x

Saga James Bond

On ne vit que deux fois

Deux fois de trop ?
Le gouvernement d’un pays asiatique veut provoquer un conflit armé entre les États-Unis et l’URSS. Afin de rester dans l’anonymat, il confie cette mission à l’organisation criminelle et secrète du SPECTRE. Celle-ci commence à faire disparaître des capsules américaines et russes dans l’espace pour engendrer le conflit et James Bond est bientôt envoyé au Japon pour enquêter sur ces incidents. Désormais allié à Tigre Tanaka, le chef des services secrets japonais, et à ses nombreux agents, il a une fois de plus l’occasion de démontrer ses talents dans bien des domaines.
source synopsis et images : United Artists Eon Productions Danjaq
Fiche créée le 26 mai 2022 et mise à jour le 16 septembre 2022
| 3
  1. Le volcan qui dégueule de lave à la fin ;
  2. La transformation pouet pouet de Sean Connery en japonais dégénéré ;
  3. L’attrapage de voiture de méchants avec un électro-aimant lui-même porté par un hélico : y’avait pas plus discret ni plus simple ?

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

     ? | Se lancent des regards entendus, accompagnés de têtes inclinées

    & variante : tournent leur vers l’autre en même temps avec une mimique étonnée.

    — Attire l’attention d’une menace à coups de pistolet et de « Suivez-moi »
    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Jette un objet (souvent une lampe) à la tête de son agresseur

    Ce qui expliquerait pourquoi il y a autant de lampes dans les intérieurs.

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Course-poursuite | Défonce un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Drame | Ferme les paupières d’un·e mort·e
    — Enlève ses lunettes | avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Épie un personnage caché plus ou moins discrètement derrière un journal ou un magazine
    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied
    — N’importe quoi | Tombe dans une poubelle

    Peut aussi être associé à la chatte à Mireille. Ou pas.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.


Personnage > Caractéristique

    — Religion | Fait un signe de croix

Personnage > Citation

    — Commente | « J’ai bien besoin d’un verre, moi »
    — Ordonne | « Tuez-le ! » / « Tuez-la ! »
    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Est vraiment le pire espion du monde

    Même mon chat débile ne se laisse pas prendre dans des pièges aussi grossiers.

    — Super pouvoir | Simple blessure au front

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !


Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mégalo | Porte un surnom qui se veut impressionnant...

    ... et qui est en fait bien débile. Ça peut être un nom, aussi.

    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.

    — Mort | Le chef des méchants (ou le traître) meurt toujours le dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.

    — Villageois patibulaires

    La casquette à carreau enfoncée jusqu’au nez et le fusil de chasse sur l’épaule.


Réalisation

    — Chapitrage façon bouquin
    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Mise en scène | On arrive toujours à la fin d’une blague
    — Pile-poil | Le jour se lève à la fin du film
    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Souvenirs | Introduits avec un flash et un effet sonore

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Technique | Fond vert dégueulasse
    — Technique | Plans utilisés plusieurs fois
    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Tension | Mort originale
    — Tension | Ne se rend pas compte qu’un meurtre est commis à quelques mètres

    Deux actions dans la même image avec un meurtre et une fête qui bat son plein, par exemple, l’un au premier plan, l’autre en fond.
    Type de scène qui renforce le côté dramatique du meurtre et la détresse de la victime autant qu’elle peut poser une menace sur la têtes des autres personnages.

    — Transition carte / lieu physique
    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Mobilier | Encore une porte qui n’est pas refermée après le passage d’un personnage
    — Mobilier | Escamotable, révélant des équipements cachés

    Précieux dans les petits espaces.

    — Mobilier | Porte dérobée

    Ouverte par un mécanisme simple (livre basculant, rideau à tirer, bibelot à déplacer, etc.)

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Piège | Trappe dans le sol (pour faire disparaître des gens gênants)

    Avec ou sans toboggan, et débouchant ou pas sur une piscine pleine de piranhas, de requins, de crocodiles, etc., et pouvant être commandée par un bouton ou un levier.

    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Stylé | Lance son couvre-chef sur une branche d’un porte-manteau

    Il ou elle est fort·e. Et ne se prend pas au sérieux.

    — Stylé | Porte un costard sous ses habits

    & variantes : porte une tenue complètement différente sous ses habits pour se fondre dans la foule, changer d’identité et éviter de se faire repérer.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Chouette ou hibou
    — Effet | Wooosh !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Est bourré·e ou drogué·e (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease
    — Base secrète
    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Référence à la Bible, ou à la religion chrétienne

    Pour se constituer des noms de code, des mots de passe ou semer autres indices.
    Pour étayer une argumentation.
    Pour impressionner son auditoire.
    Etc.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Automédication
    — Drapeau national flottant au vent
    — Énigme pour maternelle grande section

    En 3 lettres, qui commence par L et se termine par T : « On aime y dormir ».

    — Merci, Captain Obvious !
    — Un·e proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Comme par hasard | Va chercher quelque chose mais tombe sur un objet ou une information qu’il/elle n’aurait pas dû voir
    — Équipe qui se disloque

    Genre à 30 minutes de la fin... gros moment de doute.

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental

Scénario > Situation

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Piégé·e | Question pour démasquer une imposture

    Là, ça sent la bagarre qui va arriver fissa !


Thème > GI Joe

    — Bagarre | Prise d’étouffement opérée sur un garde

Thème > N’importe quoi

    — Agissement | Les figurant·es font n’importe quoi
    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Élégamment propulsé·e par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?

    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con
    — Trop con·ne | Prévient sa future victime avant de la frapper

    On pourrait croire l’effet de surprise passé de mode.


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Prostitué·e
    — Wacisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude et/ou stéréotype sexiste
    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux
    — Violence sexiste | Infantilise une femme

    Est-ce qu’une femme a un cerveau, de toute manière ?

    — Violence sexiste | James Bond | Balance une petite phrase avant de se taper une meuf

    Parce que James aime avoir le dernier mot.


Thème > Testostérone

     ? | Pulsion sexuelle masculine
    — Brutasse | Violence policière
    — Mâle dominant | Fait référence à la taille/au poids de sa bite/ses couilles

    Et variantes... À savoir à la taille de la bite de l’autre. Inutile de préciser que dans un sens elle sera grosse, dans l’autre non.



Voir les 53 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 9500000 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchant·e

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Bonderies

  • Ouverture du gun barrel : Bond trébuche, c’est très marrant ;
  • Séquence prégénérique à l’image du film, hyper kitsch, mais avec un thème musical somptueux ;
  • Générique vraiment naze : assez laide et pas dynamique pour un sou ; la chanson titre de Nancy Sinatra est magnifique.

Cool

Hahaha !

  • Elle parle la tête dans son sac à main grand ouvert (après un gros plan sur le micro qui y est habilement dissimulé) ;
  • Le type a un réseau ferré à lui tout seul sous Tokyo, mais apparemment personne ne s’en rend compte ;
  • Un sous-entendu sexuel : « J’aime la plomberie »...
  • Le plan hélico sur le toit du hangar sur les quais, avec Bond poursuivi par de multiples assaillants dont il se débarrasse comme un rien ;
  • Le ridicule mini hélico, avec les lance-missiles en carton, parfaitement adapté pour une approche tout sauf discrète ;
  • L’hélico qui va s’écraser fait un bruit d’avion en piqué ;
  • L’école de ninjas ;
  • Les genouillères ventouses
  • L’évasion de la grotte à la nage en apnée, pour une sortie de l’eau 100 mètres plus loin !

Moments gênants

  • Un délicieux moment gênant avec la scène du bain opéré par des femmes en tenues légères ; puis le choix d’une femme par Bond pour se faire masser ;
  • La cérémonie de mariage avec les moues inquiètes de Bond voyant passer des femmes qu’il juge moches ;

Mais pourquoi ?

  • Mais pourquoi tuer Bond dans l’avion sans pilote alors que c’était hyper simple de le faire sur le bateau, quand il était ligoté ? ;
  • Mais pourquoi Tigre oblige-t-il Bond à maîtriser les techniques des ninjas avant de partir en mission ?

Un film affreusement mal filmé, avec plein de scènes assez drôles, plein de sexisme hostile aux femmes mais qui se laisse regarder avec plaisir.






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?