x

La femme à la fenêtre

Le suspense à la rue
Anna Fox, une psychologue pour enfants agoraphobe vivant cloîtrée dans sa demeure new-yorkaise, se met à espionner par la fenêtre la famille d'allure parfaite qui s'est installée de l'autre côté de la rue. Sa vie bascule quand elle assiste par hasard à un crime épouvantable.
Titre original : The Woman in the Window

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

    — À voix haute | Fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — À voix haute | S’entraîne avant de...
    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Stylé | Se gare comme une merde mais avec classe

    Ressort comique et/ou caractérisation de personnage.

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Interprétation | En fait des caisses
    — Ouh ! | Traître !

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévoué·e à la solde des méchant·es (depuis le début ou pas)

    — Religion | Fait un signe de croix

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Interroge | « Quand sommes-nous ? »
    — Ordonne | « Tuez-le ! » / « Tuez-la ! »
    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Se recentre/évacue sa frustration au bar
    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.


Personnage > Méchant·e

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme un·e bleu·e
    — Méchant·e qui tient/caresse un chat dans ses bras

    Ou une peluche de chat.

    — Ni vu·e ni connu·e | Vole et enfile un uniforme de flic, d’ambulancier, de pompier

    Parfois après s’être débarrassé de son ancien propriétaire.


Personnage secondaire

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo

    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Fin | Générique de fin façon album de jeunesse

    Exécuté suivant des designs et des techniques d’animation traditionnels, en 2D, pour conclure un film d’animation numérique, en volume.

    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Fin | Véhicule qui s’éloigne
    — Grammaire | Gros plan sur un œil qui s’ouvre

    ... et qui signifie la sortie de coma du personnage (& variantes)

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Main qui écrase un radio réveil en train de sonner
    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers/situation/personnage

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Prend des photos : vue depuis l’objectif + bruit de déclencheur + arrêt sur image

    De la filature aux séances de shooting

    — Souvenirs | Introduits avec un flash et un effet sonore

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Tension | Mort originale
    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Pouet-pouet | Artisanat foireux

    Accessoires faits de bric et de broc destinés à bien rappeler au spectateur que les personnages évoluent dans un monde de débrouillardise où les pieds tendres ne font pas long feu.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | « Sluuurp »

    Un gros bruit exagéré d’une personne qui mange de la soupe ou finit un verre.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Ouf c’est juste un ami qui fait une blague !

    Souvent un garçon (peut-être le benêt, le bon copain-confident-séducteur ou l’alphamâle...) qui fait peur à une fille (soit la final girl, soit l’espèce de petite délurée qui va crever salement dans 5 minutes)...

    — Faux suspense | Surpris par un objet qui tombe ou que le personnage fait tomber à son insu
    — Faux suspense | Surpris·e par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas

    — Surpris·e | Ne fait plus attention et verse trop de liquide au point de le faire déborder

    Sous le coup de l’émotion, ça peut arriver à tout le monde, évidemment.

    — Tension | Menace qui agrippe le mollet/la cheville du personnage au dernier moment lors d’une fuite

    Histoire de gagner quelques minutes de métrage plus que d’apporter un dernier frisson.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humilié·e, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Gag avec un animal
    — Quiproquo sur l’identité des personnages

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Discours d’accueil de directeur de prison

    Ou de maton... « Vous allez en chier mes petites chéries, ici la loi c’est moi, Genève, ’connais pas ! ». Etc., etc.

    — Dissertent au cours d’une fuite ou d’une poursuite

    Faut-il verbaliser le fait qu’on va avoir des gros problèmes si nos poursuivant·es nous mettent la main dessus ? Pour certain·es, oui.


Scénario > Élément

    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.

    — Se retrouvent accidentellement l’un·e sur l’autre

    Après une chute et un dévalage de dune, nos 2 personnages s’arrêtent dans une position parfaite pour un futur « Sous-entendu sexuel » : lui au sol, et elle qui le chevauche.


Scénario > Situation

    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police
    — Reprend connaissance | sur un lit d’hôpital

    Peut voir flou dans les premières secondes de son réveil.

    — Tension | Réussi à franchir in extremis une porte qui l’aurait enfermé·e

    En glissant en-dessous ou en sautant au centre de ce qui reste d’ouverture.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Course poursuite | Freine avec ses deux pieds
    — Impossible, mais pourtant réussi | Tir (armes de jet, à feu)
    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Homophobie

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Image dégradante | Nunuche
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.

    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


Thème > Testostérone

     ? | Pulsion sexuelle masculine
    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.



Voir les 18 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 4000000 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Réalisation

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • En bref, c’est beau techniquement mais c’est à peu près tout. Voilà, The Woman in the Window, c’est l’histoire d’une psychologue pour enfants agoraphobe (Amy Adams) vivant qui se met à espionner par la fenêtre la famille installée de l’autre côté de la rue... et qui va assister à un meurtre. Inutile de dire qu’on sait à peu près ce qui va se passer dès la lecture du résumé à « fenêtre »... voire à « agoraphobe ». C’est pas un déplaisir de suivre les tribulations de Anna (d’autant que Amy Adams est plutôt convaincante) mais bon... Vous voyez l’endroit moyen ? Cet entre-deux auquel Mindy St. Claire (Maribeth Monroe), une avocate sans scrupule mais qui a fait une bonne action, est condamnée dans The Good Place ? Là où la bière est disponible en quantité illimitée mais toujours tiède ? Hé bin, The Woman in the Window, c’est typiquement le genre de film qu’on trouverait en DVD sur l’étagère.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?