x

Opération Phenix

Le club des 5 en Corée du Nord
Ayant pour mission de couler un sous-marin dans lequel se trouvent d'importants secrets militaires, Howard, Merril, Philips et Wicks sont capturés par les Nord-Coréens. Dès ce moment les familles n'ont plus aucune nouvelle. Elles ont frappé à toutes les portes possibles et un plan de sauvetage par un commando avait même été envisagé. Craignant quelques complications diplomatiques tout avait été annulé. Mais les enfants des officiers en captivité ne sont pas de ceux qui restent les bras croisés en attendant que celà se passe. Les adolescents s'organisent, dérobent le plan de sauvetage et prennent le départ pour la plus dangereuse des missions.
Titre original : The Rescue
source synopsis et images : Silver Screen Partners III Touchstone Pictures
Fiche créée le 19 septembre 2022 et mise à jour le 28 septembre 2022
| 1
  • Après avoir libéré leurs crétins de pères qui se sont fait chopés comme des bleus, nos jeunes héros quittent la Corée du Nord aux commandes d’un appareil volé. Mais les problèmes ne sont pas loin derrière pour autant, il s’agira à présent de convaincre les pilotes de chasseurs nord-américains que contrairement aux apparences, le vieux coucou est aux mains des gentils. Ce que réussira à faire le benjamin de la bande en sortant par une trappe et en exhibant son T-shirt Bruce Springteen. Affaire réglée.

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

     ? | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Course-poursuite | Défonce un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Famille | Famille ou boulot : oublie de venir au spectacle/match de son fils/sa fille

    C’est pas que c’est un parent qui ne pense pas à ces enfants ou qui ne les aime pas, mais faut bien se rendre à l’évidence, c’est quand même pas sa priorité...

    — Mort | Meurt en gesticulant comme un pantin désarticulé

    Syndrome physiologique bien connu appelé « On-m’a-demandé-de-bien-montrer-que-j’ai-été-touché-et-que-je-vais-mourir »

    — Passion | Se fait draguer
    — Passion | Soulève sa femme et la fait tourner dans ses bras

    Wooooooooooo !

    — Ruse | Accède ou ressort des égouts en soulevant discretos une grosse plaque en fonte du bout des doigts
    — Scientifique/enquêteur/écrivain qui s’enregistre sur dictaphone
    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentil·les et méchant·es, la/le méchant·e fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.


Personnage > Caractéristique

     ? | Hors des clous

    Ne respecte pas les règles ni les us de sa culture professionnelle.

    — Ado rebelle goth ou pince-sans-rire

    Genre Daria en moins bien.

    — Les vrais mecs font de la mécanique et roulent à moto
    — Religion | Fait un signe de croix
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !
    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.

    — Super pouvoir | Il/elle sait tout faire
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglé·e ! », etc.

    — Exprime du soulagement | « On a réussi, bordel ! »
    — Interpelle | « Jetez vos armes ! »
    — Rassure | "Il ne t’arrivera rien, je te le promets", « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.


Personnage secondaire

    — Vieux sage indigène
    — Villageois patibulaires

    La casquette à carreau enfoncée jusqu’au nez et le fusil de chasse sur l’épaule.


Réalisation

    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | En miroir du début
    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute
    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Habillage | Placement de produits
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Ralenti | Souvenirs heureux
    — Technique | Plan drone moche
    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Tension | Caché·e

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Tension | Suspendu·es à la télé/radio dans l’attente de nouvelles

    L’heure est grave quoi.

    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Vue subjective | d’un pare-choc de voiture

    Et des fois, on n’a même pas l’impression de vitesse...

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Pouet-pouet | Déguisement
    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin

    — Tension | Objet qui était là et qui n’y est plus...

    Et c’est pas un faux raccord.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Wooosh !
    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Faux suspense | Surpris·e par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Comique de répétition
    — Gag avec la police
    — Gag cartoonesque
    — Observent en catimini, les yeux ou les têtes dépassant à l’unisson
    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Motel miteux
    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — Ironise | « Arrêtez, vous allez me faire pleurer »
    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.


Scénario > Élément

    — Des emplacements repérés sur une carte et reliés entre eux forment un indice visuel

    Et que je te flingue la carte en tirant des traits au marqueur indélébile.
    Soit ça colle bien avec le scénario, soit ça tombe complètement à côté de la plaque.

    — Énigme pour maternelle grande section

    En 3 lettres, qui commence par L et se termine par T : « On aime y dormir ».


Scénario > Ficelle scénaristique

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.


Scénario > Situation

    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces con·nes.

    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.


Thème > GI Joe

    — Accessoire | Phrase codée pourtant totalement compréhensible
    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !

    — Méthode de pro | Chant d’entraînement de militaires

    Le sergent instructeur crie à tue-tête une ligne du chant, reprise en chœur par le groupe de militaire au pas de course.


Thème > N’importe quoi

    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Grossophobie
    — Prostitué·e

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme

Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier
    — Truc de mecs | Donne une leçon de virilité

    Explique par A + B ou donne des conseils pour comment être un vrai mec.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes


Voir les 26 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Des films patriotico-tartes, il y en aura eu un paquet, et forcément il y en aura eu des bons et des moins bons. Opération Phenix avec ses gamins qui prennent le problème à bras le corps parce que les ronds-de-cuir de Washington ne bougeront pas se situe gentiment dans le milieu du panier (mais pas très loin du fond quand-même). C’est très con sans être outrancier, c’est familial sans être complétement insupportable, c’est dégueulasse mais sans plus. L’alliance parfaite des vraies valeurs et des bons sentiments. Après tout on a quand même de gentils-Nord-Coréens-qui-luttent-de-l’intérieur-et-se-sacrifient-avec-panache-entre-deux-saluts-militaires-comme-les-vrais-héros-qu’ils-sont.
  • Ceux qui se décideraient à se lancer dans cette aventure tranquille seront récompensés par un assaut final plutôt débile et mieux encore par la réponse à cette question vitale (pour les héros qui chourrent des avions ennemis du moins) : « Bon sang, comment faire comprendre à des pilotes de chasseurs nord-américains que contrairement aux apparences, ce sont des gentils qui sont aux commandes de ce vieux coucou ennemi ? ». Petit indice, ça inclut un T-shirt à l’effigie de Bruce Springteen.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?