Moon 44

Boom 44
En 2038, les ressources naturelle de la Terre sont quasiment épuisées et la lutte est âpre pour s'approprier les dernières portions minérales disponibles sur les autres planètes. Des corporations se créent. Lorsque l'une d'elle voit disparaître ses robots, elle fait appel à des prisonniers pour la défendre. Au sein de l'équipe, la tension monte.
source synopsis et images : Overseas FilmGroup Centropolis Film Productions
Fiche créée le 7 janvier 2024 et mise à jour le 19 janvier 2024

Des choses gentilles à dire sur ce film

Ouais ouais ouais ouais... Moon 44...
Film allemand copiant les films d’action de science-fiction étatsuniens réalisé par le toujours jeune Roland « Foufou » Emmerich, Moon 44 raconte la mission de l’agent Stone, infiltré parmi un groupe de taulards engagés pour faire un truc qui doit mettre en échec un peuple extra-terrestre convoitant des navettes minières, et qui doit lutter contre un bidule. Je pense que c’est tout ce que j’ai compris de l’intrigue, car rien n’est jamais très très clair dans Moon 44, y compris la bataille finale. Bon, en vrai, on s’en fout un peu parce qu’on est là pour voir des mecs aux pectoraux sur-développés et menés par Brian Thompson se la donner en vociférant, les mêmes avec les mines satisfaites de baroudeurs durs à cuire après qu’ils se soient fait prendre la main dans sac lors d’une tentative de connerie (sexiste par exemple),
un sergent peau-de-vache, un Malcolm McDowell cabotinant, des louches de rata dans des assiettes en métal, une fin de film abrupte comme on les aime (rhololo cette super scène dans la pièce de commandement), des vaisseaux tout droit sortis d’Objectif Nul, des machines à fumée devenues folles et crachant leur brouillard partout et tout le temps. Et l’aspect des décors et des salles de commandes inspiré de celui du jeu de la bataille navale de MB.

D’accord, ça ne suffit pas pour s’éclater mais c’est déjà pas mal.
Parmi les trucs qui fâchent, je note

  • le pire design sonore jamais créé (non mais les bruits des vaisseaux quoi... même le son des portes qui font pshiiiii sont affreux...) ;
  • le seul rôle féminin existe sans doute uniquement par charité ;
  • ces vols complètement mous de navettes m’ont rendu dingue.

Moon 44 ne m’a pas paru chiant en partie parce que j’y ai trouvé de quoi satisfaire mon appétit pour les séries B fauchées ; cependant, je ne le recommanderais pas pour autant à n’importe qui : il faut quand-même s’accrocher un peu pour supporter l’indigence du scénario. Le budget insuffisant et la technicité mal maîtrisée des nombreuses maquettes ne sont pas rattrapés par une réalisation brouillonne. Reste un film tout claqué mais attachant, notamment par l’envie que parvient à y insuffler Roro le magnifique.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 34  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Course-poursuite | Renverse une pile de...

    ... cartons, cagettes, renverse un étal de marché, une charrette de fruits, des boîtes à lettres, etc.

    — Diversion grossière permettant devider une substance douteuse dans un plat/un verre
    — Passe à travers une vitre | pour surprendre ou faire une entrée en scène stylée
    — Passion | Se fait draguer
    — Se couvre le visage avec les avant-bras avant une collision ou une explosion

    Et variantes.

    — Stylé | Se fait allumer sa cigarette / allume la cigarette de quelqu’un
    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.


Personnage > Caractéristique

    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)


Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglée ! », etc.

    — Déclare | « Que Dieu vous/nous/te protège/garde/vienne en aide etc. »
    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Ordonne | « Trouvez-moi le fils de pute/fumier/enfant de salaud qui a fait ça ! »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Loose | Se recentre ou évacue sa frustration au bar (ou au fond d’un verre)
    — Super pouvoir | Simple blessure au front, au bras...

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !


Personnage > Méchante

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Petite génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches
    — Villageois patibulaires

    La casquette à carreau enfoncée jusqu’au nez et le fusil de chasse sur l’épaule.


Réalisation

    — Grammaire | Plan du capitole, de la Maison blanche et autres sites officiels

    Avec accessoirement un drapeau qui flotte ou deux coups de trompette solennelle.

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers, de la situation, du personnage, du contexte voire définition

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Ambiance | Portes automatiques qui font « Pshiiiii... »

    Histoire de montrer qu’elles sont automatiques. Elles peuvent aussi faire « Wooosshhh... » ou « Haaaaaan... ».

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Mot laissé sur le frigo ou sur la table
    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Stylé | Représentation 3D (en fil de fer) d’un lieu ou d’un objet

    Le plan d’une base qui sera attaquée ou infiltrée, d’un objet de haute-technologie, etc.

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Braquage sur fond de musique rock

    Histoire de bien nous faire comprendre que ces types-là, c’est pas des demi-sels.

    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Effet | Wooosh !
    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »

Réalisation > Surprise !

    — Bagarre | Coup de feu qui fait craindre le pire pour l’héroïne ou le héros... jusqu’à ce que la/le méchante s’écroule !

    Concerne aussi le coup qui retentit lors d’une mêlée, ou la/le méchante survit et le héro ou l’héroïne s’écroule.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Vestiaire de commissariat, caserne, etc.

    Complicité, blagues grasses et odeurs musquées.


Scénario > Dialogue

    — Sous-entendu sexuel

Scénario > Élément

    — Combat d’oreillers lors d’une soirée pyjama

    Les « nunuche » et « rit de manière forcée » ne sont pas loin

    — Critique de la bureaucratie
    — Faux suspense | Silence radio puis reprise de contact au moment où tout le monde commence à perdre espoir
    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Une proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — Passage obligé dans une partie immergée

Scénario > Situation

    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.


Thème > GI Joe

    — Agissement | Rire de commando/de bande de voyous etc.

    Rire gras et collectif à l’évocation d’un passé commun/anecdote gênante/blague salace/humiliation/mission à venir


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Audio | Cris aquatiques

    Sous l’eau, les humains crient, les bestioles rugissent...
    & variantes : cris dans l’espace.

    — Impossible, mais pourtant réussi | Tir (armes de jet, à feu)
    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Homophobie
    — Prostituée

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Dépendante | Femme qui essaye de retenir le héros par tous les moyens
    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses

Thème > Testostérone

    — Peau de vache | Maton

    & plus : vicelard, corrompu, sadique, etc.

    — Peau de vache | Sergent instructeur braillard

    L’archétype à la Platoon.

    — Référence à la taille d’une bite pour (s’auto)complimenter ou insulter

    Et variantes... Poids ou texture des couilles.

    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.

    — Truc de mecs | Donne une leçon de virilité

    Explique par A + B ou donne des conseils pour comment être un vrai mec.

    — Truc de mecs | Machisme

    Traite sa petite amie comme une merde.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 34 ingrédients et les 4 types de morts de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Élément

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !





« 

Fantastique, le film culte de plusieurs générations, qui a certainement influencé les plus grands (Poiré, Luc Audiard, A. Norris, M. Bay...), Moon 44 allie à la fois humour, finesse des dialogues ("les carottes sont cuites cow-boy), action, suspense rocambolesque, alimenté par une esthétique soignée et une bande son dantesque. Ce chef d’oeuvre, oubliée par la critique, aurait méritée une place entre le Parrain, Pulp Fiction et Forrest Warrior. Nous attendons tous avec impatience Moon 45.

 »




« peut être le film le plus engagé d'emmerich, en plus d'une belle réussite esthétique et d'un spectacle prenant. très bon, surtout si on aime le cinéma d'emmerich. »




« L'acteur Michael Paré est sacré espoir du cinéma américain, et sa carrière devait s'envoler, ce qui fut pas le cas, passons. Moon 44 est le Roland Emmerich souvent mis de coté, alors que c'est un des meilleurs qu'il la pu faire. Son film de SF le plus proche de la réalité, de l'anticipation bien mener sous un casting pas désagréable, Malcolm McDowell et Brian Thompson (X-Files). »


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?