Les fumistes

Jim Breuer est dans la plààààààce
Ayant involontairement empoisonné le cheval d'un agent de la police montée, Kenny se retrouve en prison. Pour rassembler l'argent de sa caution, ses trois meilleurs potes décident de créer un service de livraison à domicile de marijuana. Ils vont pour cela, puiser dans les stocks d'échantillons de l'Office du contrôle pharmaceutique.

Titre original (ou alternatif) : Half Baked
source synopsis et images : Universal Pictures Robert Simonds Productions
Fiche créée le 15 septembre 2023 et mise à jour le 22 septembre 2023
C’était chouette de le voir une fois
sur l'échelle de Slater
  1 regard incrédule :
  1. La scène post-générique

Des choses gentilles à dire sur ce film

Ça casse rien, c’est con, c’est marrant, c’est un stoner movie lambda. Le pitch donne la couleur : une bande de bras cassés (Dave Chappelle, Jim Breuer, Guillermo Díaz) s’improvisent dealers à titre temporaire afin de récolter suffisamment de sous pour sortir leur pote (Harland Williams) de prison... où il a fini après avoir donné trop de malbouffe à un canasson faisant partie des forces de l’ordre. Il était diabétique, il en est mort. Une formule classique mais fun.
Niveau mise en scène, c’est dans les clous aussi. Le film s’embourbe parfois un peu mais pas tant que ça... le recours à la voix-off, s’il peut sembler facile, permet de rythmer l’ensemble, de créer parfois quelques interactions sympas avec le spectateur et d’introduire un peu de recul... Le quota de délires sympas est respecté (les bongs baptisés Billy Bong Thornton ou encore Westley Pipes, les reprises de la séquence de vol de superman...), l’esprit rions un peu avec le viol en prison est là (le calendrier Nasty Nate est toutefois particulièrement drôle), et on a les caméos de rigueur (Snoop Dog et Willie Nelson forcément... mais, plus rigolo, un Bob Saget en addict qui se fend d’un « Marijuana is not a drug. I used to suck dick for coke. Now that’s an addiction. You ever suck some dick for marijuana ? »). La formule est classique mais fun...
Tout aussi classique, le recours à des acteurs qui vont en faire des caisses. Ici, il y en a surtout un : Jim Breuer. Jim Breuer qui livre une performance proche de celles de Stephen Baldwin (qui fait aussi une apparition dans le film didon) et Pauly Shore dans Biodome. Un festival. N’hésitez pas à faire un arrêt sur image dès qu’il apparaît à l’écran... bon, ça augmente la durée du film, mais sérieux ça vaut le coup. À noter aussi une scène post-générique hallucinante dont le sens reste un peu abscons. On y voit l’ensemble du casting tout sourire dehors réuni autour d’un canapé lancer à l’unisson « The more you read the smarter you are yeaaaaah ».
Un film classique (et totalement inoffensif) à voir avec ses potes cinéphiles qui n’aiment pas perdre leur temps plus qu’avec ses potes de défonce pour une meilleure expérience.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 51repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Personnage > Agissement

    — Coolitude | Est frappée par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Deuil | Parle à sa mère/son père/sa femme qui est au ciel
    — Fait semblant de dormir
    — Interprétation | Répète une phrase 2 fois

    Avec un changement de ton ou de rythme sur la deuxième pour marquer une insistance.
    Il peut s’agir d’une phrase nominale.
    Un prénom peut être intercalé entre les deux phrases.

    — Oups ! | Prend de la drogue à son insu

    Drogue dans le sens « se défoncer ou planer », pas dans celui de « substance chimique/poison violent ».

    — Passion | Se fait draguer
    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Saute dans le vide/s’élance en hurlant « Geronimo ! »
    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Simule une pipe/branlette (gag/raillerie)

    & variantes genre simule un accouplement avec un pantin de bois pour faire marrer les copains...

    — Sort la tête de la salle de bain, le rasoir à la main et le visage tartiné de crème à raser
    — Stylé | Démontre son habileté avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentilles et méchantes, la/le méchante fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Est désolée d’apprendre la mort d’une personne

    ‒ « Votre femme ne vient pas avec vous. »
    ‒ « Non... Elle est morte il y a 3 ans. »
    ‒ « Oh, je suis désolé. »

    — Enfant ou ado tête à claques
    — Ouh ! | Réactionnaire
    — Sacrée tête de mule

    Expression spéciste pour qualifier un personnage qui, ben oui, que voulez-vous, quand elle ou il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle ou il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.

    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)


Personnage > Citation

    — Conseille | « Alors... voilà ce qu’on va faire... »

    Le héros a trouvé un truc et le chuchote à l’oreille d’un autre personnage

    — Demande | « Dis à [...] que je l’aime »
    — Demande | « Scalpel »

    Phrase nominale numéro un des blocs opératoires.

    — Guide | « Par ici ! »
    — Menace | « T’es morte... ! »
    — Ordonne | « Arrêtez/Attrapez-les/la/le ! »

    et variantes

    — Questionne | « T’es où ? »

    (lors d’une conversion téléphonique)

    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Fait un clin d’œil de connivence lourdement appuyé

    Clin d’œil plutôt destiné au spectateur ou à la spectatrice...

    — Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.

    — Reprend son souffle de manière exagérée

    Après un effort physique plus ou moins intense


Personnage > Méchante

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.

    — Profil | Mélomane
    — Trahie ! | Doublée/abattue par sa propre équipe

    Eh ouais.


Personnage secondaire

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.


Réalisation

     ? | Caméo
    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Écran partagé

    Dialogue de téléphone, scène de cambriolage cool, effet suspense, etc.

    — Fin | En miroir du début
    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Grammaire | Passage musical
    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers, de la situation, du personnage, du contexte voire définition

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Prise de photographie d’identité judiciaire (Mug shot)
    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Technique | Travelling contrarié
    — Vue subjective | d’une personne droguée, sonnée ou victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Vue subjective | Animal de compagnie
    — Vue subjective | Plan œilleton
    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Stylé | Lance son couvre-chef sur une branche d’un porte-manteau

    Il ou elle est forte. Et ne se prend pas au sérieux.


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Alarme stridente de vaisseau spatial/laboratoire/base secrète

    Parce qu’un vaisseau spatial sans alarme c’est une France sans fromages.

    — Ambiance sonore | Haut-parleur d’hôpital qui appelle un docteur

    Faut bien rentabiliser l’équipement.

    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Porte de cellule de prison
    — Effet | Bruitage d’apparition/disparition/téléportation

    Au synthé naturellement.

    — Effet | Réutilisation et détournement du thème du meurtre de Psychose

    Gag

    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...

    — Musique | Saxophone mélancolique (films à corriger)

    Parce que.

    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Sous le coup de la surprise | fait tomber sa clope de la bouche ou laisse tomber un objet

    & variantes : lâche son plat à gratin, ses lunettes, ses dossiers, etc.
    Voir aussi Sous le coup de la surprise | échappe/renverse son verre.

    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Comique de répétition
    — En fait des caisses (personnage)
    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Gag avec la police
    — Gag avec un animal
    — Interprétation | Roule des yeux
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Ronflements
    — Siffle de manière désinvolte pour passer inaperçu/avoir l’air innocent

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cliché touristique
    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.

    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Sous-entendu sexuel

Scénario > Élément

    — Porte un micro sous sa chemise
    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Une proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Doit de l’argent à...
    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.


Scénario > Situation

    — Bagarre | Tourne de dos à une explosion, en marchant tranquillement
    — Police | Encerclement tout flingue dehors

    Les personnels des forces du désordre sont protégées derrière les portes ouvertes des voitures, prêtes à faire feu.

    — Réunion d’alcooliques/addicts anonymes

Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Scientifiquement non prouvé | Séchage ultra-rapide de personnes trempées

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Remarque ou attitude spéciste | Déconsidération modérée des autres animaux

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 51 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?