Liste complète des ingrédients recensés

1636 ingrédients au total

Liste de tous les ingrédients recensés les recettes des films sur le site, recommandée pour les gastronomes averti·es.
Lien vers la liste simple.

X

Bonus

    — Bagarre | Technique rétro à base de manchettes, clés de bras et pirouette comme au catch

    La technique des plus grands : James West, le capitaine Kirk, etc.

    — Enfant qui joue mal
    — Le monde est peuplé d’Emily et de Sam

    LES prénoms le plus répandus sur terre.

    — Léchage

    Y’a des gens comme ça, c’est pas de leur faute, ils lèchent.

    — Mérite·nt réellement de crever

    Tant de conneries dans un si petit corps, ça laisse perplexe : en tout cas, sa mort ne sera pas une perte pour l’humanité.

    — Non-suspension d’incrédulité | Mais qui... peut encore... y croire

    Faut pas pousser Mémère dans les orties, là, c’est trop invraisemblable.
    Attention : s’ajoute uniquement pour des films qui se veulent au 1er degré et qui contiennent des séquences au réalisme parfaitement inconcevable ; ne convient pas pas pour des films plus légers, où le second degré est de mise, ou qui sont construits pour écarter toute logique (Fast & Furious par exemple).

    Note : si vous avez trouvé d’où est tiré la référence qui a servi à l’intitulé de cet ingrédient, bravo à vous ; vous faites partie des gens au goût sûr en matière de rigolade.

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.

    — Non-suspension d’incrédulité | On ne comprend pas du tout la logique de la démonstration, mais ça doit drôlement aider le scénario

    En somme ; on ne saura jamais le pourquoi, mais c’est comme ça ; une variante du « T’as gueule c’est magique ! »,

    — On a compris ce que qu’à voulu faire la réalisatrice ou le réalisateur, mais c’est raté
    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »

    — Riviera Détente | « Tu sais ce que j’en pense »
    — Riviera Détente | « Tu sais ce qui te reste à faire »
    — Scène gênante avec un enfant

    En tout cas avec des yeux de 2022.

    — Se tape des bonnes meufs dans son propre film

    On est jamais mieux servi que par soi-même.


Personnage > Agissement

     ? | Avait pourtant été prévenu·e de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais...

     ? | Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

     ? | Conversation à cœur ouvert le regard posé sur l’horizon

    Qui peut se conclure par « Un jour je serai le meilleur [...] ».
    & variantes : au bord de l’océan, sur un promontoire montagneux dominant la vallée, etc.

     ? | Déchire une page d’annuaire dans une cabine publique

    Balek

     ? | Désapprouve silencieusement de la tête

    Mouvement souvent effectué par des personnages secondaires.

     ? | Fait un clin d’œil de connivence lourdement appuyé

    Clin d’œil plutôt destiné au spectateur ou à la spectatrice...

     ? | Lève les bras en signe d’impuissance

    Mais qui fait ça ?

     ? | Momentanément stoppé·e dans son élan par une parole blessante/culpabilisante

    Sous cette couche de héros ou d’héroïne monolithique et désabusé·e, il y a toujours un petit cœur qui bat.
    Sur la forme, l’héroïne ou le héros, filmé·e de face, tourne le dos à son/sa interlocuteurice.

     ? | Parle de/à sa machine comme de/à une femme, ou inversement
     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

     ? | Se débarrasse de quelqu’un pour mieux le protéger

    En l’envoyant chercher un truc au moment de partir ce genre de choses. En provoquant une engueulade. Etc.

     ? | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.

     ? | Récupère un talkie walkie sur le cadavre d’un méchant
     ? | Refuse de quitter sa maison
     ? | Regarde par le trou de la serrure

    Sans se choper un orgelet.

     ? | Regarde son mari/sa femme partir depuis la fenêtre

    Peut s’assurer de son départ comme le regretter

     ? | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

     ? | Reprend son souffle de manière exagérée

    Après un effort physique plus ou moins intense

     ? | Réveille son instinct de flic

    « Je le sens dans mes tripes », « C’est trop calme »

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

     ? | S’isolent sur une terrasse, un balcon, tandis qu’à l’intérieur une fête bat son plein. Ou inversement.

    Moment romantique, conversation à cœur ouvert, etc., etc.

     ? | Se débarrasse d’un objet compromettant/maudit dans un cours d’eau

    Arme à feu, couteau, véhicule... Et glou et glou et glou !

     ? | Se défient, puis picolent, pour enfin finir ami·es pour la vie

    Des personnages que tout séparent, et pourtant, autour d’un alcool fort, ils et elles vont se trouver des points communs jusqu’à embrasser une cause commune et conclure un pacte d’amitié éternel (& variantes)

     ? | Se fraye un chemin à la machette dans la nature

    Dans ta gueule la fougère !

     ? | Se lancent des regards entendus, accompagnés de têtes inclinées

    & variante : tournent leur vers l’autre en même temps avec une mimique étonnée.

     ? | Se râcle la gorge pour attirer l’attention
     ? | Se rapproche de manière trouble avec le ou la victime/témoin/suspect

    Exemple : dans le cadre de ses fonctions, l’enquêteur côtoie une femme (victime ou témoin), dont il va peu à peu se rapprocher ; il va tourner autour, la draguer plus ou moins consciemment et/ou ouvertement, alors que la déontologie lui interdit.

     ? | Signe de croix épileptique

    Face à un événement dangereux, une apparition menaçante, le personnage se signe de manière frénétique.

     ? | Tape sur un appareil pour le faire fonctionner
     ? | Théâtralise une anecdote
     ? | Un personnage encourage à distance et à voix basse l’action d’un autre personnage
    — À voix haute | Commente tout ce qui se passe autour

    Les gens qui regardent le film sont si bêtes qu’il semble nécessaire que le personnage parle à voix haute pour décrire l’action.

    — À voix haute | Fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — À voix haute | S’entraîne avant de...
    — Arrache violemment une bande de chatterton de la bouche d’un autre personnage

    J’ai essayé. Eh ben, mes lèvres ne ressemblaient pas du tout à celles des gens à qui ça arrivent dans les films : un vieux steak sanguinolent qu’on aurait dit !

    — Attire l’attention d’une menace à coups de pistolet et de « Suivez-moi »
    — Bagarre | Applique une escalope froide ou un paquet de petits pois surgelés sur un cocard
    — Bagarre | Assomme deux sous-fifres en frappant leur tête l’une contre l’autre

    Gag.

    — Bagarre | Atteint/blesse/tue un·e allié·e en voulant l’aider

    A valeur de gag la plupart du temps.

    — Bagarre | Court en se tenant le bras après une chute

    Bizarrement, un personnage qui chute à terre se relève souvent en se tenant l’épaule, jamais le genou ou la hanche.

    — Bagarre | Empêche un personnage d’en abattre un autre en retenant son bras ou en le poussant au dernier moment

    Rhâââââ !

    — Bagarre | Enlève sa veste

    Elle sort du pressing tu comprends...

    — Bagarre | Envoie du sable dans les yeux
    — Bagarre | Évacue sa frustration sur le ring

    Ou du moins en mettant la misère à un sac de frappe.

    — Bagarre | Fabrique des pièges artisanaux

    Des pieux surgissants d’un fourré, des cartouches coincées dans les marches d’un escalier, des bombes à base de four à micro-ondes, etc., l’inventivité des héroïnes et des héros est sans limite.

    — Bagarre | Fait mine de partir avant de se retourner brusquement pour donner un méga pain

    Le coup classique bien roublard et surtout qu’on ne voit jamais venir de 10 km : très difficile à réaliser mais terriblement efficace.

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Jette un objet (souvent une lampe) à la tête de son agresseur

    Ce qui expliquerait pourquoi il y a autant de lampes dans les intérieurs.

    — Bagarre | Pète une bouteille contre un coin de table pour s’en faire une arme

    Parce qu’on n’a pas toujours un Glock avec soi.

    — Bagarre | Plante deux doigts en plein dans les yeux de sa/son adversaire
    — Bagarre | S’acharne de manière injustifiée sur un cadavre
    — Bagarre | Sauve un frère d’arme
    — Bagarre | Tire dans un projecteur

    Ou plusieurs.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Barricadent une maison

    Planches (trouvées on ne sait où) clouées aux fenêtres et armoires poussées devant les portes.

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Bouffe des cochonneries devant une romcom après une séparation

    & Variantes.

    — Compte jusqu’à trois

    Attends ! Quand on y va à trois, on y va à trois ? Ou bien on compte jusqu’à trois et puis on y va ?

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Contre-intuitif | Drague incongrue dans un moment de tension
    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Coolitude | Ado qui fait de l’air-guitare

    Ou air-batterie, ou air-basse, etc.

    — Coolitude | Dis-le en chanson

    Tu rencontres quelqu’un ? Présente-toi en chantant. Tu traverses un moment de désespoir ? Chante ton désarroi à la face du monde. Tu penses que tu n’as pas été assez clair·e sur pourquoi tu réagis de manière agressive face à ta famille (et parce que le film s’adresse à des gosses, qui sont par définition teubé·es) ? Explicite-le en chanson.

    — Coolitude | Couvre de sa veste les épaules d’une femme
    — Coolitude | Donne un bisou pour guérir un bobo

    Soit ça, soit souffler sur un bobo, les deux sont efficaces, surtout si c’est papa ou maman qui s’en charge.

    — Coolitude | Est frappé·e par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Cours-poursuite | Tire dans un pneu
    — Course-poursuite | Cède le volant en roulant

    En effet, quoi de plus naturel que de céder le volant en roulant pour tirer sur ses poursuivant·es, sauter dans le véhicule d’à côté ou se battre contre un·e méchant·e ?

    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Course-poursuite | Double des voitures en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Course-poursuite | Escalade une grille
    — Course-poursuite | Renverse une pile de...

    ... cartons, cagettes, renverse un étal de marché, une charrette de fruits, des boîtes à lettres, etc.

    — Course-poursuite | Saute pour atterrir sur un véhicule en marche

    Y’a des applis spécialisées aujourd’hui : 1 clic et hop ! un bus arrive à faible allure pile sous le pont sur lequel on se trouve ET dans la bonne direction. Les suppléments pour les péniches sont pas donnés, par contre.

    — Course-poursuite | Tourne frénétiquement le volant alors que la route est droite...

    Mais la pente est forte.

    — Course-poursuite | Défonce un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Course-poursuite | Réquisitionne un véhicule

    Légalement ou pas.

    — Décapsule une bouteille de bière avec ses dents

    & variantes (avec une paupière, etc.)

    — Démission grandiloquente

    Tambours et trompettes... et parfois pshit.

    — Dévoile sa jambe nue pour arrêter un camion, une voiture, un taxi
    — Dit « chut... » en posant le doigt sur les lèvres d’une autre personne

    Tension : un danger imminent pousse un personnage à mettre le doigt sur les lèvres d’un autre autre personnage pour l’empêcher de parler.
    Passion : qu’est-ce qui nous arrive ? Chhhut les mots sont inutiles.

    — Diversion grossière permettant de gagner du temps

    Questions stupides, confessions saugrenues, « Oh vous avez vu ça !? » et autres comportements vaudevillesques destinés à permettre à un troisième personnage de s’éclipser, de dissimuler un objet compromettant, etc.
    Gag, tension ou les deux.

    — Dort en position fœtale

    Drama queen, va !

    — Drama Queen / King | S’enfuit en courant après un choc émotionnel
    — Drame | Ferme les paupières d’un·e mort·e
    — En confiance | Fait rebondir ses clés dans sa main

    C’est tellement plus classe que de les garder tranquillement dans sa poche.

    — Enlève ses lunettes | avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Enlève ses lunettes | dans un moment d’incrédulité, de surprise ou signifiant

    Plus ou moins lentement selon l’urgence, l’intensité... de ce que le personnage a sous les yeux.

    — Entoure des articles ou des annonces sur un journal
    — Épie un personnage caché plus ou moins discrètement derrière un journal ou un magazine
    — Expédie un chariot dans les pattes d’un·e poursuivant·e dans un couloir d’hôpital

    & variantes.

    — Fait tout péter en balançant | sa clope
    — Famille | À la fin, tombe dans les bras de sa femme/son mari/son fils/sa fille

    & variantes

    — Famille | Adulte, redécouvre la chambre de son enfance, restée intacte

    Dans son jus : avec les mêmes posters accrochés aux murs, la veste du collège, le globe terrestre, la batte de baseball dédicacée pour les garçons ou la boîte à musique ballerine pour les filles.

    — Famille | Affuble son compagnon/sa compagne/ses enfants d’un petit nom idiot

    La démarche se veut romantique

    — Famille | Borde son enfant endormi

    Tu reprendras bien un peu de couverture !

    — Famille | Court le/la rejoindre après avoir réalisé que c’était le bon/la bonne

    Souvent à l’aéroport, le/la rattrape juste à temps, déclare sa flemme et explosion de joie.
    Dans la rue dehors sous la pluie ça marche aussi.

    — Famille | Espionne sa femme

    La saaaaaloooooope !

    — Famille | Famille ou boulot : oublie de venir au spectacle/match de son fils/sa fille

    C’est pas que c’est un parent qui ne pense pas à ces enfants ou qui ne les aime pas, mais faut bien se rendre à l’évidence, c’est quand même pas sa priorité...

    — Famille | Jette sa bague

    ... de rage, de colère, de frustration. Peut ensuite aussi la regarder quelques secondes avant de détourner les yeux avec tristesse.

    — Famille | Jette un œil à ses enfants endormis, tard le soir
    — Famille | Rejette le nouveau ou la nouvelle partenaire de son père ou de sa mère

    « D’abord, t’es pas ma mère », etc.

    — Famille | Tombe sur son ex.
    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Femme qui boutonne la veste de son mari / remonte son nœud de cravate
    — Femme qui sauve un homme en mauvaise posture
    — Fibre héroïque | Se dénonce pour quelque chose qu’il n’a pas fait
    — Fuite | Acculé·es au bord du vide, sautent

    Les personnages poursuivis par les méchant·es se trouvent stoppés dans leur fuite par un précipice, l’extrémité du toit, etc. Ils/elles se prennent la main et sautent bravement dans le vide pour atterrir dans la mer, une piscine, un camion poubelle, etc.

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied
    — Gentil·le qui hurle le nom d’un·e méchant·e
    — Gonfle les muscles devant le miroir
    — Hèle un taxi

    New-yorkais de préférence. D’ailleurs, on ne trouve des taxis qu’à New-York (et dans une moindre mesure, à Marseille).

    — Hobby | Chef·fe qui peaufine un diorama

    Bataille napoléonienne, Guerre civile états-unienne, Seconde Guerre mondiale, etc.

    — Hoche la tête, la mine grave, pour signifier que quelqu’un est mort
    — Hum... | S’appuie contre un mur pour faire le point

    & variantes : s’allume une clope les yeux dans le vague, etc.

    — Interprétation | Baillement forcé
    — Interprétation | Déglutit de manière exagérée
    — Interprétation | Éternuement forcé
    — Interprétation | Ferme les yeux et sursaute en réaction à une porte claquée violemment

    Peut potentiellement avoir valeur de gag.

    — Interprétation | Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.

    — Interprétation | Regard attendri de parent

    Petit sourire, tête inclinée, voire léger hochement d’approbation ou de fausse contrariété (aaah les jeunes...)

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Interrompt autoritairement un·e scientifique lancé·e dans une explication complexe

    Alors qu’on ne souhaitait qu’une chose, c’est justement TOUT savoir sur la situation.

    — Joue de l’orgue de manière théatrale

    Figure tragique.

    — Lance des insultes depuis le volant de sa voiture
    — Lit une histoire à son gosse pour l’aider à s’endormir
    — Loose | Cherche le réveil à tâtons

    Encore ensuqué·e dans un demi-sommeil, pas facile de faire taire la sonnerie du réveil-matin.

    — Montre des photos de sa famille
    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou un·e fugitif·ve, etc.

    — Montre un truc du doigt | la direction où trouver la personne chargée de l’enquête
    — Mort signifiée par le passage d’un doigt sur la gorge

    Couic

    — Mort | Détourne le regard d’une mort atroce

    Mort atroce généralement hors champ

    — Mort | Fait une promesse à un·e mourant·e

    Avant de mourir la/le mourant·e formule une demande à la personne proche, qui lui fait la promesse d’honorer cette demande.
    « Je te promets de m’occuper de ton fils. », « Je te promets de te venger. », « Je te promets de trouver qui a fait ça. »

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Mort | Meurt en gesticulant comme un pantin désarticulé

    Syndrome physiologique bien connu appelé « On-m’a-demandé-de-bien-montrer-que-j’ai-été-touché-et-que-je-vais-mourir »

    — Mort | Meurt en se couvrant le visage avec les avant-bras
    — Mort | Mort·e, roule dans les escaliers

    Argl woo-hoooooooooo ouargl !

    — Mort | Recueille la dernière volonté d’un·e mourant·e
    — Mort | Simule sa propre mort
    — Mort | Tombe d’une balustrade après s’être fait flingué·e

    Héritage western.

    — Mort | Recouvre un mort d’une veste
    — N’importe quoi | Arrivent à compter chacun·e le nombre de balles tiré par l’autre

    Mais parfois - suspense - se plantent.

    — N’importe quoi | Maîtrise des armes ou des outils complexes jamais manipulés auparavant

    Vous êtes banquier, vous vous retrouvez au beau milieu d’une guerre de gang ? Quoi de plus normal que de vous saisir d’un fusil d’assaut pour défourailler sur tout ce qui bouge, le maniement semble si facile.

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touché·e par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — N’importe quoi | Se séparent de manière absurde

    Les personnes qui composent un groupe en danger ne trouve rien de mieux à faire que de se séparer pour mieux se faire dégommer, alors que c’est vraiment la dernière chose à faire.

    — N’importe quoi | Tombe dans une poubelle

    Peut aussi être associé à la chatte à Mireille. Ou pas.

    — N’importe quoi | Trouve un indice en allant pisser

    Ou même la solution à un problème.

    — Ne remarque pas ce qui est censé l’effrayer

    Peut constituer un gag comme installer la tension pour la scène à venir.

    — Ouf ! | S’adosse contre la porte tout juste refermée

    Ouf de soulagement

    — Oups ! | Décroche le téléphone et lance des invectives, avant de se rendre compte que c’est injustifié

    Suis généralement des appels anonymes répétés qui mette le personnage sur les nerfs, mais pas de bol ce coup-ci, car le chapelet d’injures est adressé à quelqu’un d’autre qui appelle justement à la suite des coups de fils fantômes.

    — Oups ! | Prend de la drogue à son insu

    Drogue dans le sens « se défoncer ou planer », pas dans celui de « substance chimique/poison violent ».

    — Oups | Est désemparé·e, car il n’y a plus de...
    — Passe à travers une vitre : pour s’échapper

    & variantes

    — Passe à travers une vitre : propulsé·e par une secousse violente
    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Se fait draguer
    — Passion | Soulève sa femme et la fait tourner dans ses bras

    Wooooooooooo !

    — Recherche, enquête | Entoure un article, une annonce dans le journal
    — Recherche, enquête | Fait des recherches dans des archives

    Eeeeet bingo !

    — Regarde les autres avec convoitise après une séparation
    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Regrette de s’être emportée contre ses gosses

    Tellement de pression au boulot et ton père qui claque tout l’argent du loyer en cartes Pokémon...

    — Rendez-vous | Prévoient de se retrouver à un point précis
    — Rendez-vous | Synchronisons nos montres
    — Retenu·e et hissé·e hors de portée d’une menace
    — Ruse | Accède ou ressort des égouts en soulevant discretos une grosse plaque en fonte du bout des doigts
    — Ruse | Amas de coussins dissimulés sous les draps pour donner l’illusion que le personnage est toujours dans son lit
    — Ruse | Fait semblant d’être saoûl·e

    Plusieurs raisons peuvent pousser un personnage à jouer l’ivrogne, mais on notera en général la volonté de passer inaperçu·e, car à un habile subterfuge consistant en un mélange à parts égales de vêtements imbibés de whisky, de chemise débraillée, de cheveux en bataille et d’haleine fortement alcoolisée.

    — Ruse | Simule une urgence médicale pour pouvoir s’évader

    Un comprimé effervescent dans la bouche pour obtenir une bave blanche et abondante et hop le tour est joué !

    — S’effondre sur son lit en pleurant
    — S’exerce au tir sur des bouteilles/canettes
    — Scientifique/enquêteur/écrivain qui s’enregistre sur dictaphone
    — Se frappe le front pour souligner la stupidité d’un personnage

    & variantes : stupidité, honnêteté malvenue, maladresse ou autre.

    — Se libère de ses liens | En gonflant ses muscles

    On les retient pas ces héros et ces héroïnes, c’est plus fort qu’eux/elles, dès qu’elles/ils sont entravé·es, le premier truc qu’ils et elles cherchent à faire, c’est de se débarrasser de leurs liens.

    — Se libère de ses liens | En toute discrétion

    À l’insu de ses gardiens même.

    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Se regarde dans un miroir | Mutation, dégénération ou détérioration

    Ne se reconnaît plus... mais au sens littéral.

    — Se sentant observé·e, lance des menaces dans le vide | « J’ai un flingue, je fais du karaté, etc. »
    — Secoue la tête pour : chasser une hallucination

    & variantes : se pince, se donne des claques, etc.

    — Secoue la tête pour : se réveiller

    Perso, j’ai jamais fait ça. Ni personne de ma famille. Ni même de mes ami·es.

    — Simule une pipe/branlette (gag/raillerie)

    & variantes genre simule un accouplement avec un pantin de bois pour faire marrer les copains...

    — Simulent des relations sexuelles pour créer un sentiment de jalousie

    Ou entretenir un malentendu par exemple.

    — Soudoie un personnage pour obtenir un renseignement

    Avec des billets, des beignets ou autres.

    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.

    — Souvenirs | Regarde un objet appartenant à son passé, rangé dans une boîte
    — Stylé | Attrape une mouche/moustique à mains nues

    Ou parfois en utilisant des baguettes.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Bois cul sec et repose son verre avec fracas

    Sluuurp aaaaaaaaaah !

    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentil·les et méchant·es, la/le méchant·e fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Stylé | Donne un conseil gagnant à une personne jouant aux échecs

    Cavalier en D3.

    — Stylé | Fais demi-tour d’urgence au mépris de la circulation

    Soit au frein à main (stylé), soit en prenant toute la route pour tourner (classique), à grands renforts de crissement de pneus.

    — Stylé | Fait de la musculation dans sa cellule
    — Stylé | Garde toujours un peigne sur lui et se recoiffe en toute circonstance
    — Stylé | Intercepte un projectile à mains nues
    — Stylé | Joue au golf dans son bureau

    Généralement un homme politique, un mafieux, un juge...

    — Stylé | Joue avec un couteau papillon
    — Stylé | Montre ses cicatrices

    Ça tourne parfois au concours de bites.

    — Stylé | Range des trucs dans son soutif

    En même temps quand on n’a pas de poches

    — Stylé | S’assieds à l’envers sur une chaise (le dossier devant)

    Même dans les années 80 c’était pas cool.

    — Stylé | S’installe en voiture en passant par une vitre ouverte

    Visiblement ça se faisait encore dans les années 2000... dans les films.

    — Stylé | Se fait allumer sa cigarette / allume la cigarette de quelqu’un
    — Stylé | Se gare comme une merde mais avec classe

    Ressort comique et/ou caractérisation de personnage.

    — Stylé | Se gare en dérapant
    — Stylé | Se gare pile devant la porte du bâtiment à visiter

    Pour les héros et héroïnes, il y a systématiquement et miraculeusement une place de libre juste en face de toutes les portes d’entrée du monde.

    — Stylé | Tire sans regarder où

    Tire le dos tourné à l’action, ou sur une personne située sur le côté. Sans jamais la regarder.

    — Stylé | Tirent dos à dos
    — Stylé | Un personnage vu de dos ouvre une double porte dans un geste forcément un peu théâtral

    Porte-fenêtre, portes en chêne dans un château, portes de l’ambassade avant d’entrer dans la salle de bal, ça a de la gueule de faire ça.

    — Stylé | Arrache violemment ses électrodes / ses perfusions

    Il ou elle veut partir de l’hosto, et ce n’est pas la perf’ qui va l’arrêter !

    — Stylé | Démarre une voiture en trafiquant les fils sous le volant

    Un petit coup sous le volant pour péter la plaque de protection, on chope les 2 fils qui tombent sous la main, on les met en contact et hop, le tour est joué !

    — Stylé | Poignée de mains ridicule
    — Stylé | Ponctue ses phrases par un mot étranger

    Difficile de cacher ses origines ; ou bien pour faire stylé-nul ; au choix.

    — Super pouvoir | Passe en revue tout ce qui lui a été dit et s’en souvient mot pour mot

    Se traduit techniquement par la reprise des éléments de dialogue correspondants avec un léger effet de réverbération moche...

    — Suspense | Chuchote une réponse à l’oreille

    Alors qu’il n’y a personne autour.

    — Tension | Cherche à tâtons ses lunettes

    Les verres ne semblaient pourtant pas si épais que ça ; mais apparemment, le personnage est tellement miro qu’il/elle ne parvient pas à trouver ses lunettes autrement qu’en tâtonnant.

    — Tension | Court pour échapper aux flammes qui déboulent en arrière-plan

    Finit par un plongeon dans l’eau, un arrêt brutal dans un recoin à propos, un passage à travers une vitre, etc.

    — Tension | Croit voir un truc du coin de l’œil

    Un ’ro minet...

    — Tension | Déboule en pyjama, batte de baseball prête à frapper, en réaction à des bruits nocturnes suspects
    — Tension | Duel de regards

    On se renifle les fesses tout en essayant de s’intimider.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Échappe ses clés ou peine à les mettre sur le contact
    — Tension | Effrayé·e par un rien

    Un tableau représentant un personnage à l’air sévère, un bibelot mal éclairé, un squelette de salle de sciences suffisent à faire pousser un petit cri d’effroi et lever les bras en l’air.

    — Tension | Espionne ses voisin·es

    Soupçons, perversité, désœuvrement... Rayer la mention inutile.

    — Tension | La chute dans le vide se termine pile sur le toit d’une voiture

    Effet garanti sur les passant·es qui baguenaudaient.

    — Tension | Laisse une empreinte sanguinolente après avoir touché un mur
    — Tension | Lance des petits regards inquiets sur les côtés tout en parlant

    Cet endroit n’est pas sûr, on ne peut faire confiance à personne etc. etc.

    — Tension | Lance un objet pour détourner l’attention

    Les hommes de main, les gardes en tout genre sont irrésistiblement attirés par le bruit d’un caillou qui heurte le sol, c’est génétique.

    — Tension | Lance un « Rhaaaaaa ! » de frustration/rage avant de renoncer à tirer, alors qu’il était tout crispé, le doigt sur la queue de détente

    Plusieurs raisons peuvent expliquer ce renoncement :

    • les renforts du camp adverse vont débouler rapido ;
    • le combat avec sa conscience a été perdu par le cerveau reptilien : plus la grimace est intense et plus ce combat intérieur fait rage.
    — Tension | Lutte avec le manche à balai de son avion, vaisseau, appareil

    Un peu comme quand on appuye sur les touches de la télécommande plus fort quand on sait les piles un peu faibles

    — Tension | Main qui tente désespérément de saisir une arme à tâton

    L’héroïne est plaquée au sol par son agresseur, qui commence à l’étrangler. Dans un sursaut de lucidité et d’énergie, l’héroïne tend son bras pour essayer d’attraper :

    • un couteau ;
    • une paire de ciseaux ;
    • un pierre ;
    • un vase ;
    • ou tout autre objet contondant ou coupant.
    — Tension | Met sa main devant sa bouche ou celle d’un autre personnage pour s’ / l’empêcher de hurler

    Peut fermer les yeux en même temps, des fois que...

    — Tension | Ouvre les yeux subitement après une reprise de conscience

    Et inspire exagérément par la même occasion.

    — Tension | Passe en commandes manuelles

    Rien ne vaut un type bourré aux manettes plutôt qu’une super intelligence artificielle.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.

    — Tension | Regarde avec une suspicion appuyée
    Conan le destructeur
    Dino De Laurentiis Productions, Edward R. Pressman Film et Estudios Churubusco Azteca S.A.
    crédits
    — Tension | Se palpe pour s’assurer qu’il/elle n’a pas été blessé·e

    Ou s’assurer qu’il n’a pas d’ailes de fée dans le dos (Fée malgré lui) par exemple.

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet

    — Tension | Tape sur le volant et râle, car bloqué·e dans le trafic routier

    & variantes

    — Tension | Lève un pan de veste pour montrer une arme

    Méthode certifiée par tous les gros bras de l’univers connu pour forcer quelqu’un évoluant dans un lieu public, à les suivre bien gentiment, sans faire de foin.

    — Tire la poignée d’arrêt d’urgence du train/métro
    — Tire par les pieds le corps d’un·e sbire pour le cacher

    & variantes : par les mains, par les mains et les pieds quand il y a deux moitiés de type, etc.

    — Trop âgé·e pour ces conneries | A envie de raccrocher les gants

    Peut-être avoir un chien, une maison à soi et des enfants... et arrêter tout ça pour de bon.

    — Use de son charme féminin sur un flic
    — Vie de merde | Vomit
     ? | Pulsion sexuelle féminine

Personnage > Caractéristique

     ? | En cas de panique, il y a toujours un·e récalcitrant·e pour ignorer les consignes d’évacuation

    Et on lui dit merci ! parce que c’est celui ou celle qui va faire chier l’héroïne qui vient de se lancer à sa poursuite pour le/la sauver.

     ? | Enfant ou ado tête à claques
     ? | Gri-gri, porte bonheur, manie ou superstition

    Peut donner de l’épaisseur à un personnage... ou pas

     ? | Hanté·e par des souvenirs traumatisants
     ? | Hors des clous

    Ne respecte pas les règles ni les us de sa culture professionnelle.

     ? | Marmonne
     ? | N’a pas peur de se faire des ennemis

    extérieurs et intérieurs, y compris au sein de son propre parti

     ? | Noms propres gutturaux ou monosyllabiques

    De barbare, d’« homme préhistorique », de méchant...

     ? | Personnage endormi qui gémit et secoue la tête quand on le touche mais ne se réveille pas
     ? | Sacrée tête de mule

    Ben oui, que voulez-vous, elle/il est comme ça, quand elle/il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle/il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

     ? | Sens du devoir : la patrie avant la famille
     ? | Sur-protecteur·trice : dites pas de mal de mon bébé !

    Le bébé en question étant un camion, un avion ou tout autre véhicule d’exception.

     ? | Tope aux vannes nulles de son ami·e
    — Ado rebelle goth ou pince-sans-rire

    Genre Daria en moins bien.

    — Blues | Est désolé·e d’apprendre un veuvage

    ‒ « Votre femme ne vient pas avec vous. »
    ‒ « Non... Elle est morte il y a 3 ans. »
    ‒ « Oh, je suis désolé. »

    — Blues | N’arrive pas à se remettre d’une rupture

    Ouep. Dur.

    — Blues | Sa femme, sa fille ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Blues | Suicidaire
    — Courage | Tient tête à ses supérieurs pour défendre l’honneur de ses hommes

    À base de « Foutaises, c’est des conneries tout ca ! Et vous le savez très bien ! Aucun de mes hommes n’aurait pu faire ça ! »

    — Cœur d’or | A l’air bourru, mais a un cœur gros comme ça
    — Cœur d’or | Change d’avis et accepte d’aider le personnage en détresse

    On a une conscience ou on n’en a pas.

    — Doit faire atterrir un avion mais n’a que quelques heures au compteur
    — Échappé·e d’un asile

    Le personnage, si on le voit, est certainement tout ébouriffé·e d’ailleurs...

    — Enfant petit génie
    — Gardes assommé·es par derrière
    — Interprétation | En fait des caisses
    — Les vrais mecs font de la mécanique et roulent à moto
    — Loose | Écrivain·ne qui n’a rien écrit depuis un bail

    et qui est harcelé·e par son éditeur.

    — Loose | Est en train de perdre pied
    — Loose | Le/la seul·e a pouvoir résoudre le problème est en prison/a complètement raccroché/est retiré·e loin du monde
    — Loose | Patron ridiculisé

    En public, est soit contredit sévèrement par les faits (l’enquêteur hors des clous à finalement bouclé avec brio l’affaire), soit désavoué par sa hiérarchie ou soit victime d’une humiliation quelconque (tombe dans une piscine et provoque l’hilarité générale des autre personnages - mais pas des spectatrices ou spectateurs).

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Loose | Scientifique devenu la risée de la profession à cause de ses théories farfelues

    Bin devinez quoi : il avait raison !

    — Maladie | A peur du vide

    est sensible au vertige

    — Maladie | Alcoolique
    — Maladie | Entend des voix ou a des visions

    E-mi-lyyy... E-mi-lyyy... !

    — Maladie | Est atteint·e d’une maladie incurable
    — Maladie | Victime d’amnésie
    — Ouh ! | Politicien·ne corrompu·e
    — Ouh ! | Réactionnaire
    — Ouh ! | Traître !

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévoué·e à la solde des méchant·es (depuis le début ou pas)

    — Passion | A peur de s’engager dans une relation sentimentale
    — Passion | Nul en drague

    Se prend régulièrement les pieds dans le tapis mais finira par conquérir sa belle parce qu’il n’est comme les autres mecs.

    — Profil | Barbare né pour semer la terreur et fracasser le crâne de ses ennemis

    Parce que la broderie, c’est surfait.

    — Religion | A perdu la foi après un drame personnel
    — Religion | Fait un signe de croix
    — Secret | Cache un lourd secret

    Jumeau perdu, agression passée traumatisante, ce personnage n’a pas tout dit.

    — Secret | Enfant adopté·e (au passé inconnu)

    Et souvent victime d’amnésie pour la période d’avant son adoption par une famille aimante et dévouée.

    — Secret | Ne lui a pas encore dit qu’elle était enceinte
    — Stressé·e en avion

    Ça sent le gag et les pétacaisses.

    — Stylé | Cigarette au bec

    Allumée ou non

    — Stylé | Mâchonne un cure-dents de manière vulgaire

    Ou un brin d’herbe, etc.

    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Stylé | Anglicisme caractérisé : utilisé par un personnage trop à la cool

    Dit des mots en anglais, en abrège d’autres ou parle verlan : chébran, quoi !

    — Super pouvoir | Elle/il n’a qu’une parole
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Au Vietnam, elle/il était le meilleur

    & variantes

    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !
    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.

    — Super pouvoir | Élu·e, désigné·e par la prophétie, clé de la destinée, etc.

    Bref, des emmerdes en perspectives.

    — Super pouvoir | Enfant plus responsable que ses parents
    — Super pouvoir | Heureusement qu’il y en a un·e pour garder la tête froide
    — Super pouvoir | Il/elle sait tout faire
    — Super pouvoir | Un grand homme, proche de son équipe, progressiste et philanthrope
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...

    — Tension | Proche insouciant·e qui passe du bon temps dans la zone à risque

    Personne ne lui a dit que le terrain de foot allait être touché par la tornade : faites des gosses, tiens !

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple
    — Virilité ou coolitude de confrérie étudiante

    Phrases ponctuées de Woo, de Yeah, gifles amicales, tope-là en tout genre... y compris tope-là de torse.


Personnage > Citation

    — Annonce | « J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle... »
    — Commente | « C’est quoi ce délire ?! »

    Et variantes

    — Commente | « À côté de.. [insérer un nom], c’était un enfant de chœur »
    — Commente | « Ça, c’était pour XXXX ! »

    En frappant.

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglé·e ! », etc.

    — Commente | « Cet événement comptera parmi les heures les plus sombres de notre histoire »
    — Commente | « J’ai bien besoin d’un verre, moi »
    — Commente | « J’aime bien ce/cette petit·e nouveau/nouvelle »
    — Commente | « J’aime les hommes drôles et sensibles, comme toi, gros beta. »

    & Variantes : Je t’aime comme tu es, imbécile...

    — Commente | « J’comprends rien à ton charabia / Et en français, ça donne quoi ? »
    — Commente | "Putain, les femmes..." / « Ah, les bonnes femmes »
    — Complimente | « J’ai eu un bon professeur »

    Le dit professeur étant parfois aussi... un traître.

    — Conseille | « Alors... voilà ce qu’on va faire... »

    Le héros a trouvé un truc et le chuchote à l’oreille d’un autre personnage

    — Conseille | « C’est toi, maintenant, l’homme de la maison »

    & variantes

    — Constate/se plaint | « J’ai plus rien à perdre. »
    — Déclare | « Je dois répondre »

    Ou « il faut que je prenne cet appel » et autres variantes

    — Déclare | « Les affaires reprennent ! »
    — Déclare | « On a un compte à régler »

    Et variantes.

    — Déclare | « On/Ce n’est pas à vendre ! »
    — Déclare | « Que Dieu vous/nous/te protège/garde/vienne en aide etc. »
    — Déclare | « Souhaite-moi bonne chance »
    — Déclare | « Vous êtes en état d’arrestation ! »
    — Déclare | « Je veux un avocat ! »
    — Déclare | « T’es belle quand t’es en colère »
    — Défie | « Vas-y, provoque-moi ! »

    Et variantes « Oh comme j’aimerais que tu me dises non, comme j’aimerais que tu me dises non... », « Vas-y essaie d’attraper cette arme, oh comme j’aimerais que tu y arrives » Généralement sorti par un flic borderline pour intimider un caid de prisunic.

    — Défie | « Viens me chercher ! »
    — Défie | « C’est tout ce que t’as ?! »
    — Défie | « Montre-moi ce que tu sais faire ! »

    Dis le type un peu trop assuré qui ne connais visiblement son adversaire.

    — Demande | « Scalpel »

    Phrase nominale numéro un des blocs opératoires.

    — Déplore | « Je suis trop vieux/vieille pour... »
    — Encourage | « T’as réussi ! Non, ON a réussi ! »
    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Exprime du soulagement | « On a réussi, bordel ! »
    — Félicite | « Tu n’as plus rien à apprendre de nous »

    C’est toujours bien un personnage qui finit sa formation, et c’est encore mieux quand il était le meilleur...

    — Guide | « Par ici ! »
    — Informe | « J’ai raccroché »
    — Insulte | « Vous me faites vomir ! »

    & variantes : faites gerber, dégouttez...

    — Interpelle | « Jetez vos armes ! »
    — Interpelle | « Eh, attendez-moi ! » par le personnage qui se ravise et ne veut pas rester seul·e

    L’envie de ne pas les suivre s’estompe à mesure que le personnage se rend compte que rester seul·e sera pire.

    — Interpelle | « Tu dors ? »
    — Interpelle | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — Interpelle | « Y a un truc qu’il faudrait que tu voies. »

    Mystère et boule de gomme...

    — Interroge | « Quand sommes-nous ? »
    — Ironise | « À ce que je vois, les nouvelles vont vite... »
    — Ironise | « Je t’ai manqué ? »
    — Menace | « Fais tes prières ! »
    — Menace | « Je reviendrai ! »
    — Menace | « Joue pas les héros ! »
    — Menace | « Ne le/la/me touchez pas ! »
    — Menace | « Ne m’oblige pas à... »

    Te tuer, faire ça etc.

    — Menace | « Si tu..., je te... »
    — Menace | « Je vous tiens, cette fois ! »
    — Menace | « Tu as jusqu’à demain... »

    ... pour trouver une information, pour payer la rançon, pour livrer l’arme secrète, etc.

    — Menace | « Vous me le paierez ! »

    & variantes : "Je le tuerai !", « Je te tuerai pour ça ! »

    — Menace | « T’es mort·e... ! »
    — Menace | « On se retrouvera ! »
    — Menace | « Vous allez le regretter !
    — Ordonne | « Laissez-moi seul·e dix minutes avec lui ! »
    — Ordonne | « Appelez-moi le ministre de l’Intérieur »

    J’ai bien un téléphone sur le coin de mon bureau mais mon bureau est immense alors...

    — Ordonne | « Couvre-moi »
    — Ordonne | « Je le veux vivant / Je la veux vivante »
    — Ordonne | « Je veux ça signé sur mon bureau ce soir ! »
    — Ordonne | « Puissance maximale ! »
    — Ordonne | « Repliez-vous ! »
    — Ordonne | « Trouvez-moi le fils de pute/fumier/enfant de salaud qui a fait ça ! »
    — Ordonne | « À plat ventre ! »

    & variantes : « Couchez-vous ! », « À terre ! », etc.

    — Ordonne | « Attrapez-les ! »

    et variantes

    — Ordonne | « C’est un ordre ! »

    & variantes

    — Ordonne | « Je les retiens, continuez sans moi... »

    & variantes : « Continuez sans moi », etc.

    — Ordonne | « Je veux un rapport demain matin sur mon bureau ! »

    Rapport sur un incident, sur une enquête en cours : y’en a qui vont le sentir passer...
    Variantes : hier, avant-hier etc.

    — Ordonne | « On doit l’emmener à l’hôpital ! »

    & variantes : « Il/elle doit voir un médecin ! »

    — Ordonne | « Plus vite, plus vite ! »
    — Ordonne | « Prenez le volant ! »
    — Ordonne | « Vas-y : roule, roule, roule ! »
    — Ordonne | « Bouclez le périmètre ! »
    — Ordonne | « Embarquez-le ! »
    — Ordonne | « Il faut qu’on parle »
    — Ordonne | « Tuez-le ! » / « Tuez-la ! »
    — Planifie | « On y va à 3 ! »
    — Précise | « Rien de personnel »
    — Prévient | « On a de la compagnie »
    — Prévient | « Sois prudent·e »
    — Prévient | « Toute résistance est inutile »
    — Prévient | « Fais pas le con ! »
    — Prévient | « J’retournerai pas en taule ! »
    — Prévient | « N’y va pas, c’est trop dangereux »

    & variantes

    — Prévient | « Ne quittez pas la ville »

    « Restez dans les parages », « Restez à disposition de la police »

    — Prévient | « On s’accroche ! »
    — Prévient | « Sortons de cet enfer »

    & variantes proches

    — Prévient | « ... armé·e·s et dangereux·ses »
    — Prévient | « Courrez ! »

    Là, y’a plus le temps de bavasser, faut y aller fissa !

    — Prévient | « Faut pas rester ici ! » / "Faut y aller !" / "Tirons-nous d’là !" / « On n’a plus le temps, viens ! »

    Seul·e un·e inconscient·e tenterait encore de sauver leur collègue dans cet enfer...

    — Proteste | « Ce n’est pas ce qui était convenu ! »
    — Questionne | « Alors... qu’est-ce qu’on a ? »
    — Questionne | « C’est ça que tu cherches ? »

    Un personnage surpris se réveille précipitamment en cherchant son arme/clé, etc. Jusqu’à se rendre compte que le méchant le regarde : « C’est ça que tu cherches ? »

    — Questionne | « Comment as-tu pu ? »
    — Questionne | « Vous avez entendu ? »
    — Questionne | « T’es où ? »

    (lors d’une conversion téléphonique)

    — Questionne | « Y’a quelqu’un ? »

    Dit à la suite de l’entrée d’un personnage dans un lieu désert.

    — Raisonne | « Tu ne peux plus rien pour lui... »
    — Rassure | « C’était pas ta faute »

    Et variantes

    — Rassure | « Ce n’est rien, ce n’est qu’un rêve »

    Là... là...

    — Rassure | « N’aie pas peur »
    — Rassure | « Tiens bon, on va te remettre sur pieds »
    — Rassure | « Tout va bien se passer » / « Tout va bien, c’est fini. »
    — Rassure | « Vous vous débrouillez très bien. »

    Mais allez plus vite nom de dieu !

    — Rassure | « Écoute, je serai seulement parti 3 jours »

    & variantes : « Je ne serai pas parti longtemps », ’« Je reviens vite, promis »

    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — Rassure | "Il ne t’arrivera rien, je te le promets", « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — Rassure | « Je reviens »

    Et variantes

    — Rassure | « Tu as fait ce qu’il fallait »

    en réponse à un moment de doute

    — Rassure | « Tu lui diras toi-même »
    — Rassure | « Tu seras en sécurité ici »
    — Rassure | « Ensemble, nous pouvons bâtir un monde meilleur »

    Une héroïne ou un héros tient un discours enflammé pour faire revenir à la raison ses compatriotes ou tracer la voie d’un avenir meilleur.

    — Rassure | « Je mets/j’ai mis mes meilleurs hommes sur le coup »
    — Réagit | « À vos ordres ! »
    — Réagit | « Holly shit ! »

    Sainte-Merde, protégez-nous des jurons anglo-saxons.

    — Récrimine | « Allez les enfants, allez, on se presse un peu ! »

    À noter que « les enfants » ne désigne pas systématiquement des enfants.

    — Récrimine | « Depuis que tu es sur cette affaire, je ne te reconnais plus ! »
    — Récrimine | « Hé, mais ça va pas ! »

    & variantes : « Hé, mais qu’est-ce qui vous prend ! »

    — Récrimine | « Mais lâchez-moi, sales brutes ! »
    — Récrimine | « Rhaaa... ! Je suis entourré d’imbéciles ! »
    — Récrimine | « Tout ça c’est de ta faute ! »
    — Rédemption | « Je peux te sauver ! » -> « Mais tu l’as déjà fait... »

    Par sa grandeur d’âme, un personnage a transformé malgré lui un être vil et corrompu, qui peut désormais mourir en paix.

    — Regrette | « Qu’est-ce que j’ai fait... »
    — Regrette | « Je crois que j’ai fait une grosse connerie. »
    — Regrette | « Puisse Dieu me pardonner »

    & variantes.

    — Répond | « À vos souhaits » (en écho à un nom compliqué à prononcer)
    — Reproche | « C’est quoi ton problème ?! »
    — S’agite | « Je suis innocent »
    — S’agite | Laissez-la/le partir, elle/il n’a rien à voir dans tout ça !
    — S’exclame | « Objection ! »

    Parce qu’un avocat qui ne dit pas « Objection ! » n’est pas un avocat, une scène de tribunal sans avocat qui lâche des « Objection ! » n’est pas une scène de tribunal.

    — S’inquiète | « C’est trop calme » / « J’ai un mauvais pressentiment » etc.

    « Ça ne colle pas », « Il y a quelque chose qui cloche »...

    — S’inquiète | « Il appelle toujours... »
    — S’inquiète | « J’aime pas ça »
    — S’inquiète | « Bordel de merde »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.

    — S’inquiète | « Oh-oh »
    — Se justifie | « Je fais ça pour nous »
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »
    — Se plaint | « Je ne veux pas mourir »

    & variantes : « On va tous mourir ! », etc.

    — Supplie | « Ne me/lui faites pas de mal »
    — Supplie | « Tue-moi, pitié... »

    Alors on a eu un petit problème de téléporteur ? Un petit problème de parasite ?


Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Au chevet d’un·e proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.

     ? | Est vraiment le pire espion du monde

    Même mon chat débile ne se laisse pas prendre dans des pièges aussi grossiers.

     ? | Pas seulement tout en muscles, il en a aussi dans le crâne (et inversement)
     ? | Réussi à rassembler des clans opposés depuis des siècles

    À l’impossible, seules les héroïnes sont tenues.

     ? | Se fait mitrailler sa baraque/sa chambre d’hôtel

    C’est pas comme ça qu’on fait la chasse aux passoires thermiques.

     ? | Se recentre/évacue sa frustration au bar
     ? | Tape sur l’épaule d’un personnage avant de lui donner un coup de poing fracassant

    La tape sur l’épaule peut aussi être accompagnée d’une petite phrase bien sentie.

    — À l’épreuve | En proie au doute

    On boucle un criminel, y en a dix qui prennent le relai... Monde de merde.

    — Bagarre | Héros attaqué par surprise

    Le héros sans sort sans dommage et avec un peu de lustre en plus... Le méchant non. Honte à toi, méchant !

    — Caractère | Baroudeur désabusé
    — Caractère | Est pote avec tout le monde

    Scène de présentation : et vas-y que je rigole fort, et vas-y que je fais des tope-là à n’importe qui, et vas-y que les nénettes me reluquent les fesses.

    — Caractère | Préfère travailler seul·e
    — Coolitude | Se recentre en réparant un véhicule de collection
    — Drame | Son/sa coéquipier·e se fait buter
    — Droiture | Refuse la proposition d’un·e méchant·e
    — Droiture | Rédige sa lettre de démission
    — Émotion | Est de retour dans sa ville d’origine
    — Fibre héroïque | À la fin, renonce au trône pour l’aventure

    Marche aussi pour le flic qui se voit proposer une bonne place mais qui préfère rester sur le terrain parce que la vie derrière un bureau c’est pas pour lui

    — Fibre héroïque | Discours qui redonne le courage dans un moment désespéré
    — Fibre héroïque | Faux lâche

    Le héros cache son côté scout sous une fine couche de cynisme/indifférence/lâcheté

    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances
    — Fibre héroïque | Magnanime, épargne son adversaire après un combat à mort
    — Fibre héroïque | S’agite ridiculement sur place, les mâchoires crispées, mais ne peut rien faire pour aider son ami·e qui se fait tabasser sous ses yeux

    Il/elle fait moins le/la mariole, avec 50 fusils mitrailleurs pointés sur la tête.

    — Fibre héroïque | S’impose comme chef·fe d’un groupe tout juste rencontré
    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.

    — Fibre héroïque | Son bon cœur le perdra

    Le héros/héroine très très très gentil croit que le méchant peut s’amender. C’est oublier que le méchant est très très très méchant. Moralité : ne jamais laisser de seconde chance.

    — Fibre héroïque | Retourne les paroles du/de la méchant·e contre lui
    — Fibre héroïque | Sur le point de raccrocher ou a déjà raccroché, mais repart pour la der des der

    Généralement sous la contrainte.
    Mais après ce coup/contrat/mission il arrête pour profiter d’une liberté bien méritée, juré craché !

    — Passion | Demande en mariage chevaleresque

    Avec genoux à terre, yeux embrumés, breloque coûteuse enchâssée dans une boîte sortie d’une poche.

    — Police | Agent mis à pied ou en vacances forcées

    Peut être une sanction ou une acte de prévention.

    — Ruse | Simulent une engueulade pour désarçonner les méchant·es
    — Ruse | A un plan mais se garde bien de le partager
    — Sa compagne ou son compagnon ignore qu’il/elle est un·e espion·ne

    Plus largement, ignore tout de sa principale activité.

    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es
    — Stylé | Intercepte la main / le poing qui s’approche pour le frapper

    La classe... Même s’il a pas mal morflé jusque-là.

    — Super pouvoir | Simple blessure au front

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !

    — Super pouvoir | Surpris·e, pointe son arme par réflexe sur la personne qui l’a réveillé·e

    Ce que c’est que d’être sur entraîné·e... ou soupe au lait.

    — Tension | Donne une leçon de courage face à son bourreau

    & variantes : est insolent·e face à son bourreau


Personnage > Méchant·e

    — « Impossible » beuglé ou murmuré par un·e méchant·e en crise

    Incrédulité j’écris ton nom.

    — À l’épreuve | Doit prouver sa loyauté au/à la méchant·e en butant un·e traître·sse

    Normalement, la/le gentil·le va se débrouiller pour ne pas avoir à le faire.

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme un·e bleu·e
    — Bagarre | Les méchant·es attendent patiemment leur tour avant de prendre leur raclée

    Comme à la Sécu.

    — Bagarre | Se battent entre eux
    — Famille | La famille, c’est sacré
    — Félon

    Nuance félon/traître : le félon est posé d’emblée en tant que tel dans le récit ; le traître fait l’objet d’un coup de théâtre (après ça n’empêche pas de le repérer direct)

    — Méchant·e qui tient/caresse un chat dans ses bras

    Ou une peluche de chat.

    — Mégalo | Apparaît en gros plan sur l’écran du QG des gentils
    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mégalo | Parle de lui à la 3e personne
    — Mégalo | Porte un surnom qui se veut impressionnant...

    ... et qui est en fait bien débile. Ça peut être un nom, aussi.

    — Mégalo | Raccroche au nez des flics avant la fin de la conversation

    Et variantes

    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.

    — Mort | Big boss qui tue un sous-fifre pour l’empêcher de parler

    Généralement très peu de temps avant que les bons ne mettent la main dessus.

    — Mort | Big boss qui tue un sous-fifre pour sanctionner une erreur

    Avec des patrons comme ça, on n’a pas besoin de flics.

    — Mort | Le chef des méchants (ou le traître) meurt toujours le dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.

    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchant·e
    — Mort | Résigné·e, ferme les yeux au moment de mourir en semi-ralenti
    — Mort | Stupide

    Quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, le sbire meurt de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Ni vu·e ni connu·e | Déguisement d’employé·e de ménage

    Toujours un modèle en soldes chez Le Bon Méchant, rayon grande taille (avenue de La République, allez-y de ma part, vous aurez une réduc’).

    — Ni vu·e ni connu·e | Vole et enfile un uniforme de flic, d’ambulancier, de pompier

    Parfois après s’être débarrassé de son ancien propriétaire.

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.

    — Profil | Homme de main sadique et/ou surexcité
    — Profil | Méchant pleutre
    — Profil | Méchante reine

    Très méchante, aigrie, dominatrice et un peu bien foutue parce que faut pas déconner non plus.

    — Profil | Mélomane
    — Profil | Scientifique démiurge

    Encore un·e petit·e malin/maligne qui croit pouvoir concurrencer Dieu , non mais j’te jure...

    — Ruse | Profitent d’une visite guidée
    — Ruse | Un·e vrai·e méchant·e se bat de manière déloyale

    Mwa-ha-ha-ha-haaaaa !

    — S’enfuit à bord | d’un avion

    Ou assimilé.

    — S’enfuit à bord | d’un hélicoptère

    Le dernier espoir du lâche ou le seul des pourchassé·es.

    — Se débarasse sans scrupule d’un de ses hommes pour sauver sa peau

    Parce que c’est ce que font les méchants.

    — Sean
    — Tension | Cri de rage ou de dépit
    — Tension | Hurle le nom du/de la gentil·e
    — Tension | Tout le monde se cache et ferme ses volets à l’arrivée des méchant·es
    — Tous pourri·es | Policier·es corrompu·es
    — Trahi·e ! | Doublé·e/abattu·e par sa propre équipe

    Eh ouais.

    — Tue un sous-fifre venu lui annoncer une mauvaise nouvelle
    — Une bombe lui sert d’assurance vie

Personnage secondaire

    — Agent·e de sécurité chargé·e des caméras de surveillance qui ne voit rien venir

    Distrait·e par une habile diversion, en train de mater du porno ou un match de foot, ou encore plongé·e dans ses études ou un bon roman.

    — Alpha mâle sportif et bas du front

    Amateur de bière bas de gamme et de grosses bagnoles

    — Anglicisme caractérisé : utilisé par un entrepreneur dynamique

    Ça jargonne dur dans le milieu.

    — Badauds derrière un cordon de police qui montrent l’action du doigt

    C’est pas comme s’il y avait des projecteurs, le bruit des armes à feu et des bad guys qui beuglent...

    — Bimbo
    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Brute mutique

    Mieux vaut l’avoir comme ami·e.

    — Chef de commissariat beuglant
    — Chefaillon·ne

    Il vole les idées du personnage principal, c’est un connard totalement objectif mais il est bien vu et il emballe comme il veut, etc., etc.

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo

    — Collègue qui raconte des vannes
    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.

    — Conseil d’administration
    — Croqué·e en plein milieu d’une phrase
    — Cuistot caractériel
    — Diseuse de bonne aventure / voyante
    — Équipe de sécurité à la ramasse

    C’est pas le héros qui est très bon, c’est les autres qui sont cons.

    — Faire-valoir asiatique hyper futé·e, hyper ingénieux·se, hyper fortiche en nouvelles technologies

    Parce que ouais bin ouais.

    — Famille / groupe de rednecks difformes et / ou sadiques et/ou attardés et/ou cannibales

    La gingivite est la cause numero une de touuuuutes les caries

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.

    — Foule en délire | Bagarre de collégien·nes / lycéen·nes / taulard·es
    — Foule en délire | Concert/manifestation sportive
    — Grande sœur ado bêcheuse
    — Guides / porteurs autochtones qui s’enfuient à l’approche d’un lieu sacré / maudit
    — Hôtel minable et réceptionniste avachi·e

    Posture enseignée dans toutes les écoles hôtelières minables qui se respectent.

    — Journaliste fouille-merde

    Soit parce trop talentueux ou trop curieux·se, ou les deux.

    — La forte tête du pensionnat

    Celle qui se déplace à sa cour et qui rudoie les nouvelles.

    — Le nouveau compagnon de son ex est bien sapé, à un boulot respectable et sort les poubelles

    Bref, le genre de type auquel on a envie de coller une béquille.

    — Le petit bleu un peu couillon

    Se fait tuer une fois sur deux.

    — Les chauffeuses de bus américains sont toutes des femmes noires rondouillardes, joviales et fortes en gueules
    — Meurt en mitraillant en l’air
    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...

    — Milice (pouet-pouet) du/de la méchant·e

    Elle a ses propres couleurs, souvent étonnantes, les hommes qui la composent ont souvent des uniformes plutôt moches, un salut et une devise ridicule.

    — Passe son temps à apporter des documents aux membres du QG
    — Petits voyous Disney Channel

    Bande de petites frappes à laquelle on ne croit pas une seconde : un leader au duvet naissant, un side-kick qui tope à toutes ses vannes nulles et une suite bigarrée dont les seules ambitions est de chourer les bonbecs et l’argent du déjeuner du héros.

    — Petit·e génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches
    — Pom-pom girl
    — Pompiste redneck bougon

    Il a pas toutes ses dents mais il sait des choses que les innocents citadins qui s’apprêtent à prendre un raccourci ignorent.

    — Promoteur immobilier

    Un archétype de connard bien connu des fans de Scooby Doo et de Denver le dernier dinosaure.

    — Punks (accessoirement émeutiers de villes futuristes)

    Punk is not dead.

    — Sbire austère en costard et lunettes noires
    — Sbire neuneu

    Pour une avalanche de gags.

    — Sbire ou second couteau qui lance une attaque surprise... en hurlant

    Et en partant de cinq bons mètres.

    — Se sacrifie pour sauver une figure d’autorité
    — Secrétaire qui échoue à empêcher quelqu’un d’entrer

    Peut apparaître dans l’encadrement de la porte du bureau de la direction, derrière l’importun·e, en adoptant une posture contrite.

    — Souffre-douleur

    Faut bien que la/le plus faible serve de défouloir, sinon il/elle sert à quoi ?

    — Vieille avec son chien dans les bras

    Chien dans les bras ou en laisse, vieux ou vieille.

    — Vieux maître qui enseigne la bagarre

    Dans 95 % des cas, c’est un ermite, sage sur le fond, farfelu sur la forme, qui refuse systématiquement (dans un premier temps bien sûr) de prendre le héros comme élève.

    — Vieux sage indigène
    — Villageois patibulaires

    La casquette à carreau enfoncée jusqu’au nez et le fusil de chasse sur l’épaule.


Réalisation

     ? | Caméo
     ? | Décollage/atterrissage d’un avion filmé de face/de dos

    Image d’une symétrie presque parfaite baignant dans les tons rosés ou orangés.

     ? | Reconstitution introduite à la lecture d’un journal, au partage d’un récit...

    À grand renforts de woosh, de ralentis, de désaturation de couleurs...

     ? | Tamponné·e par une voiture lors d’une poursuite
    — Ambiance | Un plan du ciel que vient traverser une étoile filante
    — Bagarre | Glisse à plat ventre sur toute la longueur du comptoir

    Pour une bagarre de bar réussie.

    — Bagarre | Impasse mexicaine

    Si tu le fais, je le fais, alors le fais pas.

    — Bagarre | Reçoit un coup de poing après qu’une tape sur l’épaule l’ait fait se retourner
    — Bestiole qu’on devine galoper sous les vêtement/la peau
    — Chapitrage façon bouquin
    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Course-poursuite | Au même niveau... jusqu’à ce qu’un camion arrive en face
    — Course-poursuite | Levier de vitesse largement sur-utilisé

    Surtout quand on conduit une voiture avec une boîte automatique. Hein, Dominic...

    — Course-poursuite | Piéton qui marque une hésitation avant d’éviter un véhicule

    Un lapin pris dans les phaaaaares.

    — Course-poursuite | Saute et glisse artistiquement sur le capot d’une voiture qui bloque sa course

    Ou bien se fait bouler, d’ailleurs...

    — Course-poursuite | Saute habilement par-dessus le tourniquet du métro
    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Course-poursuite | Véhicules (de police) en surnombre qui prennent toute la largeur de la voie
    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle, filmée en contre-plongée

    Woo-hooooooooooo !

    — Cut après qu’un personnage ait été assommé
    — Cut au moment où une créature saute au visage d’une victime
    — Démarre sur les chapeaux de roues
    — Écran partagé

    Dialogue de téléphone, scène de cambriolage cool, effet suspense, etc.

    — Effet | Filtre chromatique bleu pour les scènes de nuit filmées en plein jour

    Nuit américaine reconnaissable aux ombres fabuleuses qu’on ne devrait pas voir.

    — Effet | Filtre chromatique jaune/orange pour les pays « chauds »
    — Effet | Trajet qui se matérialise sur une carte

    Effet plus ou moins réussi selon les films.

    — Entr’aperçoit une silhouette suspecte
    — Équipe | L’équipe au complet avance au ralenti face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Équipe | Présentation succincte de l’équipe

    Chaque membre de l’équipe est brièvement décrit·e : nom ou surnom, domaine d’expertise, évocation de leur parcours atypique ou chaotique, point fort ou hobby inhabituel, etc.

    — Escalier en colimaçon filmé en plongée
    — Explosion finale de monstre
    — Fin | Ascenseur social

    Pour être venu en aide à une tête couronnée alors que tu menais ta barque tranquillou, te voilà promu. Voleur, magicien, aventurier, paria, c’est pas une vie, que dirais-tu de devenir capitaine de la garde ou bouffon du roi ?

    — Fin | Bêtisier intégré au générique de fin
    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Dernier plan sur la gueule grande ouverte d’une créature.

    Le noir se fait au fin fond de sa gorge.
    Sifflement en option.

    — Fin | Éclat de rire
    — Fin | En miroir du début
    — Fin | Épilogue au format texte

    Comprend la destinée des personnages résumée en 5 secondes : Machin est depuis devenu xxx, ou oeuvre pour xxxx, Truc purge actuellement une peine de XX années de prison et/ou un point de situation sur la question de société qu’aborde le film : aujourd’hui, aux Etats-Unis blablabla...

    — Fin | Générique de fin façon album de jeunesse

    Exécuté suivant des designs et des techniques d’animation traditionnels, en 2D, pour conclure un film d’animation numérique, en volume.

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Fin | Les personnages se chamaillent

    Les paroles deviennent indistinctes, les noms défilent...

    — Fin | Mon nom est ...

    Par le personnage qui s’est enfin trouvé une identité.

    — Fin | Mot d’esprit/répartie comique

    Quoi de mieux que de terminer un film en s’amusant de la mort des sales types qui ont pourri la vie du héros pendant plus d’une heure et demie ?

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Fin | Que sont-elles/ils devenu·es ?

    Où on apprend qu’une telle a été condamnée, que celui-ci est devenu écrivain renommé ou juge fédéral et que celui-là a ouvert un bar à putes.

    — Fin | S’adresse au spectateur / à la spectatrice
    — Fin | Se termine par un cri

    « Nooooooooon », « Aaaaaaaaaaah ! », etc.

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Fin | Véhicule qui s’éloigne
    — Grammaire | Allers/retours rapides entre les héros et une course filmée en caméra subjective
    — Grammaire | Alternance d’accélérés et de ralentis

    Pour une scène (d’exposition généralement) péchue.

    — Grammaire | Champ/contre-champ : les personnages barricadés et la porte qui tremble sous les coups des assaillants

    Avec les réactions classiques des personnages : celui qui panique, celui qui garde la tête froide et qui pige que c’est une diversion, celui qui transpire beaucoup...

    — Grammaire | Contre-plongée de maison angoissante

    Les maisons hantées sont toujours filmées en contre-plongée, question de standing.

    — Grammaire | Gros plan sur un œil qui s’ouvre

    ... et qui signifie la sortie de coma du personnage (& variantes)

    — Grammaire | Pack « tourisme, drone et musique rythmée »
    — Grammaire | Pack moment décisif lors d’un match / d’une course : gros plans, ralentis, envolée musicale

    Et We are the Champions en bonus

    — Grammaire | Passage musical
    — Grammaire | Plan du capitole, de la Maison blanche et autres sites officiels

    Avec accessoirement un drapeau qui flotte ou deux coups de trompette solennelle.

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Grammaire | Visions : flashs répétés

    + inserts de très gros plans sur les paupières fermées très très fort

    — Grammaire | Vue aérienne de gratte-ciels accompagnée de sirènes de police

    & variante : panorama de ville, la nuit, accompagné de sirènes de police

    — Grammaire | Bullet time
    — Gros plan | Chiffres des étages qui défilent dans l’ascenseur

    Vous êtes ici

    — Gros plan | Gueule d’un monstre, toutes dents et bave dehors

    Ksssssssssss

    — Gros plan | Inserts d’éléments naturels

    Feuille qui bouge, goutte qui tombe, animal qui vit sa vie...

    — Gros plan | Lèvres d’une femme qui vient de se passer du rouge

    Mimiques en accompagnement : moue, étirement, baiser dans le vide, etc., etc.

    — Gros plan | Mains d’un couple qui s’enlacent dans un moment difficile

    « Nous allons tous mourir. »

    — Gros plan | Pieds d’un personnage battant dans le vide

    Précision : pour les cas de strangulation ou de tirage de col.
    Les personnages suspendu dans le vide ne sont pas concernés.

    — Gros plan | Solution qui gicle au bout d’une seringue
    — Habillage | D’après une histoire vraie
    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Habillage | Placement de produits
    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Les premières apparitions du tueur ou monstre se font par petites touches

    Une ombre, les pieds, un gros plan sur une main, un bout de hanche, un fragment d’arrière de crâne...

    — Loose | Échappe des dossiers qui s’éparpillent au sol après avoir été bousculé·e
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Contre-plongée sur un personnage qui hurle

    Brillant.

    — Mise en scène | Explication et exécution de plan simultanées

    Sur fond de musique pêchue

    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Mise en scène | Fluide visqueux qui goutte sur un personnage

    & variantes : sang qui tombe au goutte à goutte

    — Mise en scène | Hochement de tête solennel

    À titre d’exemple : deux personnages se saluent à distance avec respect, et reconnaissent en l’autre un·e égal·e ; un autre peut exprimer sa gratitude, ou, quand l’heure est grave indiquer avec dignité : « t’inquiète je serai prudent. »

    — Mise en scène | L’unique rayon lumineux de la scène éclaire les yeux du personnage

    La vie est bien foutue.

    — Mise en scène | Moment wahouuuuu (émerveillement)

    Gros plan sur les visages, les yeux sont écarquillés, et les lèvres articulent un wahouuu (en détachant bien les deux syllabes). Ce dernier peut parfois être silencieux.

    — Mise en scène | On arrive toujours à la fin d’une blague
    — Mise en scène | Quelque chose émerge du brouillard ou d’une lumière éblouissante, ou s’y fond
    — Mise en scène | Regard incrédule
    — Mise en scène | Se braquent l’un l’autre, canons et visages séparés de quelques centimètres
    — Mise en scène | Se fait piétiner lors d’un mouvement de panique
    — Mise en scène | Stoppe sa marche et hurle, avant que la caméra nous fasse découvrir un cadavre

    La caméra suit l’employé de maison, chargé d’un plateau sur lequel est disposé une carafe d’eau, le valet s’arrête, ouvre les yeux comme des soucoupe, lâche le plateau libérant la carafe qui se brise à terre, puis la caméra pivote pour nous faire découvrir l’hôte, pendu dans son plus bel habit.

    — Montage | Fast cut pour présenter le quotidien d’un personnage
    — Mort | Gros plan sur une main qui arrête de bouger

    Suggestion mon amie.

    — Ouverture ou fin | Gros plan sur un vieux livre

    Qui généralement s’ouvre/se referme.

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Ouverture | Citation

    Un passage de la Bible, une pensée d’un·e poète·sse ou d’un·e philosophe, une remarque d’un·e scientifique, etc.

    — Ouverture | Découverte d’un·e mort·e

    Comme dans les épisodes de l’inspecteur Barnaby, qui commencent tous par la découverte d’un cadavre.

    — Ouverture | Générique « Balade en ville »

    Succession de plans de vues de rues, d’enseignes, de gens qui vivent leur vie, de circulation etc. Le tout accompagné d’une musique pêchue.

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Ouverture | Survol à basse altitude de vastes éléments naturels
    — Pile-poil | Avant de mourir, un dernier baiser
    — Pile-poil | Le jour se lève à la fin du film
    — Pile-poil | Les sirènes se font entendre au moment opportun

    La police ou les secours font leur apparition juste au bon moment dans le film.

    — Plan insistant sur l’entrejambe ou la cheville d’un personnage qui se pisse dessus de trouille
    — Plan rapproché d’un pied qui sort d’une voiture filmée au ras du sol

    Pour plus de style, on peut rajouter un ralenti, un fond sonore à la basse voire équiper le pied d’une santiag ou d’une bottine en croco.

    — Plan sur un œil scrutateur vue depuis l’autre côté de la loupe
    — Plan | De satellites en orbite

    Et vas-y que je te wooshe, et vas-y que je te pioupioute.

    — Plan | Images de paysage urbain/naturel, couchers de soleil, passées en accéléré

    Pour des transitions stylés.

    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Plan | Ouverture de coffre de voiture vue depuis le coffre

    Tarantinesque.

    — Plan | Plongée sur un personnage au sol au milieu d’un groupe ou d’une foule

    Accompagnée le plus souvent d’une musique dramatique.

    — Plan | Réutilisation, dans les suites, de plans et de scènes du ou des volet(s) précédent(s)

    Réutilisation plus ou moins adroite.

    — Plan | Topo filmé en contre-plongée, les acteurs en cercle
    — Plan | Travelling circulaire autour d’un baiser passionné ou de retrouvailles
    — Plan | Un personnage éloigné s’avance de face dans une foule compacte

    Souvent à contre-courant d’ailleurs.
    Souvent couplé aussi avec passage musical

    — Plongée | Zoom arrière depuis le visage d’un personnage submergé par une menace
    — Prend des photos : vue depuis l’objectif + bruit de déclencheur + arrêt sur image

    De la filature aux séances de shooting

    — Pris en photo après une arrestation (à reformuler mais vous voyez quoi)
    — Ralenti | Personnage qui saute une longue distance, un précipice, entre 2 immeubles, etc..
    — Ralenti | Souvenirs heureux
    — Rêves ou souvenirs aux contours troubles et flottants

    Comme dans les sitcoms mais le rose en moins.

    — Séquence shopping

    Implique souvent des femmes, des vêtements, des poches en papier rigide de plus en plus nombreuses, un montage cut et une musique pop.

    — Sifflement entendu par une personne sonnée/choquée

    Ralenti en option.

    — Souvenirs | Diaporama de photos de famille/d’amie·s
    — Souvenirs | Introduits avec un flash et un effet sonore

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Stylé | Sortent d’un véhicule filmé·es en contre-plongée

    Accessoirement au ralenti aussi.

    — Stylé | Tire en sautant

    Ou saute en tirant, c’est selon...

    — Stylé |Présentation de personnages à coups d’incrustations et d’arrêts sur image

    ... parfois assorties de woosh et de voix off.

    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Technique | Fond vert dégueulasse
    — Technique | Images d’archive intégrées trompeusement comme images du film
    — Technique | La caméra bouge pour simuler un tremblement de terre

    & variantes

    — Technique | Panoramique pudique quand les personnages s’apprêtent à baiser

    Par delà la tête de lit, vers le plafond de la chambre, vers une fenêtre...

    — Technique | Plan drone moche
    — Technique | Plans utilisés plusieurs fois
    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Ami·e qui ne répond pas à l’appel de son prénom

    « Amanda ? Amanda ? AMANDA ?! »
    « A M A N D A A A !!! »

    — Tension | Arrête sa course juste au bord d’un précipice
    — Tension | Avion qui évite de justesse un obstacle en (re)décollant

    & variantes

    — Tension | Bombe désamorcée (ou menace stoppée) in extremis

    & variantes

    — Tension | Caché·e

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Tension | Coincé·es dans un ascenseur

    La lumière qui se coupe, les câbles et les freins qui montrent des signes de faiblesse, les vessies aussi, tout ça, tout ça...

    — Tension | Effrayé·e par son propre reflet

    Dans un miroir, un retro, une vitre...

    — Tension | Gros plan sur la lame d’un poignard
    — Tension | Gros plan sur la main d’une menace neutralisée qui montre des signes d’activité

    ... pendant que les personnages, qui se croient hors de danger, blaguent, s’engueulent, font des imitations de Christian Clavier, etc.

    — Tension | Gros plan sur une poignée de porte qui tourne

    Clic, clic...

    — Tension | L’ascenseur arrive
    — Tension | L’œil de la menace apparaît soudainement dans le trou de la serrure ou l’embrasure de la porte
    — Tension | Le silence se fait quand un personnage entre dans une pièce

    Traduit le respect ou l’hostilité.

    — Tension | Le/la méchant·e fait tomber un truc là où les héros sont cachés

    Va-t-il les surprendre ? Spolier alert : évidemment que non.

    — Tension | Les visages crispés des duellistes se font face derrière leurs épées croisées

    Pour un duel, un vrai...

    — Tension | Main qui agrippe le rebord d’une falaise

    & variantes

    — Tension | Masques qui tombent du plafond de l’avion après une chute de pression

    Plus des trucs qui volent si un hublot a été pété en amont.

    — Tension | Moment angoissant interrompu par un élément inattendu

    Comme une sonnette de porte d’entrée qui fait retomber la tension du moment, le voisin qui frappe au carreau, etc.

    — Tension | Mort originale
    — Tension | Ne se rend pas compte qu’un meurtre est commis à quelques mètres

    Deux actions dans la même image avec un meurtre et une fête qui bat son plein, par exemple, l’un au premier plan, l’autre en fond.
    Type de scène qui renforce le côté dramatique du meurtre et la détresse de la victime autant qu’elle peut poser une menace sur la têtes des autres personnages.

    — Tension | Ombre aperçue depuis l’intérieur de toilettes publiques par l’ouverture située sous la porte

    Ou chaussures (et ce qui est au bout) que l’on voit passer/s’attarder

    — Tension | Ombre furtive qui passe rapidement devant la caméra

    ... ou en arrière-plan.

    — Tension | Personnage menaçant qui verrouille plus ou moins discrètement la porte pour empêcher les autres de quitter la pièce

    Gros plan sur la main.

    — Tension | Plan d’une lampe torche allumée qui tombe au sol
    — Tension | Retire sa jambe de l’eau avant de se la faire croquer par surprise
    — Tension | Suspendu·es à la télé/radio dans l’attente de nouvelles

    L’heure est grave quoi.

    — Tension | Travelling vers la chambre avec des vêtements par terre
    — Tension | Un poing sort des gravats

    & variantes

    — Tension | Victime traînée hors champ

    On me voit, on me voit plus.

    — Tension | Zoom sur une femme qui crie en découvrant un cadavre
    — Tension | Propulsé·e à travers le pare-brise

    Parfois une manière de se débarrasser de la menace assise sur le siège passager.

    — Tension | Tiré·e hors de la voiture par la vitre de la portière

    On n’est plus en sécurité nulle part.

    — Tension | Véhicule qui franchit une voie ferrée juste avant le passage du train

    & variantes : à pied, avant le passage du métro...

    — Titre | S’agrandit jusqu’à ce que les deux lettres centrales disparaissent de part et d’autre de l’écran
    — Transition carte / lieu physique
    — Vision subjective | Robot

    Avec des trucs qui pioupioute partout, des diagrammes et des rangées de chiffres qui défilent.

    — Vision subjective | Viseur de fusil à lunette
    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Vue subjective | d’un pare-choc de voiture

    Et des fois, on n’a même pas l’impression de vitesse...

    — Vue subjective | de la victime

    Cadrages de murs et de plafonds qui accompagnent des bruits inquiétants par exemple.

    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.

    — Vue subjective | Plan œilleton
    — Vue subjective | Wagon de tête de grand huit, la caméra à fleur de rail

    Généralement champ contre champs : couples / tandems de face sur le wagon de tête VS rails qui défilent.

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

     ? | Bouton actionné de manière improbable
     ? | Combinaison Hazmat

    ... Et les types qui vont dedans.

     ? | Coupures de presse
     ? | Gadgets à la con
     ? | Lui retire d’autorité un objet des mains

    Un vrai touche à tout.

    — Ambiance | Boîte à musique

    Un des pires éléments cinématographique. À égalité avec les clowns et les poupons en faïence.

    — Ambiance | Bouilloire qui siffle
    — Ambiance | Factures en retard et avis d’expulsion s’entassent sur la commode de l’entrée
    — Ambiance | Le crâne, élément d’architecture ou de décoration d’intérieur
    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Ambiance | Pas de rituel sans un millier de bougies minimum

    Quand les satanistes garantissent la survie de toute une filière.

    — Ambiance | Plat brûlé
    — Ambiance | Portes automatiques qui font « Pshiiiii... »

    Histoire de montrer qu’elles sont automatiques. Elles peuvent aussi faire « Wooosshhh... » ou « Haaaaaan... ».

    — Ambiance | Toutes les lampes sont allumées

    Un séjour moyen c’est, deux plafonniers, cinq ou six appliques murales et quatre lampes de chevet. Sans compter que les lumières du couloir sont aussi allumées. Et ce même quand la maison a été assaillie par des méchants.

    — Animal | Requin
    — Arme | Cache d’arme rudimentaire dans un objet du quotidien
    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Arme | Flingue de cheville
    — Arme | Improbable
    — Ascenseur en chute libre
    — Bagarre | Carte d’état-major pour faire un point de situation

    Lors d’une chasse à l’homme, avant la préparation d’une bataille, ou avant de se lancer dans une expédition risquée, etc.

    — Bagarre | Épée brisée au cours du combat
    — Bagarre | Plan de fortune totalement superflu

    Peut être fait à l’aide de cailloux, de détritus ou de simples lignes tracées dans la terre.
    Le plan est tellement basique qu’on se demande vraiment ce que les gens qui vont agir foutent là s’ils n’en savent pas plus.

    — Bagarre | Plaques de l’armée
    — Bagarre | Porte prédécoupée qui vole en éclats

    Ou tout autre élément de décor en balsa.

    — Bagarre | Recouvert de bris de verre au cours d’une fusillade

    Pas dans les cheveux on avait dit.

    — Course-poursuite | Tremplin improvisé pour motos ou voitures

    Du genre planches laissées par des ouvriers pour charger une remorque, etc...

    — Des poireaux dépassent du cabas
    — Enquête | Mur recouvert d’indices et de coupures de journaux

    & des cartes dans lesquelles sont épinglés des fils, des photos, etc.

    — Giclée de spray balancée pour révéler des rayons laser
    — Il y a toujours | des papiers qui volent et du PQ enflammé quand on arrive en prison
    — Il y a toujours | des pièges sur les chemins qui mènent au trésor

    Sinon c’est pas un vrai trésor, c’est juste du pognon...

    — Indice | Boîte d’allumettes ou briquet

    La boîte d’allumettes ou le briquet sont en soi un indice ou bien l’indice est inscrit sur la boîte d’allumettes ou le briquet.

    — Indice | Mot laissé sur le frigo ou sur la table
    — Intelligence artificielle : sens de la vis

    S’exprime, se comporte et raisonne comme un humain -ou du moins un scénariste/dialoguiste paresseux- tout en soulignant bien qu’elle ne ressent rien parce que c’est un robot et ça, ça la rend très très triste.

    — Intelligence artificielle de vaisseau : a un petit nom à la con

    Quand on a vu 2001 et Alien et qu’on veut faire pareil...

    — Intelligence artificielle de vaisseau : a une voix robotique

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Intelligence artificielle de vaisseau/voix de haut-parleur : commente tout ce qui se passe/repète les consignes/diffuse un message informatif

    Et tout ce qu’elle fait. D’une voix électronique, monocorde et souvent féminisée naturellement.

    — Labo | Bocaux qui contiennent des trucs glauques

    Oh, un fœtus tout déformé qui ressemble vaguement à un sénateur.

    — Labo | Un vrai labo possède toujours des ballons dans lesquels glougloutent des solutions colorées

    Ou bien des trucs fluo, un peu de fumée par-ci par-là, des liquides colorés qui chauffent, tandis que d’autres transitent dans des tubes, etc.

    — Loose | Voiture qui pétarade
    — Médaillon avec des photos dedans
    — Mobilier | Encore une porte qui n’est pas refermée après le passage d’un personnage
    — Mobilier | Escamotable, révélant des équipements cachés

    Précieux dans les petits espaces.

    — Mobilier | Porte dérobée

    Ouverte par un mécanisme simple (livre basculant, rideau à tirer, bibelot à déplacer, etc.)

    — Mort hors-champ | Gerbe de sang qui éclabousse un mur, une vitre...

    Ça c’est de la suggestion vieux...

    — Mur de photos / photomontages glauques

    Les yeux découpés tout ça tout ça...

    — Mur décoré de photos de femmes à poil

    Vestiaires, cabines de camion, algeco de chantier...

    — N’importe quoi | Eau limpide comme de la Cristalline™

    Plus pratique pour repérer un requin malicieux qui vous prend pour cible ou sauver sa femme qui coule doucement au fond de l’océan, les poings liés et inconsciente.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — N’importe quoi | Objet d’une taille anormalement disproportionnée
    — Objet | magique

    Caillou fabuleux et autres sandales légendaires.

    — Objet | maudit

    Un truc beau, moche, petit, gros, ancien, dont on ne sait exactement d’où il vient mais qui pourrit la vie de celui où celle qui le récupère.

    — Objet | observé minutieusement, qui pourrait révéler un indice ou receler un secret

    Un mystérieux médaillon en or, un fragment de métal inconnu, du mucus verdâtre, etc.

    — Photo de gars à la pêche
    — Piège | Trappe dans le sol (pour faire disparaître des gens gênants)

    Avec ou sans toboggan, et débouchant ou pas sur une piscine pleine de piranhas, de requins, de crocodiles, etc., et pouvant être commandée par un bouton ou un levier.

    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.

    — Pouet-pouet | Artisanat foireux

    Accessoires faits de bric et de broc destinés à bien rappeler au spectateur que les personnages évoluent dans un monde de débrouillardise où les pieds tendres ne font pas long feu.

    — Pouet-pouet | Ces costumes d’époque sont beaucoup trop propres

    Pas une tâche, pas une auréole de sueur, pas un gramme de boue pour ces vêtements de paysan·nes du Moyen Âge.

    — Pouet-pouet | Costumes découpés aux ciseaux

    Sur le papier, les vêtements pâtissent des aléas que traverse le personnage ; à l’écran, ça se traduit par des entailles bien propres, artificielles.

    — Pouet-pouet | Décors

    Colonnes en polystyrène, rochers en mousse, porte blindée en carton, etc.

    — Pouet-pouet | Déguisement
    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !

    — Pouet-pouet | Photomontage grossier

    Même mon petit neveu fait mieux (et il n’est pas très doué).

    — Seaux placés sous des fuites
    — Stylé | Chaudron de sorcier/sorcière qui sert de caméra de sécurité ou de téléphone
    — Stylé | Coffre-fort caché derrière un tableau

    Et variantes : derrière un miroir, une tapisserie, etc.

    — Stylé | Lance son couvre-chef sur une branche d’un porte-manteau

    Il ou elle est fort·e. Et ne se prend pas au sérieux.

    — Stylé | Les barreaux de chaise que fume le méchant

    Quelque chose à compenser ?

    — Stylé | Porte un costard sous ses habits

    & variantes : porte une tenue complètement différente sous ses habits pour se fondre dans la foule, changer d’identité et éviter de se faire repérer.

    — Stylé | Tête tranchée nette qui vole élégamment dans les airs

    Avec un léger ralenti

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Stylé | Une de journal apparaissant en tourbillon rapide au centre de l’écran
    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin

    — Stylé | Maquette d’architecte

    Jolie maquette qui, la plupart du temps, trônant dans le bureau d’un capitaliste sans scrupule, dissimule un projet qui pue...

    — Tags et graffittis post-apo

    « La fin est proche » tout ça, tout ça...

    — Tension | Ampoules qui pètent mystérieusement

    & variantes : les lumières s’éteignent ou s’allument de manière erratique ; eh ouais, quelque chose de bizarre se trame !

    — Tension | Chat dans le noir qui surprend

    & variantes

    — Tension | Compte à rebours
    — Tension | Écrase du talon son téléphone pour ne pas être pisté·e

    & variantes : téléphone jeté dans une poubelle ou par la fenêtre d’un véhicule en mouvement.

    — Tension | Glace sans tain secrète

    C’est aussi à ça qu’on reconnaît les méchant·es.

    — Tension | Gros plan sur les aiguilles d’une horloge qui avancent

    & variantes.

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.

    — Tension | Lumière stroboscopique

    Quand le vaisseau dans lequel voyagent les explorateurs du cosmos ressemble vraiment au Macumba du patelin d’à côté.
    & variantes : lumières qui clignotent.

    — Tension | Lumières qui grésillent
    — Tension | Message laissé sur un miroir/un mur avec du sang

    Ou du rouge à lèvres, avec le doigt sur de la condensation etc.

    — Tension | Objet qui était là et qui n’y est plus...

    Et c’est pas un faux raccord.

    — Tension | Objet qui tombe et se brise au ralenti

    Une tasse, un verre, un cadre, un vase Ming, etc.

    — Tension | Panneau où sont épinglés des avis de disparition

    Il y a quelque chose de pourri à l’université

    — Tension | Système de sécurité / d’alarme artisanal

    Ficelle tendue entre la porte et le chambranle, bris de verre devant la porte qui crissent à l’approche de quelqu’un, bouteille en verre équilibre sur la poignée...

    — Toiles d’araignées de kermesse
    — Vie de merde | Révéillé·e à coup de seau d’eau
    — Voiture qui s’encastre dans un élement type borne d’incendie après que son chauffeur se soit fait flingué

    & variantes.


Réalisation > Audio

    — « Cling » sonore pour souligner l’éclat d’un objet

    Y compris les dents.

     ? | Enfant qui chante comme une pétasse de 17 ans des années 2000

    Awww wowo aoooooh yeah yeah nin nin nin

     ? | Bruit de bottes cadencé d’un petit bataillon
     ? | Bruit incongru d’objet
     ? | Dialogues en arrière-plan sonore

    Lors d’un rassemblement, on entend des voix plus distinctement que d’autres :
    ‒ « J’en ai pris plein la poire ! » ;
    ‒ « Laissez-le parler ! » ;
    ‒ « Il a raison ! » ;
    Etc.

    — Ambiance sonore | Aaaah, ce petit air au piano en arrière-plan sonore des scènes qui se passent au restaurant

    Une certaine idée du raffinement

    — Ambiance sonore | Alarme stridente de vaisseau spatial/laboratoire/base secrète

    Parce qu’un vaisseau spatial sans alarme c’est une France sans fromages.

    — Ambiance sonore | Braquage sur fond de musique rock

    Histoire de bien nous faire comprendre que ces types-là, c’est pas des demi-sels.

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Ambiance sonore | Haut-parleur d’hôpital qui appelle un docteur

    Faut bien rentabiliser l’équipement.

    — Ambiance sonore | Vrombissement de vaisseau spatial

    Plus le vaisseau est gros, plus le vrombissement est grave et pesant.

    — Bruit exagéré | « Sluuurp »

    Un gros bruit exagéré d’une personne qui mange de la soupe ou finit un verre.

    — Bruit exagéré | Accessoire

    Un fouet qui claque beaucoup trop, etc.

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coup de couteau

    Extra spongieux.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Écho

    Rééééééé - rééééé - éééé

    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Alarme (prison, base militaire, etc.)
    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Bruit générique | Chouette ou hibou
    — Bruit générique | Loup

    & variantes : coyote, renard, hyène...

    — Bruit générique | Moteur d’avion ou de bateau

    Clairement, ce qu’on entend provient d’une banque de sons.

    — Bruit générique | Porte de cellule de prison
    — Bruit générique | Porte ouverte
    — Bruit générique | Son de dessin animé : ressort, clochette, etc.

    Parfois totalement inattendu mais toujours d’un goût certain.

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Bruit générique | Zero en piqué

    Le plus drôle survient avec des avion à réaction, sans hélice.

    — Chanson | Chanson extradiégétique à la gloire du héros pendant des scènes-clé
    — Chanson | Générique de fin avec chanson à miaulements

    Du RnB, quoi...

    — Compte à rebours de nouvel an
    — Effet | Accompagne une ouverture subite de paupières

    Dans la vraie vie ça doit être très chiant

    — Effet | Acrobaties Woosh

    Triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh

    — Effet | Bruitage d’apparition/disparition/téléportation

    Au synthé naturellement.

    — Effet | Cri de Wilhelm
    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Effet | Réutilisation et détournement du thème du meurtre de Psychose

    Gag

    — Effet | Son de disque rayé

    Ou de disque ralenti, scratch, etc.

    — Effet | Son métallique qui accompagne un jumpscare
    — Effet | Voix douuuuce et flottaaaaante d’apparition fantomatique

    L’apparition en elle-même (qui n’est pas nécessairement un fantôme) est légèrement translucide et baigne dans une lueur bleuté. À tous les coups.

    — Effet | Wooosh !
    — Effet | Meurtre/suicide hors champ : plan large (zoom arrière en option) - coup de feu ou cri en fond sonore
    — Habillage sonore |Il y a toujours des téléphones qui sonnent dans les scènes de commissariat

    Sans parler forcément d’effervescence, il y a toujours du boulot chez les flics.
    A noter que c’est souvent la même sonnerie plus ou moins vieille qui est utilisée.

    — Locution | Grogne et/ou crie
    — Locution | Grognement générique de monstre ou d’alien

    Aucune originalité, à croire qu’on connaît le son que font les aliens ou les monstres.

    — Locution | La fin d’une phrase est couverte un fort son

    ... avion, sirène, sifflement, passage sous un tunnel à pleine vitesse, etc.

    — Locution | Les démons ont une voix très grave et très rocailleuse... ou un cancer de la gorge

    Et ils parlent très souvent en anglais.

    — Locution | Les sorcières ont toujours un rire strident
    — Locution | Voix mystérieuse qu’on dirait provenir tout droit des chiottes
    — Long bip d’ECG plat
    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »
    — Musique | Classique
    — Musique | Emploi de hard-rock pour une scène de bagarre/massacre
    — Musique | Envolée finale qui n’en finit pas de s’envoler

    Avec des chœurs, forcément, et des coups de cymbale, accessoirement.

    — Musique | Métal
    — Musique | Pas de militaires sans roulement de tambour

    Et variantes du type spacemarines...

    — Musique | Pizzicati pour renforcer un effet comique
    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.

    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...

    — Musique | Saxophone mélancolique (films à corriger)

    Parce que.

    — Musique | Saxophone romantique
    — Musique | Marche nuptiale

    Pas de scène de mariage sans marche nuptiale.

    — Pile-poil | Musique et brouhaha s’arrêtent au moment où le personnage prononce/hurle des paroles blessantes
    — Tension | Bruit de battements de cœur

    Be bop euh loula

    — Tension | Chanson rétro sortie de nulle part

    « Maréchal !... »
    Ah oui, non ça c’est dans la vraie vie.

    — Tension | Compte à rebours en mètres

    Objet/créature en approche

    — Tension | Klaxon maintenu par la tête du conducteur d’une voiture après un accident

    Le volant comme oreiller.

    — Utilisation de hard rock dans un contexte badass
    — Voix off | Lecture d’une lettre
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.

    — Woosh | Corporel

    Woosh généré par un mouvement un peu vif ou par des coups.

    — Woosh | Objet jeté au ralenti

Réalisation > Surprise !

    — Bagarre | Coup de feu qui fait craindre le pire pour le héros... jusqu’à ce que le méchant s’écroule !

    Concerne aussi le coup qui retentit lors d’une mêlée, ou la méchante survit et l’héroïne s’écroule.

    — Bagarre | Donne le coup fatal à l’arme blanche... mais en fait non : tranche ses liens pour la/le libérer !

    Oh, c’est bien foutu quand même !

    — Découvre avec horreur | Une tête coupée

    Ou un cadavre gonflé d’avoir séjourné dans l’eau trop longtemps.

    — Enlevé·e par une bestiole depuis le plafond

    & variante : enlevée depuis le ciel... Avec un personnage qui laisse une fois de plus dans les mémoires cette image de jambes pédalant dans le vide.

    — Fauché par un véhicule de manière inattendue
    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Faux suspense | C’était juste un exercice, un entraînement ou un test
    — Faux suspense | Ce qu’on entend est en fait la piste audio d’un film diffusé dans le film

    Y a pas de raison que les personnages de films ne regardent pas des films.

    — Faux suspense | Film dans le film
    — Faux suspense | L’assaut policier ne trouvera pas sa cible ici, même si tout semblait indiquer le contraire

    Les plans des 2 points de vue, cible et police, laissent croire une issue certaine alors qu’en fait pas du tout, car la cible est dans un autre lieu.

    — Faux suspense | La main qui surprend/agrippe/tire/retient un·e gentil·le est en fait... celle d’un·e autre gentil·le !
    — Faux suspense | Menace qui s’approche d’un côté, mais c’est un pote/petit ami qui surprend de l’autre
    — Faux suspense | Mouvement cyclique du poignard du méchant s’approchant dangereusement du visage du héros qui finit par le repousser

    & variantes

    — Faux suspense | Ouf c’est juste un ami qui fait une blague !

    Souvent un garçon (peut-être le benêt, le bon copain-confident-séducteur ou l’alphamâle...) qui fait peur à une fille (soit la final girl, soit l’espèce de petite délurée qui va crever salement dans 5 minutes)...

    — Faux suspense | Ouf, c’est juste un·e proche qui passe par là
    — Faux suspense | Personnage stoïque qui en fait est mort

    Révèle une plaie dissimulée ou un couteau planté dans le dos quand on s’en approche

    — Faux suspense | Scène de tension / d’action interrompue par un « Coupez ! »
    — Faux suspense | Surpris par un objet qui tombe ou que le personnage fait tomber à son insu
    — Faux suspense | Surpris·e par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas

    — Faux suspense | Tire sur les entraves, les gardes... ou simplement à côté de la personne désignée comme cible
    — Fibre héroïque | Sauvé·e par un personnage qui, pris de remords, est revenu sur ses pas/sa décision
    — Fin | Scoubidou

    Mais en fait, le coupable était M. Gringich, le directeur du parc d’attraction !

    — Passe à travers un plancher en flammes

    Au ralenti si possible.

    — Piégé·e ! | Les verrous des portières de la voiture s’enfoncent tout seuls

    Séquence accompagnée d’une succession de « tchaks » (un par portière).

    — Surprise | Les héros se retrouvent face à face au détour d’un couloir ou à l’ouverture d’une porte

    « Pfiouuuu j’ai failli te tuer, heureusement que j’ai été moins réactif que d’habitude... »

    — Surprise | Main ensanglantée qui s’aplatit brusquemment sur une vitre

    Et qui couine légèrement en glissant vers le bas.

    — Surprise | Portes d’ascenseur qui s’ouvrent sur un·e ou des méchant·es amassé·es sur le palier
    — Surprise | Se remet debout... contre toute attente !
    — Surpris·e | Fait tomber sa clope de la bouche

    & variantes : lâche son verre, le plat à gratin, ses lunettes, ses dossiers, etc.

    — Surpris·e | Ne fait plus attention et verse trop de liquide au point de le faire déborder

    Sous le coup de l’émotion, ça peut arriver à tout le monde, évidemment.

    — Surpris·e | par le/les cadavre·s d’ami·es tué·es un peu plus tôt

    Dont on s’est soucié à un moment de la disparition avant d’en avoir plus rien à foutre.

    — Surpris·e | Un personnage qu’on croit mort ouvre soudainement les paupières

    En gros plan.

    — Tension | Accueilli·e dans sa propre maison par une vieille connaissance, confortablement installée

    Généralement enfoncé·e dans un fauteuil, dans l’obscurité et généralement pour solder un règlement de comptes...
    & variantes : peut être un·e inconnu·e et pas une vieille connaissance.

    — Tension | Le tueur, l’adversaire ou la bestiole était caché·e sur la banquette arrière

    Et qui peut apparaître soudainement dans le rétroviseur.
    Et qui peut être un personnage gentil, comme ce témoin recherché par tout le monde mais qui ne fait confiance qu’à notre héro.

    — Tension | Menace qui agrippe le mollet/la cheville du personnage au dernier moment lors d’une fuite

    Histoire de gagner quelques minutes de métrage plus que d’apporter un dernier frisson.

    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.

    — Tension | Note la présence d’un monstre derrière elle/lui par la réaction des personnages qui lui font face
    — Tension | Silhouette apparue dans le miroir alors que le personnage se redresse

    Menace ou non.

    — Tension | Moment de tension interrompu par une sonnerie de téléphone

    Les gens appellent toujours au mauvais moment. Surtout ceux qui demandent si t’as fait des travaux d’isolation récemment.

    — Tension | Voiture qui explose après avoir mis le contact / après avoir grimpé dedans

    Et même pas un mot laissé sur un rouleau de papier chiottes.

    — Tiré·e par dessous la porte des chiottes

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Allergie, tic ou autre trouble obsessionnel compulsif
    — Anachronisme wesh wesh et autres modernisations maladroites

    Pour un type d’humour qui parle aux djeun’s.

    — Bagarre | Interrompue par un évènement saugrenu

    Bras immobilisé en l’air, regard incrédule, bouche bée... et ralenti peut-être.

    — Bagarre | Terrasse ses ennemis grâce à sa maladresse
    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Blague avec un·e ministre dedans
    — Blague et/ou référence aux belles-mères
    — Bruitage de frein appliqué à un personnage
    — Caché derrière des plantes vertes

    Et variantes : déguisé en arbuste etc.

    — Calembour
    — Choc des cultures | Repas

    Mange un homard avec sa carapace et variantes.

    — Comique de répétition
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Coup de feu parti par accident (gag)

    Le flingue encore en main, dans son holster, tombé au sol , etc.

    — Coups en rafale

    Une main, trois têtes alignées ; un mouvement, trois gifles.

    — Couvert de plâtres des pieds à la tête

    Avec peut-être même une jambe ou un bras plâtré maintenu en l’air

    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Cuisine d’une autre culture qui passe mal

    Histoire de bien montrer « l’exotisme » ou l’infériorité de la dite-culture.

    — Déconcentré par une femme usant de son charme lors d’une action de précision

    De quoi déchirer un tapis de billard et déglutir bruyamment.

    — Détourne le regard d’une scène violente (gag)

    Et grimaçant très très fort si possible.

    — Écorche un nom compliqué à prononcer (gag)

    Il/elle essaie plusieurs fois pourtant, mais impossible de dire correctement ce nom : qu’est-ce qu’on se marre !

    — En plein dans le passage de vitriers au travail
    — Enchaînement de maladresses (gag)

    Qu’est-ce qu’on rigole !

    — Essaie à plusieurs reprises de (re)prendre un truc à l’insu du personnage qui le porte

    Personnage éveillé ou endormi.

    — Essaie de cacher un élément compromettant sous les yeux d’un tiers qui ne doit rien en savoir

    Exemple : un cadavre planqué à la va-vite sous l’évier dont la main sort malencontreusement lors de la visite d’un·e voisin·e.

    — Essaye en vain de dire un truc super important

    Par un personnage secondaire effacé qui ne choisit pas le bon moment ni la bonne méthode et n’ose pas dire l’info cruciale en sa possession.

    — Est bourré·e ou drogué·e (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Examine son verre d’alcool, sa bouteille ou son pétard après avoir été témoin d’un événement extraordinaire

    Le moment qui détend l’atmosphère et ravit petit·es et grand·es.

    — Explose un truc verre en chantant / en criant...

    Même la grosse dame du tableau dans Harry Potter le fait.

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humilié·e, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Fait la statue pour échapper à ses poursuivant·es
    — Faux suspense | Rêve éveillé ou fantasme

    Peut être accompagné d’un bruit de disque rayé.

    — Gag avec des religieuses

    & Variante : cureton

    — Gag avec la police
    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque
    — Gag reposant sur un handicap physique

    Cécité, surdité...

    (à fusionner peut être avec surdité)

    — Glisse sur un jouet/des billes/des bonbons et se pète la ruche
    — Grimace (gag)
    — Groggy, lève la tête un court instant avant de la laisser retomber lourdement
    — Heure : un truc autour de l’heure
    — Interprétation | Louche ou grimace après avoir reçu des coups
    — Les radars qui tombent au bord de la route c’est rigolo
    — Massage brutal
    — Met en échec le type chargé de le tuer sans s’en rendre compte

    Le dit type en fait d’ailleurs généralement les frais.

    — Micro qui siffle pour souligner un speech gênant

    Rien de tel qu’un bon p’tit Larsen pour souligner une oratrice ou un orateur médiocre ou un discours improvisé.

    — Nourriture étrangère (gag)

    Les anglais mangent fade, les américains mangent gras etc.

    — Nourriture trop épicée
    — Objet caché dans les fesses

    À des fins d’espionnage, de transaction, de protection...

    — Observent en catimini, les yeux ou les têtes dépassant à l’unisson
    — Palpe à plusieurs reprise la menace située dans son dos avant de réaliser

    La touche Scooby.

    — Parle franglais

    My tailor ize ritche

    — Parle sans se rendre compte de son audience réelle

    Parce derrière lui/elle, pendant son discours enflammé, la famille est tout ouïe.

    — Passe à travers une vitre... par maladresse

    Vitre et variantes.

    — Passe par la fenêtre après avoir manqué la cible de son coup de pied sauté
    — Pense à tort être la raison de la frayeur ou de la fuite de son adversaire

    La véritable raison peut être un autre personnage plus mastoc (allié) apparu dans son dos ou à ses côtés, ou bien une menace (monstre, véhicule, élément naturel) qui lui a échappé, etc.

    — Percuté·e par un camion après s’être miraculeusement tiré d’affaire

    La tarte à la crème de l’an 2000.

    — Personnage supposément borgne qui, sous le coup de la surprise, soulève son cache-œil

    Gag

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Plumes qui volent et poules qui s’envolent après une collision
    — Poussé·e tout habillé·e dans une piscine (gag)
    — Quiproquo autour d’un mensonge
    — Quiproquo de langue

    La langue est mal parlée et donc mal comprise ; occurrence plus fréquente sur des langues étrangères.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Quiproquo sur la fonction des personnages
    — Quiproquo | Prend pour lui/elle des paroles destinées à un autre
    — Recours à un plan large pour marquer la puissance d’un cri

    On bascule d’un plan serré sur l’un des personnages qui a une confidence à faire, à un plan large de paysage (voire de la Terre) qui accompagne la réaction ‒ généralement un cri ‒ de l’autre.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.

    — Référence au nazisme ou à Hitler (gag)
    — Regarde sa montre (gag)

    De manière exagérée, en soufflant ou en roulant des yeux ou les deux...

    — Ronflements
    — Roule des yeux
    — S’ébroue après avoir reçu un coup
    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.

    — Se fait insulter depuis des fenêtres d’immeuble

    Les gens n’aiment pas qu’on hurle son amour et sa joie de vivre à 3 h du mat’... Insensibles !

    — Se fait jeter un verre au visage

    Le plus souvent, c’est une femme bafouée qui a le verre entre ses mains et un goujat qui va devoir trouver une serviette.

    — Se fait piétiner par des chiens (gag)
    — Se mange une vitre (gag)
    — Se retrouve nu·e, en serviette ou en slip dans un endroit public
    — Siffle de manière désinvolte pour passer inaperçu
    — Surdité
    — Tousse pour masquer un bruit compromettant
    — Triche de manière à la fois ingénieuse et grossière

    École Zidi.

    — Vitre de porte qui se brise, explose ou se décroche après un claquage violent
    — Voix Tic et Tac

    Voix très aiguë, comme celle de Tic et Tac.

    — Vomi (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Asile

    Abandonné ou non.

    — Bal costumé ou carnaval

    Oh les jolies idées de déguisement ridicules.

    — Bal de promo

    Avec punch, robes rose bonbon, humiliations, tout ça tout ça

    — Bar à strip-tease
    — Barbecue

    Entre potos, à la fin de l’aventure, comme dans tout bon Astérix.

    — Base secrète
    — Bivouac
    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Boui-boui sordide
    — Bureau classique de détective privé

    Gentil désordre, ventilo au plafond et stores vénitiens à entrouvrir de deux doigts pour contempler cette ville où le crime ne prend jamais de vacances.

    — Campus

    Avec son amphi, sa cafet’, ses étudiants cools...

    — Casse automobile

    Pratique pour faire disparaître des corps, des armes, se procurer des voitures volées ou se faire oublier pendant un temps.

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Cérémonie de remise de médaille ou de prix
    — Cimetière

    Scènes prenant comme décor un cimetière, mais hors des scènes d’enterrement.

    — Cliché touristique
    — Conférence de presse où les journalistes hurlent comme des poissonniers

    & variantes

    — Cours d’aérobic

    Et un ! Et deux ! Et un ! Et deux !
    On monte les genoux ! On sort le buste !

    — Cours de danse

    Modern-jazz ou classique.

    — Course-poursuite | Sur le toit d’un train ou d’un métro
    — Cuisine de restaurant

    Souvent traversée pour passer inaperçu·e, ou scène idéale pour un combat au corps à corps.

    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.

    — Déjà la sonnerie annonçant la fin du cours ?

    À croire que les moments de classe les plus intéressants sont tous concentrés en fin d’heure.

    — Dîner aux chandelles

    Avec des tonnes de bougies. Tellement de bougies que le dîner pourrait être suivi d’un rituel satanique.

    — Église
    — Entrepôt de carcasses congelées

    Faut être mafieux pour comprendre cette attirance pour ces planques, toujours dotées de magnifiques murs de rubans de plastique du plus bel effet.

    — Fête foraine ou parc d’attraction

    L’odeur des barbapapa et des pommes d’amour, les cris des personnes embarquées dans le grand huit, ces peluches gagnées à la sueur de sa carabine à plomb, l’orgue de Barbarie du manège aux chevaux de bois, toutes ces lumières colorées clignotantes et cette insouciance : le lieu idéal pour nos héroïnes et nos héros.

    — Fête ou anniversaire surprise

    ... par la famille ou les collègues

    — Fête tribale
    — Garage automobile (louche)

    Et ça maquille des voitures, et ça s’échange des valises de billets, etc.

    — Hangar/usine desaffectée (ou pas) qui abrite des activités louches
    — Hôpital psychiatrique
    — Inauguration

    Rubans, fanfare, foule en délire et parfois corruption et dessous de tables

    — La maison tagguée qui sert de repaire aux drogués et aux motards

    Et aux motards drogués.

    — La villa du méchant
    — Les teufs des ados ricains réunissent toujours au moins 300 personnes
    — Loose | Frigo vide, boîtes de resto chinois entamées et cadavres de bouteilles...

    Appartement de flic divorcé en gros... mais pas que.

    — Marché aux esclaves
    — Motel miteux
    — Partie de poker

    Et le travelling circulaire qui va avec.

    — Quai désert

    Pratique pour se donner un rendez-vous discret ou pour envoyer par le fond un·e témoin gênant·e.

    — Randonnée
    — Réunion publique

    Le maire doit faire une annonce importante, tout le village se réunit après une catastrophe, etc.

    — Ruelle sombre avec de la vapeur qui sort des bouches d’égout

    Avec accessoirement des cartons vides sur les côtés, des poubelles, des échelles métalliques et tout le bordel.

    — Scène d’exposition dans un amphi

    Celle qu’on devine être l’héroïne montre qu’elle en a dans le ciboulot parce qu’elle enseigne/étudie mais affirme aussi son statut de figure d’autorité parce qu’elle met en échec l’ordre établi (étudiant·e ou prof rebelle) et se faisant conquiert un peu tout le monde, au choix :

    • si c’est une prof, en remettant à sa place l’élève arrogant·e qui connaît que dalle à la vie
    • si c’est une étudiante, en détrônant le vieux lion qui a fait son temps.

    Ce genre de scène peuvent aussi introduire aussi des éléments qui serviront plus tard.

    — Séance d’entraînement au stand de tir

    En profite pour faire une démonstration d’habileté, ou pour se concentrer sur le criminel en cavale en pensant à l’attraper. Ou faire connaissance avec ses camarades.

    — Séance de dédicaces
    — Séance de shooting photos

    « Ouais, vas-y ! bouge ton corps. », « Allez Coco, donne-moi tout ce que tu as ! »

    — Sous un pont de périph’ américain
    — Station service glauque
    — Stylé | Habite sur un bateau

    Rebelle, excentrique ou marginal cool ?

    — Taverne
    — Tension | Bloqué·e dans un ascenseur

    Une chance sur deux pour que les câbles lâchent en plus.

    — Tous les parents d’ados qui organisent une teuf ont une piscine !

    Et y a toujours un connard qui fait la bombe en criant « Woo-hoo ! »

    — Tripot ou casino
    — Trou paumé en pleine cambrousse

    Au Texas, au Nouveau-Mexique, dans une jungle, au fin fond de la Creuse, etc.

    — Véhicule en équilibre au bord du vide
    — Véhicule en panne
    — Vente aux enchères

    Encore une activité surreprésentée dans les films.

    — Vestiaire de commissariat / caserne

    Complicité, blagues grasses et odeurs musquées.

    — Vestiaire de lycée

    Tenues légères d’un côté, rires gras de l’autre.

    — Zone interdite

Scénario > Dialogue

    — « Aaaaaaah ! » ou « Oooooooh » quand on sert un gâteau, une coupe de champagne, etc.
    — « Maintenant ! » top départ de l’execution d’un plan
    — À voix haute | Se parle
    — Aparté que tout le monde peut entendre
    — Atteinte à la virilité : taulards, soldats ou flics appelés mesdemoiselles

    & variantes.

    — Chapelet de gros mots
    — Citation d’un personnage célèbre

    Pour la/le méchant·e, signe d’une culture et d’un raffinement qui le/la situe haut sur l’échelle sociale, et largement au-dessus de ses sbires.

    — Consigne « Suivez ce... » donnée à un taxi
    — Début d’une phrase énoncée par un personnage et terminée par un autre
    — Demande de l’aide à un Dieu sans savoir s’il écoute, mais ça lui permet de garder espoir

    Et accessoirement, ça explique l’intrigue pour les spectatrices.

    — Deux types se battent à mort, sans pouvoir s’empêcher de papoter tranquillou

    Entre une fente à l’escrime, une esquive de masse d’arme ou une parade d’uppercut, les combattant·es enchaînent leur explication de texte, et sans être essoufflé·e qui plus est.

    — Discours d’accueil de directeur de prison

    Ou de maton... « Vous allez en chier mes petites chéries, ici la loi c’est moi, Genève, ’connais pas ! ». Etc., etc.

    — Discours d’avant-match
    — Discours intello-pompeux
    — Dissertent au cours d’une fuite ou d’une poursuite

    Faut-il verbaliser le fait qu’on va avoir des gros problèmes si nos poursuivant·es nous mettent la main dessus ? Pour certain·es, oui.

    — Dit le nom complet de son conjoint hésitant ou de son enfant qui a fait une connerie, pour remettre la situation en perspective
    — Explicite la situation dans laquelle elles ou ils se trouvent via une anecdote ou du mime
    — Foule en colère
    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Gros mensonge pour cacher son réel état de danger
    — Histoire d’horreur racontée au coin d’un feu de camp

    « C’était en 1875, l’été, McKenna était loin de chez lui... »

    — Insistance sur le mot « guerre » (« war »)

    Grosse grosse insistance, genre lancée après une pause dans un monologue, genre phrase nominale, genre lâchée accompagnée d’un haussement de sourcil grave...

    — Interprétation | Ligne de dialogue forcée (terme à trouver)

    Exemple, le léger décalage quand un type réagit à une interruption par un autre personnage ou un fait extérieur
    Autre exemple un « Chut qu’est-ce-que c’est ? » pas très naturel qui nous fait sentir que c’est une ligne de dialogue à dire plutôt que la réaction d’un personnage surpris par un bruit ou qui a remarqué quelque chose d’étrange.

    Si d’ailleurs c’est pertinent de le relever

    — Ironise | « Arrêtez, vous allez me faire pleurer »
    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — Menace feutrée de mafieux·se

    Pleines de sous-entendus totalement transparents... si tu vois ce que je veux dire.

    — Moment de tension : s’exprime en articulant chaque syllabe
    — Noms propres récupérés dans la mythologie antique ou la bible

    Ça fait toujours son petit effet et on peut toujours greffer une symbolique quelconque dessus.

    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Phrase qui commence ou se termine par un sifflement

    Ou qui commence par un sifflement bien entendu.

    — Phrase sur la décadence de la société
    — Phrase-choc
    — Questionne | « Comment es-tu/êtes-vous entré·e ? »
    — Reconquiert sa femme avec un beau discours
    — Référence à la Bible, ou à la religion chrétienne

    Pour se constituer des noms de code, des mots de passe ou semer autres indices.
    Pour étayer une argumentation.
    Pour impressionner son auditoire.
    Etc.

    — Religion | Psaume 23

    « Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal bla-bla-bla... » On peut n’avoir aucune éducation religieuse, ce psaume-là finit par devenir familier : un moment de doute, bim ! un enterrement, bim ! une séquence touche-pipi, bim !

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.

    — S’adresse à son ennemi invisible ou absent | « Je sais que tu es là », « Qu’est-ce que tu mijotes ? »...
    — Signal | Imite des cris d’animaux

    Discrétion j’écris ton nom.

    — Simule un passage dans un tunnel au cours d’une conversation téléphonique
    — Surexploitation du mot « bro »

    Putain ouais bro !

    — Tension | Prière glauque
    VF | Utilisation du mot « maniaque »

    Par exemple : « Le requin-tigre que nous recherchons est un maniaque. »


Scénario > Élément

    — Amputation pour stopper une contamination
    — Anti-communisme

    & variantes

    — Anti-intellectualisme
    — Automédication
    — Barrage de police forcé

    Sur la forme, un plan de face d’un véhicule qui tamponne et écarte les deux voitures de police qui se font face au milieu de la route. Un petit ralenti peut être le bienvenue. Tout comme un plan de côté montrant au moins un agent des forces de l’ordre se jetant au sol.

    — Bousille un indice par inadvertance

    Mais quel gros teubé.

    — Caprice de star : « Il/elle ne veut parler qu’à vous »

    Un·e criminel·le emprisonné·e souhaite enfin livrer ses secrets mais ne parlera qu’à une personne choisie et pas à une autre : chacun·e ses manies

    — Casse de billard

    Souvent dans un bar, mais pas que. Peut être la source d’un défi, voire d’un mauvais tour pour ridiculiser un·e méchant·e un peu trop orgueilleux·se.

    — Chien qui ramène un bout de cadavre

    Ha ha ha ! Sacrée Cannelle !

    — Chirurgie esthétique
    — Combat d’oreillers lors d’une soirée pyjama

    Les « nunuche » et « rit de manière forcée » ne sont pas loin

    — Coup de soleil
    — Critique de la bureaucratie
    — Découvre un truc en développant une photo

    Ou en les faisant défiler sur l’écran de l’appareil ou sur un ordinateur.

    — Des emplacements repérés sur une carte et reliés entre eux forment un indice visuel

    Et que je te flingue la carte en tirant des traits au marqueur indélébile.
    Soit ça colle bien avec le scénario, soit ça tombe complètement à côté de la plaque.

    — Discours intello-moralo-religio-cartésiano émotionnellement fort pour faire revenir à la raison un personnage sur le point de commettre l’irréparable
    — Drapeau national flottant au vent
    — Écart d’âge | Homme plus vieux que sa compagne
    — Éloge funèbre non conventionnel
    — Enfant qui s’enfuit de la maison après une dispute

    Et ces cons d’adultes qui ne peuvent pas s’empêcher de courir après...

    — Énigme pour maternelle grande section

    En 3 lettres, qui commence par L et se termine par T : « On aime y dormir ».

    — Enquête | Évocation d’un élément anodin qui permet pourtant à l’enquête de franchir un pas de géant

    Ou quand les pièces de puzzle se mettent fortuitement en place peu de temps avant la fin du film.

    — Est calé·e sur la fréquence radio des flics
    — Face à face de négociation

    Les yeux dans les yeux, le vent opportun, les woosh, les ralentis, les appels de phares tout ça tout ça

    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Images satellite
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Anglais·es, c’est vraiment les plus fort·es
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Américain·es, c’est vraiment les plus fort·es
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Chinois·es, c’est vraiment les plus fort·es
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Russes, c’est vraiment les plus fort·es
    — Interruption des programmes pour un flash spécial

    Mauvais présage

    — Interruption pirate des programmes

    Bouh les vilains terroristes.

    — Introduction | Promesse ou pacte d’enfants
    — La nature paye cher pour la connerie humaine

    Pollution décomplexée, faune ou flore détruite parce qu’incomprise alors qu’elle n’a rien demandé, c’est pas sa fête, à l’environnement.

    — Localisation de coup de téléphone
    — Maladie incurable (contexte)
    — Manœuvre de Heimlich

    Utile aussi bien pour sauver des vies que faire marrer des spectateurs.

    — Merci, Captain Obvious !
    — Meurtre d’associé
    — Mort | Entraîné·e dans les abysses

    Un p’tit plouf et puis s’en va...

    — Nudisme

    Présence de naturistes qui n’a d’autres objectifs que rire grassement des naturistes et/ou montrer des bites molles et des seins flasques.

    — Opposition entre français des villes et français des champs

    Parigot tête de veau !

    — Ouverture d’une lettre en réponse à une candidature ou un concours
    — Pari entre potes ou collègues, à propos de n’importe quoi

    ‒ « 20 billets qu’il n’arrive pas à lui faire avouer. »
    ‒ « Tenu ! »

    — Passion | Ont rompu mais s’aiment toujours
    — Personnage possédé, personnage hypnotisé, personnage vaaampiriséééé

    Généralement par un artefact antique, alien...

    — Plus qu’une balle mais ce sera la bonne
    — Police | En planque

    Dans un van ou un appart délabré le plus souvent.
    Et puis y a du café froid et des beignets.
    Et ça parle problèmes de couple.

    — Police | Officier rétrogradé à la circulation

    La te-hon quoi.

    — Pourchassé·e par une tribu hostile

    Tribu cannibale un coup sur deux.

    — Prophétie : la légende dit que...

    Ah, la bonne vieille légende des temps jadis, bourrée de Dame aux cheveux rouges, de malédiction et autres fantôme vengeur. Très prisée des scénaristes de séries françaises.

    — Reconstitue son ancienne équipe

    Appelle ou va voir un·e à un·e ses ancien·nes comparses pour les convaincre de faire un dernier coup.

    — Référence à un holocauste nucléaire
    — Référence grossière à la culture populaire
    — Renvoyé·e !

    Avec ses p’tites affaires dans un carton.

    — Retrouve son/un logement sens dessus-dessous

    Tiroirs retournés, vêtements éparpillés, fauteuils lacérés, caca dans le magnétoscope...

    — Rivalité entre autorités/services administratifs

    Ce bon vieux temps où il suffisait d’aller les gendarmes pour faire sauter un PV dressé par la police et vice et versa...

    — Scène de douche

    Avec tout ce qu’on peut en attendre formellement : plan d’ensemble depuis l’extérieur de la cabine ou baignoire, plan rapproché de profil du personnage qui redresse légèrement la tête dans un soupir de soulagement tandis que le jet d’eau lui frappe le torse, plan de face le montrant incliner sa tête d’un côté et de l’autre les yeux fermés...
    Suivant le contexte peut être filmé par le prisme Vue subjective.
    Moment de calme qui peut être interrompu.

    — Scène rapide de procès/condamnation
    — Se transmet de génération en génération

    Une montre, un bijou, un livre, un secret, une recette, une voiture, une arme, etc. et le plus souvent de père en fils.

    — Séance d’identification de suspect·es

    « Donne-moi ces putains de clés, espèce de putain d’enculé. »

    — Situation tendue désamorcée par un éclat de rire ou un coup de feu tiré en l’air
    — Suicide lié à l’enquête

    Une victime, un suspect voire le principal suspect commet un suicide et hop, les médias entrent dans la partie ou hop l’enquête redémarre etc. A noter que le coupable peut se suicider aussi, mais à la toute fin, pour comme on dit « échapper à la justice »

    — Tension | Chauffeur·se qui se trompe de route délibérément

    Reste muet·te, verrouille les portières, etc. etc.

    — Tension | Les animaux ressentent et réagissent à la malédiction portée par un personnage

    Les chiens tournent sur eux-mêmes, grognent, aboient ; les oiseaux se taisent, s’envolent ; les chats se hérissent et émettent des bruits génériques de chats...

    — Tension | Les animaux ressentent et réagissent à la présence ou à l’approche d’un danger

    Super prédateur, cyclone, etc.

    — Tension | Porte qui se referme toute seule

    Ça t’apprendra à ne jamais fermer la porte derrière toi nounouille

    — Test de grossesse

    Une ou deux barres bleues ? Suspens !

    — Titre du film énoncé dans le film
    — Toast

    Précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.

    — Truc oublié
    — Ultimatum de PDG
    — Un·e proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...

    — Victime de mort (surnaturelle ou pas) dégueulasse

    Pour une franchise horrifique digne de ce nom

    — Viré du domicile conjugal

    Dans une moindre mesure se fait virer de chez sa copine.

    — Viré·e par le service de sécurité

    L’entrée de l’immeuble d’où le personnage est viré (jeté au sol, avec ses affaires s’il y en a...) est généralement filmée de face ou de trois-quarts en contre-plongée.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Accusé·e à tort

    C’est une parodie de justice !

    — Amnésie troublante
    — Amour au premier regard

    Avec effets faciles, bouche bée filmée au ralenti, dénouage de cheveux filmé au ralenti, regard insistant, baisse d’attention, voire effets de scintillement, etc.

    — Apparition inexpliquée d’un élément porteur d’une charge émotionnelle élevée pour déstabiliser un personnage

    Exemple : un enfant mort il y a des années, etc.

    — Baisse de tension / fusibles qui sautent au moment opportun

    Oh noooooon je vais devoir m’aventurer toute seule dans cette cave toute sombre !

    — Balle arrêtée par un objet porté dans une poche
    — C’est fini ! Le gentil gars du début ne se fera plus marcher sur les pieds à partir de maintenant
    — C’était juste un rêve...
    — Cache qu’il/elle a été mordu·e ou contaminé·e
    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Comme par hasard | Va chercher quelque chose mais tombe sur un objet ou une information qu’il/elle n’aurait pas dû voir
    — Confession

    Parce que le héros traverse vraiment une période de doute. Vraiment.

    — Conseil municipal qui refuse l’évacuation de la ville pour raisons économiques
    — Coursé·e par des petites frappes, se réfugie dans un local abandonné où il/elle fait une découverte qui va changer sa vie

    Un film/téléfilm jeunesse sur trois dans les années 1990.

    — Créature/démon qui utilise la voix ou l’apparence d’un proche

    La corde sensible à piano

    — Deus ex-machina
    — Empoisonné·e - hey hey heeeeey !

    Touche les bons comme les méchants. L’empoisonnement peut s’accompagner de flous, des rires de connivence des personnages qui sont au courant, d’une musique sinistre, etc.
    Vaut aussi pour une drogue administrée dans le but d’endormissement.

    — En fait, elle/il avait un gilet pare-balles
    — Entre le héros/héroïne et le méchant/méchante, c’est une affaire personnelle

    Dis donc, toi, qui essaie d’asservir le monde, t’aurais pas massacré toute ma famille quand j’étais trop petit pour me défendre ? Tu vas mourir ! Mais avant je te ferai cracher le nom de ta crème anti âge !

    — Équipe qui se disloque

    Genre à 30 minutes de la fin... gros moment de doute.

    — Faux suspense | L’adversaire supposé du héros ou de l’héroïne est en fait son mentor/père, etc.

    ... et la mission n’est qu’un entraînement. Habile !

    — Faux suspense | L’héroïne ou le héros semble avoir échoué au test... jusqu’au petit détail qui fait toute la différence

    Détail qui peut être : un cheveu qui tombe, une entaille sur un vêtement, la lame d’un poignard qui menace la couenne du maître, ou encore un orteil posé sur la zone que ce dernier avait à défendre.

    — Forçage de serrure à coup d’épingle

    Et variantes : carte de crédit...

    — Hypnotisé·e à son insu

    Genre tu accompagnes un potes à un spectacle de magie, c’est lui qui monte sur scène mais c’est toit qui te ramasse l’envoûtement.

    — Impossible mais pourtant réussie : infiltration

    Faut dire que l’équipe de sécurité, c’est des gros blaireaux...

    — Incertitude quant au fil à couper pour arrêter un mécanisme
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — Jumeaux/Jumelles

    Et moi qui tombe toujours dans le panneau !

    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — La meuf de la brute de la classe développe une attirance pour le héros / bizut
    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.

    — La porte est anormalement déjà ouverte

    Vigilance.

    — Le héros ou l’héroïne vient d’emménager

    Et n’en est pas forcément jouasse au début...

    — Le moteur redémarre juste avant que la menace atteigne sa cible

    Poursuivie par un tueur sanguinaire, l’héroïne ne parvient pas à faire démarrer sa camionnette ! Heureusement, le moteur redémarre pile-poil alors que le vilain pas beau n’est plus qu’à 1 m d’elle : ouf !

    — Les secours ne viendront pas
    — Menace qui se rapproche inexorablement
    — Mini flashback qui permet au héros de se ressaisir au moment décisif

    Lors du combat final en général

    — Mordu·e ou contaminé·e au vu et au su de tous et toutes
    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental
    — Oh non ! Le meilleur joueur de l’équipe est blessé en cours de jeu !

    Laissant l’occasion au gringalet que l’on suit depuis le début l’occasion de gagner le respect de son entourage.

    — Passage obligé dans une partie immergée
    — Plus de réseau téléphonique
    — Quête/pelerinage motivé·e par les derniers vœux d’un mort

    La répartition de ses cendres typiquement.

    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort
    — Sauve un indice des flammes
    — Se fait accompagner à distance pour faire un truc hyper compliqué
    — Se retrouvent accidentellement l’un·e sur l’autre

    Après une chute et un dévalage de dune, nos 2 personnages s’arrêtent dans une position parfaite pour un futur « Sous-entendu sexuel » : lui au sol, et elle qui le chevauche.

    — Se voit confier un élément compromettant à son insu...

    La personne se débarrassant de la vidéo/puce/cd-rom/calepin etc. au cours d’une poursuite finissant généralement par être tuée.

    — Secret révélé dans le dernier soupir d’un·e mourant·e
    — Style identique de l’enfance à l’âge adulte

    (lunettes, coupe de cheveux, vêtements)

    — Stylé | S’embrassent pour passer inaperçu·es et semer leurs poursuivant·es
    — Stylé | Trouve un indice en frottant un crayon sur une feuille blanche
    — Tape un scandale en public pour sauver sa peau
    — Tension | Conversation téléphonique interrompue portant sur l’imminence d’une attaque

    Un méchant sans coupe-boulon pour couper les câbles de téléphones est un demi-sel.

    — Tension | Course contre la montre

    Il est temps de faire crisser ses pneus sur le sable, de taper sur le volant dans les bouchons et de zigzaguer entre des voitures.

    — Tension | Fais tomber ou échappe un objet alors qu’il/elle doit rester silencieux·se

    Ralenti en option.

    — Tension | Une personne reconnait le/la suspect·e en voyant sa photo sur un journal ou au JT
    — Tension | Véhicule qui refuse de démarrer
    — Trahi·e par : un éternuement, une sonnerie de téléphone, un objet qui tombe, etc.

    & variantes

    — Trop fort·e | Champion·ne de la bricole

    Atteint·e du syndrôme de McGyver, capable de fabriquer une fusée avec 3 trombonnes, un chouime et du PQ.

    — Tueur·se, espion·ne qui tombe amoureux·se de sa cible

    Et qui va avoir des problème parce qu’il ou elle a failli à sa mission.

    — Vieille légende, racontar, fait divers transmise à un moment ou à un autre...

    Et qui une fois sur deux fait écho à la situation que traversent les personnages.


Scénario > Situation

     ? | Déménage après un traumatisme

    Pour prendre un nouveau départ.

     ? | Match amical pour décompresser ou s’affirmer

    C’est qui le meilleur, hein ? Hein ?

     ? | Approché·e/recruté·e par une agence gouvernementale

    Le type n’a rien demandé mais a des capacités. À mille lieues de l’espionnage.
    & variantes : des contrebandiers interstellaires recrutés par un empereur galactique dont le fils a disparu par exemple.

     ? | Bloqué·e par un embouteillage ou des travaux routiers

    Un moyen efficace d’énerver le personnage à peu de frais.

     ? | Gamins qui organisent une teuf quand leurs parents sont absents

    Et vasi qu’ça s’bécotte, et vasi qu’ça pose des verres glacés sur des tables en chêne sans dessous de verre

     ? | Le gouverne-ment

    Complot quand tu nous tiens.

     ? | Se fait recruter

    Et seul·es les meilleur·es sont choisies, ça donne le niveau.

    — Accessoire | Drogue testée

    Avec un réactif de couleur ou en la goûtant.

    — Agissement | A encore refait les calculs, mais ne trouve toujours aucune erreur

    Rien à faire, c’est bien ça... :

    • la météorite va bien s’écraser sur terre dans 18 h ;
    • le volcan est bien en train de s’éveiller ;
    • c’est bien un requin géant qui a dévoré ce surfeur ;
    • Etc.
    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Agissement | Échanges de banalités avec sa/son collègue bléssé·e, sur un brancard, juste avant le départ en ambulance

    & variantes, avec un brancard ou de l’ambulance.

    — Agissement | Est suivi·e par ses collaboratrices et collaborateurs dans un couloir
    — Agissement | Observe son propre enterrement

    Pour le monde, il/elle est mort·e, mais désormais, dans l’ombre, le combat ne fait que commencer.

    — Agissement | Se fait guider à distance pour réaliser une opération complexe

    Pilotage d’avion, désamorçage de bombe, etc.

    — Agissement | Se recueille sur une tombe

    Là, c’est le moment émouvant où on est censé·e comprendre pas mal de trucs sur la psychologie des personnages.

    — Bagarre | Cache-cache dans les conduits d’aération
    — Bagarre | Combat féroce dans une arène

    Dans une cave, un parking, une usine désaffectée, aujourd’hui ou dans l’Antiquité : beaucoup plus rigolo que les courses d’escargots.
    Et très populaire chez les gens qui parient et qui croient très très forts en levant les bras.

    — Bagarre | Crêpage de chignons

    Y’a pas que les mecs qui ont le droit de se foutre des peignées en faisant "Grrrrr... !’

    — Bagarre | dans les chiottes

    Avec fracassage de tête contre un lavabo ou l’émail de la cuvette.

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Bagarre | Est attendu·e de pied ferme à son retour

    Souvent de retour de soirée trop arrosée.

    — Bagarre | Futurs membres d’une équipe de choc recrutés aux quatre coins du monde

    Généralement c’est un milliardaire qui recrute.

    — Bagarre | Perdu·es dans la nature : se disputent pour le bon chemin

    ... en forêt, dans le désert, en montagne, etc.

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces con·nes.

    — Bagarre | Raid sur un village/temple paisible
    — Bagarre | Saute derrière un comptoir pour échapper à la fusillade

    Ça sert à tout, les comptoirs ; et bien pratique en cas de coup dur, quand la bande du Russe te file aux basques.

    — Bagarre | Se fait accueillir par un coup de poing
    — Bagarre | Tourne de dos à une explosion, en marchant tranquillement
    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Détresse médicale | A besoin d’urgence de son inhalateur contre l’asthme
    — Détresse médicale | Accouchement improvisé

    « Allez, poussez madame ! »

    — Détresse médicale | Passages aux urgences

    Un des personnages se blesse et file à l’hosto.

    — Droiture | Rend son badge (et son flingue)

    Soit qu’un événement tragique est survenu, soit que sa droiture morale l’empêche de continuer ses missions dans les conditions actuelles.

    — Engueulade | Inventaire des dégâts énuméré par un·e gradé·e apoplectique
    — Engueulade | Se fait remonter les bretelles par sa/son supérieur·e (et ami·e)

    Merde alors, c’est vrai, quoi !

    — Enjeu | Empêcher une tuerie de masse (plus ou moins)

    Avec ses petits bras et en n’étant pas cru par la police.

    — Menace | Planétaire
    — Menace | Impliquant la bite et/ou les couilles

    Comme si y avait pas d’autres trucs qui dépassaient...

    — Mise en scène | On entend le mécano mais on ne voit que ses jambes dépasser de sous une voiture

    ... avant qu’il roule sur son chariot et se dévoile dans toute sa splendeur pour dire « Tiens, passe-moi donc la clé de 13 ».

    — Ouverture | Personnage qui sort de taule

    Libéré... ou non.

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Passion | Reconquiert sa femme via une tierce-personne
    — Passion | Se foutent sur la tronche avant de s’embrasser avec fougue

    Tu veux qu’on s’la donne ?! Tu veux qu’on s’la donne ?!

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Piégé·e à cause de la tempête
    — Piégé·e dans une impasse
    — Piégé·e sous des décombres

    & variantes : des gravas, un rayonnage, jambe coincée par une poutrelle d’acier, etc.

    — Piégé·e | Piège à base d’appâts humains

    L’idée qui vient naturellement quand on veut attraper un requin de 10 m de long, c’est de concevoir un piège où des humains sont les appâts : quoi de plus logique ?

    — Piégé·e | Question pour démasquer une imposture

    Là, ça sent la bagarre qui va arriver fissa !

    — Police | Bon flic et méchant flic
    — Police | Enquête qui piétine
    — Police | Exécution d’otages : à heure fixe, au compte-goutte, etc.
    — Police | Questions de juridiction

    Inclut la rivalité flic des villes/flics des champs, police locale/FBI

    — Police | Reconnaît un corps à la morgue
    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police
    — Reprend connaissance | sur un lit d’hôpital

    Peut voir flou dans les premières secondes de son réveil.

    — Reprend connaissance | sur une plage
    — Situation | Concours de beuverie
    — Situation | Inversion des rôles

    Ex : parents/enfants

    — Situation | La prière, c’est sacré
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Situation | Overdose dans les chiottes

    Et surtout pas ailleurs, pour plus de pathos. Parce que la drogue c’est de la merde et qu’on peut espérer toucher des sous du ministère de la Santé en le disant.

    — Situation | Surenchère de carambolages
    — Situation | Topo de couloir

    Ces gens sont tellement occupés qu’un passage d’un couloir à l’autre est l’endroit idéal pour se faire expliquer la situation ou prendre des décisions.

    — Situation | Visite guidée en cours

    On prend la visite en route, comme les protagonistes du film.

    — Suspense | Mariage interrompu au moment où le prêtre demande si quelqu’un a quelque chose à dire

    Soit la personne qui a une objection arrive pile à ce moment-là en poussant les portes de l’église, soit il ou elle a attendu juste cet instant pour parler et on se demande bien pourquoi.

    — Tension | Affronte une tempête dans une coquille de noix
    — Tension | Contrôle de police
    — Tension | Demande à ne pas être enregistré·e

    Accepte de parler mais que ce soit off the record.

    — Tension | Des mains se tendent à travers les barreaux et les injures fusent alors qu’on suit une personne marchant entre des cellules de prison

    Parfois même des crachats !

    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.

    — Tension | Enfant perdu
    — Tension | Jeux de miroirs

    Des miroirs démultiplient les images des personnages et leur font perdre leurs repères, et leurs munitions.

    — Tension | Le fameux camion qui surgit pour couper la route

    Ou un bus, un engin de chantier, un camion poubelle, etc.

    — Tension | Le silence s’instaure dès qu’un personnage entre dans la pièce

    Ça va pas rigoler.

    — Tension | Mutinerie

    Fallait que ça pète, avait été prévenu·e pourtant.

    — Tension | Piégé·e dans un véhicule sous l’eau
    — Tension | Rendez-vous tendu dans un lieu public

    Les lieux publics, c’est toujours bien quand on rencontre un mafieux de 1re catégorie.

    — Tension | Réussi à franchir in extremis une porte qui l’aurait enfermé·e

    En glissant en-dessous ou en sautant au centre de ce qui reste d’ouverture.

    — Tension | S’effraient mutuellement
    — Tension | Sacrifice humain

    Ah, ces sauvages, c’est quelque chose, toujours à vouloir vous boulotter un jambon.

    — Tension | Se cache sur le balcon ou la corniche de la façade de l’immeuble

    Pour échapper aux méchant·es ou au mari de sa maîtresse, c’est le premier truc qui passe par l’esprit.

    — Tension | Se fait réveiller ou surprendre au volant par le bruit continu du klaxon d’un véhicule qui lui fonce dessus

    Nuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut !!!!!!
    Criiiiiiiiiii !!!! criiiiiiiiii !!!!
    Booooum !!!
    « Shiiiiit ! »

    — Tension | Son frère vient de se faire tuer

    Et ça décuple sa rage de tuer à son tour le/la gentil·le.

    — Tension | Surenchère de rebondissements

    Et plus c’est gros, plus ça passe ! (titre)

    — Tension | Suspendu·e dans le vide
    — Tension | Torture

    Le hobby du/de la méchant·e.

    — Tension | Ultra violence inutile qui n’a l’air de gêner personne
    — Toilettes | Conversation

    L’endroit où et se font et se défont rois et reines.


Thème > GI Joe

    — Accessoire | Carte militaire tactique animée

    & variantes

    — Accessoire | Menaces qui bipent sur un écran radar
    — Accessoire | Opération militaire intitulée d’un nom de code idiot

    ou projet militaire, nom de base secrète, etc.

    — Accessoire | Panoplie Raid (points rouges, vision nuit, silencieux, visage peinturluré etc.)
    — Accessoire | Phrase codée pourtant totalement compréhensible
    — Accessoire | Tatouage d’une section militaire d’élite
    — Action | Branle-le-bas de combat sur une base militaire
    — Agissement | Présente une arme de manière hyper détaillée pour ne pas dire publicitaire
    — Agissement | Rire de commando/de bande de voyous etc.

    Rire gras et collectif à l’évocation d’un passé commun/anecdote gênante/blague salace/humiliation/mission à venir

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !

    — Agissement | Soldat·e injustement renvoyé·e de l’armée

    Pour avoir fait preuve de bravoure et sauvé des sœurs ou des frères d’armes. C’est vraiment pas juste. Saloperie de bureaucratie et de cols blancs tiens !

    — Bagarre | Prise d’étouffement opérée sur un garde
    — Bagarre | Soldats d’élites surentraînés qui se font dégommer comme des quilles

    On se demande vraiment s’ils n’ont pas eu leur permis de tuer dans une pochette-surprise.

    — Méthode de pro | Chant d’entraînement de militaires

    Le sergent instructeur crie à tue-tête une ligne du chant, reprise en chœur par le groupe de militaire au pas de course.

    — Méthode de pro | Langage des signes de commando

    Pour communiquer en toute discrétion.

    — Ordonne | « À vos postes ! »
    — Ordonne | « À toutes les unités »

    & variantes : « Appel à toutes les patrouilles ! », etc.

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes

    — Ordonne | « On ne laisse pas un de nos gars derrière »

    Fierté du devoir accompli et honneur de l’équipe sauf (quitte à ce que toute l’escouade y passe).

    — Personnage | Militaire haut-gradé va-t-en guerre
    — Répond | « Affirmatif !/Négatif ! »

Thème > N’importe quoi

     ? | Le passager appuie avec son pied sur une pédale, le pied du conducteur entre les deux
    — Accessoire | Bûcher funéraire ultra sommaire qui s’enflamme en un clin d’œil
    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Accessoire | Garde son caleçon ou sa culotte pour baiser

    C’est toujours plus pratique qu’une capote (et ça coûte moins cher).

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Accessoire | Le flingue, ce couteau suisse...

    Quand il te sert à forcer une serrure (digicode ultra perfectionné, si, si), désenclencher un piège (si, si), etc...

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Accessoire | Personnage dont l’apparence devrait en toute logique être négligée mais qui est en fait extrêmement soignée
    — Accessoire | Objets qui scintillent trop

    Beaucoup, beaucoup, beaucoup trop.

    — Accessoire | Rechargements aléatoires d’armes à feu
    — Agissement | Boite après avoir été touché à l’épaule

    Mais (généralement) n’a aucune difficulté à utiliser son bras. Comme quoi, quand on veut on peut.

    — Agissement | Convoque les souvenirs personnels d’une victime de possession pour l’aider à résister

    « Rappelle-toi, tu étais comme un père pour moi ; c’est toi qui m’a engagé : tu m’as donné ma première mission ; je..., je... je t’aime ! Je sais que tu peux le faire, tu peux battre la créature qui est en toi ; je sais que ce n’est pas toi ! »
    & variantes : parle à la personne possédée pour l’encourager à résister, etc.

    — Agissement | Enlève – et jette – ses chaussures à talons pour courir plus vite

    Cours le retrouver et lui déclarer ton amour petit oiseau fougueux ! Cours, vole, plonge !

    — Agissement | La personne qui conduit ne peut s’empêcher de tourner la tête ou les yeux vers son interlocuteur / interlocutrice

    Ne vous inquiétez pas, je suis chauffeur·se de limousine !

    — Agissement | Les figurant·es font n’importe quoi
    — Audio | Bruit de pneus qui crissent sur le sable

    & variantes... boue ou neige par exemple.

    — Audio | Cris aquatiques

    Sous l’eau, les humains crient, les bestioles rugissent...
    & variantes : cris dans l’espace.

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Élégamment propulsé·e par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Carton-pâte | L’élite soldatesque est incapable de viser juste

    ... Dès lors qu’ils ont les héros dans le viseur. Le syndrome stormtrooper.

    — Carton-pâte | Le regard des personnages ne porte pas au-delà du champ de la caméra
    — Carton-pâte | Les gens ne savent pas jouer aux jeux vidéo dans les films
    — Carton-pâte | Massage cardiaque pouet-pouet

    Avec les bras pliés, les mains au mauvais endroit, les épaules qui s’agitent sans que le mouvement ne soit transmis au thorax de la personne inconsciente, etc.

    — Carton-pâte | Reportage diffusé en direct qui semble avoir fait l’objet d’un montage

    Et vas-y que je te change d’angle, de distance, etc.
    Idem pour les vidéos de camera de surveillance. Il n’y a parfois même pas de caméra à l’endroit d’où sont filmés les personnages mais bon.

    — Carton-pâte | Tape aléatoirement sur un clavier d’ordinateur

    On aimerait tellement voir le résultat de la frappe au clavier de cette personne : sans doute quelque chose d’approchant à « amvk fké à(_(à »,v,s lmw, ,sdlmfk".

    — Carton-pâte | Impacts de balles dans les pieds des personnes ciblées

    Ou bien tout le monde vise les pieds...

    — Course poursuite | Freine avec ses deux pieds
    — Course-poursuite | Ça passe pour les gentil·les, mais pas pour les méchant·es

    ...qui se scratchent comme de vieilles merdes.

    — Course-poursuite | Enlève ce qu’il reste du pare-brise avec son pied

    Et variantes

    — Fait tout péter en balançant | son Zippo

    La marque des gens stylés voilà tout.

    — Impossible de ne pas remarquer pas ce truc bizarre dans sa bouffe !

    Ni drôle de texture ? Ni goût bizarre ?

    — Impossible, mais pourtant réussi | Tir (armes de jet, à feu)
    — Impossible, mais pourtant réussie | Action de précision dans des conditions ultra-chaotiques

    On se sent tout·e petit·e devant tant de dextérité.

    — Impossible, mais pourtant réussie | Évasion

    & variantes

    — N’importe quoi | Va savoir pourquoi la bestiole qui tue tout le monde d’un coup sec prend beaucoup de temps avec la final girl
    — Non-suspension d’incrédulité | Arrivent, bien que plongés dans l’inconnu, à comprendre entièrement tout ce qui les entourrent

    Exemple : un élément de décor permettra aux protagonistes de retracer toute l’histoire d’une civilisation inconnue, ses crises, ses succès et autres usages, codes et philosophies

    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?

    — Non-suspension d’incrédulité | Calculs ultra complexes posés au tableau en 10 secondes
    — Non-suspension d’incrédulité | Décrypte une écriture inconnue sans problème aucun

    On nous dira bien que tel élément est semblable à ce qu’on trouve dans une autre culture mais bon...

    — Non-suspension d’incrédulité | Devrait se faire exploser la tronche, mais non en fait

    Selon la vraisemblance la plus communément admise, ce combat devrait se solder par une cuisante défaite ; la vraisemblance était en vacances ce jour-là, faut croire.

    — Non-suspension d’incrédulité | Disparaît comme par enchantement
    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Non-suspension d’incrédulité | Le bébé qui vient de naître semble avoir déjà 6 mois

    Ah on les voit pas grandir ces choses là.

    — Non-suspension d’incrédulité | Le/la méchant·e devrait en toute logique tuer la/le gentil·le immédiatement ; au lieu de quoi il l’abandonne en vie dans une situation jugée désespérée mais qui permettra au/à la gentil·le de s’en sortir

    La belle vie, quoi.

    — Non-suspension d’incrédulité | Lycéen·nes incarné·es par des acteurs ou actrices de plus de 25 ans

    Ouep.

    — Non-suspension d’incrédulité | Personnage ou objet qui arrive dans le cadre sans jamais avoir été vu ou entendu avant

    Et ce n’est pas Blue thunder en mode furtif...

    — Non-suspension d’incrédulité | Pourquoi les extraterrestres sont-ils toujours humanoïdes ?

    Statistiquement, ça doit pas être trop ça. Faudrait voir sur Wikipedia.

    — Non-suspension d’incrédulité | Retournement de situation improbable
    — Non-suspension d’incrédulité | Revirement brutal et incompréhensible de la trajectoire d’un personnage

    Qui croit une seconde à ce changement psychologique opéré un en clin d’œil ?

    — Pas de bol | La corde de sécurité se rompt/est coupée/se détache

    Si ça peut ajouter un peu de suspense, on va pas s’en plaindre, même si c’est vraiment n’importe quoi.

    — Pas de bol | Le sol se dérobe sous leurs pieds à mesure que le groupe s’enfuit

    C’est presque au centimètre près, vraiment du bol.

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Scientifiquement non prouvé | Reflet limpide dans la lame d’une épée

    On y voit le regard du héros, des ennemis en embuscade, etc.

    — Scientifiquement non prouvé | Séchage ultra-rapide de personnes trempées
    — Scientifiquement non prouvé | Signe de connivence discret entre des personnes pourtant séparées de plusieurs dizaines/centaines de mètres
    — Scientifiquement non prouvé | Traces de transpiration esthétiques après un footing

    & variantes : après des travaux de bricolage, une poursuite, etc.

    — Stylé | Explication scientifique sans queue ni tête mais pleine de mots compliqués

    Sciensse !

    — Stylé | Franchit un parcours barré de cordes/lasers avec élégance

    C’est vrai, pourquoi enjamber quand on peut faire d’audacieuses cabrioles ?

    — Stylé | Prend une graaaande inspiration avant de revenir à la vie

    Le cœur s’est arrêté depuis 8 min ? pas grave, on prend un grand bol d’air et tout est oublié.

    — Stylé | S’accroche sous un véhicule

    Rhooo ça va, ils vont pas loin et passent pas par des petits chemins envahis d’herbes et de caillasse

    — Tension | Papotent tranquillou alors que le temps est compté
    — Topo de mission de dernière minute

    Exemple type : discours introduit par un « Les gars je vous rappelle pourquoi on est là » livré dans un camion stationné à deux mètres du portail du repaire que nos gaillards ont prévu de prendre d’assaut.

    — Trop con·ne | Abandonne son arme sans raison

    Le plus souvent, pour les armes à feu, parce que le chargeur est vide...

    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con
    — Trop con·ne | Comment a-t-il/elle fait pour ne pas remarquer ce cadavre tout de suite ?

    Bon sang il est à tes pieds !

    — Trop con·ne | Mais oui, vas-y, bien sûr, fais confiance à ce type que tu viens juste de rencontrer.

    C’est vrai qu’il a un visage qui inspire confiance.

    — Trop con·ne | Ne se rend pas compte qu’il/elle prend feu
    — Trop con·ne | Prévient sa future victime avant de la frapper

    On pourrait croire l’effet de surprise passé de mode.


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Antisémitisme
    — Asianophobie
    — Barbouillage de visage

    Adepte du black face, bonjour. Où quand des blancs sont maquillés pour ressembler à des noirs.

    — Blague sexiste
    — Blanc sauveur de personnes de couleur
    — Bobo-écolo-phobie
    — Canadophobie

    Ou quand les Ricain·es ne savent plus comment être racistes.

    — Critique du système judiciaire
    — Francophobie

    La Rochelle, tout ça tout ça.

    — Germanophobie

    C’est bien connu, les Allemands font les meilleurs méchants.
    Si l’action se passe pendant la Seconde Guerre mondiale (de comédie surtout) les « fritz » « fridolin » et autres « chleuh » fusent comme des obus.

    — Grossophobie
    — Homophobie
    — Les personnes racisées meurent avant les autres
    — Mépris de classe

    Les sans-grades sont des sous-humains, pas de doute là-dessus.

    — Objectification sexuelle | Reluque un homme
    — Parler « banlieue »
    — Parler petit nègre
    — Prostitué·e
    — Stéréotype physique lié à un métier

    Exemple : l’huissier de justice est forcément petit, chauve et sans cœur.

    — Travesti·e
    — Validisme

    ou capacitisme, handicapophobie.

    — Vieillophobie sexiste
    — Wacisme

Thème > Sens moral

    — Délire autour de la virginité

    Victime de choix pour un maniaque, symbole de pureté -et victime de choix- dans un rituel lambda, etc. etc.

    — Karma | Ceux ou celles qui n’ont pas cru à l’imminence de la catastrophe, ont cherché à en tirer profit ou en sont à l’origine en sont finalement victimes
    — Karma | La/le fuyarde·e finit par crever

    Comme une vieille merde.

    — Karma | Méchant qui subit ce qu’il avait l’habitude d’infliger
    — Karma| Opportuniste puni d’avoir voulu exploiter une situation dramatique à son profit

    Le politicien ou l’homme d’affaires qui essaye de se mettre bien avec des terroristes par exemple.

    — Moment torride sanctionné par la mort
    — Pas de négociation avec les terroristes
    — Se fait tuer après une bouffée de courage et de confiance en lui

    Ou à la fin d’un discours ou d’une sortie faits pour motiver un groupe


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

     ? | Galanterie déplacée

    Et que je te tiens la porte, que je porte tes bagages, etc.

     ? | Les amazones se battent comme des tenniswomen

    Les cuisses à l’air, en tenant leur épée comme une raquette et poussant des yaaaah chaque fois qu’elles donnent un coup

    — Attitude et/ou stéréotype sexiste
    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Dépendante | Femme qui essaye de retenir le héros par tous les moyens
    — Femme aux petits soins d’un blessé

    Applique un mouchoir humide sur le front, fait un bandage à l’épaule, tient, les yeux pétillants, des propos réconfortants...

    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Harcèlement sexuel | Donne des ordres à une femme, traitée en subalterne

    Ouuuuuuh !

    — Harcèlement sexuel | James Bond | Congédiée comme une esclave

    Ou un objet.

    — Image dégradante | Femme qui se blottit dans la poitrine d’un homme à la vue d’une scène choquante

    ... ou d’un simple cadavre.

    — Image dégradante | Employée pour servir lascivement

    Un mélange entre employée de maison, escort et prostituée.

    — Image dégradante | Féminisme de comptoir
    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Image dégradante | Femme qui gagne le respect d’un type en jouant au bonhomme

    Exemples : bois cul-sec sans broncher un shot d’alcool fort, casse la gueule d’un gars relou en 2 coups bien placés, remet à sa place une brute par une répartie cinglante, etc.

    — Image dégradante | Nunuche
    — Image dégradante | Tombe en pâmoison devant un bijou

    Pour les poules, c’est les asticots ; pour les femmes, une bague de 20 carats.

    — Moins que rien | Femme envoyée sur les roses le matin qui suit une coucherie
    — Moins que rien | James Bond | Sa conquête du moment se fait buter à cause de lui
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme
    — Outrage sexiste | « J’ai baisé ta femme/ta mère » / « Je lui ai montré une photo de ta femme »

    Camaraderie, rivalité, provocation matinées de testostérone

    — Outrage sexiste | Menstruation
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux
    — Outrage sexiste | Siffle une femme
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.

    — Violence sexiste | Infantilise une femme

    Est-ce qu’une femme a un cerveau, de toute manière ?

    — Violence sexiste | James Bond | Balance une petite phrase avant de se taper une meuf

    Parce que James aime avoir le dernier mot.

    — Violence sexiste | Mauvaise conductrice
    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.

    — Violence sexuelle | Claque le cul d’une femme

    Oh bon, ça va, rien de méchant, hein !

    — Violence sexuelle | Enlace une femme pour lui apprendre à jouer au golf, au tennis, au billard
    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.

    — Violence sexuelle | Syndrome de la femme secouée pour qu’elle reprenne ses esprits

    & variantes

    — Violence sexuelle | Violente une femme sans raison

Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier
     ? | Pulsion sexuelle masculine
     ? | Méthodes musclées
     ? | Vole un talkie-walkie à un·e méchant·e et défie la personne qui est à l’autre bout
    — Bagarre | Arme son fusil à pompe, dit une phrase choc, cut

    *Cric-cric* Nous n’abandonnerons pas Merry et Pippin à une mort atroce !

    — Bagarre | Fait voler ses geôliers dans les airs en écartant brusquement les bras
    — Bagarre | S’interpose entre deux esprits échauffés qui veulent se la donner

    Keep cool ! Concentrez-vous sur la mission.

    — Bagarre | Un seul bras pour les assommer toustes

    Mais qui va bien pouvoir gagner entre d’un côté ces cinq brutes rigolardes qui transpirent la confiance en soi et la testostérone et de l’autre cette héroïne solitaire calme qui transpire aussi la confiance en soi et la testostérone ?

    — Bagarre | Objet du quotidien qui devient une arme mortelle

    Un homme un vrai sait s’adapter à son environnement... Et oui, on peut tuer quelqu’un avec un frigo.

    — Brutasse | Tire un type hors de sa voiture par la fenêtre de sa portière

    Et c’est pas pour lui venir en aide.

    — Brutasse | Violence policière
    — En confiance | Ne veut pas entendre parler de ces conneries de psychiatres à la con

    Lui parler des petits hommes verts retiendrait plus son attention.
    Et puis quoi, tu crois qu’il est cinglé, c’est ça ? C’est un putain de bonhomme, merde !

    — Mâle dominant | Face à face avec une grosse bestiole, les yeux dans les yeux

    Cerveau reptilien, animal en soi, badass, grosse paire de couilles, tout ça tout ça.

    — Mâle dominant | Fait référence à la taille/au poids de sa bite/ses couilles

    Et variantes... À savoir à la taille de la bite de l’autre. Inutile de préciser que dans un sens elle sera grosse, dans l’autre non.

    — Muscle | Entraînement physique débile

    Séance d’entraînement physique, avec ou sans musique, qui comprend du footing, de la boxe, des pompes, de l’attrapage d’animaux, etc. En général, on y voit la progression (spectaculaire) de la personne qui s’entraîne, qui clôt la séance en réussissant un exercice qui le/la tenait jusqu’alors en échec.

    — Muscle | Retient les mâchoires d’un animal à mains nues
    — Objectification viriliste | Corps musclé mis en valeur

    Tablette de chocolat, ombres qui soulignent les muscles, etc.

    — Peau de vache | Maton

    & plus : vicelard, corrompu, sadique, etc.

    — Peau de vache | Sergent instructeur

    L’archétype à la Platoon.

    — Plie une arme en métal à main nue

    Et incrédulité du sous-fifre situé à l’autre bout.

    — Stylé | Bloque un coup de poing

    Ne pare pas. Bloque. Avec fermeté. La classe.

    — Stylé | Retient le bras d’un agresseur avant que son poing n’atteigne sa victime
    — Stylé | Prend la place du chauffeur qui vient de se faire tuer
    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.

    — Truc de mecs | Donne une leçon de virilité

    Explique par A + B ou donne des conseils pour comment être un vrai mec.

    — Truc de mecs | Machisme

    Traite sa petite amie comme une merde.

    — Truc de mecs | Retrouvailles tendues (entre 2 anciens amis) avant une franche accolade

    Et variantes.

    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.

    — Véhicule | Fait vrombir le moteur de sa voiture

    Meh


VO française ou doublage en VF

    — Adjectif « atomique », « nucléaire » ou « galactique » accolé à tout et n’importe quoi
    — Expressions désuètes
    — Les taulards, les putes et les petites frappes parlent comme des titis parisiens

    (j’ai mis ça en personnage secondaire, je voulais créer un sous ensemble doublage mais j’ai pas réussi)