Saga Trois ninjas

Ninja Kids : Les 3 Ninjas

Les trafiquants n’ont qu’à bien se tenir
Les trois enfants de Sam Douglas, agent du FBI, sont kidnappés par le redoutable Hugo Snyder, notoire trafiquant d'armes. Mais c'est sans compter sur les ressources des jeunes gens, initiés par leur grand-père a l'art guerrier des Ninjas.

Titre original (ou alternatif) : 3 Ninjas
source synopsis et images : Touchstone Pictures
Fiche créée le 17 août 2023 et mise à jour le 26 septembre 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Ninja Kids, c’est du p’tit lait. Un truc d’esthète. Une capsule temporelle. Sans atteindre des sommets, le film synthétise une époque bénie où, plus que d’avoir une Rolex à son poignet avant ses cinquante ans, devenir ninja et lutter contre les injustices de cour de recré et les trafiquants de drogue était ce qui séparait une belle âme, accomplie et honorable, d’un être misérable qui mourrait avant d’avoir vécu. Les ninja kids du titre, grâce à leur papy ‒ et à la vague Karaté Kid qui continue d’alimenter les rêves les plus fous ‒, sont sur la bonne voie.
Pour les péripéties, c’est on ne peut plus simple, Snyder (Rand Kingsley), l’ex associé/disciple de Mori Tanaka (Victor Wong) passé du côté obscur lui demande de faire pression sur son agent fédéral de gendre pour qu’il cesse de mettre son nez dans ses affaires. Et pour se montrer persuasif, il décide d’utiliser ses petits-enfants comme moyen de pression... Monumentale erreur. Quand ils ne pètent pas des briques à mains nues au p’tit déj’, l’horrible trio (Michael Treanor, Max Elliott Slade et Chad Power) tient la dragée haute aux petites frappes du quartier voleuses de vélos. De quoi assurer de bons moments pour peu que l’ensemble soit dynamique et bas du front.
Eeeeh, ouep, c’est bien le cas. Mieux, c’est à la fois cousu de fil blanc et imprévisible... On sait qu’on aura un méchant qui va cabotiner, mais on ignore, au départ, qu’il a un faux air de Steven Seagal et qu’il trottine aussi bien que le vrai (avec un agent double assommé sur l’épaule de surcroît). De la même manière, si le film lorgne du côté de Karaté Kid, il se vautre davantage encore dans le sillon boueux laissé derrière l’autre poids lourd jeunesse de l’époque : Maman, j’ai raté l’avion. Le film vire donc à un moment au home invasion mettant en scène des casseurs flotteurs blousons noirs assez gratinés. Inutile de préciser qu’on a de quoi écarquiller les yeux assez régulièrement ‒ et qu’on n’a qu’une envie, c’est qu’ils se fassent chopper et tabasser ces foutus gosses ‒.
À côté de ça, on a des répliques à la con du type : « C’est quoi le plus dur, être ninja ou être maman ? » ; des situations cocasses du genre Sam, le père des enfants (Alan McRae) qui refrène ses hommes lorsqu’ils aperçoivent le vieux Tanaka en tenue de ninja : « Ne tirez pas, c’est mon beau-père ! » ; des sbires qui arpentent des quais habillés en ninjas et armés de kalach en plein jour et autres bon vieux coups dans les roustons. Ah oui, et on a aussi un compositeur qui pète régulièrement des piles et une chanson de fin (et de match de basket) des plus entraînantes à savoir Kid Power par Will Roc disponible ici : https://www.youtube.com/watch?v=9Z0xlSabcrQ



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 70repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Bonus

    — Enfant qui joue mal
    — Le monde est peuplé d’Emily et de Sam

    LES prénoms le plus répandus sur terre.

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

    — À voix haute | Lit ou fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — Bagarre | Fabrique des pièges artisanaux

    Des pieux surgissants d’un fourré, des cartouches coincées dans les marches d’un escalier, des bombes à base de four à micro-ondes, etc., l’inventivité des héroïnes et des héros est sans limite.

    — Bagarre | Fait signe à son adversaire de s’approcher
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Bloque une porte avec une chaise
    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Course-poursuite | Double des véhicules en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Lèche son sabre pour impressionner son adversaire
    — Méchante grand format qui reste stoïque après avoir reçu un coup de poing
    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentilles et méchantes, la/le méchante fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Stylé | Fais demi-tour d’urgence au mépris de la circulation

    Soit au frein à main (stylé), soit en prenant toute la route pour tourner (classique), à grands renforts de crissement de pneus.

    — Stylé | Se gare comme une merde mais avec classe

    Ressort comique et/ou caractérisation de personnage.

    — Stylé | Ponctue ses phrases par un mot étranger

    Difficile de cacher ses origines ; ou bien pour faire stylé-nul ; au choix.

    — Stylé | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

    — Tension | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.


Personnage > Caractéristique

    — Enfant ou ado tête à claques
    — Maladie | Alcoolique
    — Stylé | Tope aux vannes nulles de son amie
    — Tension | Hantée par des souvenirs traumatisants
    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille

Personnage > Citation

    — Annonce | « J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle... »
    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Ordonne | « C’est un ordre ! »

    & variantes

    — Prévient | « Fais pas le con ! »
    — Rassure | « Il ne t’arrivera rien, je te le promets », « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — Regrette | « Qu’est-ce que j’ai fait... »

Personnage > Interprétation

    — Applaudissement ironique

    Clap.
    Clap.

    Clap.

    Clap.

    — En fait des caisses
    — Lunettes | Enlève ses lunettes avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Regard incrédule
    — Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.


Personnage > Méchante

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme une bleue
    — Mort | Le chef des méchants (ou la traîtresse) meurt toujours en dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.

    — Ruse | Une vraie méchante se bat de manière déloyale

    Mwa-ha-ha-ha-haaaaa !


Personnage secondaire

    — Foule en délire | Concert, spectacle, manifestation sportive
    — Garde ou sbire neutralisé par derrière

    Pendant qu’il fume une cigarette parfois même, l’imprudent...

    — Petits voyous Disney Channel

    Bande de petites frappes à laquelle on ne croit pas une seconde : un leader au duvet naissant, un side-kick qui tope à toutes ses vannes nulles et une suite bigarrée dont les seules ambitions est de chourer les bonbecs et l’argent du déjeuner du héros.


Réalisation

    — Bagarre | Glisse à plat ventre sur toute la longueur du comptoir

    Pour une bagarre de bar réussie.

    — Fin | Épilogue au format texte

    Comprend la destinée des personnages résumée en 5 secondes : Machin est depuis devenu xxx, ou oeuvre pour xxxx, Truc purge actuellement une peine de XX années de prison et/ou un point de situation sur la question de société qu’aborde le film : aujourd’hui, aux Etats-Unis blablabla...

    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers, de la situation, du personnage, du contexte voire définition

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Plan | Topo filmé en contre-plongée, les acteurs en cercle
    — Technique | Faux raccord flagrant
    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Cachée

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Tension | Gros plan sur une poignée de porte qui tourne

    Clic, clic...

    — Tension | Les visages crispés des duellistes se font face derrière leurs épées croisées

    Pour un duel, un vrai...

    — Tension | Propulsée à travers le pare-brise

    Parfois une manière de se débarrasser de la menace assise sur le siège passager.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Mobilier | Encore une porte qui n’est pas refermée après le passage d’un personnage
    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.

    — Valise attachée au poignet par des menottes

Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coup de couteau

    Extra spongieux.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Son de dessin animé : ressort, clochette, etc.

    Parfois totalement inattendu mais toujours d’un goût certain.

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...

    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Réalisation > Surprise !

    — Bagarre | Coup de feu qui fait craindre le pire pour l’héroïne ou le héros... jusqu’à ce que la/le méchante s’écroule !

    Concerne aussi le coup qui retentit lors d’une mêlée, ou la/le méchante survit et le héro ou l’héroïne s’écroule.

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Caché derrière des plantes vertes

    Et variantes : camouflé en arbuste etc.

    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Est éclaboussée par un fluide

    Ou plus généralement recouverte.

    — Gag avec la police
    — Gag cartoonesque | Glisse sur un jouet/des billes/des bonbons/une crotte et se pète la ruche
    — Gag cartoonesque | Humilie une méchante/un adversaire en baissant son pantalon volontairement (ou non)
    — Gag cartoonesque | Personnage étranglé exagérément
    — Gag cartoonesque | Sautille après avoir reçu un coup au pied/au tibia
    — Grimace (gag)
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.

    — Se mange une vitre (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)

Scénario > Dialogue

    — Demande de l’aide à un Dieu sans savoir s’il écoute, mais ça lui permet de garder espoir

    Et accessoirement, ça explique l’intrigue pour les spectatrices.

    — Menace feutrée de mafieux

    Pleines de sous-entendus totalement transparents... si tu vois ce que je veux dire.

    — Philosophie ou psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Chinoises, c’est vraiment les plus fortes
    — Muscle | Entraînement aux arts martiaux en pleine nature
    — Se transmet de génération en génération

    Une montre, un bijou, un livre, un secret, une recette, une voiture, une arme, etc. et le plus souvent de père en fils.

    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort
    — Tension | N’entend pas les appels à l’aide d’une victime

Scénario > Situation

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces connes.

    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.


Thème > GI Joe

    — Ordonne | « On ne laisse pas un de nos gars derrière »

    Fierté du devoir accompli et honneur de l’équipe sauf (quitte à ce que toute l’escouade y passe).


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Les gens ne savent pas jouer aux jeux vidéo dans les films
    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Image dégradante | Employée pour servir lascivement

    Un mélange entre employée de maison, escort et prostituée.

    — Image dégradante | Nunuche
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses

Thème > Testostérone

    — Muscle | Entraînement physique (parfois débile)

    Séance d’entraînement physique, avec ou sans musique, qui comprend du footing, de la boxe, des pompes, de l’attrapage d’animaux, etc. En général, on y voit la progression (spectaculaire) de la personne qui s’entraîne, qui clôt la séance en réussissant un exercice qui le/la tenait jusqu’alors en échec.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 70 ingrédients de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?