x

Les traducteurs

Ciné-bunker
Isolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l'extérieur, neuf traducteurs sont rassemblés pour traduire le dernier tome d'un des plus grands succès de la littérature mondiale. Mais lorsque les dix premières pages du roman sont publiées sur internet et qu'un pirate menace de dévoiler la suite si on ne lui verse pas une rançon colossale, une question devient obsédante : d'où vient la fuite ?
| 2 |
  1. Le jeu terrifiant de toustes les acteurices ;
  2. Olga Kurylenko qui récite et commente les codes à 3 chiffres les plus utilisés : magique.

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Personnage > Agissement

     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Compte jusqu’à trois

    Attends ! Quand on y va à trois, on y va à trois ? Ou bien on compte jusqu’à trois et puis on y va ?

    — Course-poursuite | Double des voitures en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Course-poursuite | Défonce un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Famille | À la fin, tombe dans les bras de sa femme/son mari/son fils/sa fille

    & variantes

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentil·les et méchant·es, la/le méchant·e fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Regarde avec une suspicion appuyée
    Conan le destructeur
    Dino De Laurentiis Productions, Edward R. Pressman Film et Estudios Churubusco Azteca S.A.
    crédits
    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet


Personnage > Caractéristique

     ? | Hanté·e par des souvenirs traumatisants
    — Blues | Sa femme, sa fille ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Cœur d’or | A l’air bourru, mais a un cœur gros comme ça
    — Interprétation | En fait des caisses

Personnage > Citation

    — Interpelle | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — Menace | « Je reviendrai ! »
    — Ordonne | « Plus vite, plus vite ! »
    — Rassure | "Il ne t’arrivera rien, je te le promets", « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — Récrimine | « Mais lâchez-moi, sales brutes ! »

Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Pas seulement tout en muscles, il en a aussi dans le crâne (et inversement)
    — Fibre héroïque | Faux lâche

    Le héros cache son côté scout sous une fine couche de cynisme/indifférence/lâcheté

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.


Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan

    — Mégalo | Raccroche au nez des flics avant la fin de la conversation

    Et variantes


Personnage secondaire

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo


Réalisation

    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Habillage | Placement de produits
    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Avion qui évite de justesse un obstacle en (re)décollant

    & variantes

    — Tension | Caché·e

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Pouet-pouet | Déguisement
    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

     ? | Dialogues en arrière-plan sonore

    Lors d’un rassemblement, on entend des voix plus distinctement que d’autres :
    ‒ « J’en ai pris plein la poire ! » ;
    ‒ « Laissez-le parler ! » ;
    ‒ « Il a raison ! » ;
    Etc.

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Effet | Cri de Wilhelm
    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Effet | Son de disque rayé

    Ou de disque ralenti, scratch, etc.

    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »
    — Voix off | Lecture d’une lettre
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Gag avec la police
    — Gag cartoonesque
    — Passe par la fenêtre après avoir manqué la cible de son coup de pied sauté
    — Ronflements

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Entrepôt de carcasses congelées

    Faut être mafieux pour comprendre cette attirance pour ces planques, toujours dotées de magnifiques murs de rubans de plastique du plus bel effet.

    — Séance de dédicaces

Scénario > Dialogue

    — Début d’une phrase énoncée par un personnage et terminée par un autre
    — Discours intello-pompeux
    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Gros mensonge pour cacher son réel état de danger

Scénario > Élément

    — Caprice de star : « Il/elle ne veut parler qu’à vous »

    Un·e criminel·le emprisonné·e souhaite enfin livrer ses secrets mais ne parlera qu’à une personne choisie et pas à une autre : chacun·e ses manies

    — Punition | série de pompes
    — Un·e proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...

    — Victime de mort (surnaturelle ou pas) dégueulasse

    Pour une franchise horrifique digne de ce nom


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Balle arrêtée par un objet porté dans une poche
    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort

Scénario > Situation

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Enjeu | Empêcher une tuerie de masse (plus ou moins)

    Avec ses petits bras et en n’étant pas cru par la police.

    — Mise en scène | On entend le mécano mais on ne voit que ses jambes dépasser de sous une voiture

    ... avant qu’il roule sur son chariot et se dévoile dans toute sa splendeur pour dire « Tiens, passe-moi donc la clé de 13 ».

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.


Thème > GI Joe

    — Accessoire | Panoplie Raid (points rouges, vision nuit, silencieux, visage peinturluré etc.)
    — Agissement | Soldat·e injustement renvoyé·e de l’armée

    Pour avoir fait preuve de bravoure et sauvé des sœurs ou des frères d’armes. C’est vraiment pas juste. Saloperie de bureaucratie et de cols blancs tiens !


Thème > N’importe quoi

    — Agissement | Convoque les souvenirs personnels d’une victime de possession pour l’aider à résister

    « Rappelle-toi, tu étais comme un père pour moi ; c’est toi qui m’a engagé : tu m’as donné ma première mission ; je..., je... je t’aime ! Je sais que tu peux le faire, tu peux battre la créature qui est en toi ; je sais que ce n’est pas toi ! »
    & variantes : parle à la personne possédée pour l’encourager à résister, etc.

    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?

    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Harcèlement sexuel | James Bond | Congédiée comme une esclave

    Ou un objet.

    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme

Thème > Testostérone

     ? | Méthodes musclées


Voir les 31 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Méchant·e

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Distribution internationale, grosse ambition, mais naufrage artistique : se voit et se revoit avec tout à la fois du plaisir et du déplaisir ;
  • Coup de chapeau à la direction d’acteurices qui parvient à faire mal jouer des gens talentueux ; Cela dit, les lignes de dialogues terriblement mal écrites ne peuvent matériellement pas être correctement dites ;
  • La musique met les nerfs en pelote dès les 5 premières minutes et jusqu’à la fin du film ;
  • Le film dénonce : c’est beau !





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?