cet horrible singe de l’espace

Des choses gentilles à dire sur ce film

Vous avez déjà vu ces vidéos de prévention des accidents du travail chinoises basées sur de vrais drames ? Avec des types en images de synthèse tantôt aplatis par une remorque, tantôt massés par une broyeuse, tantôt pliés dans un sens qui n’est pas naturel après la chute d’une grosse caisse... Voir Perdus dans l’espace, c’est un peu ça. Un message lancé aux producteurs/réalisateurs décidés à déterrer des trucs plus ou ou moins cultes qui pour les adapter, qui pour les prolonger, qui pour les remaker, les rebooter, les violer par tous les trous pour finir par les réenterrer, pour leur dire : attention, tu es sûr ? Réfléchis bien... Au vu des séries Willow, The full monty, L’arme fatale ou des films Valérian, Adèle Blanc-Sec , The fog, Freddy, Godzilla, Total recall, mémoires programmées, Matrix resurrection (liste non exhaustive) a priori, y a des gens qui n’ont pas vu Perdus dans l’espace... pas plus qu’ils semblent n’avoir lu ou vu l’œuvre qu’ils ont adaptée, prolongée (y compris Simon Beaufoy scénariste de The full monty et créateur de The full monty, la série), remakée, rebootée, martyrisée...
C’est d’ailleurs sur ce point que Perdus dans l’espace pêche à la base. Akiva Goldsman au scénario et Stephen Hopkins à la réalisation, capables l’un comme l’autre de faire des trucs sympas, peinent à capter et retranscrire l’esprit initial de la série. Le fait est aussi que l’idée d’un remake trente ans plus tard se justifie souvent, pour ce qui est du cinéma de l’imaginaire, par l’argument seul des progrès accomplis dans le domaine des effets spéciaux. Et ça, ça devient très compliqué à une époque ou les effets numériques explosent. Le progrès est tellement marqué dans le secteur au tournant du siècle que baser un film dessus, c’est risquer de le rendre dépassé avant même sa sortie. Sur ce point, Perdus dans l’espace est tout particulièrement ignoble.
Autre gros écueil pris en pleine tronche : le recours à un acteur d’une série banquable qui peine à sortir du rôle qui l’a rendu populaire. Matt Leblanc, tout en testostérone et en sourcil arqué, reprend pour le rôle du major West ce qu’il fait pour Joey Tribiani... mais en remplaçant son côté gentil couillon par héroïsme très premier degré. Ça coince d’autant plus que le changement d’environnement montre à quel point il ne joue pas bien. Et que, face à lui William Hurt semble n’en avoir absolument rien à foutre et Gary Oldman, qui cabotine moins que dans Air force one, s’amuse comme un p’tit fou. On peut prendre le film par le bout qu’on veut, rien ne fonctionne.
Eeeeeeeeeet d’un autre côté, c’est ce qui en fait tout le sel. C’est en effet un vrai régal de voir la régularité avec laquelle tout ce qui est tenté dans le film échoue : la manière dont Stephen Hopkins essaie de ménager du suspense là où il n’y en a pas ; les petites répliques choc du major West notamment « Si je suis en train de rêver pourquoi y a pas plus de filles ? » ou encore « Voilà un joli glaçon que j’aimerais bien dégeler » ; les images de synthèses qui parasitent tout, des araignées sensées être effrayantes et qui sont juste risibles au macaque de l’espace sensé être mignon à en vendre des palettes pour Noël et qui est tout simplement dégueulasse ; la philosophie de comptoir autour de la question du bien et du mal...
Voilà, tout dépend de comment on appréhende le film en tant que spectateur... Si tu veux voir un truc de SF sympa a minima, tu peux chercher ailleurs. Si t’as envie de te marrer un bon coup et que t’arrives à prendre du plaisir devant un accident industriel aussi couillon et bas du front que maladroit (et un peu touchant dans cette maladresse) alors ne te prive pas de Perdus dans l’espace... En gardant bien à l’esprit que les blockbusters ratés (même si le film est rentré dans ses frais, l’échec commercial du film a réduit à néant tout espoir d’une suite ou d’une saga et les produits dérivés qui vont avec) ne sont pas tous aussi agréables à suivre. Oui c’est toi que je regarde Valérian.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 42  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Avait pourtant été prévenue de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais... et tant mieux pour les spectateurs et spectatrices.
    « Avait pourtant été prévenu » touche autant à la narration qu’à la caractérisation du personnage.
    Dans le premier cas, il permet de développer le récit sur le principe action/réaction, cause/conséquence. On se rapproche de l’ingrédient Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)/fusil de Tchekhov : en tant que spectateur, on aurait été déçue que le personnage ne se soit pas aventuré, par exemple, là où il ne devait pas aller.
    Dans le second, ça assied ou renforce le caractère du personnage : détermination, inconscience, couilles au menton...
    L’entrée peut avoir aussi une connotation morale proche du conte, avertissements de mères-grands et j’en passe.

    À ne pas confondre avec une menace du type « si tu t’approche je fais ça, je te préviens ! » mise à exécution.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied

    & variantes : fuite à cheval, etc.

    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou une fugitifve, etc.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.

    — Tension | Regarde avec une suspicion appuyée
    Conan le destructeur
    Dino De Laurentiis Productions, Edward R. Pressman Film et Estudios Churubusco Azteca S.A.
    crédits

Personnage > Caractéristique

    — Enfant ou ado tête à claques
    — Enfant petit génie
    — Hors des clous

    Ne respecte pas les règles ni les us de sa culture professionnelle.

    — Sacrée tête de mule

    Expression spéciste pour qualifier un personnage qui, ben oui, que voulez-vous, quand elle ou il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle ou il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Au chevet d’une proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.


Personnage > Interprétation

    — Baillement forcé
    — Fait un clin d’œil de connivence lourdement appuyé

    Clin d’œil plutôt destiné au spectateur ou à la spectatrice...

    — Signe de croix épileptique

    Face à un événement dangereux, une apparition menaçante, le personnage se signe de manière frénétique.


Personnage > Méchante

    — Traîtresse (connue de la spectatrice/du spectateur)

    Traitresse posée d’emblée en tant que telle dans le récit ; contrairement à celui/celle qui fait l’objet (même si on le repère direct) d’un coup de théâtre.


Personnage secondaire

    — Sbire neuneu

    Pour une avalanche de gags.


Réalisation

     ? | Caméo
    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute ou d’un saut dans le vide
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Mise en scène | Fluide visqueux qui goutte sur un personnage

    & variantes : sang qui tombe au goutte à goutte

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Referme une porte in extremis avant l’arrivée d’un danger
    — Souvenirs | Introduits avec un flash (et un effet sonore)

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Technique | Faux raccord flagrant
    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Caisson d’hibernation
    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Intelligence artificielle de vaisseau/interface/voix de haut-parleur : commente tout/repète les consignes/diffuse un message informatif

    Et tout ce qu’elle fait. D’une voix électronique, monocorde et souvent féminisée naturellement.

    — Intelligence artificielle/interface : sens de la vis

    S’exprime, se comporte et raisonne comme un humain -ou du moins un scénariste/dialoguiste paresseux- tout en soulignant bien qu’elle ne ressent rien parce que c’est un robot et ça, ça la rend très très triste.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Tension | Compte à rebours
    — Tension | Gros plan sur les aiguilles d’une horloge qui avancent

    & variantes.


Réalisation > Audio

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.

    — Tension | Surpris par un objet qui tombe ou que le personnage fait tomber à son insu

    & variantes : surpris.e par le bruit d’un objet sur lequel il ou elle a marché par inadvertance...


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humiliée, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Utilisation d’un mot pour un autre qui souligne une situation gênante

    Exemple le personnage qui s’empêche de regarder la verrue sur le nez de son interlocuteur dira nécessairement le mot verrue à la place du mot camion, ou chaussette, ou esthétisme etc.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Conférence de presse où les journalistes hurlent comme des poissonniers

    & variantes


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Philosophie ou psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Phrase-choc
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Langage morse
    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Tension | Chauffeur qui se trompe de route délibérément

    Reste muette, verrouille les portières, etc. etc.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Amour au premier regard

    Avec effets faciles, bouche bée filmée au ralenti, dénouage de cheveux filmé au ralenti, regard insistant, baisse d’attention, voire effets de scintillement, etc.

    — Faux suspense | Le membre clé du groupe parti ou disparu sera-t-il présent lors du match/de la représentation finale ?
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)
    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — Mordue ou contaminée au vu et au su de tous et toutes

Scénario > Situation

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Loose | Privée de sortie, de téléphone...
    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.


Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !

    — Répond | « Affirmatif !/Négatif ! »

Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Tape aléatoirement sur un clavier d’ordinateur

    On aimerait tellement voir le résultat de la frappe au clavier de cette personne : sans doute quelque chose d’approchant à « amvk fké à(_(à »,v,s lmw, ,sdlmfk".

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Grossophobie

Thème > Sens moral

    — Karma | Celui ou celle qui, par arrogance, n’a pas respecté les conseils du héros/de l’héroïne crève comme une merde

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.

    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 42 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?