Le vaisseau de l’angoisse

Le bon goût du large
Construit en 1954, le prestigieux paquebot « Antonia Graza » était l'orgueil de l'Italie. Jusqu'à cette nuit tragique de 1962 où la mort s'abattit brutalement sur le navire, fauchant en quelques instants tous ses occupants. 40 ans plus tard, Sean Murphy, le capitaine du remorqueur « Arctic Warrior », et Maureen Epps, son chef d'équipe, sont contactés par Jack Ferriman, un pilote canadien qui a repéré dans la mer de Béring l'épave du paquebot disparu.

Titre original (ou alternatif) : Ghost Ship

Des choses gentilles à dire sur ce film

Dans Le vaisseau de l’angoisse, une équipe de chasseurs d’épaves espère faire main basse sur le trésor que constitue, voire que contient, un paquebot disparu quarante ans plus tôt... autant dire que rien ne se passera comme prévu. Et autant dire aussi qu’on est en terrain connu.
C’est prévisible, oui, mais c’est carré : tu veux un film de bateau fantôme, tu auras un film de bateau fantôme avec un peu de tension, de la mort dégueulasse, le bruit du travail de la rouille, une vieille légende (en l’occurrence celle de la Mary Celeste, au passage bien déformée), et une petite fille transparente... Niveau rythme, on ne perd pas de temps. Passées dix minutes (qui incluent, en plus, une ouverture bien bien gratinée), on est dans le vaisseau du titre. Pas un pet de gras, pas d’interminables dialogues de coursives. C’est pas très bon, c’est régulièrement crétin, mais clairement, on se fait pas chier.
D’autant que le film contient son lot de passages croquignolets à commencer par l’ouverture au cours de laquelle les bourges réunis pour la soirée dansante organisée sur le pont du vaisseau jusque-là pas maudit se font découper par un filin en acier qui a lâché. C’est la foire au gore clownesque, un peu propre, un peu couillon, et libre de toute contrainte liée aux lois de la physique. C’est drôle... et c’est certainement pas l’effet recherché. En même temps à quoi s’attendre quand on insiste sur des membres coupés qui continuent de s’animer comme l’auraient fait ceux de Meryl Streep et Goldie Hawn à la fin de La mort vous va si bien ?
La dernière demi-heure du film est du même acabit. L’ouverture y est reprise sous un autre prisme tandis que l’aventurière Maureen Epps (Julianna Margulies) assiste de façon très classique à ce qui s’est passé sur fond d’électro hip-hop (ouais le film date des années 2000). Une petite suite de coups de théâtre répondant à la surenchère gore du début permet de s’échauffer un peu les muscles maxillaires et les muscles abdominaux avant d’aborder le grand final... lequel implique des explosifs, une télécommande et un harpon ! Wouhou !
Largement de quoi satisfaire les amateurs d’histoires de vaisseaux fantômes et de films sympathiquement bidons.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 31  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Le monde est peuplé d’Emily et de Sam

    LES prénoms le plus répandus sur terre.


Personnage > Agissement

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Course-poursuite | Double des véhicules en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Course-poursuite | Défonce volontairement un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Émotion | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Flic qui enfonce une porte (à coup de pied)

    ... Ou à coup d’épaule, etc.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touchée par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Oups | Est désemparée, car il n’y a plus de...
    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.


Personnage > Caractéristique

    — Sacrée tête de mule

    Expression spéciste pour qualifier un personnage qui, ben oui, que voulez-vous, quand elle ou il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle ou il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »


Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglée ! », etc.

    — Commente | « J’aime les hommes drôles et sensibles, comme toi, gros beta. »

    & Variantes : Je t’aime comme tu es, imbécile...

    — Interpelle | « Y a un truc qu’il faudrait que tu voies. »

    Mystère et boule de gomme...

    — Ordonne | « Arrêtez/Attrapez-les/la/le ! »

    et variantes

    — Prévient | « On s’accroche ! »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances

Personnage > Méchante

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)

Personnage secondaire

    — Chefaillonne

    Il vole les idées du personnage principal, c’est un connard totalement objectif mais il est bien vu et il emballe comme il veut, etc., etc.

    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.

    — Foule en délire | Concert, spectacle, manifestation sportive
    — Petite génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches

Réalisation

    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Fin | Véhicule ou personnages qui s’éloignent
    — Grammaire | Emploi répété d’accélérés / Alternance d’accélérés et de ralentis

    Pour une scène (d’exposition généralement) péchue.

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute ou d’un saut dans le vide
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Gros plan | Gueule d’un monstre, toutes dents et bave dehors

    Ksssssssssss

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Naufragée qui flotte sur une porte, une caisse, etc.
    — Technique | Plans utilisés plusieurs fois
    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Ce qu’on entend est en fait la piste audio d’un film diffusé dans le film

    Y a pas de raison que les personnages de films ne regardent pas des films.

    — Faux suspense | Ouf c’est juste un ami qui fait une blague !

    Souvent un garçon (peut-être le benêt, le bon copain-confident-séducteur ou l’alphamâle...) qui fait peur à une fille (soit la final girl, soit l’espèce de petite délurée qui va crever salement dans 5 minutes)...

    — Faux suspense | Scène de tension / d’action interrompue par un « Coupez ! »
    — Passe à travers un plancher

    Ou plusieurs. En flammes si possible. Et au ralenti de préférence.

    — Sous le coup de la surprise | échappe/renverse son verre
    — Surprise par quelqu’un qui lui parle soudainement dans le dos

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Cuisine d’une autre culture qui passe mal

    Histoire de bien montrer « l’exotisme » ou l’infériorité de la dite-culture.

    — Enchaînement de maladresses (gag)

    Qu’est-ce qu’on rigole !

    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Se fait jeter un verre au visage

    Le plus souvent, c’est une femme bafouée qui a le verre entre ses mains et un goujat qui va devoir trouver une serviette.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Référence à la Bible, ou à la religion chrétienne

    Pour se constituer des noms de code, des mots de passe ou semer autres indices.
    Pour étayer une argumentation.
    Pour impressionner son auditoire.
    Etc.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.

    — Simule un passage dans un tunnel au cours d’une conversation téléphonique

    & variantes : avalanche, etc.


Scénario > Élément

    — Mort | Stupide

    Valable pour souligner l’absurdité de la vie : un personnage tombe dans l’escalier et se tue en voulant échapper à un danger.
    Mais aussi pour enfoncer le clou karmique quand il s’agit d’un personnage négatif : un sbire, quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, peut mourir de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Tension | Porte qui se referme toute seule

    Ça t’apprendra à ne jamais fermer la porte derrière toi nounouille

    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Tension | Course contre la montre

    Il est temps de faire crisser ses pneus sur le sable, de taper sur le volant dans les bouchons et de zigzaguer entre des voitures.


Scénario > Situation

    — Tension | Suspendue dans le vide

Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Élégamment propulsée par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 31 ingrédients et les 9 types de morts de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Réalisation

Réalisation > Surprise !

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?