Le mille-pattes fait des claquettes

Das Venus von Milo ! Ja ! Ja !
Le maréchal Hermann Göring, pour augmenter sa collection d'œuvres d'art volées, décide de faire transférer la Vénus de Milo du Louvre à Berlin. Apprenant la nouvelle, Francis, Jacques et Henri décident d'intervenir. En signe de ralliement, le message codé : "Le mille-pattes fait des claquettes", diffusé sur Radio Londres. Ils parviennent finalement à la sortir dans une caisse, la cachant chez Monsieur de Beaugenay, l'oncle de Francis. Ils sont repérés et poursuivis par les polices françaises et allemandes. Ils se réfugient dans une auberge. Francis est capturé après avoir été trouvé déguisé en fille, tandis que Henri et Jacques le libèrent, déguisés en policiers de la gestapo. Après moult péripéties, nos trois héros arrivent à embarquer la Vénus en Angleterre où elle est exposée au British Museum. En récompense, les trois compères sont incorporés dans les forces françaises libres.
source synopsis et images :
Fiche créée le 16 octobre 2023 et mise à jour le 18 octobre 2023
À regarder uniquement entre amies
sur l'échelle de Slater
  2 regards incrédules :
  1. La scène vaguement polissonne
  2. Le final avec les silhouettes de de Gaulle et de Churchill

Des choses à dire sur ce film

La comédie française et la Seconde Guerre mondiale, tout un programme. La France et la Seconde Guerre mondiale, tout un programme. La France, tout un programme... En même temps, faut pas chercher, Le Mille-pattes fait des claquettes ou comment trois jeunots font de la résistance en subtilisant das Venus von Milo aux nazis et en se faisant dorloter dans un bordel, n’a pas d’ambition autre que de divertir. Le problème, c’est que, c’est pas spécialement drôle, pas spécialement dynamique, pas spécialement attachant et que ça dure une bonne heure quarante-cinq minutes.
1 h 45 d’accent allemand à couper au couteau, de cache-cache dans les fourrés et dans les boudoirs de la Kommandantur, de gardes qui se font berner comme des bleus ; 1 h 45 de portage de caisse visiblement vide ; 1 h 45 de qu’est-ce qu’on est allés faire dans cette galère oh là là ; 1 h 45 de gags du type les Allemands, quand ils parlent avec agressivité, c’est pour donner dans la poésie et quand ils parlent avec douceur, c’est pour faire des menaces ; 1 h 45 de mythe du français courageux et fanfaron. Et au cas où ce serait trop subtil, Jean Girault y ajoute du gag travestissement et du nichon comme s’il en pleuvait... l’acmé du film compilant un peu tout ça dans une scène polissonne entre un officier nazi et sa sculpturale secrétaire qui finissent par déboîter le lit sous lequel se trouve immanquablement caché un de nos zouzous (Francis Perrin). Les deux nazis finissant dans un élan romantique par courir à poil à travers champs.
Allez, y a Michel Galabru, en petite forme, mais Michel Galabru quand même.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 40  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied

    & variantes : fuite à cheval, etc.

    — Passion | Se fait draguer
    — Tension | Ouvre les yeux subitement après une reprise de conscience

    Et inspire exagérément par la même occasion.


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Super pouvoir | Élue, désignée par la prophétie, clé de la destinée, etc.

    Bref, des emmerdes en perspectives.


Personnage > Citation

    — Interpelle | « Eh, attendez-moi ! » (par le personnage qui se ravise et ne veut pas rester seule)

    L’envie de ne pas les suivre s’estompe à mesure que le personnage se rend compte que rester seule sera pire.

    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — S’écrie | « Je sais pas nager ! »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | À la fin, renonce au trône pour l’aventure

    Marche aussi pour le flic qui se voit proposer une bonne place mais qui préfère rester sur le terrain parce que la vie derrière un bureau c’est pas pour lui

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente


Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses

Personnage > Méchante

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme une bleue
    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Il y a toujours des prostitué.e.s dans les halls de commissariats
    — Secrétaire qui échoue à empêcher quelqu’un d’entrer

    Peut apparaître dans l’encadrement de la porte du bureau de la direction, derrière l’importune, en adoptant une posture contrite.
    & variantes : peut être un sous-fifre, un planton, etc.


Réalisation

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Technique | Faux raccord flagrant
    — Tension | Cachée

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Lose | Courrier d’un éditeur informant le personnage du rejet de son manuscrit
    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Pouet-pouet | Déguisement

    Exemple type : comment ces types font pour ne pas remarquer que la femme tip top canon qu’ils sifflent est en fait Gégé du balto avec une perruque grossière et une tartine de rouge à lèvres.


Réalisation > Audio

     ? | Bruit incongru d’objet
    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Course-poursuite | Effet Doppler
    — Musique | Pas de militaires sans roulement de tambour

    Et variantes du type spacemarines...

    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Faux suspense | Ouf c’est juste un ami qui fait une blague !

    Souvent un garçon (peut-être le benêt, le bon copain-confident-séducteur ou l’alphamâle...) qui fait peur à une fille (soit la final girl, soit l’espèce de petite délurée qui va crever salement dans 5 minutes)...


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Couvert de plâtres des pieds à la tête

    Avec peut-être même une jambe ou un bras plâtré maintenu en l’air

    — En fait des caisses (personnage)
    — Essaie de cacher un élément compromettant sous les yeux d’un tiers qui ne doit rien en savoir

    Exemple : un cadavre planqué à la va-vite sous l’évier dont la main sort malencontreusement lors de la visite d’une voisine.

    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Gag avec la police
    — N’a pas serré le frein à main (gag)
    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.

    — Siffle de manière désinvolte pour passer inaperçu/avoir l’air innocent
    — Tombe ou est poussée tout habillée dans une piscine (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cliché touristique
    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — « Aaaaaaah ! » ou « Oooooooh » quand on sert un gâteau, une coupe de champagne, etc.
    — À voix haute | Se parle
    — Début d’une phrase énoncée par un personnage et terminée par un autre
    — Sous-entendu sexuel

Scénario > Élément

    — Anti-communisme

    & variantes

    — Remise en place d’une articulation déboîtée par un coup sec
    — Se transmet de génération en génération

    Une montre, un bijou, un livre, un secret, une recette, une voiture, une arme, etc. et le plus souvent de père en fils.

    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Infiltration | Enfile la tenue d’une méchante
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)

Scénario > Situation

    — Agissement | Se fait guider à distance pour réaliser une opération complexe

    Pilotage d’avion, désamorçage de bombe, etc.

    — Engueulade | Se fait remonter les bretelles par sa/son supérieure (et amie)

    Merde alors, c’est vrai, quoi !

    — Tension | Suspendue dans le vide

Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Technique | Lampe torche du personnage que l’éclairage du plateau rend inutile
    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Germanophobie

    C’est bien connu, les Allemands font les meilleurs méchants.
    Si l’action se passe pendant la Seconde Guerre mondiale (de comédie surtout) les « fritz » « fridolin » et autres « chleuh » fusent comme des obus.

    — Prostituée
    — Wacisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Image dégradante | Nunuche
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Violence sexuelle | Claque le cul d’une femme

    Oh bon, ça va, rien de méchant, hein !


Thème > Testostérone

    — Peau de vache | Sergent instructeur braillard

    L’archétype à la Platoon.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 40 ingrédients de ce film

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?