x

Le dirigeable volé

Sky is the limit
En 1891, à Prague, alors qu'ils visitent le Salon des Sciences et des Techniques, cinq garçons intrépides montent à bord d'un dirigeable et prennent les airs. Echappant à toutes les poursuites, ils survolent l'Europe et parviennent au-dessus de l'Océan. Une tempête détruit complètement le dirigeable, mais les garçons échouent heureusement sur une île inconnue... Ils y vivent comme Robinson, découvrent le repaire du légendaire Capitaine Nemo et affrontent une bande d'aventuriers.
Titre original : Ukradená vzducholoď
source synopsis et images : Filmové studio Barrandov Filmové studio Gottwaldov
Fiche créée le 3 décembre 2022 et mise à jour le 4 décembre 2022

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Personnage > Agissement

    — À voix haute | Fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Enlève ses lunettes | avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Entoure des articles ou des annonces sur un journal
    — Épie un personnage caché plus ou moins discrètement derrière un journal ou un magazine
    — Famille | À la fin, tombe dans les bras de sa femme/son mari/son fils/sa fille

    & variantes

    — Mort | Recouvre un mort d’une veste
    — Rendez-vous | Synchronisons nos montres
    — Ruse | Accède ou ressort des égouts en soulevant discretos une grosse plaque en fonte du bout des doigts
    — Soudoie un personnage pour obtenir un renseignement

    Avec des billets, des beignets ou autres.

    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.


Personnage > Caractéristique

     ? | Hors des clous

    Ne respecte pas les règles ni les us de sa culture professionnelle.

    — Blues | Est désolé·e d’apprendre un veuvage

    ‒ « Votre femme ne vient pas avec vous. »
    ‒ « Non... Elle est morte il y a 3 ans. »
    ‒ « Oh, je suis désolé. »

    — Interprétation | En fait des caisses
    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Religion | Fait un signe de croix
    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Super pouvoir | Il/elle sait tout faire

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Menace | « Vous me le paierez ! » / « Je te tuerai ! »...

    & variantes : "Je le tuerai !", « Je te tuerai pour ça ! »


Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Se fait mitrailler sa baraque/sa chambre d’hôtel

    C’est pas comme ça qu’on fait la chasse aux passoires thermiques.

    — Tension | Donne une leçon de courage face à son bourreau

    & variantes : est insolent·e face à son bourreau


Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mort | Le chef des méchants (ou le traître) meurt toujours le dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.


Personnage secondaire

    — Journaliste fouille-merde

    Soit parce trop talentueux ou trop curieux·se, ou les deux.

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...

    — Passe son temps à apporter des documents aux membres du QG

Réalisation

    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Mise en scène | Regard incrédule
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Souvenirs | Introduits avec un flash et un effet sonore

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Animal | Requin
    — Mobilier | Porte dérobée

    Ouverte par un mécanisme simple (livre basculant, rideau à tirer, bibelot à déplacer, etc.)

    — Mur de photos / photomontages glauques

    Les yeux découpés tout ça tout ça...

    — Piège | Trappe dans le sol (pour faire disparaître des gens gênants)

    Avec ou sans toboggan, et débouchant ou pas sur une piscine pleine de piranhas, de requins, de crocodiles, etc., et pouvant être commandée par un bouton ou un levier.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.

    — Tension | Panneau où sont épinglés des avis de disparition

    Il y a quelque chose de pourri à l’université


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Chanson | Chanson extradiégétique à la gloire du héros pendant des scènes-clé
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Ouf c’est juste un ami qui fait une blague !

    Souvent un garçon (peut-être le benêt, le bon copain-confident-séducteur ou l’alphamâle...) qui fait peur à une fille (soit la final girl, soit l’espèce de petite délurée qui va crever salement dans 5 minutes)...

    — Faux suspense | Surpris·e par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas

    — Passe à travers un plancher en flammes

    Au ralenti si possible.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Caché derrière des plantes vertes

    Et variantes : déguisé en arbuste etc.

    — Calembour
    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque | Personnage noirci ou aux vêtements déchirés de manière artificielle après une explosion
    — Gag cartoonesque | Personnage qui émet un crissement de pneu quand il s’arrête
    — Micro qui siffle pour souligner un speech gênant

    Rien de tel qu’un bon p’tit Larsen pour souligner une oratrice ou un orateur médiocre ou un discours improvisé.

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease
    — Cérémonie de remise de médaille ou de prix

Scénario > Dialogue

    — Foule en colère

Scénario > Élément

    — Anti-communisme

    & variantes

    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande
    — Merci, Captain Obvious !
    — Pourchassé·e par une tribu hostile

    Tribu cannibale un coup sur deux.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — Jumeaux/Jumelles

    Et moi qui tombe toujours dans le panneau !


Scénario > Situation

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Tension | Mutinerie

    Fallait que ça pète, avait été prévenu·e pourtant.

    — Tension | Suspendu·e dans le vide

Thème > N’importe quoi

    — Impossible, mais pourtant réussi | Tir (armes de jet, à feu)

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude et/ou stéréotype sexiste
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes


Voir les 20 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Le dirigeable volé ou comment cinq enfants se retrouvent accidentellement aux commandes d’un dirigeable qui va les mener par-delà les mers et les montagnes est, au-delà d’un récit d’aventure, un hommage aux pionniers que sont Jules Verne et Georges Méliès, Karel Zeman empruntant à l’un et l’autre, l’envie d’ailleurs, d’au-delà, la soif de progrès, les expérimentations techniques (animation, incrustation...) les décors, les personnages (l’un des seuls personnages adultes du film ou du moins symbole d’exemplarité est le Capitaine Némo)... et une forme d’humanité qui se perd en grandissant.
Car Le dirigeable volé, c’est aussi une petite charge contre le monde des adultes symbolisé par la presse, l’armée, la justice, chacun de ces domaines étant, dans l’ordre, régi par le profit et l’arbitraire, motivé par une insupportable et futile course à la domination, dirigé par l’intolérance. Par un curieux jeu de miroirs, certains des adultes agissant même comme des enfants gâtés : le patron du journal modifie les faits quand ils ne les arrangent pas par le biais de montages grossiers (et très drôles), le ministère public fait preuve d’une sévérité disproportionnée ne correspondant pas tant à la gravité de faits qu’à ce qu’ils représentent à savoir l’aspiration à la liberté, la transgression, l’épanouissement, l’affranchissement (involontaire de la part des enfants) de règles édictées par d’autres. La répétition du motif de l’œil courroucé et de l’index inquisiteur dans la séquence d’introduction couplé avec cette déclaration innocente « Nous, on voulait seulement s’amuser » est d’ailleurs éloquente. Certains pourraient y lire, à tort ou à raison, une critique de certains régimes de l’époque... le fait est que ça reste très applicable à la majorité des régimes actuels.
Mais voilà, Le dirigeable volé reste avant tout un super film d’aventure dans lequel on voit du pays, de la machine volante, de l’espion tout en malice et en gadgets et du pirate menaçant.






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?