x

Les Parasites

Un bienfait nommé Semoun
C'est décidé. Le soir du réveillon organisé par Brigitte, Oulage la séduira et l'embrassera enfin. Il a tout prévu. C'est le moment ou jamais, car Brigitte a organisé une soirée costumée dans la maison de ses parents. Il a tout prévu... sauf la présence a la fête d'une bande de parasites particulièrement tenaces: une ex-petite amie alsacienne qui s'accroche, un brigadier de police maniaco-depressif, un drogué en manque, une ravissante Cubaine en quête de papiers et bien d'autres encore qui vont tout faire pour empêcher son entreprise de séduction.
source synopsis et images :
Fiche créée le 3 décembre 2022 et mise à jour le 4 décembre 2022

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal
    — Scène gênante avec un enfant

    En tout cas avec des yeux de 2022.


Personnage > Agissement

     ? | Conversation à cœur ouvert le regard posé sur l’horizon

    Qui peut se conclure par « Un jour je serai le meilleur [...] ».
    & variantes : au bord de l’océan, sur un promontoire montagneux dominant la vallée, etc.

     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

     ? | Se lancent des regards entendus, accompagnés de têtes inclinées

    & variante : tournent leur vers l’autre en même temps avec une mimique étonnée.

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Coolitude | Dis-le en chanson

    Tu rencontres quelqu’un ? Présente-toi en chantant. Tu traverses un moment de désespoir ? Chante ton désarroi à la face du monde. Tu penses que tu n’as pas été assez clair·e sur pourquoi tu réagis de manière agressive face à ta famille (et parce que le film s’adresse à des gosses, qui sont par définition teubé·es) ? Explicite-le en chanson.

    — Diversion grossière permettant de gagner du temps

    Questions stupides, confessions saugrenues, « Oh vous avez vu ça !? » et autres comportements vaudevillesques destinés à permettre à un troisième personnage de s’éclipser, de dissimuler un objet compromettant, etc.
    Gag, tension ou les deux.

    — Enlève ses lunettes | avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.

    — Stylé | Se gare pile devant la porte du bâtiment à visiter

    Pour les héros et héroïnes, il y a systématiquement et miraculeusement une place de libre juste en face de toutes les portes d’entrée du monde.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Blues | N’arrive pas à se remettre d’une rupture

    Ouep. Dur.

    — Échappé·e d’un asile

    Le personnage, si on le voit, est certainement tout ébouriffé·e d’ailleurs...

    — Interprétation | En fait des caisses
    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille

Personnage > Citation

    — Conseille | « Alors... voilà ce qu’on va faire... »

    Le héros a trouvé un truc et le chuchote à l’oreille d’un autre personnage

    — Insulte | « Vous me faites vomir ! »

    & variantes : faites gerber, dégouttez...

    — Interpelle | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Pas seulement tout en muscles, il en a aussi dans le crâne (et inversement)
    — Tension | Donne une leçon de courage face à son bourreau

    & variantes : est insolent·e face à son bourreau


Personnage secondaire

    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.


Réalisation

     ? | Caméo
    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | Éclat de rire
    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Habillage | Placement de produits
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coup de couteau

    Extra spongieux.

    — Compte à rebours de nouvel an
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Surpris·e | par le/les cadavre·s d’ami·es tué·es un peu plus tôt

    Dont on s’est soucié à un moment de la disparition avant d’en avoir plus rien à foutre.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Comique de répétition
    — Est bourré·e ou drogué·e (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Examine son verre d’alcool, sa bouteille ou son pétard après avoir été témoin d’un événement extraordinaire

    Le moment qui détend l’atmosphère et ravit petit·es et grand·es.

    — Gag avec la police
    — Parle franglais

    My tailor ize ritche

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.

    — Ronflements
    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.

    — Se fait jeter un verre au visage

    Le plus souvent, c’est une femme bafouée qui a le verre entre ses mains et un goujat qui va devoir trouver une serviette.

    — Vomi (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bal costumé ou carnaval

    Oh les jolies idées de déguisement ridicules.

    — Cimetière

    Scènes prenant comme décor un cimetière, mais hors des scènes d’enterrement.

    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.


Scénario > Élément

    — Automédication
    — Écart d’âge | Homme plus vieux que sa compagne
    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Tension | Les animaux ressentent et réagissent à la malédiction portée par un personnage

    Les chiens tournent sur eux-mêmes, grognent, aboient ; les oiseaux se taisent, s’envolent ; les chats se hérissent et émettent des bruits génériques de chats...

    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Chute d’un personnage depuis un immeuble ralentie par des antennes, des fils à linge, des stores extérieurs...
    — Deus ex-machina
    — Doit de l’argent à...
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.


Scénario > Situation

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces con·nes.

    — Bagarre | Saute derrière un comptoir pour échapper à la fusillade

    Ça sert à tout, les comptoirs ; et bien pratique en cas de coup dur, quand la bande du Russe te file aux basques.

    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Situation | Surenchère de carambolages
    — Tension | Suspendu·e dans le vide

Thème > GI Joe

    — Accessoire | Panoplie Raid (points rouges, vision nuit, silencieux, visage peinturluré etc.)
    — Agissement | Rire de commando/de bande de voyous etc.

    Rire gras et collectif à l’évocation d’un passé commun/anecdote gênante/blague salace/humiliation/mission à venir


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Travesti·e

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude et/ou stéréotype sexiste
    — Image dégradante | Nunuche

Thème > Testostérone

     ? | Méthodes musclées
    — Brutasse | Violence policière
    — Peau de vache | Maton

    & plus : vicelard, corrompu, sadique, etc.



Voir les 35 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

C’est pas un navet, encore moins un nanar, c’est pas un bon film, loin de là, ni même un film correct. En fait, Les Parasites c’est nul, mais nul bien comme il faut. Hyper lourd sans pour autant être chiant, sympathiquement je-m’en-foutiste sans pour autant être paresseux... on a des délires qui, bien que foirés dans l’exécution, restent quand-même rigolos, des éléments gênants mais rigolos justement parce que foirés dans l’exécution. Sans parler d’un assortiment de répliques faites pour être marquantes et qui, sans trop qu’on sache pourquoi, finissent par le devenir. En fait, il y a clairement une patine comédie française de fin de siècle qui joue en faveur du film.
Mais pas que. Ce qui fait aussi le charme du film Les Parasites, c’est qu’à peu près tout le monde est en roue libre à commencer par Élie Semoun qui donne l’impression d’avoir été kidnappé par un de ses fans hardcores (je suis sûr que ça existe) qui le forcerait à livrer sa meilleure performance sous peine d’exécuter des proches pris en otages. Le résultat est un festival de geignements, de petits cris suraigus, de sursauts d’énergie (notamment un « À poil Viviane » très auclairien), de crises de nerfs en tous genre et autres étranglements pouet-pouet... De quoi regretter que Philippe de Chauveron n’ait pas eu l’idée de faire un Les Encore Parasites puis un Les Toujours Parasites.


«

un film culte !! enfin pour moi. je ne suis pas du tout du même avis que la presse ( ce devait être des vieux hihi) c’est un film a voir et revoir avec un formidable elie semoun !

 »

«
Si pour vous Le père Noèl est une ordure, Les bronzés ou Les sous doués sont vos films cultes...Alors Les parasites deviendra un de vos films culte. Deux mots à dire pour vous convaincre: REGARDEZ LE !! »

«
Malgré l'aspect autobiographique qu'a l'air d'avoir le scénario et une réalisation au premier abord aguicheuse, "Les Parasites" n'est qu'une suite de one man shows insupportables (mention spéciale à Elie Semoun évidemment) bâtis sur des personnages sans épaisseur. Le pire restant les répliques qui se veulent mémorables mais qui entérinent finalement le bide général. »


Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?