Money Train

Comédie en sous-sol
Charlie et John ont grandi ensemble, élevés par la mère de ce dernier, et sont aujourd'hui agents de la sécurité du métro de New York. Ils vont vivre une semaine de Noël agitée: ils devront faire face à un tueur psychopathe pyromane errant dans les stations de métro; ils tomberont amoureux de la même femme, Grace Santiago, inspecteur de police récemment entrée dans leur équipe; ils entreront à plusieurs reprises en conflit avec leur patron, l'antipathique Patterson, toujours à la recherche d'une bonne occasion pour les renvoyer; et John aidera Charlie à rembourser les dettes de jeux qu'il doit à des mafieux. À la fois pour rembourser ses dettes et pour se venger de Patterson, Charlie envisage bientôt de dévaliser le Métrodollar (en anglais, "Money Train"), le train qui transporte les recettes du métro de New York. John peine à l'en dissuader…
source synopsis et images : Columbia Pictures
Fiche créée le 10 avril 2022 et mise à jour le 17 août 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

  • C’est brouillon et ça vole pas toujours très haut mais c’est pas infréquentable non plus.
  • Le tandem Woody Harrelson / Wesley Snipes fonctionne plutôt bien. Par contre, même à l’époque où elle avait encore une apparence humaine, Jennifer Lopez était à tarter.
  • Certains dialogues crétins mais rigolos et des répliques du type : « Ton plancher, c’est mon plafond », « T’as plus de dettes que de poils de cul », « On s’rait des boat people mais en plus riche »
  • Et les petits plaisirs que sont les scènes au cours desquelles différentes factions de services d’ordre se battent entre elles et les inévitables passages dans le bureau du chef.


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 44  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Bagarre | Jette un objet (souvent une lampe) à la tête de son agresseur

    Ce qui expliquerait pourquoi il y a autant de lampes dans les intérieurs.

    — Bagarre | Sauve un frère d’arme
    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Course-poursuite | Double des véhicules en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Émotion ou tension | Regarde son mari/sa femme partir depuis la fenêtre

    Peut s’assurer de son départ comme le regretter

    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touchée par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Suicidaire
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Menace | « Tu as jusqu’à demain... »

    ... pour trouver une information, pour payer la rançon, pour livrer l’arme secrète, etc.

    — Questionne | « On peut avoir du café ? La nuit va être longue. » (Situation de crise)

Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances
    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente

    — Ruse | Simulent une engueulade pour désarçonner les méchantes
    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — Se lancent des regards entendus, accompagnés de têtes inclinées

    & variante : tournent leur vers l’autre en même temps avec une mimique étonnée.


Personnage > Méchante

    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchante

Personnage secondaire

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Course-poursuite | Piéton qui marque une hésitation avant d’éviter un véhicule

    Un lapin pris dans les phaaaaares.

    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Fin | Les personnages se chamaillent

    Les paroles deviennent indistinctes, les noms défilent...

    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Grammaire | Passage musical
    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Mise en scène | Se braquent l’un l’autre, canons et visages séparés de quelques centimètres
    — Ouverture | Générique « Balade en ville »

    Succession de plans de vues de rues, d’enseignes, de gens qui vivent leur vie, de circulation etc. Le tout accompagné d’une musique pêchue.

    — Tension | Véhicule qui franchit une voie ferrée juste avant le passage du train

    & variantes : à pied, avant le passage du métro...


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Bagarre | Carte d’état-major pour faire un point de situation

    Lors d’une chasse à l’homme, avant la préparation d’une bataille, ou avant de se lancer dans une expédition risquée, etc.

    — N’importe quoi | Objet d’une taille anormalement disproportionnée
    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Stylé | Les barreaux de chaise que fume le méchant

    Quelque chose à compenser ?

    — Tension | Compte à rebours
    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit générique | Porte ouverte
    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...


Réalisation > Surprise !

    — Tension | Silhouette apparue dans le miroir alors que le personnage se redresse

    Menace ou non.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Est éclaboussée par un fluide

    Ou plus généralement recouverte.

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Ronflements
    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cliché touristique
    — Partie de poker

    Et le travelling circulaire qui va avec.


Scénario > Dialogue

    — Discours intello-pompeux
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Doit (faire) signer les papiers du divorce
    — Rivalité entre autorités/services administratifs

    Ce bon vieux temps où il suffisait d’aller les gendarmes pour faire sauter un PV dressé par la police et vice et versa...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Équipe qui se disloque/couple (en devenir) qui se brouille à 20-30 minutes de la fin du film

    Gros moment de doute.

    — Quête/pelerinage motivée par les derniers vœux d’un mort

    La répartition de ses cendres typiquement.


Scénario > Situation

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Tension | Suspendue dans le vide
    — Trop injuste | Victime ou témoin pas crue (par la police)

Thème > GI Joe

    — Accessoire | Phrase codée pourtant totalement compréhensible

Thème > N’importe quoi

    — Informatique | Zoom sur une image sans perte de définition
    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Sens moral

    — Karma | La/le fuyardee finit par crever

    Comme une vieille merde.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.

    — Violence sexuelle | Syndrome de la femme secouée pour qu’elle reprenne ses esprits

    & variantes


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 44 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?