x

Money Train

Comédie en sous-sol
Charlie et John ont grandi ensemble, élevés par la mère de ce dernier, et sont aujourd'hui agents de la sécurité du métro de New York. Ils vont vivre une semaine de Noël agitée: ils devront faire face à un tueur psychopathe pyromane errant dans les stations de métro; ils tomberont amoureux de la même femme, Grace Santiago, inspecteur de police récemment entrée dans leur équipe; ils entreront à plusieurs reprises en conflit avec leur patron, l'antipathique Patterson, toujours à la recherche d'une bonne occasion pour les renvoyer; et John aidera Charlie à rembourser les dettes de jeux qu'il doit à des mafieux. À la fois pour rembourser ses dettes et pour se venger de Patterson, Charlie envisage bientôt de dévaliser le Métrodollar (en anglais, "Money Train"), le train qui transporte les recettes du métro de New York. John peine à l'en dissuader…
source synopsis et images : Columbia Pictures
Fiche créée le 10 avril 2022 et mise à jour le 7 septembre 2022

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Personnage > Agissement

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Bagarre | Jette un objet (souvent une lampe) à la tête de son agresseur

    Ce qui expliquerait pourquoi il y a autant de lampes dans les intérieurs.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Course-poursuite | Double des voitures en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Dévoile sa jambe nue pour arrêter un camion, une voiture, un taxi
    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Montre des photos de sa famille
    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touché·e par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Cœur d’or | A l’air bourru, mais a un cœur gros comme ça
    — Interprétation | En fait des caisses
    — Religion | Fait un signe de croix
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...

    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Encourage | « T’as réussi ! Non, ON a réussi ! »
    — Interpelle | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — Ordonne | « Attrapez-les ! »

    et variantes


Personnage > Héros ou héroïne

    — Coolitude | Se recentre en réparant un véhicule de collection
    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances
    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes

    — Ruse | Simulent une engueulade pour désarçonner les méchant·es
    — Tension | Donne une leçon de courage face à son bourreau

    & variantes : est insolent·e face à son bourreau


Personnage > Méchant·e

    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchant·e
    — Sean

Personnage secondaire

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Course-poursuite | Piéton qui marque une hésitation avant d’éviter un véhicule

    Un lapin pris dans les phaaaaares.

    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Fin | Les personnages se chamaillent

    Les paroles deviennent indistinctes, les noms défilent...

    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Grammaire | Passage musical
    — Habillage | Placement de produits
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Se braquent l’un l’autre, canons et visages séparés de quelques centimètres
    — Ouverture | Générique « Balade en ville »

    Succession de plans de vues de rues, d’enseignes, de gens qui vivent leur vie, de circulation etc. Le tout accompagné d’une musique pêchue.

    — Tension | Mort originale
    — Tension | Véhicule qui franchit une voie ferrée juste avant le passage du train

    & variantes : à pied, avant le passage du métro...

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Bagarre | Carte d’état-major pour faire un point de situation

    Lors d’une chasse à l’homme, avant la préparation d’une bataille, ou avant de se lancer dans une expédition risquée, etc.

    — Intelligence artificielle de vaisseau : a une voix robotique

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — N’importe quoi | Eau limpide comme de la Cristalline™

    Plus pratique pour repérer un requin malicieux qui vous prend pour cible ou sauver sa femme qui coule doucement au fond de l’océan, les poings liés et inconsciente.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Stylé | Les barreaux de chaise que fume le méchant

    Quelque chose à compenser ?


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit exagéré | « Sluuurp »

    Un gros bruit exagéré d’une personne qui mange de la soupe ou finit un verre.

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit générique | Porte ouverte
    — Effet | Réutilisation et détournement du thème du meurtre de Psychose

    Gag

    — Tension | Compte à rebours en mètres

    Objet/créature en approche


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Faux suspense | La main qui surprend/agrippe/tire/retient un·e gentil·le est en fait... celle d’un·e autre gentil·le !
    — Tension | Silhouette apparue dans le miroir alors que le personnage se redresse

    Menace ou non.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Enchaînement de maladresses (gag)

    Qu’est-ce qu’on rigole !

    — Est bourré·e ou drogué·e (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Gag avec la police
    — Gag cartoonesque
    — Grimace (gag)
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Vomi (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cliché touristique
    — Partie de poker

    Et le travelling circulaire qui va avec.


Scénario > Dialogue

    — Phrase-choc
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Critique de la bureaucratie
    — Drapeau national flottant au vent
    — Rivalité entre autorités/services administratifs

    Ce bon vieux temps où il suffisait d’aller les gendarmes pour faire sauter un PV dressé par la police et vice et versa...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Deus ex-machina
    — En fait, elle/il avait un gilet pare-balles
    — Équipe qui se disloque

    Genre à 30 minutes de la fin... gros moment de doute.

    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort
    — Tueur·se, espion·ne qui tombe amoureux·se de sa cible

    Et qui va avoir des problème parce qu’il ou elle a failli à sa mission.


Scénario > Situation

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Tension | Suspendu·e dans le vide

Thème > GI Joe

    — Accessoire | Phrase codée pourtant totalement compréhensible

Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Garde son caleçon ou sa culotte pour baiser

    C’est toujours plus pratique qu’une capote (et ça coûte moins cher).

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Carton-pâte | Élégamment propulsé·e par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Carton-pâte | Le regard des personnages ne porte pas au-delà du champ de la caméra
    — Scientifiquement non prouvé | Séchage ultra-rapide de personnes trempées
    — Tension | Papotent tranquillou alors que le temps est compté
    — Trop con·ne | Abandonne son arme sans raison

    Le plus souvent, pour les armes à feu, parce que le chargeur est vide...


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Les personnes racisées meurent avant les autres
    — Wacisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.


Thème > Testostérone

    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.



Voir les 44 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 68000000 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchant·e

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • C’est brouillon et ça vole pas toujours très haut mais c’est pas infréquentable non plus.
  • Le tandem Woody Harrelson / Wesley Snipes fonctionne plutôt bien. Par contre, même à l’époque où elle avait encore une apparence humaine, Jennifer Lopez était à tarter.
  • Certains dialogues crétins mais rigolos et des répliques du type : « Ton plancher, c’est mon plafond », « T’as plus de dettes que de poils de cul », « On s’rait des boat people mais en plus riche »
  • Et les petits plaisirs que sont les scènes au cours desquelles différentes factions de services d’ordre se battent entre elles et les inévitables passages dans le bureau du chef.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?