Saga The Condemned

Les condamnés

Électroencéphalogramme plat
Engagé par un producteur de télévision en quête de sensations fortes, un condamné à mort va devoir affronter neufs concurrents sur une île déserte...

Titre original (ou alternatif) : The Condemned
Chiant, voire carrément pénible
sur l'échelle de Slater
  1 regard incrédule :
  • Même pas de regard incrédule. Rien on vous dit ! Quoique tout miser sur des combats et secouer la caméra dans tous les sens au moment de les filmer, c’est quand même un peu con.

Des choses pas très gentilles à dire sur ce film

  • Si on n’a pas vu Battle Royale, The Running Man, ou Hunger Games -pour ne citer que les plus connus- on peut toujours tenter de regarder Les condamnés... Mais se faire chier quand même. Simplement parce qu’un film de ce genre, c’est le piège de la simplicité apparente. Et qu’il lui faut pour fonctionner au choix un sous-texte riche ou des situations inédites (les deux c’est bien aussi) mais surtout une réalisation maîtrisée. Ça, c’est un impératif.
  • Avec ses 10 pékins on sait d’emblée que, sauf surprise, Les condamnés n’ira pas bien loin. La surprise ne viendra pas en tout cas des pistes de réflexion, le film se borne à : les prisonniers sont des êtres humains qui ont même ont un p’tit cœur qui bat (surtout les anciens militaires ricains lâchés par ces salauds de bureaucrates de Washington) et à bouh le vilain milliardaire qui va abreuver le monde d’un show moralement honteux ! Reste le plus gros morceau, l’action, et ça tombe bien, la WWE, la bagarre, c’est son cœur de métier... sauf que les combats sont, quand ils ne sont plus chiants qu’une séance parlementaire, complétement illisibles. Faut pas chercher, niveau récit, niveau tension, niveau spectacle, Les condamnés, tombe systématiquement à plat. Et ce malgré les efforts de Vinnie Jones en briton furax... La différence aurait alors pu venir d’une stupidité crasse et décomplexée estampillée WWE studios à l’image de celle qu’on avait pu siroter l’année précédente avec The Marine. N’espérez pas, Scott Wiper vous refusera aussi ce plaisir.


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 36  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Baiser suivi d’un pain ou d’une gifle
    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Course-poursuite | Défonce volontairement un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Fait tout péter en balançant | sa clope
    — Fuite | Acculées au bord du vide, sautent

    Les personnages poursuivis par les méchantes se trouvent stoppés dans leur fuite par un précipice, l’extrémité du toit, etc. Ils/elles se prennent la main et sautent bravement dans le vide pour atterrir dans la mer, une piscine, un camion poubelle, etc.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Super pouvoir | Réveille son instinct de flic

    « Je le sens dans mes tripes », « C’est trop calme »

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet


Personnage > Caractéristique

    — Super pouvoir | Il/elle sait tout faire
    — Tension | Hantée par des souvenirs traumatisants

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Interroge | « Quand sommes-nous ? »
    — Questionne | « Y’a quelqu’un ? »

    Dit à la suite de l’entrée d’un personnage dans un lieu désert.

    — Réfrène | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — À l’épreuve | En proie au doute

    Le personnage avait un vrai talent pour un truc qu’il a perdu et qui va être l’enjeu du film ou la clé de la victoire finale ; le leader d’une équipe se défausse temporairement à l’approche du match/combat final ; etc.

    — Au chevet d’une proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.

    — Bagarre | Héros attaqué par surprise

    Le héros sans sort sans dommage et avec un peu de lustre en plus... Le méchant non. Honte à toi, méchant !

    — Retourne les paroles du ou de la méchante/d’un ou d’une rivale contre lui/elle

Personnage > Interprétation

    — Lunettes | Enlève ses lunettes avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.


Personnage > Méchante

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme une bleue
    — S’enfuit à bord | d’un hélicoptère

    Le dernier espoir du lâche ou le seul des pourchassées.

    — Tension | Tout le monde se cache et ferme ses volets à l’arrivée des méchantes

Réalisation

    — Écran partagé

    Dialogue de téléphone, scène de cambriolage cool, effet suspense, etc.

    — Équipe | L’équipe (au complet) avance (au ralenti) face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute ou d’un saut dans le vide
    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers, de la situation, du personnage, du contexte voire définition

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Technique | Reflets de rétroviseurs hyper nets et hyper bien cadrés
    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Transition | Décollage/atterrissage d’un avion filmé de face/de dos

    Image d’une symétrie presque parfaite baignant dans les tons rosés ou orangés.

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

     ? | Bouton actionné de manière improbable
    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Pouet-pouet | Costumes découpés aux ciseaux / fausse usure

    Sur le papier, les vêtements pâtissent des aléas que traverse le personnage ; à l’écran, ça se traduit par des entailles bien propres, artificielles.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Long bip d’ECG plat
    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »
    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Course-poursuite | Sur le toit d’un train ou d’un métro
    — Cuisine de restaurant

    Souvent traversée pour passer inaperçue, ou scène idéale pour un combat au corps à corps.

    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Atteinte à la virilité | Taulards, sportifs, soldats ou flics appelés mesdemoiselles

    & variantes.

    — Philosophie ou psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Américaines, c’est vraiment les plus fortes
    — Mort | Stupide

    Valable pour souligner l’absurdité de la vie : un personnage tombe dans l’escalier et se tue en voulant échapper à un danger.
    Mais aussi pour enfoncer le clou karmique quand il s’agit d’un personnage négatif : un sbire, quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, peut mourir de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Titre du film énoncé dans le film
    — Une proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)

Scénario > Situation

    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.


Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Image dégradante | Nunuche
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.


Thème > Testostérone

    — Peau de vache | Maton

    & plus : vicelard, corrompu, sadique, etc.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 36 ingrédients de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > GI Joe

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?