x

Le caveau de la terreur

J’ai fait un rêve
Cinq hommes morts sont condamnes chaque nuit a revivre le cauchemar de leurs méfaits sur terre. L'un poignarde sa sœur, l'autre terrorise sa femme, le troisième est victime de ressuscites tandis que les deux autres connaissent le meurtre et les sortilèges.
Titre original : The Vault of Horror
source synopsis et images : Amicus Productions Metromedia Producers Corporation
Fiche créée le 14 juin 2022 et mise à jour le 14 septembre 2022

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Personnage > Agissement

     ? | Avait pourtant été prévenu·e de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais...

     ? | Conversation à cœur ouvert le regard posé sur l’horizon

    Qui peut se conclure par « Un jour je serai le meilleur [...] ».
    & variantes : au bord de l’océan, sur un promontoire montagneux dominant la vallée, etc.

     ? | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

     ? | Se lancent des regards entendus, accompagnés de têtes inclinées

    & variante : tournent leur vers l’autre en même temps avec une mimique étonnée.

     ? | Théâtralise une anecdote
    — Bagarre | Fabrique des pièges artisanaux

    Des pieux surgissants d’un fourré, des cartouches coincées dans les marches d’un escalier, des bombes à base de four à micro-ondes, etc., l’inventivité des héroïnes et des héros est sans limite.

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Famille | Affuble son compagnon/sa compagne/ses enfants d’un petit nom idiot

    La démarche se veut romantique

    — Hèle un taxi

    New-yorkais de préférence. D’ailleurs, on ne trouve des taxis qu’à New-York (et dans une moindre mesure, à Marseille).

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — N’importe quoi | Maîtrise des armes ou des outils complexes jamais manipulés auparavant

    Vous êtes banquier, vous vous retrouvez au beau milieu d’une guerre de gang ? Quoi de plus normal que de vous saisir d’un fusil d’assaut pour défourailler sur tout ce qui bouge, le maniement semble si facile.

    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.


Personnage > Caractéristique

     ? | Hanté·e par des souvenirs traumatisants
    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Religion | Fait un signe de croix
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.


Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Ordonne | « Attrapez-les ! »

    et variantes


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances
    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.

    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es

Personnage > Méchant·e

    — Mort | Big boss qui tue un sous-fifre pour l’empêcher de parler

    Généralement très peu de temps avant que les bons ne mettent la main dessus.

    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchant·e

Personnage secondaire

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.


Réalisation

     ? | Caméo
    — Habillage | Placement de produits
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Mise en scène | Regard incrédule
    — Souvenirs | Introduits avec un flash et un effet sonore

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Personnage menaçant qui verrouille plus ou moins discrètement la porte pour empêcher les autres de quitter la pièce

    Gros plan sur la main.

    — Tension | Zoom sur une femme qui crie en découvrant un cadavre

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Des poireaux dépassent du cabas
    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !


Réalisation > Audio

     ? | Bruit incongru d’objet
    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Effet | Accompagne une ouverture subite de paupières

    Dans la vraie vie ça doit être très chiant

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »
    — Musique | Classique

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Fait la statue pour échapper à ses poursuivant·es
    — Gag avec un animal
    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cimetière

    Scènes prenant comme décor un cimetière, mais hors des scènes d’enterrement.

    — Cliché touristique
    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Aparté que tout le monde peut entendre
    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — Moment de tension : s’exprime en articulant chaque syllabe
    — Référence à la Bible, ou à la religion chrétienne

    Pour se constituer des noms de code, des mots de passe ou semer autres indices.
    Pour étayer une argumentation.
    Pour impressionner son auditoire.
    Etc.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.


Scénario > Situation

    — Bagarre | Est attendu·e de pied ferme à son retour

    Souvent de retour de soirée trop arrosée.

    — Bagarre | Raid sur un village/temple paisible

Thème > GI Joe

    — Accessoire | Opération militaire intitulée d’un nom de code idiot

    ou projet militaire, nom de base secrète, etc.

    — Accessoire | Panoplie Raid (points rouges, vision nuit, silencieux, visage peinturluré etc.)
    — Agissement | Soldat·e injustement renvoyé·e de l’armée

    Pour avoir fait preuve de bravoure et sauvé des sœurs ou des frères d’armes. C’est vraiment pas juste. Saloperie de bureaucratie et de cols blancs tiens !

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Le regard des personnages ne porte pas au-delà du champ de la caméra
    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Stéréotype physique lié à un métier

    Exemple : l’huissier de justice est forcément petit, chauve et sans cœur.

    — Wacisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude et/ou stéréotype sexiste
    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux
    — Violence sexiste | Mauvaise conductrice

Thème > Testostérone

    — Bagarre | Un seul bras pour les assommer toustes

    Mais qui va bien pouvoir gagner entre d’un côté ces cinq brutes rigolardes qui transpirent la confiance en soi et la testostérone et de l’autre cette héroïne solitaire calme qui transpire aussi la confiance en soi et la testostérone ?

    — Brutasse | Tire un type hors de sa voiture par la fenêtre de sa portière

    Et c’est pas pour lui venir en aide.



Voir les 18 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > N’importe quoi

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Tout le charme des production Amicus ! Des segments bien menés, dans des décors somptueux, un certain classicisme (d’origine peut-être, peut-être, aussi, acquis au fil des ans...) mais surtout de belles idées ou des petits détails croquignolets : la terrible scène du restaurant dans le premier segment contrebalancée par l’utilisation d’un accessoire inattendu, le côté à la fois tout en retenue, très anglais, et très jusquauboutiste du deuxième etc. En bref, un vrai plaisir de cinéma.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?