La dernière cible

Nichons floutés
Sonny Mc Clane un chasseur de prime réputé souhaite s'arrêter. Alors qu'il pense réaliser sa dernière arrestation, il se retrouve entrainé dans une machination destiné à le rendre suspect du meurtre de son client et le place au centre d'une guerre des gangs entre Russes et Américains

Titre original (ou alternatif) : Moving Target
source synopsis et images : Royal Oaks Entertainment Inc.
Fiche créée le 21 novembre 2022 et mise à jour le 30 août 2023
À regarder uniquement entre amies
sur l'échelle de Slater
avec Michael Dudikoff
  2 regards incrédules :
  1. « Da, Da... »
  2. Et quelques autres mais on ne se souvient pas exactement... Faut qu’on arrête d’enchainer les Dudikoff comme ça, ça devient flou au bout d’un moment...

Des choses à dire sur ce film

Deux hypothèses s’opposent après le visionnage de ce troisième Dudikoff.

Première possibilité : un nanar parmi d’autres dans une filmographie dégoulinante où l’on ne peut différencier une œuvre de la suivante. Comme pour le reste de la production, c’est mou, très convenu, assez fauché mais pas trop, ça s’inspire grandement de que font les autres gros bras de la même époque sans le charisme ni la grandiloquence...

Seconde hypothèse : on ne comprend pas parce qu’on n’a pas pris ça par le bon bout. Il ne faut pas regarder un Dudikoff comme une goutte dans un océan de caca mais avoir une vue d’ensemble et appréhender l’œuvre comme un tout faisant sens.
Dit autrement et comme pour Steven Seagal, il faut regarder les films dans l’ordre chronologique pour voir apparaitre le message, la talent, la lumière derrière le gaz épais et puant.

Qu’à cela ne tienne, le bougre ayant une filmographie longue comme un jour sans pain, on a de quoi faire. Prochaine étape et premier jour du reste de notre vie, son premier premier rôle : American Warrior !



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 48  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.


Personnage > Agissement

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Coolitude | Est frappée par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Émotion | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Famille | À la fin, tombe dans les bras de sa femme/son mari/son fils/sa fille

    & variantes

    — Famille | Affuble son compagnon/sa compagne/ses enfants d’un petit nom idiot

    La démarche se veut romantique

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Mort | Meurt en gesticulant comme un pantin désarticulé

    Syndrome physiologique bien connu appelé « On-m’a-demandé-de-bien-montrer-que-j’ai-été-touché-et-que-je-vais-mourir »

    — N’importe quoi | Tombe dans une poubelle

    Peut aussi être associé à la chatte à Mireille. Ou pas.

    — Stylé | Se gare pile devant la porte du bâtiment à visiter

    Pour les héros et héroïnes, il y a systématiquement et miraculeusement une place de libre juste en face de toutes les portes d’entrée du monde.

    — Stylé | Ponctue ses phrases par un mot étranger

    Difficile de cacher ses origines ; ou bien pour faire stylé-nul ; au choix.

    — Stylé | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

    — Super pouvoir | Ce qui lui a été dit lui revient en tête mot pour mot

    Se traduit techniquement par la reprise des éléments de dialogue correspondants avec un léger effet de réverbération moche...

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tire par les pieds le corps d’un sbire/d’un garde pour le cacher

    & variantes : par les mains, par les mains et les pieds quand il y a deux moitiés de type, etc.


Personnage > Caractéristique

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille

Personnage > Citation

    — Annonce | « J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle... »
    — Déplore | « Je suis trop vieux/vieille pour... »
    — Félicite | « Tu n’as plus rien à apprendre de nous »

    C’est toujours bien un personnage qui finit sa formation, et c’est encore mieux quand il était le meilleur...

    — Questionne | « On peut avoir du café ? La nuit va être longue. » (Situation de crise)

Personnage > Héros ou héroïne

    — Au chevet d’une proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.


Personnage secondaire

    — Meurt en mitraillant en l’air
    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Fin | En miroir du début
    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Objectif de la caméra éclaboussé par une gerbe de sang
    — Ouverture | Définition
    — Ouverture | Générique « Balade en ville »

    Succession de plans de vues de rues, d’enseignes, de gens qui vivent leur vie, de circulation etc. Le tout accompagné d’une musique pêchue.

    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Plan | Ouverture de coffre de voiture vue depuis le coffre

    Tarantinesque.

    — Souvenirs | Introduits avec un flash (et un effet sonore)

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Vue subjective | d’une personne droguée, sonnée ou victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Animal | Requin
    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Labo | Un vrai labo possède toujours des ballons dans lesquels glougloutent des solutions colorées

    Ou bien des trucs fluo, un peu de fumée par-ci par-là, des liquides colorés qui chauffent, tandis que d’autres transitent dans des tubes, etc.

    — Mot laissé sur le frigo ou sur la table
    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Haut-parleur d’hôpital qui appelle un docteur

    Faut bien rentabiliser l’équipement.

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Musique | Classique

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humiliée, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease
    — Cliché touristique

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Citation d’un personnage célèbre

    Pour la/le méchante, signe d’une culture et d’un raffinement qui le/la situe haut sur l’échelle sociale, et largement au-dessus de ses sbires.

    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister en VO, monsieur en VF, et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.

Scénario > Élément

    — Anti-intellectualisme
    — Drapeau national flottant au vent
    — Mort | Stupide

    Valable pour souligner l’absurdité de la vie : un personnage tombe dans l’escalier et se tue en voulant échapper à un danger.
    Mais aussi pour enfoncer le clou karmique quand il s’agit d’un personnage négatif : un sbire, quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, peut mourir de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Une proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Empoisonnée - hey hey heeeeey !

    Touche les bons comme les méchants. L’empoisonnement peut s’accompagner de flous, des rires de connivence des personnages qui sont au courant, d’une musique sinistre, etc.
    Vaut aussi pour une drogue administrée dans le but d’endormissement.

    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.


Scénario > Situation

    — Bagarre | dans les chiottes

    Avec fracassage de tête contre un lavabo ou l’émail de la cuvette.

    — Tension | Suspendue dans le vide

Thème > GI Joe

    — Bagarre | Soldats d’élites surentraînés qui se font dégommer comme des quilles

    On se demande vraiment s’ils n’ont pas eu leur permis de tuer dans une pochette-surprise.

    — Méthode de pro | Langage des signes de commando

    Pour communiquer en toute discrétion.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Impossible, mais pourtant réussi | Tir (armes de jet, à feu)
    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Parler petit nègre

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


Thème > Testostérone

    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.


VO française ou doublage en VF

    — Les taulards, les putes et les petites frappes parlent comme des titis parisiens

    (j’ai mis ça en personnage secondaire, je voulais créer un sous ensemble doublage mais j’ai pas réussi)


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 48 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

VO française ou doublage en VF

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !





« 

Des hommes de la trempe de cet acteur né on peut les compter sur les doigts de la main.on croirait vivre tout naturellement une histoire qui se passera sous vos yeux.merci Mr le réalisateur et staff.acteurs excellents dans la majorité.yres bon film a recommander

 »




« <3 au cadreur, les rails de traveling dans les 5 première minutes et le micro dans le col de chemise à la dernière scène. Du début à la fin, des grands moments  »




« Trop drôle il est attaché à un radiateur !!!!  »


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?