x

Little Man

Nooooope
Calvin Sims est un voleur aussi petit que redoutable. Sa taille de bébé lui a permis d'accomplir les coups les plus incroyables, mais ne l'a jamais empêché de se faire respecter en prison... Tout juste libéré sur parole, Calvin est décidé à se retirer après un dernier vol, mais les choses se compliquent sévèrement. Pour échapper à la police, il n'a pas d'autre choix que de cacher l'énorme diamant qu'il vient de subtiliser dans le sac d'une jeune inconnue, Vanessa.Récupérer le précieux joyau va s'avérer beaucoup plus difficile que de le voler. Grâce à sa petite taille, Calvin se fait passer pour un enfant abandonné... et le voilà qui atterrit chez Vanessa et Darryl, un jeune couple qui hésitait justement à avoir un enfant. Emus et touchés par la détresse de celui qu'ils prennent pour un petit être innocent, ils vont avoir l'occasion de tester le rôle de parents...
source synopsis et images : Revolution Studios Wayans Bros. Entertainment
Fiche créée le 23 janvier 2023 et mise à jour le 23 janvier 2023

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal
    — Le monde est peuplé d’Emily et de Sam

    LES prénoms le plus répandus sur terre.

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.

    — Non-suspension d’incrédulité | On ne comprend pas du tout la logique de la démonstration, mais ça doit drôlement aider le scénario

    En somme ; on ne saura jamais le pourquoi, mais c’est comme ça ; une variante du « T’as gueule c’est magique ! »,


Personnage > Agissement

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

     ? | Se lancent des regards entendus, accompagnés de têtes inclinées

    & variante : tournent leur vers l’autre en même temps avec une mimique étonnée.

    — À voix haute | S’entraîne avant de...
    — Bagarre | Assomme deux sous-fifres en frappant leur tête l’une contre l’autre

    Gag.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Lance des insultes depuis le volant de sa voiture
    — Mort | Meurt en gesticulant comme un pantin désarticulé

    Syndrome physiologique bien connu appelé « On-m’a-demandé-de-bien-montrer-que-j’ai-été-touché-et-que-je-vais-mourir »

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touché·e par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Secoue la tête pour : se réveiller

    Perso, j’ai jamais fait ça. Ni personne de ma famille. Ni même de mes ami·es.

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentil·les et méchant·es, la/le méchant·e fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Stylé | Fait de la musculation dans sa cellule
    — Super pouvoir | Passe en revue tout ce qui lui a été dit et s’en souvient mot pour mot

    Se traduit techniquement par la reprise des éléments de dialogue correspondants avec un léger effet de réverbération moche...


Personnage > Caractéristique

    — Cœur d’or | A l’air bourru, mais a un cœur gros comme ça
    — Interprétation | En fait des caisses

Personnage > Citation

    — Défie | « Vas-y, provoque-moi ! »

    Et variantes « Oh comme j’aimerais que tu me dises non, comme j’aimerais que tu me dises non... », « Vas-y essaie d’attraper cette arme, oh comme j’aimerais que tu y arrives » Généralement sorti par un flic borderline pour intimider un caid de prisunic.

    — Ordonne | « Tuez-le ! » / « Tuez-la ! »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Tension | Donne une leçon de courage face à son bourreau

    & variantes : est insolent·e face à son bourreau


Personnage > Méchant·e

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme un·e bleu·e
    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan

    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.


Personnage secondaire

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo

    — Petit·e génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches
    — Promoteur immobilier

    Un archétype de connard bien connu des fans de Scooby Doo et de Denver le dernier dinosaure.

    — Vieille avec son chien dans les bras

    Chien dans les bras ou en laisse, vieux ou vieille.


Réalisation

    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Course-poursuite | Saute et glisse artistiquement sur le capot d’une voiture qui bloque sa course

    Ou bien se fait bouler, d’ailleurs...

    — Démarre sur les chapeaux de roues
    — Équipe | L’équipe au complet avance au ralenti face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Mot d’esprit/répartie comique

    Quoi de mieux que de terminer un film en s’amusant de la mort des sales types qui ont pourri la vie du héros pendant plus d’une heure et demie ?

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Grammaire | Passage musical
    — Habillage | Placement de produits
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Plan | Ouverture de coffre de voiture vue depuis le coffre

    Tarantinesque.

    — Plan | Topo filmé en contre-plongée, les acteurs en cercle
    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Travelling vers la chambre avec des vêtements par terre

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Caméra dissimulée dans un nounours
    — Intelligence artificielle (de vaisseau) | a une voix robotique

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Le camion qui menace de percuter/renverser le personnage klaxonne mais ne ralentit pas
    — Objet | magique

    Caillou fabuleux et autres sandales légendaires.

    — Pouet-pouet | Déguisement

    Exemple type : comment ces types font pour ne pas remarquer que la femme tip top canon qu’ils sifflent est en fait Gégé du balto avec une perruque grossière et une tartine de rouge à lèvres.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

     ? | Dialogues en arrière-plan sonore

    Lors d’un rassemblement, on entend des voix plus distinctement que d’autres :
    ‒ « J’en ai pris plein la poire ! » ;
    ‒ « Laissez-le parler ! » ;
    ‒ « Il a raison ! » ;
    Etc.

    — Ambiance sonore | Aaaah, ce petit air au piano en arrière-plan sonore des scènes qui se passent au restaurant

    Une certaine idée du raffinement

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit exagéré | Accessoire

    Un fouet qui claque beaucoup trop, etc.

    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Effet | Gazouillis d’oiseau après un choc sur la tête
    — Effet | Son de disque rayé pur jus

    Ou de disque ralenti, scratch, etc.

    — Musique | Classique
    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.

    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...

    — Musique | Saxophone romantique
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Blague avec un·e ministre dedans
    — Caché derrière des plantes vertes

    Et variantes : déguisé en arbuste etc.

    — Calembour
    — Comique de répétition
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Essaie de cacher un élément compromettant sous les yeux d’un tiers qui ne doit rien en savoir

    Exemple : un cadavre planqué à la va-vite sous l’évier dont la main sort malencontreusement lors de la visite d’un·e voisin·e.

    — Est bourré·e ou drogué·e (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque
    — Gag cartoonesque | Personnage étranglé exagérément
    — Interprétation | Louche ou grimace après avoir reçu des coups
    — Parle sans se rendre compte de son audience réelle

    Parce derrière lui/elle, pendant son discours enflammé, la famille est tout ouïe.

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.

    — Ronflements
    — Se fait jeter un verre au visage

    Le plus souvent, c’est une femme bafouée qui a le verre entre ses mains et un goujat qui va devoir trouver une serviette.

    — Sodomie (gag)

    Objet caché dans les fesses à des fins d’espionnage, de transaction, de protection, ou encore utilisation violente d’un thermomètre... Le tout à grands renforts de grimaces, de joues gonflées et d’oeils qui louchent.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Consigne « Suivez ce... » donnée à un taxi

Scénario > Élément

    — Barrage de police forcé

    Sur la forme, un plan de face d’un véhicule qui tamponne et écarte les deux voitures de police qui se font face au milieu de la route. Un petit ralenti peut être le bienvenue. Tout comme un plan de côté montrant au moins un agent des forces de l’ordre se jetant au sol.

    — Tension | Les animaux ressentent et réagissent à la présence ou à l’approche d’un danger

    Super prédateur, cyclone, etc.

    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Deus ex-machina
    — Jumeaux/Jumelles

    Et moi qui tombe toujours dans le panneau !

    — Se voit confier un élément compromettant à son insu...

    La personne se débarrassant de la vidéo/puce/cd-rom/calepin etc. au cours d’une poursuite finissant généralement par être tuée.


Scénario > Situation

    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Ouverture | Personnage qui sort de taule

    Libéré... ou non.

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police

Thème > GI Joe

    — Agissement | Soldat·e injustement renvoyé·e de l’armée

    Pour avoir fait preuve de bravoure et sauvé des sœurs ou des frères d’armes. C’est vraiment pas juste. Saloperie de bureaucratie et de cols blancs tiens !

    — Méthode de pro | Langage des signes de commando

    Pour communiquer en toute discrétion.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Atteinte à la virilité | Personnage masculin tourné en ridicule parce qu’il ne peut pas faire de gosse
    — Atteinte à la virilité | Référence au vagin d’un personnage masculin

Thème > Sens moral

    — Karma | La/le fuyarde·e finit par crever

    Comme une vieille merde.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Image dégradante | Tombe en pâmoison devant un bijou

    Pour les poules, c’est les asticots ; pour les femmes, une bague de 20 carats.

    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux
    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.



Voir les 57 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 64000000 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Mi slapstick très rétro, notamment dans la relation entre les deux petites frappes Calvin/Percy, mi humour scatologique somme toute très conventionnel, Little Man n’est pas une comédie qui va briller par son intelligence ou son originalité.
À la manière de ces comiques troupiers que sont Max Pécas, Claude Zidi ou Adam Sandler, les frères Wayans ne reculent devant absolument aucun gag facile (gag à base de pipi de chien ou de gros zizi, grand-papa bougon, personnage qui chie un gros diamant à grands renforts de bruitages explicites, coups dans les roustons, culture du viol, et quiproquos en tous genres...) le tout enrobé d’un peu de sentiment autour, de celui qui est souligné d’un ooooooooooh dans les sitcoms. C’est pas terrible, mais il y a suffisamment de rythme pour éviter à Little Man de devenir un calvaire. De la même manière, il y a une mécanique du gag, qui est ce qu’elle est, mais qui est quand-même là, pour ne pas passer un trop mauvais moment. Les frères Wayans sont pas très subtils mais ils ont du métier.
Ceci dit, ce qui fait de ce film sur le fond à peine bof-bof un objet plutôt intéressant tient en un mot : incrustation. En effet, Little Man narre les aventures de Calvin (Marlon Wayans), un gangster minisize qui se fait passer pour un bébé pour infiltrer la maison d’un couple en possession à son insu du diamant piqué lors de son dernier casse... Et ça demande une dose massive de suspension consentie de l’incrédulité d’assimiler que le gentil couple et tous les autres personnages d’ailleurs voient en Calvin un bébé. Un élément dont jouent les Wayans plutôt adroitement du reste en faisant de ce décalage un gag (exemple avec le docteur qui après examen approfondi remarque les plombages du personnage mais ne voit pas tout simplement sa physionomie qui saute au visage). Mais le problème n’est pas là. Le problème c’est l’incrustation du visage du frangin Wayans sur le corps des acteurs de petite taille qui incarnent Calvin pour moitié. C’est très très très perturbant et l’affiche du film, gratinée s’il en est, est très très très en deçà du sentiment de malaise qu’on peut éprouver devant le film lui-même.
C’est très vilain et, en même temps, quelque part plutôt hypnotique. Impossible de quitter l’écran des yeux, happé qu’on est par cette fantastique laideur. Little Man c’est fascinant comme ces vidéos où l’on voit des médecins extraire des parasites divers de sous la peau ou des orifices des gens... Amis du bon goût, ce film est quand-même pour vous.






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?