Les gladiateurs de l’apocalypse

Ceux qui vont sourire te saluent
La troisième guerre mondiale a pris fin et la guerre a été déclarée hors la loi. Pour régler les conflits, on met au point de gigantesques robots, les Robots Jox, qui entrent en action quand les grandes puissances se disputent le controle d'un territoire. Achilles, l'un des pilotes de ces Robots, est envoyé en Alaska...

Titre original (ou alternatif) : Robot Jox
source synopsis et images : Empire Pictures Altar Productions
Fiche créée le 28 novembre 2023 et mise à jour le 17 décembre 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Robot Jox décrit un monde post-apocalyptique dans lequel les conflits se résolvent dans des combats de robots géants en un contre un, l’idée est bonne. Ce n’est d’ailleurs pas la seule : les masques chirurgicaux généralisés ; les êtres humains artificiels ou génétiquement modifiés et leur vie ou utilisation au sein d’une société grise aux accents totalitaires ; les systèmes de paris qui soulignent comment l’outil diplomatique sensé mettre fin aux massacres de masse tourne finalement à la bouffonnerie. Stupidité ou pessimisme, l’issue du combat ne semble pas tant avoir d’impact direct sur la vie des gens (du moins ne s’en inquiètent-ils pas vraiment) que le paquet de fric qu’il peut apporter... Robot Jox est truffé d’éléments pertinents, qui ne demandent qu’à s’accorder. Le problème, c’est que le réalisateur Stuart Gordon et le romancier Joe Haldeman se sont brouillés en cours de projet, donnant au scénario et à ce qui en ressort à l’écran un côté inachevé, bancal et brouillon, à la fois critique et acide dans ses thèmes et pourtant timide dans leur mise en place.
L’autre gros problème qui pénalise Robot Jox, c’est que Stuart Gordon n’a clairement pas eu les moyens de ses ambitions... et, par la force des choses, si on imagine très bien ce que le film aurait pu être, on voit surtout un épisode de série de science-fiction des années 1960. Le film date de 1989. Visuellement, on frise donc régulièrement le ridicule... et le casting, globalement, n’est pas en reste, plombant ce qui reste de crédibilité.
Après Stuart Gordon a aussi sa part de responsabilité. La scène clef de l’accident de mecha, qui s’effondre sur une tribune, aplatissant un paquet de spectateurs réunit manque de moyens et mauvais jeu d’acteur, donc, mais aussi tous les poncifs de la catastrophe, de la pleureuse au plan insistant sur la peluche abandonnée au milieu des gravats. La scène est resservie en cauchemar (pour matérialiser le traumatisme du héros), à grands renforts d’effets de filtres. Et que dire de cette fin ridicule digne de l’appel à la paix d’une prétendante au titre de Miss et de ses pouces levés (petit rappel aux combats de gladiateurs, certes, mais enfin pas comme ça...) ?
Malgré tout, Robot Jox fait partie de ces films attachants qui transpirent la volonté de bien faire avec ce qu’on a sous la main. C’est parfois un peu longuet, parfois un peu ridicule, mais profondément sincère et sympathique... Et puis, il y a une bite/tronçonneuse de robot.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 34  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Amène un animal/une créature en cachette à la maison
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Deuil | Franchit (ou tente de franchir) un cordon de police pour rejoindre le cadavre d’un proche
    — Émotion | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Saute dans le vide/s’élance en hurlant « Geronimo ! »
    — Se libère de ses liens | En toute discrétion

    À l’insu de ses gardiens même.

    — Stylé | Bois cul sec (et repose son verre avec fracas)

    Sluuurp aaaaaaaaaah !

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.

    — Trop âgée pour ces conneries | A envie de raccrocher les gants

    Peut-être avoir un chien, une maison à soi et des enfants... et arrêter tout ça pour de bon.


Personnage > Caractéristique

    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.

    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)


Personnage > Citation

    — Prévient | « Ne quittez pas la ville »

    « Restez dans les parages », « Restez à disposition de la police »


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Faux lâche

    Le héros cache son côté scout sous une fine couche de cynisme/indifférence/lâcheté

    — Fibre héroïque | Sur le point de raccrocher ou a déjà raccroché, mais repart pour la der des der

    Généralement sous la contrainte.
    Mais après ce coup/contrat/mission il arrête pour profiter d’une liberté bien méritée, juré craché !

    — Loose | Se recentre ou évacue sa frustration au bar (ou au fond d’un verre)

Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses

Personnage > Méchante

    — Mort | Le chef des méchants (ou la traîtresse) meurt toujours en dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.


Personnage secondaire

    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.

    — Foule en délire | Concert, spectacle, manifestation sportive
    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Équipe | L’équipe (au complet) avance (au ralenti) face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Plongée sur un personnage qui hurle

    Brillant.

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Effet | Cri de Wilhelm
    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | Fait un topo/inventorie les dégâts
    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.

    — Tension | Compte à rebours en mètres

    Objet/créature en approche


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Conférence de presse où les journalistes hurlent comme des poissonniers

    & variantes


Scénario > Dialogue

    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Noms propres récupérés dans la mythologie antique ou la bible

    Ça fait toujours son petit effet et on peut toujours greffer une symbolique quelconque dessus.


Scénario > Élément

    — Croche-pied de cantine de lycée ou de prison
    — Merci, Captain Obvious !
    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Référence à un holocauste nucléaire
    — Ruse | Meurtre maquillé en suicide
    — Tension | Les animaux ressentent et réagissent à la présence ou à l’approche d’un danger

    Super prédateur, cyclone, etc.

    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Deus ex-machina
    — Oh non ! L’équipe est privée d’un joueur/joueuse clé, voir du/de la meilleure à la veille de la finale

Scénario > Situation

    — Agissement | Se recueille sur une tombe/devant un cercueil, etc.

    Là, c’est le moment émouvant où on est censée comprendre pas mal de trucs sur la psychologie des personnages.

    — Bagarre | S’écrase sur une table pendant une bagarre
    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Tension | Le silence s’instaure dès qu’un personnage entre dans la pièce

    Ça va pas rigoler.


Thème > GI Joe

    — Accessoire | Phrase codée pourtant totalement compréhensible
    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Agissement | Les figurantes font n’importe quoi
    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Élégamment propulsée par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Carton-pâte | Le regard des personnages ne porte pas au-delà du champ de la caméra
    — Carton-pâte | Impacts de balles dans les pieds des personnes ciblées

    Ou bien tout le monde vise les pieds...


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses

Thème > Testostérone

    — Bagarre | Un seul bras pour les assommer tous

    Mais qui va bien pouvoir gagner entre d’un côté ces cinq brutes rigolardes qui transpirent la confiance en soi et la testostérone et de l’autre ce héros/cette héroïne solitaire calme qui transpire aussi la confiance en soi et la testostérone ?

    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 34 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?