x

La légende du Phoenix

Festin chinois
Une démone aux fabuleux pouvoirs réveille la fille du Roi des Enfers endormie depuis des siècles. Son but est de récupérer la clé qui permet d’accéder à la porte des Enfers où le Roi est emprisonné. Une fois libéré, celui-ci n’aura d’autre ambition que de régner en maître sur le monde. Pour contrer ce terrible dessein, un moine tibétain et un moine japonais sont envoyés en mission par leurs maîtres respectifs pour faire équipe et combattre les démons à la solde du Roi des Enfers…
Titre original : Hung cheuk wong ji ; 孔雀王子 ; Peacock King
source synopsis et images : Paragon Films Ltd. Golden Harvest Productions
Fiche créée le 11 janvier 2023 et mise à jour le 11 janvier 2023

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Personnage > Agissement

     ? | Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Coolitude | Est frappé·e par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Interprétation | Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.

    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou un·e fugitif·ve, etc.

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touché·e par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Passion | Se fait draguer
    — Sème le trouble dans le vestiaire des filles (par maladresse)

    Un héros pourchassant un méchant par exemple, qui sera pris pour un voyeur.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.


Personnage > Caractéristique

    — Cœur d’or | A l’air bourru, mais a un cœur gros comme ça
    — Interprétation | En fait des caisses
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...

    — Tension | Proche insouciant·e qui passe du bon temps dans la zone à risque

    Personne ne lui a dit que le terrain de foot allait être touché par la tornade : faites des gosses, tiens !

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille

Personnage > Citation

    — Interpelle | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — Ordonne | « À plat ventre ! »

    & variantes : « Couchez-vous ! », « À terre ! », etc.

    — Ordonne | « Tuez-le ! » / « Tuez-la ! »

Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Se recentre/évacue sa frustration au bar
    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente

    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es
    — Super pouvoir | Simple blessure au front / au bras...

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !


Personnage > Méchant·e

    — Mort | Le chef des méchants (ou le traître) meurt toujours le dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.


Personnage secondaire

    — Badauds qui montrent l’action du doigt

    C’est pas comme s’il y avait des projecteurs, le bruit des armes à feu et des bad guys qui beuglent ou un cordon de police.

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Croqué·e en plein milieu d’une phrase
    — Vieux sage indigène

Réalisation

     ? | Décollage/atterrissage d’un avion filmé de face/de dos

    Image d’une symétrie presque parfaite baignant dans les tons rosés ou orangés.

    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Grammaire | Passage musical
    — Habillage | Placement de produits
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Mise en scène | Regard incrédule
    — Plan large | Un personnage s’avance de face dans une foule compacte

    Souvent à contre-courant d’ailleurs.
    Souvent couplé aussi avec passage musical

    — Technique | La caméra bouge pour simuler un tremblement de terre

    & variantes

    — Technique | Plans utilisés plusieurs fois
    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Caché·e

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.


Réalisation > Accessoire et compagnie

     ? | Combinaison Hazmat

    ... Et les types qui vont dedans.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !

    — Toiles d’araignées de kermesse

Réalisation > Audio

     ? | Bruit incongru d’objet
    — Bruit exagéré | Coup de couteau

    Extra spongieux.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Locution | Les sorcières ont toujours un rire strident
    — Locution | Voix mystérieuse qu’on dirait provenir tout droit des chiottes
    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »
    — Musique | Marche nuptiale

    Pas de scène de mariage sans marche nuptiale.

    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.

    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humilié·e, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cimetière

    Scènes prenant comme décor un cimetière, mais hors des scènes d’enterrement.

    — Fête foraine ou parc d’attraction

    L’odeur des barbapapa et des pommes d’amour, les cris des personnes embarquées dans le grand huit, ces peluches gagnées à la sueur de sa carabine à plomb, l’orgue de Barbarie du manège aux chevaux de bois, toutes ces lumières colorées clignotantes et cette insouciance : le lieu idéal pour nos héroïnes et nos héros.


Scénario > Dialogue

    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — S’adresse à son ennemi invisible ou absent | « Je sais que tu es là », « Qu’est-ce que tu mijotes ? »...

Scénario > Élément

    — Drapeau national flottant au vent
    — Reconstitue son ancienne équipe

    Appelle ou va voir un·e à un·e ses ancien·nes comparses pour les convaincre de faire un dernier coup.

    — Référence grossière à la culture populaire
    — Tension | Entend des bruits suspects quelque part dans la maison
    — Titre du film énoncé dans le film
    — Un·e proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Échange de valises involontaire

    & variantes.

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental
    — Se fait accompagner à distance pour faire un truc hyper compliqué
    — Tension | Conversation téléphonique interrompue portant sur l’imminence d’une attaque

    Un méchant sans coupe-boulon pour couper les câbles de téléphones est un demi-sel.


Scénario > Situation

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces con·nes.

    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Situation | Surenchère de carambolages
    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.

    — Tension | Son frère vient de se faire tuer

    Et ça décuple sa rage de tuer à son tour le/la gentil·le.

    — Tension | Suspendu·e dans le vide

Thème > GI Joe

    — Agissement | Présente une arme de manière hyper détaillée pour ne pas dire publicitaire
    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Carton-pâte | Élégamment propulsé·e par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Non-suspension d’incrédulité | Disparaît comme par enchantement
    — Topo de mission de dernière minute

    Exemple type : discours introduit par un « Les gars je vous rappelle pourquoi on est là » livré dans un camion stationné à deux mètres du portail du repaire que nos gaillards ont prévu de prendre d’assaut.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude et/ou stéréotype sexiste
    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme
    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


Thème > Testostérone

    — Brutasse | Violence policière


Voir les 39 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Sur le papier, La Légende du Phoenix s’attache à suivre les tribulations de deux moines, Peacock (Yuen Biao) et Lucky Fruit (Hiroshi Mikami) chargés chacun de leur côté d’empêcher les enfers de se déchaîner sur terre... À l’écran, La Légende du Phoenix est, à l’image du reste de la filmographie de Lam Nai-Choi, foutraque, déséquilibré, fauché, débrouillard, futé, délirant... une vraie foire au n’imp’.
Mais du n’imp’ fait avec beaucoup de sincérité et beaucoup de panache. Si bien qu’on oublie très facilement les faiblesses objectives du film (problèmes de rythme, surtout, de lisibilité, parfois, de cohérence, balek) pour savourer les plaisirs aussi simples qu’inattendus qu’il a à nous offrir : des dino en papier mâché possédés par des démons, des moines bouddhistes qui font des kamehameha, des chouettes petits démons dont le design rappellerait presque les petits monstres de Franquin animés à l’ancienne, une forme finale de démone au design plus hasardeux mais tellement fascinante, une cathédrale sortie de terre, un big boss en slip entièrement recouvert de peinture argentée. Lam Nai-Choi donne le maximum avec ce qu’il a et son enthousiasme contamine jusqu’au casting, parfaitement au diapason. Yuen Biao, Hiroshi Mikami, Gloria Yip Wan-Yee, Pauline Wong Siu-Fung, pour ne citer que ceux-là, s’en donnent à cœur joie en héros coolos, en héros au cœur pur, en démone ingénue et en beauté maléfique ricanante... La Légende du Phoenix est un vrai beau morceau de cinéma bis.






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?