Les gladiateurs de l’apocalypse

Ceux qui vont sourire te saluent
La troisième guerre mondiale a pris fin et la guerre a été déclarée hors la loi. Pour régler les conflits, on met au point de gigantesques robots, les Robots Jox, qui entrent en action quand les grandes puissances se disputent le controle d'un territoire. Achilles, l'un des pilotes de ces Robots, est envoyé en Alaska...

Titre original (ou alternatif) : Robot Jox
source synopsis et images : Empire Pictures Altar Productions
Fiche créée le 28 novembre 2023 et mise à jour le 17 décembre 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Robot Jox décrit un monde post-apocalyptique dans lequel les conflits se résolvent dans des combats de robots géants en un contre un, l’idée est bonne. Ce n’est d’ailleurs pas la seule : les masques chirurgicaux généralisés ; les êtres humains artificiels ou génétiquement modifiés et leur vie ou utilisation au sein d’une société grise aux accents totalitaires ; les systèmes de paris qui soulignent comment l’outil diplomatique sensé mettre fin aux massacres de masse tourne finalement à la bouffonnerie. Stupidité ou pessimisme, l’issue du combat ne semble pas tant avoir d’impact direct sur la vie des gens (du moins ne s’en inquiètent-ils pas vraiment) que le paquet de fric qu’il peut apporter... Robot Jox est truffé d’éléments pertinents, qui ne demandent qu’à s’accorder. Le problème, c’est que le réalisateur Stuart Gordon et le romancier Joe Haldeman se sont brouillés en cours de projet, donnant au scénario et à ce qui en ressort à l’écran un côté inachevé, bancal et brouillon, à la fois critique et acide dans ses thèmes et pourtant timide dans leur mise en place.
L’autre gros problème qui pénalise Robot Jox, c’est que Stuart Gordon n’a clairement pas eu les moyens de ses ambitions... et, par la force des choses, si on imagine très bien ce que le film aurait pu être, on voit surtout un épisode de série de science-fiction des années 1960. Le film date de 1989. Visuellement, on frise donc régulièrement le ridicule... et le casting, globalement, n’est pas en reste, plombant ce qui reste de crédibilité.
Après Stuart Gordon a aussi sa part de responsabilité. La scène clef de l’accident de mecha, qui s’effondre sur une tribune, aplatissant un paquet de spectateurs réunit manque de moyens et mauvais jeu d’acteur, donc, mais aussi tous les poncifs de la catastrophe, de la pleureuse au plan insistant sur la peluche abandonnée au milieu des gravats. La scène est resservie en cauchemar (pour matérialiser le traumatisme du héros), à grands renforts d’effets de filtres. Et que dire de cette fin ridicule digne de l’appel à la paix d’une prétendante au titre de Miss et de ses pouces levés (petit rappel aux combats de gladiateurs, certes, mais enfin pas comme ça...) ?
Malgré tout, Robot Jox fait partie de ces films attachants qui transpirent la volonté de bien faire avec ce qu’on a sous la main. C’est parfois un peu longuet, parfois un peu ridicule, mais profondément sincère et sympathique... Et puis, il y a une bite/tronçonneuse de robot.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 34  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — À voix haute | Lit ou fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Brise un miroir après s’être observée plus ou moins longuement
    — Coolitude | Est frappée par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Saute dans le vide/s’élance en hurlant « Geronimo ! »
    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Stylé | Bois cul sec (et repose son verre avec fracas)

    Sluuurp aaaaaaaaaah !

    — Stylé | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.

    — Trop âgée pour ces conneries | A envie de raccrocher les gants

    Peut-être avoir un chien, une maison à soi et des enfants... et arrêter tout ça pour de bon.


Personnage > Caractéristique

    — Ouh ! | Réactionnaire
    — Stylé | Anglicisme caractérisé : utilisé par un personnage trop à la cool

    Dit des mots en anglais, en abrège d’autres ou parle verlan : chébran, quoi !

    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)


Personnage > Héros ou héroïne

    — Émotion | Est de retour dans sa ville d’origine
    — Fibre héroïque | Sur le point de raccrocher ou a déjà raccroché, mais repart pour la der des der

    Généralement sous la contrainte.
    Mais après ce coup/contrat/mission il arrête pour profiter d’une liberté bien méritée, juré craché !

    — Loose | Se recentre ou évacue sa frustration au bar (ou au fond d’un verre)
    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Lunettes | Enlève/relève ses lunettes dans un moment d’incrédulité, de surprise ou signifiant

    Plus ou moins lentement selon l’urgence, l’intensité... de ce que le personnage a sous les yeux.


Personnage secondaire

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.

    — Foule en délire | Concert, spectacle, manifestation sportive
    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

     ? | Caméo
    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Séquence shopping

    Implique souvent des femmes, des vêtements, des poches en papier rigide de plus en plus nombreuses, un montage cut et une musique pop.

    — Technique | Faux raccord flagrant

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | Fait un topo/inventorie les dégâts
    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.

    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...

    — Tension | Bruit de battements de cœur

    Be bop euh loula


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Fibre héroïque | Sauvée par un personnage qui, pris de remords, est revenu sur ses pas/sa décision

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Conférence de presse où les journalistes hurlent comme des poissonniers

    & variantes


Scénario > Dialogue

    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Menace feutrée de mafieux

    Pleines de sous-entendus totalement transparents... si tu vois ce que je veux dire.

    — Noms propres récupérés dans la mythologie antique ou la bible

    Ça fait toujours son petit effet et on peut toujours greffer une symbolique quelconque dessus.


Scénario > Élément

    — Référence à un holocauste nucléaire
    — Ruse | Meurtre maquillé en suicide
    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Chatte à Mireille | Le bon vieux concours avec un gros prix cash qui tombe à pic
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard

Scénario > Situation

    — Bagarre | S’écrase sur une table pendant une bagarre
    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Séquence d’autodénonciation collective destinée à protéger un personnage
    — Tension | Le silence s’instaure dès qu’un personnage entre dans la pièce

    Ça va pas rigoler.


Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes

    — Ordonne | « On ne laisse pas un de nos gars derrière »

    Fierté du devoir accompli et honneur de l’équipe sauf (quitte à ce que toute l’escouade y passe).


Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Impacts de balles dans les pieds des personnes ciblées

    Ou bien tout le monde vise les pieds...

    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Scientifiquement non prouvé | Séchage ultra-rapide de personnes trempées

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Homophobie

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.


Thème > Testostérone

    — Stylé | Prend la place du chauffeur qui vient de se faire tuer

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 34 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?