x

Saga Mad Mission

Mad Mission 4 : Rien ne sert de mourir

Hey Arnold (Toht) !
Un professeur invente un systeme capable de transformer, par stimulation de l'esprit, n'importe qui en superman. Mais son assistant le trahit...Sam est à la poursuite de gangsters ayant kidnappé un savant fou, découvreur d'un cristal donnant une force surhumaine.fren
Titre original : 最佳拍檔之千里救差婆
source synopsis et images : Cinema City & Films Co.
Fiche créée le 17 janvier 2023 et mise à jour le 18 janvier 2023
| 2
  1. Ronald Lacey, dont le nom, d’une part, déboule comme ça au générique, et dont la première apparition, d’autre part, est calquée sur celle des Aventuriers de l’arche perdue.
  2. Le recours (parfois) à un mannequin balancé dans le vide pour la très longue chute de Baldy Junior. Super scène au passage.

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal
    — Le monde est peuplé d’Emily et de Sam

    LES prénoms le plus répandus sur terre.


Personnage > Agissement

     ? | Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

     ? | Fait un clin d’œil de connivence lourdement appuyé

    Clin d’œil plutôt destiné au spectateur ou à la spectatrice...

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Course-poursuite | Double des voitures en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Course-poursuite | Saute/tombe pour atterrir sur un véhicule en marche

    Y’a des applis spécialisées aujourd’hui : 1 clic et hop ! un bus arrive à faible allure pile sous le pont sur lequel on se trouve ET dans la bonne direction. Les suppléments pour les péniches sont pas donnés, par contre.

    — Course-poursuite | Défonce un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Enlève ses lunettes | avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Hoche la tête, la mine grave, pour signifier que quelqu’un est mort
    — Interprétation | Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Mort | Tombe d’une balustrade après s’être fait flingué·e

    Héritage western.

    — Oups ! | Prend de la drogue à son insu

    Drogue dans le sens « se défoncer ou planer », pas dans celui de « substance chimique/poison violent ».

    — Passe à travers une vitre : pour s’échapper

    & variantes

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Se libère de ses liens | En gonflant ses muscles

    On les retient pas ces héros et ces héroïnes, c’est plus fort qu’eux/elles, dès qu’elles/ils sont entravé·es, le premier truc qu’ils et elles cherchent à faire, c’est de se débarrasser de leurs liens.

    — Sème le trouble dans le vestiaire des filles (par maladresse)

    Un héros pourchassant un méchant par exemple, qui sera pris pour un voyeur.

    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?


Personnage > Caractéristique

    — Interprétation | En fait des caisses
    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.

    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille

Personnage > Citation

    — Commente | « J’aime bien ce/cette petit·e nouveau/nouvelle »
    — Menace | « Vous me le paierez ! » / « Je te tuerai ! »...

    & variantes : "Je le tuerai !", « Je te tuerai pour ça ! »

    — Menace | « Vous allez le regretter !
    — Rassure | « Fais-moi confiance »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.


Personnage > Méchant·e

    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.

    — Mort | Big boss qui tue un sous-fifre pour l’empêcher de parler

    Généralement très peu de temps avant que les bons ne mettent la main dessus.

    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchant·e
    — Traître (connu du spectateur)

    Traitre posé d’emblée en tant que tel dans le récit ; contrairement à celui qui fait l’objet (même si on le repère direct) d’un coup de théâtre


Personnage secondaire

    — Badauds qui montrent l’action du doigt

    C’est pas comme s’il y avait des projecteurs, le bruit des armes à feu et des bad guys qui beuglent ou un cordon de police.

    — Foule en délire | Concert/manifestation sportive
    — Les chauffeuses de bus américains sont toutes des femmes noires rondouillardes, joviales et fortes en gueules
    — Milice (pouet-pouet) du/de la méchant·e

    Elle a ses propres couleurs, souvent étonnantes, les hommes qui la composent ont souvent des uniformes plutôt moches, un salut et une devise ridicule.

    — Petit vendeur de journaux
    — Petit·e génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches
    — Pom-pom girl
    — Sbire neuneu

    Pour une avalanche de gags.


Réalisation

     ? | Caméo
     ? | Décollage/atterrissage d’un avion filmé de face/de dos

    Image d’une symétrie presque parfaite baignant dans les tons rosés ou orangés.

    — Ambiance | Un plan du ciel que vient traverser une étoile filante
    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Course-poursuite | Levier de vitesse largement sur-utilisé

    Surtout quand on conduit une voiture avec une boîte automatique. Hein, Dominic...

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Démarre sur les chapeaux de roues
    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Gros plan | Inserts d’éléments naturels

    Feuille qui bouge, goutte qui tombe, animal qui vit sa vie...

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Tension | Gros plan sur la main d’une menace neutralisée qui montre des signes d’activité

    ... pendant que les personnages, qui se croient hors de danger, blaguent, s’engueulent, font des imitations de Christian Clavier, etc.

    — Tension | Mort originale
    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Vue subjective | d’un pare-choc de voiture

    Et des fois, on n’a même pas l’impression de vitesse...

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Arme | Improbable
    — Mobilier | Porte dérobée

    Ouverte par un mécanisme simple (livre basculant, rideau à tirer, bibelot à déplacer, etc.)

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...


Réalisation > Audio

     ? | Bruit incongru d’objet
     ? | Dialogues en arrière-plan sonore

    Lors d’un rassemblement, on entend des voix plus distinctement que d’autres :
    ‒ « J’en ai pris plein la poire ! » ;
    ‒ « Laissez-le parler ! » ;
    ‒ « Il a raison ! » ;
    Etc.

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Gag cartoonesque
    — Grimace (gag)
    — Parle sans se rendre compte de son audience réelle

    Parce derrière lui/elle, pendant son discours enflammé, la famille est tout ouïe.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease
    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cimetière

    Scènes prenant comme décor un cimetière, mais hors des scènes d’enterrement.

    — Cliché touristique

Scénario > Élément

    — Référence grossière à la culture populaire
    — Scène de douche

    Avec tout ce qu’on peut en attendre formellement : plan d’ensemble depuis l’extérieur de la cabine ou baignoire, plan rapproché de profil du personnage qui redresse légèrement la tête dans un soupir de soulagement tandis que le jet d’eau lui frappe le torse, plan de face le montrant incliner sa tête d’un côté et de l’autre les yeux fermés...
    Suivant le contexte peut être filmé par le prisme Vue subjective.
    Moment de calme qui peut être interrompu.

    — Truc oublié
    — Un·e proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Amour au premier regard

    Avec effets faciles, bouche bée filmée au ralenti, dénouage de cheveux filmé au ralenti, regard insistant, baisse d’attention, voire effets de scintillement, etc.

    — Chute d’un personnage depuis un immeuble ralentie par des antennes, des fils à linge, des stores extérieurs...
    — Deus ex-machina
    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.


Scénario > Situation

    — Bagarre | dans les chiottes

    Avec fracassage de tête contre un lavabo ou l’émail de la cuvette.

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Détresse médicale | Passages aux urgences

    Un des personnages se blesse et file à l’hosto.

    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.

    — Tension | Suspendu·e dans le vide

Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Élégamment propulsé·e par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Objectification sexuelle | Reluque un homme
    — Prostitué·e

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Dépendante | Femme qui essaye de retenir le héros par tous les moyens
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères

Thème > Testostérone

    — Truc de mecs | Machisme

    Traite sa petite amie comme une merde.



Voir les 58 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Méchant·e

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Avec Mad Mission 4 : Rien ne sert de mourir, on sent que la série commence légèrement à s’essouffler, à moins que ce ne soient les spectateurs, qui s’y habituent. Le n’imp’ est moins surprenant, les poursuites en voiture moins délirantes, les péripéties moins entraînantes, l’ensemble moins séduisant. Mais voilà très légèrement.
D’autant que ce que le film perd en loufoquerie ébouriffante (encore que le quota de gags - le gag avorté de la séance de réanimation où le docteur qui se rafraichit l’haleine en prévision d’un potentiel bouche à bouche tape finalement dans les roustons de son patient/sujet est à pisser de rire - et de cascades soit rempli), il le gagne en scènes percutantes. La scène où le fils de Cody Jack / Baldy dégringole depuis le haut d’un gratte ciel pendant que, parallèlement, sa mère se fait copieusement savater à l’intérieur de son appartement, est, à ce titre, particulièrement marquante (petite gourmandise, si dans l’ensemble la scène est plutôt bien troussée, on a quand même droit à quelques occasions à un mannequin en chute libre).
Niveau délire, le recours à des sosies de célébrités dans le rôle de leurs personnages iconiques n’aura pas lieu... mais il y aura, comme pour Mad Mission 3, un vrai second couteau. En effet, ce coup-ci, le rôle du badguy échoit à Ronald Lacey, dont la première apparition est calquée sur celle des Aventuriers de l’arche perdue. Au fil du métrage, on ne saura d’ailleurs jamais vraiment qui il incarne (si ce n’est le méchant bien sûr), quels sont ses objectifs, et pourquoi, à part pour faire un clin d’œil grossier, il se présente en faisant Heil Hitler ??? Voilà, ça tombe comme un cheveu sur la soupe mais c’est aussi ça la marque de fabrique des Mad Mission.






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?