Le dirigeable volé

Sky is the limit
En 1891, à Prague, alors qu'ils visitent le Salon des Sciences et des Techniques, cinq garçons intrépides montent à bord d'un dirigeable et prennent les airs. Echappant à toutes les poursuites, ils survolent l'Europe et parviennent au-dessus de l'Océan. Une tempête détruit complètement le dirigeable, mais les garçons échouent heureusement sur une île inconnue... Ils y vivent comme Robinson, découvrent le repaire du légendaire Capitaine Nemo et affrontent une bande d'aventuriers.

Titre original (ou alternatif) : Ukradená vzducholoď
source synopsis et images : Filmové studio Barrandov Filmové studio Gottwaldov
Fiche créée le 3 décembre 2022 et mise à jour le 30 août 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Le dirigeable volé ou comment cinq enfants se retrouvent accidentellement aux commandes d’un dirigeable qui va les mener par-delà les mers et les montagnes est, au-delà d’un récit d’aventure, un hommage aux pionniers que sont Jules Verne et Georges Méliès, Karel Zeman empruntant à l’un et l’autre, l’envie d’ailleurs, d’au-delà, la soif de progrès, les expérimentations techniques (animation, incrustation...) les décors, les personnages (l’un des seuls personnages adultes du film ou du moins symbole d’exemplarité est le Capitaine Némo)... et une forme d’humanité qui se perd en grandissant.
Car Le dirigeable volé, c’est aussi une petite charge contre le monde des adultes symbolisé par la presse, l’armée, la justice, chacun de ces domaines étant, dans l’ordre, régi par le profit et l’arbitraire, motivé par une insupportable et futile course à la domination, dirigé par l’intolérance. Par un curieux jeu de miroirs, certains des adultes agissant même comme des enfants gâtés : le patron du journal modifie les faits quand ils ne les arrangent pas par le biais de montages grossiers (et très drôles), le ministère public fait preuve d’une sévérité disproportionnée ne correspondant pas tant à la gravité de faits qu’à ce qu’ils représentent à savoir l’aspiration à la liberté, la transgression, l’épanouissement, l’affranchissement (involontaire de la part des enfants) de règles édictées par d’autres. La répétition du motif de l’œil courroucé et de l’index inquisiteur dans la séquence d’introduction couplé avec cette déclaration innocente « Nous, on voulait seulement s’amuser » est d’ailleurs éloquente. Certains pourraient y lire, à tort ou à raison, une critique de certains régimes de l’époque... le fait est que ça reste très applicable à la majorité des régimes actuels.
Mais voilà, Le dirigeable volé reste avant tout un super film d’aventure dans lequel on voit du pays, de la machine volante, de l’espion tout en malice et en gadgets et du pirate menaçant.



Arf... Ce film n'est pas assez riche en ingrédients pour jouer dans de bonnes conditions avec une grille de 36 cases...


Consulter les 20 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?